Fine Watchmaking Club 2014

Montre Crash Squelette Calibre 9618 MC

Cartier sculpteur de mouvements

La Cote des Montres™ le 26 novembre 2014



1967 : un mythe entre dans le répertoire horloger de Cartier : c’est l’irruption, accidentelle et joyeuse, de la montre Crash.

2014 : avec la montre Crash squelette, Cartier crée l’un de ses premiers mouvements de forme : le calibre 9618 MC, qui inaugure les Mechanical Legends. Une collection qui répond à une double exigence en pensant la forme comme dénominateur commun entre le boîtier et son mouvement.




Naissance d’un mythe

Née en 1967, en plein cœur du Swinging London, la montre Crash véhicule l’esprit d’effervescence et d’insouciance d’une époque éprise de pleine liberté. Cette montre au dessin imprévisible ne pouvait apparaître que chez Cartier, le grand horloger des formes, passionné et sensible à l’air du temps au point de vouloir cristalliser en une montre unique cet élan de transgression joyeuse et pop qui bousculait alors tous les conformismes.



Comment est-elle née, réellement ? Un client aurait confié au directeur de la filiale londonienne une montre Cartier accidentée. Celui-ci, immédiatement séduit par ce design inédit, décide d’intégrer sa déraison au vocabulaire de ses formes. Avec son cadran asymétrique, la montre Crash devient très rapidement une montre collector, produite en séries très limitées. La forme devient mythique et son nom se dispute auprès d’une élite avertie pour laquelle elle fait figure d’icône seventies underground. Le mythe est en marche.




Au nom d’une liberté créative

Aujourd’hui, ce n’est pas seulement le boîtier que Cartier soumet à des transformations radicales, c’est le mouvement tout entier qui se retrouve anamorphosé, « crashé » afin de s’intégrer à la forme incurvée du boîtier.

En sculpteur de formes, Cartier s’empare de cette matière horlogère pour la modeler : les contraintes sont à la fois guide et résistance, sources de découvertes. L’ensemble du mouvement est repensé. Poussant plus loin la prouesse et l’exploit, le cadran est intégralement squeletté, envahi par les chiffres romains démesurés qui laissent apercevoir, par transparence, le mouvement. Ce sont eux qui soutiennent le calibre.



Un choix esthétique qui signe l’appartenance de cette montre à l’univers de la Haute Horlogerie puisque le mouvement squelette en est l’une des complications les plus emblématiques. Le fond transparent de la boîte permet d’admirer les rouages du calibre 9618 MC à remontage manuel.


Haute Horlogerie et extravagance sous contrôle

Le calibre 9618 MC n’est pas un mouvement traditionnel qui aurait été simplement modifié pour s’ajuster au boîtier. Il a été conçu, dès le début, comme un mouvement ajouré, pensé par les horlogers pour obtenir le plus bel effet en termes de disposition et d’esthétique. Le résultat est spectaculaire. Les platines sont sculptées et le mouvement tout entier devient le cadran de la montre.

Le mouvement, par sa conception et le squelettage des platines, présente un grand nombre de surfaces. Sur la montre Crash Squelette, toutes ces surfaces ont bénéficié d’une finition de Haute Horlogerie : satinage des composants en acier, anglage et polissage des flancs des chiffres romains.

En adaptant l’agencement du mouvement de la montre Crash Squelette à son boîtier, Cartier affirme son identité d’artiste créateur. Une audace et une liberté toujours pionnières, qui dépassent et subliment le champ d’expression de ses montres de Haute Horlogerie.

Cartier Montre Crash Squelette Calibre 9618 MC
 1     2     3     4     5   

Cartier Montre Crash Squelette Calibre 9618 MC

Description technique




Montre Crash Squelette :Squelettage des ponts en forme de chiffres romains
Calibre 9618 MC
Boîtier :Platine 950 millièmes
Diamètre :28,15 x 45,32 mm
Couronne :Perlée en platine 950 millièmes ornée d’un saphir cabochon bleu
Glace :Verre minéral
Fond :Saphir
Aiguilles :En forme de glaive en acier bleui
Épaisseur :9,62 mm
Étanchéité :3 bars (~30 mètres)
Mouvement :alibre 9618 MC mécanique Manufacture à remontage manuel
Complication heures, minutes avec squelettage des ponts en forme de chiffres romains
Dimensions d’encageage :17 lignes ¼x 9 lignes ½, soit 37,9 x 20,2 mm
Dimensions totales :38,5 x 21,2 mm
Épaisseur :3,97 mm
Nombre de rubis :20
Nombre de pièces:138
Balancier :28 800 alternances / heure
Réserve de marche :Environ 3 jours
Bracelet :Alligator gris
Boucle :Déployante à double réglage en or gris 18 carats

 PUBLICITÉ
Toutes les nouveautés
Tous les événements
Toutes les brèves
 PUBLICITÉ

Vous aimez cette montre ?

beaucoup
passionnément
pas du tout

  PUBLICITÉ
L'ÉMOTION AUTOMOBILE AVEC
Mercedes Maybach G650 Landaulet
Ferrari 812 Superfast
  Pages les plus consultées
1 montres Rolex, 2 montres Patek Philippe, 3 montres Hublot, 4 montres Audemars Piguet, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Jaeger-LeCoultre, 8 montres Breitling, 9 montres Cartier, 10 montres Tag Heuer, 11 montres IWC, 12 montres Vacheron Constantin, 13 montres Panerai, 14 montres Montblanc, 15 montres Zenith, 16 montres Breguet, 17 montres Baume & Mercier, 18 montres A. Lange & Söhne, 19 montres Bell & Ross, 20 montres Chopard, 21 montres Piaget, 22 montres Blancpain, 23 montres Girard-Perregaux, 24 montres Eterna, 25 montres Chanel, 26 montres Roger Dubuis, 27 montres Tudor, 28 montres Louis Vuitton, 29 montres BRM, 30 montres Dior, 31 montres Bulgari, 32 montres Ulysse Nardin, 33 montres Corum, 34 montres Ebel, 35 montres Jaquet Droz, 36 montres L.Leroy, 37 montres Parmigiani, 38 montres Anonimo, 39 montres Franck Muller, 40 montres Ralf Tech, 41 montres JeanRichard, 42 montres MB&F, 43 montres Vianney Halter, 44 montres Porsche Design, 45 montres Bucherer, 46 montres Perrelet, 47 montres Ange Barde, 48 montres Yema, 49 montres Hermès, 50 montres Chaumet, 51 montres Bombardier, 52 montres HYT, 53 montres Van Cleef & Arpels, 54 montres Harry Winston, 55 montres Romain Jerome, 56 montres Christophe Claret, 57 montres Vulcain, 58 montres Ressence, 59 montres Aquanautic, 60 montres H. Moser & Cie,