L’événement

Ouverture de son prochain bâtiment
en décembre 2009

Certifié Minergie et hydro-locale

La Cote des Montres™ le 03 juin 2009



Les travaux d’extension de la Manufacture Jaeger-LeCoultre se poursuivent à un rythme soutenu et le nouveau bâtiment ouvrira ses portes le 1er décembre 2009. A cette date, une nouvelle surface de production de 9000 m2 viendra s’ajouter aux 16'000 m2 existants pour répondre aux exigences posées par l’essor continuel de la marque. Afin de préserver l’exceptionnel cadre naturel qui a contribué à forger son légendaire esprit d’innovation, la Grande Maison de la Vallée de Joux démontre son engagement concret dans le développement durable par l’obtention de deux labels qui attestent de la qualité écologique de la nouvelle réalisation architecturale : d’une part, le certificat Minergie délivré aux bâtiments qui assurent un niveau de confort élevé pour une faible consommation énergétique et, de l’autre, le label hydro-locale, qui garantit une alimentation en électricité produite par une énergie hydraulique renouvelable, produite localement avec les eaux du lac de Joux.


Les certificats Minergie et Minergie éco

Soutenue conjointement par la Confédération, les cantons et les milieux économiques, l’association Minergie a édicté une série de critères qui prennent en compte les exigences du développement durable dans le secteur de la construction. Pour un bâtiment à usage industriel, les normes Minergie associent des conditions de travail idéales à une faible consommation énergétique. Elles comprennent essentiellement une enveloppe de protection au coefficient d’étanchéité élevé afin de prévenir l’infiltration d’air froid ainsi qu’une excellente isolation thermique pour éviter les déperditions de chaleur en hiver ou une chaleur excessive en été. En outre, elles prévoient aussi un système d’aération contrôlé pour assurer le renouvellement de l’air sans qu’il soit nécessaire d’ouvrir les fenêtres et perdre ainsi les avantages offerts par l’étanchéité et l’isolation.



Dans les conditions particulières de la Vallée de Joux, qui s’étend à une altitude de 1000 mètres, l’enveloppe de protection doit également résister aux assauts d’un vent parfois violent. L’excellente isolation thermique doit éviter toute déperdition de chaleur à travers les murs, la toiture et les fenêtres. Pour satisfaire à cette exigence, les architectes ont prévu une isolation sous radier complémentaire à l’isolation périphérique et la pose d’un triple vitrage. Ces solutions permettent au nouveau bâtiment de dépasser les normes Minergie. Ainsi, un système d’aération contrôlée assure un renouvellement constant de l’air et réduit dans une large mesure le recours à la climatisation. L’édifice répond en outre aux critères complémentaires du label Minergie éco, qui s’attachent notamment à l’optimisation de l’éclairage naturel, à la réduction du bruit et à l’utilisation de matières premières facilement disponibles, qui peuvent être recyclées ou éliminées de manière biodégradable.

Divers processus de récupération ont permis de réduire la consommation d’eau, malgré l’accroissement de la production. Le refroidissement des machines sera assuré par une boucle d’eau en circuit fermé et un système de captage d’air frais à l’extérieur.


Le label hydro-locale, le lac de joux source d’énergie

Grâce à l’installation de panneaux solaires, le nouveau bâtiment produira environ un tiers de sa consommation en électricité et la totalité de ses besoins en eau chaude alors que les deux tiers restants de l’énergie électrique nécessaire au fonctionnement des nouvelles installations bénéficieront du certificat hydro-locale. Ce label est décerné par la société Romande Energie à des centrales à accumulation installées sur les cours d’eau. Le recours à cette source d’énergie propre et décentralisée atteste de la volonté de mettre en valeur les potentialités régionales.

