@URWERK_Geneve #ArpalOne #LaurentFerrier @OnlyWatch2017 #Urwerk

Arpal One par Laurent Ferrier x Urwerk

pour Only Watch 2017

La Cote des Montres™ le 02 août 2017



Juillet 2017 - Ce n’est ni une Laurent Ferrier ni une Urwerk et pourtant cette montre porte bien les deux signatures à son dos. Cette pièce unique est inattendue, improbable voire illogique et pourtant quelle réussite. Elle est la savante union d’un duo que tout oppose, celles d’identités fortes positionnées aux deux extrêmes de la Haute Horlogerie. Il y a d’un côté une influence classique et traditionnelle de ces pièces contemporaines et de l’autre une volonté délibérée de repousser les limites et casser les codes. Laurent Ferrier et Urwerk, une double paternité pour une montre unique destinée à Only Watch 2017, la vente aux enchères caritatives en faveur de la lutte contre la dystrophie musculaire de Duchenne.

C’est une incroyable première. Une occasion unique de voir deux labels indépendants travailler ensemble à l’aboutissement d’une montre pour le projet Only Watch 2017. Et c’est d’autant plus unique quand les protagonistes se nomment Laurent Ferrier et Urwerk. Deux pôles opposés au niveau stylistique. D’un côté, la réputation de Laurent Ferrier n’est plus à faire. Il est considéré comme l’un des meilleurs dans la conception de montres aux lignes épurées. De l’autre, Urwerk, ne cesse depuis 20 ans de surprendre par son audace et son originalité. Le résultat de cette union hors norme est là, sous vos yeux.



Il faut d’abord parler du boîtier. On imagine bien Laurent Ferrier dessiner les courbes parfaites de cette montre à grands coups de crayon énergiques, donner vie à sa ligne affutée, quasi aérodynamique. « C’est une montre à la découpe pure. Ceux qui m’entourent connaissent ma passion pour l’automobile. C’est une vision, un goût qui se retrouve dans cette montre. Cette nouvelle création a la beauté d’un carénage. Tout est fluide, rien n’accroche ou n’agresse le regard » nous explique-t-il. Pour un rendu encore plus exceptionnel, il fallait un matériau hors pair. « Nous avons fait appel à la société Cendres+Métaux sise à Bienne » nous informe-t-il. Le boîtier a donc été usiné dans un tout nouvel alliage, une matière exclusive nommée ARPAL+ développée spécifiquement pour cette pièce unique. L’ARPAL+ est une matière d’une teneur de plus de 75% en métaux précieux, d’une grande résistance à l’usure et aux rayures, encore supérieure à celle de l’or gris et de l’acier. Sa couleur ne ternit pas, ni ne s’oxyde. Cette matière a été développée initialement pour l’industrie électronique dans laquelle elle est très appréciée pour sa résistance ainsi que son usinabilité.



C’est donc un boîtier entièrement poli qui provoque le premier choc visuel de cette Only Watch Laurent Ferrier x Urwerk. Cette montre prend la lumière comme nulle autre. Elle étincelle littéralement. Par opposition, chez Urwerk, le mouvement fut volontairement travaillé dans la retenue. Tout en contraste avec la carrure, le mouvement de cette création se fait discret. Il se fond sur une palette de couleurs quasi monochrome : les quatre satellites des heures d’un beau gris perle, mates, dont seul le contour est diamanté, le cache de l’indication satellites au relief guilloché, les index des heures et des minutes peints au SuperLuminova blanc. « Nous avons avancé dans le projet dans le plus grand respect du travail de l’autre »déclare Felix Baumgartner. « Nous avons multiplié les séances de travail ensemble. Nous avons entamé un dialogue et développé une amitié qui se voit dans le résultat final. Nous n’étions pas dans la performance mais dans la nuance » ajoute-t-il.

Prototype de l'Arpal One en cours d'élaboration

L’affichage de l’heure choisie ici est l’indication de l’heure satellite. Une mécanique qui repose sur quatre satellites portant chacun trois index des heures qui défilent tour à tour le long du rail des minutes. Cette lecture du temps originale et intuitive est facilitée par un cache en PEEK (PolyEtherEthercétone) qui vient recouvrir les satellites non déterminants dans la lecture de l’heure. Toute la subtilité de la pièce réside dans un carrousel invisible à l’œil et monté sous la structure satellite. C’est lui qui rend possible toutes les révolutions des heures. Et ce n’est pas un mince exploit que de déplacer tout ce module qui pèse plus de 500 fois le poids d’un jeu d’aiguille standard. Silencieusement. Harmonieusement.