Au début du XXe siècle, une prise d’eau aménagée dans le petit lac Brenet, adjacent au lac de Joux, a mis fin aux inondations qui frappaient périodiquement la Vallée de Joux. Un système de conduites forcées achemine cette eau à la centrale électrique de la Dernier, située à proximité des gorges de l’Orbe, qui a donné naissance à la compagnie vaudoise des forces motrices des lacs de Joux et de l'Orbe, ancêtre de la société Romande Energie. Sa production annuelle s’élève à environ 32 millions de kWh. Aujourd’hui déjà, un dixième de la production de la centrale est réservé à la Manufacture Jaeger-LeCoultre qui continuera à utiliser comme seule source d’électricité exogène une électricité « bleue », produite à partir d’une ressource naturelle issue de la Vallée de Joux.



L’attitude éco-responsable de Jaeger-LeCoultre

Hormis la satisfaction des critères spécifiques à chacun de ces deux labels écologiques, Jaeger-LeCoultre prend également en compte les impacts environnementaux sur l’ensemble du cycle de vie d’un bâtiment. Outre les exigences de confort afin de permettre aux horlogers, ingénieurs et artisans de travailler dans les meilleures conditions possibles, l’engagement éco-responsable de la Manufacture s’exprime par le recours à des matériaux à faible contenu en énergie grise, soit à la quantité d’énergie requise pour la production, la fabrication, le transport et le recyclage de ces produits.

Ainsi, plutôt que de se limiter à respecter des normes, Jaeger-LeCoultre met en œuvre une démarche pro-active dans la perspective d’un développement durable afin de rechercher des solutions novatrices et écologiques dans la construction d’un nouveau bâtiment qui illustre à la fois le respect absolu d’un cadre de vie à la beauté exceptionnelle et les ambitions de la Manufacture pour le XXIe siècle.

Jaeger-LeCoultre s’agrandit
dans son environnement naturel



Acteur économique essentiel de la Vallée de Joux, Jaeger-LeCoultre annonce la plus grande extension de son histoire. Le site de la Manufacture, qui s'étend actuellement sur une surface de 16'000 mètres carrés, comptera d'ici 2010, 9000 mètres carrés supplémentaires. Fidèle à son enracinement historique situé dans un environnement naturel exceptionnel entre lac et forêts, à la sortie du village du Sentier, la Manufacture horlogère a retenu comme cadre de son développement le berceau historique de la marque auquel le nouveau bâtiment sera relié par des passerelles architecturales.

Rendu nécessaire par la forte croissance de la marque, ce projet d’extension s'inscrit dans un programme plus vaste qui souligne l'intégration naturelle de Jaeger-LeCoultre dans son environnement géographique et social depuis bientôt 175 ans.



Solutions techniques novatrices, pour la préservation de la qualité de vie
dans la Vallée de Joux

Depuis sa création, Jaeger-LeCoultre est un moteur et un aiguillon de la croissance économique de cette région aux paysages intacts, située près du lac de Joux, au cœur du Jura à 1000 mètres d'altitude. L'atelier originel créé par Antoine LeCoultre a jeté les premiers fondements d'une marque à la résonance internationale pour ses réalisations de pointe et sa philosophie horlogère d'avant-garde. Depuis 1833, date de la fondation, les indispensables extensions se sont succédées toutes les deux ou trois décennies: 1866, 1888, 1912, 1946, 1972 et 1996. Le succès rend désormais nécessaire une accélération de ce rythme et, onze ans seulement après la réalisation de la dernière étape, le plus grand agrandissement de l'histoire de la marque est déjà en cours.

Avec 1000 collaborateurs, le statut de grand employeur d'une région au tissu particulier, avec une faible densité de population, requiert de porter une attention accrue aux responsabilités sociales et environnementales.



Le Lac, L’eau : éléments clés de la Vallée de Joux.

Pour Jaeger-LeCoultre, les réflexions d’une intégration naturelle à un environnement exceptionnel ne datent pas d'aujourd'hui. La Manufacture a édifié une des premières stations d'épuration. La préservation de la nappe phréatique et des eaux du lac de Joux est une exigence absolue pour une marque dont la prospérité est intimement liée à son cadre naturel. Cette station sera adaptée pour faire face aux besoins supplémentaires afin d'assurer que l'activité industrielle n'exerce aucun impact sur l'environnement.

Prévue pour des conditions climatiques extrêmes, elle prendra naturellement en compte les spécificités topographiques et géophysiques du lieu pour garantir la clarté des rejets.
Mis en œuvre depuis une dizaine d'années, un projet fondé sur différents processus de récupération a déjà permis de réduire fortement la consommation d'eau, malgré la hausse importante de la production. La conception d'un nouveau bâtiment permettra d'intensifier encore cette approche. Le refroidissement du parc machines sera assuré par une boucle d’eau en circuit fermé et l’apport de free-cooling – système de récupération de l’air frais à l’extérieur.

Durant les 15 dernières années, l'assainissement de l’installation de chauffage a permis de conserver une consommation de mazout stable tous en augmentant la surface des locaux de production de 40%. L'enveloppe du nouvel édifice présentera lui un coefficient thermique très élevé afin de prendre en compte les exigences particulières liées à l'altitude. La chaleur excédentaire sera récupérée, stockée et réutilisée en fonction des besoins.



Une implication dans le futur horloger

Cette intégration de la Manufacture dans son cadre naturel se complète à l'évidence d'une dimension humaine.

Pour accentuer encore cette symbiose entre une entreprise et le développement de sa région, Jaeger-LeCoultre doublera le nombre de ses places d'apprentissage dès la mise en service des nouveaux ateliers et formera près de quarante nouveaux professionnels chaque année.

L'accroissement général du nombre des collaborateurs de la Manufacture, avec une centaine de recrutement net par an, implique également d'assumer des responsabilités face à la communauté dans le domaine de la pollution liée au mode de transport.



Deux cents nouveaux emplois et aucune place de parking supplémentaire

Première Manufacture à voir le jour au XIXe siècle à une époque où les horlogers travaillaient généralement dans les ateliers aménagés dans leurs fermes, Jaeger-LeCoultre a également été le premier employeur de la Vallée de Joux à financer une halte de chemin de fer sur la ligne Le Pont - Le Brassus.

Dès la préhistoire de la mobilité, la Manufacture était déjà consciente qu'il lui importait également de faciliter les trajets de ses collaborateurs. Dans une région caractérisée par la dissémination de l'habitat, Jaeger-LeCoultre soutient activement le covoiturage depuis plusieurs années. Cette année, le programme global qui ouvre de nouvelles pistes de réflexions a permis de franchir une étape supplémentaire.

Depuis le début octobre, la Manufacture a inauguré un service de bus dont elle prend entièrement les frais de fonctionnement à sa charge. Face au succès qu'elle a immédiatement rencontré, deux nouvelles lignes s'y ajouteront dès le mois de mars 2008. Destinées à offrir aux collaborateurs un mode de transport agréable et sûr de leur domicile à la Manufacture en début de matinée et en sens inverse le soir, elles s'étendent sur une longueur de 35 à 50 kilomètres. Afin d'éviter le trafic intense en fin de journée, les bus circulent avec un horaire légèrement décalé, qui leur assure des gains de temps appréciables. Si l'on considère que l'ensemble de ces mesures - covoiturage et lignes de bus - permettent d'éviter la circulation de 270 voitures dont chacune effectuerait un trajet de 50 km quelque 220 jours par année, le nombre total de kilomètres non parcourus s'élève donc à environ 3 millions par année: une contribution importante à la réduction de la pollution atmosphérique liée au trafic automobile.



Et comme il importe d'assumer ses choix avec conséquence, les places de parking actuellement proposées par la Manufacture n'augmenteront pas d'une seule unité au cours des prochaines années. Un nouvel argument de poids à inscrire au bilan énergétique déjà remarquable de la Manufacture.

Jaeger-LeCoultre qui a choisi depuis toujours de s'agrandir uniquement sur son site historique réunit désormais plus de 40 métiers sous son toit. Cet axe de développement reflète son esprit de pionnier et sa force d'innovation globale. Car la certitude de travailler dans un environnement préservé par des méthodes d'avant-garde contribue également à stimuler la créativité des horlogers et des ingénieurs d'une marque d'exception dont les réalisations suscitent la passion du public depuis près de deux siècles par leur inventivité, leur fiabilité et leur élégance.