Le mot de la fin sur cette belle aventure revient à Martin Frei qui conclut « Tout au long de cette aventure, nous nous sommes complétés à merveille en nous “renvoyant la balle”. Pour exemple, le remontoir en forme de cabochon répond aux stries de nos heures satellites. Il y a d’innombrables subtilités chez nous qui renvoient aux références de Laurent Ferrier et idem pour eux. Nous avons pris chez Urwerk le parti pris de la discrétion et chez Laurent Ferrier celui de la voix forte. L’équilibre est là. »

Arpal One par Laurent Ferrier x URWERK pour Only Watch 2017

Pièce unique



Mouvement :Calibre UR5.03
Remontage automatique régulé par une double turbine
Rubis:52
Fréquence :28,800v/h – 4Hz
Réserve de marche:48 heures
Matières:Heure satellite mue par des croix de Genève en bronze bérylium
Structure orbitale en PEEK (PolyEtherEthercétone)
Carrousel et triples platines en ARCAP
Finitions:Perlage de la platine, sablage des satellites, satinage du carrousel
Tête de vis anglées
Indications :Heures satellite
Minutes, index des heures et minutes peints à la main au SuperLuminova
Boitier :Arpal+
Largeur :40,9 mm
Longueur :60,8 mm
Épaisseur :20,7 mm
Glace:Crystal Saphir
Étancheité :Pression testée à 30 m / 3 ATM
Bracelet:Cuir couleur sable, fils ton sur ton, cousu main

Les coulisses du projet Only Watch 2017 –
Laurent Ferrier x Urwerk

Laurent Ferrier, Felix Baumgartner et Martin Frei

Tous les deux ans, les plus grands noms de la scène horlogère réunissent leurs efforts pour lever des fonds destinés à la recherche sur la distrophie musculaire de Duchenne. Chaque maison donne alors le meilleur d’elle-même pour créer une montre unique et séduire ainsi un public de passionnés, généreux et exigeants. Laurent Ferrier & Urwerk ont répondu présent à cette admirable initiative.

C’est une histoire qui débute dans les coulisses du métier. Novembre 2015, une exposition horlogère parmi tant d’autres. Loin du calme ouaté de leurs ateliers respectifs, deux maître-horlogers tentent timidement de fuir la foule. Prendre une pause, faire un break. Un peu perdus dans cette cohue amicale, ils cherchent un havre de paix qu’ils finissent par trouver. Sous une cage d’escalier. Ils ne se connaissent pas, se sont à peine croisés par le passé mais le destin les a conduits à cet endroit. Au même moment. Ensemble. Eux ce sont Laurent Ferrier et Felix Baumgartner.

« Nous nous sommes tout simplement présentés l’un à l’autre » raconte Felix Baumgartner. « Bien sûr, je connaissais son visage et un bout de son histoire. Mais là, nous étions comme seuls au monde, retranchés dans une bulle et nous nous sommes découverts » dit-il. « Je suis plutôt d’une nature introvertie » continue Laurent Ferrier « et là très vite, je me suis retrouvé en terre connue avec Felix. C’était un bon moment malgré l’incongruité du lieu ».

De cette amitié naissante va germer un projet commun. Faire le pont entre les deux maisons horlogères et créer pour la plus belle des causes, Only Watch, une montre d’exception. Marier la tradition et l’audace. Mélanger l’huile et l’eau. C’est un exercice que Martin Frei d’Urwerk aime par-dessus-tout. « Quand ils m’ont parlé de ce projet. J’étais bien sûr tout de suite enthousiaste. Quel bel exercice de style. Faire cohabiter dans une même création, deux visions, deux cultures, deux générations ».

Laurent Ferrier

Laurent Ferrier

Laurent Ferrier propose des alternatives aux passionnés de mécanique horlogère classique. La maison développe des mouvements manufacturés dans la plus pure tradition, tout en leur apportant des attributs techniques performants et réellement innovants. Conçue pour les amateurs de valeurs pures, elle met à jour les fondamentaux horlogers. Un renouveau des origines qui inscrit dignement Laurent Ferrier comme un acteur respecté dans le cercle exclusif de la haute horlogerie mécanique.

Issu d’une famille de tradition horlogère depuis trois générations, Laurent Ferrier, figure emblématique de la marque éponyme, est profondément attaché à l’excellence des métiers de l’horlogerie. Trente-sept ans de carrière dans la création, la recherche technique et l’habillage démontrent son inventivité et sa quête de la perfection, au fil d’un parcours professionnel sans faute.

Né à Genève en 1946, Laurent Ferrier suit une formation d’horloger complet à l’école d’horlogerie de Genève. Après l’obtention de son diplôme, il débute son parcours professionnel par le développement de mouvements et le prototypage. Sa passion pour la course automobile l’incite à changer d’orientation professionnelle durant quelques années. En parallèle, son talent de coureur lui permet de s’adjuger en 1979 une troisième place au classement général des mythiques 24 heures du Mans, au volant d’une Porsche 935T. C’est en 1974 que Laurent Ferrier retourne à l’horlogerie pour s’occuper exclusivement de l’habillement (esthétique des boites, cadrans, aiguilles…)

Laurent Ferrier franchit le pont entre la tradition horlogère, incarnée par un luxe des détails et des finitions, et les innovations techniques. Ses mouvements recèlent une construction totalement novatrice. Ils sont façonnés avec des matériaux de pointe. L’objectif étant de trouver l’association la plus aboutie d’une esthétique classique et d’une fonctionnalité la plus fiable.