Making Time More Beautiful

Fidèle à son enracinement historique situé dans un lieu exceptionnel entre lac et forêts, à la Vallée de Joux, Jaeger-LeCoultre demeure particulièrement concernée et impliquée dans la préservation de l’environnement.

Making Time More Beautiful

Jaeger-LeCoultre s’engage

Depuis toujours, la marque contrôle l’impact environnemental de ses activités et s’implique avec ses collaborateurs et aux côtés de personnalités dans de nombreuses actions locales et internationales. Ce développement durable ne se limite pas à la seule sphère environnementale, mais concerne aussi la façon de gérer les ressources financières et humaines. Le projet « Making Time more Beautiful » porte en lui tous les espoirs d’éco responsabilités qu’entend défendre la marque.

La Manufacture s’inscrit depuis de nombreuses années dans une démarche de développement durable et ses actions, pour assurer le bien-être de ses employés dans un environnement de qualité, sont toujours plus nombreuses.


Agrandissement et développement durable

Le plus grand agrandissement de l'histoire de Jaeger-LeCoultre est en cours. Rendu nécessaire par la forte croissance de la marque, ce projet d’extension s'inscrit dans un programme plus vaste qui souligne l'intégration naturelle de Jaeger-LeCoultre dans son environnement géographique et social depuis bientôt 175 ans.

Le site de la Manufacture, qui s'étend actuellement sur une surface de 16'000 mètres carrés, comptera d'ici 2010, 9000 mètres carrés supplémentaires. Fidèle à son enracinement historique situé dans un environnement naturel exceptionnel entre lac et forêts, à la sortie du village du Sentier, la Manufacture horlogère a retenu comme cadre de son développement le berceau historique de la marque auquel le nouveau bâtiment sera relié par des passerelles architecturales.

Ce nouveau bâtiment sera édifié avec des techniques de construction durables et des matériaux écologiques. Par exemple, un système de récupération d’énergie associé à des panneaux solaires permettra de produire 100% de l’eau chaude.


Le Lac, L’eau : éléments clés de la Vallée de Joux

Pour Jaeger-LeCoultre, les réflexions d’une intégration naturelle à un environnement exceptionnel ne datent pas d'aujourd'hui. La Manufacture a édifié une des premières stations d'épuration. La préservation de la nappe phréatique et des eaux du lac de Joux est une exigence absolue pour une marque dont la prospérité est intimement liée à son cadre naturel. Cette station sera adaptée pour faire face aux besoins supplémentaires afin d'assurer que l'activité industrielle n'exerce aucun impact sur l'environnement. Prévue pour des conditions climatiques extrêmes, elle prendra naturellement en compte les spécificités topographiques et géophysiques du lieu pour garantir la clarté des rejets.

Mis en œuvre depuis une dizaine d'années, un projet fondé sur différents processus de récupération a déjà permis de réduire fortement la consommation d'eau, malgré la hausse importante de la production. La conception d'un nouveau bâtiment permettra d'intensifier encore cette approche. Le refroidissement du parc machines sera assuré par une boucle d’eau en circuit fermé et l’apport de free-cooling – système de récupération de l’air frais à l’extérieur.

Durant les 15 dernières années, l'assainissement de l’installation de chauffage a permis de conserver une consommation de mazout stable tout en augmentant la surface des locaux de production de 40%. L'enveloppe du nouvel édifice présentera lui un coefficient thermique très élevé afin de prendre en compte les exigences particulières liées à l'altitude. La chaleur excédentaire sera récupérée, stockée et réutilisée en fonction des besoins.

Une implication dans le futur horloger

Cette intégration de la Manufacture dans son cadre naturel se complète d'une dimension humaine. Pour accentuer encore cette symbiose entre l’entreprise et le développement de la région, Jaeger-LeCoultre doublera le nombre de ses places d'apprentissage dès la mise en service des nouveaux ateliers et formera près de quarante nouveaux professionnels chaque année.

Le nouveau bâtiment hébergera de nouvelles recrues, environ 300 personnes sur les 3 ans à venir, mais permettra également un nouvel aménagement des ateliers de Haute Horlogerie et de formation. Un atelier de plus de 500 m2, dédié aux grandes complications ouvrira la voie à de nouveaux développements, en réponse aux défis techniques du futur.

Deux cents nouveaux emplois et aucune place de parking supplémentaire
L'accroissement général du nombre des collaborateurs de la Manufacture, avec une centaine de recrutement net par an, implique également d'assumer des responsabilités face à la communauté dans le domaine de la pollution liée au mode de transport.

Première Manufacture à voir le jour au XIXe siècle à une époque où les horlogers travaillaient généralement dans les ateliers aménagés dans leurs fermes, Jaeger-LeCoultre a également été le premier employeur de la Vallée de Joux à financer une halte de chemin de fer sur la ligne Le Pont - Le Brassus.

Dès la préhistoire de la mobilité, la Manufacture était déjà consciente qu'il lui importait également de faciliter les trajets de ses collaborateurs. Dans une région caractérisée par la dissémination de l'habitat, Jaeger-LeCoultre soutient activement le covoiturage depuis plusieurs années. Cette année, le programme global qui ouvre de nouvelles pistes de réflexions a permis de franchir une étape supplémentaire.

Trois lignes de bus
Depuis octobre 2007, la Manufacture a inauguré un service de bus dont elle prend entièrement les frais de fonctionnement à sa charge. Deux lignes de bus sont actuellement en service : Morez - Les Rousses- Bois d’Amont - La Manufacture (environ 50 personnes) et Pontarlier – Jougne - La Manufacture (environ 50 personnes). Une troisième verra le jour fin 2008 sur le tronçon Mouthe-La Manufacture.

Destinées à offrir aux collaborateurs un mode de transport agréable et sûr de leur domicile à la Manufacture en début de matinée et en sens inverse le soir, les lignes s'étendent sur une longueur de 35 à 50 kilomètres. Afin d'éviter le trafic intense en fin de journée, les bus circulent avec un horaire légèrement décalé, qui leur assure des gains de temps appréciables. Si l'on considère que l'ensemble de ces mesures - covoiturage et lignes de bus - permettent d'éviter la circulation de 270 voitures dont chacune effectuerait un trajet de 50 km quelque 220 jours par année, le nombre total de kilomètres non parcourus s'élève donc à environ 3 millions par année: une contribution importante à la réduction de la pollution atmosphérique liée au trafic automobile.

Et comme il importe d'assumer ses choix avec conséquence, les places de parking actuellement proposées par la Manufacture n'augmenteront pas d'une seule unité au cours des prochaines années.

Premier Prix du « concours cantonal de mobilité »
La Manufacture Jaeger-LeCoultre a été récompensée en recevant le prix cantonal de mobilité. Ce prix, décerné par le canton de Vaud, récompense les entreprises entreprenant des efforts dans le sens de la mobilité de leurs collaborateurs, l’initiative de la marque pour réduire les flux de véhicules en trouvant des solutions alternatives, a ainsi été soulignée comme exemplaire.

Consommation de papier
Jaeger-LeCoultre veille également à diminuer en interne sa consommation de papier en incitant notamment à moins imprimer et à trier. Le papier certifié FSC (c'est-à-dire produit d’une manière écologiquement et socialement correcte) est privilégié au papier ordinaire et la Manufacture est en cours de certification FSC. Cela signifie qu’elle pourra apposer un logo et un numéro de licence personnalisé sur tous ses outils de communication imprimés et ses meubles fabriqués avec du bois produit de manière durable.

Jaeger-LeCoultre agit pour le bien-être de tous
Avoir une politique éco-responsable, c’est aussi proposer des solutions pour améliorer les conditions de travail des employés. Le restaurant d’entreprise prévu dans le nouveau bâtiment proposera des repas équilibrés et à base d’aliments sains et bio dans la mesure du possible pour entretenir la bonne santé des employés.