Urwerk

Martin Frei & Felix Baumgartner

Créée en 1997, Urwerk est certes une jeune maison, mais elle fait figure de pionnier dans le paysage de l’horlogerie indépendante. Avec une production de 150 pièces par an, Urwerk se veut une maison d’artisans où savoir-faire traditionnel et esthétique d’avant-garde coexistent dans le meilleur des mondes. Urwerk conçoit des montres complexes, modernes, à nulles autres pareilles qui répondent aux critères les plus exigeants de la Haute Horlogerie : recherche et création indépendantes ; matériaux de pointe ; finition main.

Le nom d’Urwerk ancre ses racines en 6000 avant J.C. dans la ville de Ur en Mésopotamie. Les Sumériens, observant l'ombre portée du soleil sur leurs monuments, sont à l’origine de la définition de l’unité de temps telle que nous la connaissons encore aujourd'hui. Coïncidence ou signe des temps, le mot « Ur » signifie également le début, les origines en langue allemande. La dernière syllabe de la signature Urwerk est aussi un emprunt à la langue de Goethe, le verbe « werk » ayant la signification de réaliser, travailler, innover. Un hommage au travail constant des maîtres horlogers qui se sont succédé jusqu'à nos jours, façonnant ce que nous appelons aujourd'hui la Haute Horlogerie.

 PUBLICITÉ
  • Van Cleef & Arpels Montre Papillon Secret
  • Panthère de Cartier par Sofia Coppola
  • Panthère de Cartier
  • Cartier Panthère Royale
  • Cuir Neonude sur Petite Promesse Baume & Mercier
  • Montre Papyrus de Cartier
  • Bell & Ross BR S Novarosa
  • Vacheron Constantin Malte petit modèle
  • Chanel Première Squelette Camélia
  • Hublot Spirit of Big Bang Moonphase
  • Hermès
  • Hublot
  • Audemars Piguet
  • IWC
  • Hublot
  • Urwerk
  • Omega
  • Richard Mille
  • Richard Mille
  • Ralf Tech
  • Bell & Ross
  • BRM
  • Oris
  • Louis Vuitton
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • Bell & Ross
  • Ulysse Nardin
  • Hublot
  • Bell & Ross
  • Montblanc
  • Breitling
  • Chanel
  • Dior
  • Bell & Ross
  • Hublot
  • Chopard
  • Anonimo
  • Ralf Tech
  • Vacheron Constantin
  • MATWATCHES
  • Bucherer
  • Girard-Perregaux
  • Girard-Perregaux
  • Roger Dubuis
  • Bucherer
  • Richard Mille
  • Girard-Perregaux
  • Breitling
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Breitling
  • Girard-Perregaux
  • Cartier
  • Rolex
  • Baume & Mercier
  • Cartier
  • Tudor
  • Girard-Perregaux
  • Baume & Mercier
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Hublot
  • Girard-Perregaux
  • Zenith
  • Zenith
  • Zenith
  • Richard Mille
  • Zenith
  • Zenith
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  • La Maison Louis Vuitton inaugure sa Manufacture Horlogère : La Fabrique du Temps
  • La boutique de Richard Mille Paris s'installe avenue Matignon
  • Le chef italien Carlo Cracco, nouveau partenaire Richard Mille
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  •  PUBLICITÉ
      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Audemars Piguet, 3 montres Richard Mille, 4 montres Patek Philippe, 5 montres Hublot, 6 montres Omega, 7 montres Cartier, 8 montres Breitling, 9 montres IWC, 10 montres Jaeger-LeCoultre, 11 montres Vacheron Constantin, 12 montres Tag Heuer, 13 montres Zenith, 14 montres Panerai, 15 montres Montblanc, 16 montres A. Lange & Söhne, 17 montres Girard-Perregaux, 18 montres Baume & Mercier, 19 montres Chanel, 20 montres Bell & Ross, 21 montres Tudor, 22 montres Breguet, 23 montres Chopard, 24 montres Blancpain, 25 montres Piaget, 26 montres Louis Vuitton, 27 montres Roger Dubuis, 28 montres Dior, 29 montres BRM, 30 montres Corum, 31 montres Ebel, 32 montres L.Leroy, 33 montres Jaquet Droz, 34 montres Ulysse Nardin, 35 montres Urwerk, 36 montres Franck Muller, 37 montres JeanRichard, 38 montres Bucherer, 39 montres MATWATCHES, 40 montres Hermès, 41 montres Vulcain, 42 montres Eterna, 43 montres Oris, 44 montres Bulgari, 45 montres Porsche Design, 46 montres Parmigiani, 47 montres Yema, 48 montres Cresus, 49 montres Graham-London, 50 montres Harry Winston, 51 montres Romain Jerome, 52 montres S.T. Dupont, 53 montres Ralf Tech, 54 montres Perrelet, 55 montres Chaumet, 56 montres Celsius X VI II, 57 montres Bombardier, 58 montres Bovet, 59 montres Schwarz Etienne, 60 montres Anonimo,