Jaeger-LeCoultre s’implique localement
La Manufacture a une réelle volonté de s’impliquer dans la vie sociale de la région. Elle soutient de nombreuses associations sportives et culturelles et collabore régulièrement avec l’Ecole Technique et les institutions de la Vallée de Joux. Elle accueille régulièrement des stagiaires et apprentis des différents établissements scolaires et universités de la région. Cet aspect social permet de tisser des liens avec les habitants des villages alentours et de communiquer sur ses objectifs et activités.

Agents éco-gestes
Une soixantaine d’agents éco-gestes, tous volontaires et répartis dans tous les services de la Manufacture relaient les messages d’éco-responsabilité. Leur rôle est d’inciter leurs collègues à effectuer les gestes écologiques quotidiens pour limiter la consommation d’énergie et le gaspillage : éteindre la lumière, recycler le papier, etc.


Making Time More Beautiful
Jaeger-LeCoultre sur la scène internationale

Les principes du développement durable ne se limitent au sol helvète. Jaeger-LeCoultre partage son action en trois axes : la protection de l’environnement, l’engagement humain et la protection des savoir. Elle tient à impliquer ses fournisseurs internationaux en leur faisant signer une charte de bonne conduite les engageant à respecter des principes éthiques, environnementaux et sociaux fondamentaux. Elle travaille aussi en concertation avec ses filiales, boutiques et espaces pour développer de nouveaux outils et moyens de communication plus éco compatibles.


PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT

Time to Care
La crise écologique traversée par les sociétés ne fait, désormais, plus débat. Les différents pays n’ont jamais été aussi sensibles aux enjeux environnementaux et tout le monde s'accorde à dire qu’il faut agir vite. Dans cet esprit, Jaeger-LeCoultre, en partenariat avec l’acteur et militant Leonardo DiCaprio, a créé le programme "Time to Care", au profit de la « Leonardo DiCaprio Fund at the California Community Foundation ». Parmi les initiatives conjointes, la vente de deux garde-temps unique en 2008 : la Master Compressor Extrem LAB et la Reverso Gyrotourbillon 2, au profit de la « Leonardo DiCaprio Fund at the California Community Foundation » pour poursuivre ses travaux avec les programmes environnementaux du monde entier.

Partenariat avec UNESCO
Lors du lancement de la montre de plongée, la Master Compressor Diving, Jaeger-LeCoultre a découvert des lieux sous-marins magnifiques et préservés. La marque a alors rapidement pris conscience de la fragilité de ces écosystèmes et de la nécessité et de l’urgence de préserver cette biodiversité. La préservation des fonds marins est alors allée de soi, c’est donc pourquoi la marque s’est impliquée dans un partenariat avec l’Unesco.


ENGAGEMENT HUMAIN

Depuis de nombreuses années, Jaeger-LeCoultre soutient des associations, des défis, dans les domaines caritatifs et de l’exploration – aventure humaine. Forte d’une tradition d’esprit d’entreprise, de sens du partage et de la responsabilité sociale, Jaeger-LeCoultre encourage ces femmes et ces hommes visionnaires qui, par leur talent exceptionnel et la qualité de leurs réalisations, apportent une contribution significative au monde dans lequel nous vivons.

Rénovation d’un puits en Ethiopie
Jaeger-LeCoultre est partenaire de l’association St Lazare pour le projet de rénovation d’un puit en Ethiopie qui alimentera plus de 40 000 personnes. Ordre de bienfaisance menant des actions caritatives dans plus de trente pays à travers le monde, St Lazare vient en aide à des milliers de nécessiteux, de malades. L'Ordre de Saint Lazare demeure fidèle à ses principes fondateurs que résume la devise "Atavis et Armis". L’association se bat pour le respect des valeurs humaines et pour servir les pauvres, principes qui se concrétisent par ce travail bénévole effectué par les chevaliers et les dames de l'Ordre dans le domaine de l'aide humanitaire et caritative.

Des associations caritatives soutenues par des ambassadeurs sportifs
Adolfo Cambiaso, porte-drapeaux de la marque s’illustrent sur les terrains de Polo du monde entier. Jaeger-LeCoultre participe au financement de l’association qu’il parraine : Ideas Del Sur dont la vocation est l’aide à l’hospitalisation et à l’éducation des enfants d’Amérique du Sud.
A l’occasion de L’open de Polo de France c’est l’association Les P’tits Cracks, qui a été choisie pour recueillir un don destiné également à l’enfance

Les défis humains
Tous les sommets importants du monde n’ont pas été conquis. Il est naturel de toujours vouloir aller plus loin, de repousser les limites du possible, de mettre au point des initiatives inédites. Partageant cette passion d’aller toujours loin, avec le souci permanent de l’innovation et de la performance, Jaeger-LeCoultre s’est associé aux projets sportif d’Emmanuel Coindre - la traversée du Pacifique par sa face Nord à la rame, du Japon à la baie de San Francisco, Etats-Unis - et de Yves Néron-Bancel - 4600 kilomètres au travers de la Scandinavie en 90 jours sur un handbike (vélo à main ).


PROTECTION DES SAVOIRS

Le cinéma
A sa présence dans le cadre des festivités du Festival du Film de Venise, Jaeger-LeCoultre a élargi son rôle de Mécène et a renforcé son action dans l’univers du Cinéma. Riche de ses 175 ans d’histoire, la Manufacture Jaeger-LeCoultre est particulièrement attentive à la notion de sauvegarde et de transmission des valeurs et des savoirs, sachant combien l’avenir se construit sur la connaissance et la valorisation du patrimoine. L’idée de créer un fonds de restauration de film ancien appelé « Fund for Cinema » a ainsi vu le jour.

Jeu de Paume
Depuis 2006, Jaeger-LeCoultre est associée au Musée du Jeu de Paume à Paris, l’une des institutions les plus prestigieuses du monde dans le domaine de la photographie et de l’art contemporain. La marque a notamment été partenaire de grandes expositions rétrospectives, consacrées aux célèbres photographes : Cindy Sherman, Lee Friedlander, Edward Steichen, Richard Avedon.

La photographie
La volonté de Jaeger-LeCoultre d’associer son rayonnement à celui de la photographie contribue à la création de projet avec des talents déjà reconnus mais également de jeunes photographes.
A l’occasion de l’exposition « reGeneration 2005-2025 » organisée par le Musée de L’Elysée à Lausanne : 50 jeunes photographes issus des meilleures écoles d’art du monde ont exposé leurs œuvres dans les principales villes des différents continents. Jaeger-LeCoultre leur a également donné carte blanche pour immortaliser les ateliers de Jaeger-LeCoultre : un projet qui a abouti à la publication du livre Portraits de Manufacture.

 PUBLICITÉ
  • Bvlgari Serpenti Misteriosi Romani
  • Bvlgari Serpenti Seduttori
  • Hermès Heure H
  • TAG Heuer revisite ses Carrera Lady
  • OMEGA Trésor
  • Dior Grand Bal Opéra
  • Dior Grand Bal Couture
  • Cartier Libre
  • Audemars Piguet Sapphire Orbe
  • Ester Ledecká rejoint l’équipe Richard Mille
  • Bulgari
  • Audemars Piguet
  • Chanel
  • Panerai
  • Hublot
  • TAG Heuer
  • Bucherer
  • TAG Heuer
  • A. Lange & Söhne
  • Ulysse Nardin
  • Roger Dubuis
  • Panerai
  • Ralf Tech
  • Hublot
  • RJ
  • Breitling
  • A. Lange & Söhne
  • IWC
  • Chopard
  • Bulgari
  • Jaeger-LeCoultre
  • Panerai
  • Louis Vuitton
  • Richard Mille
  • Omega
  • Grand Prix de Genève
  • Fondation Haute Horlogerie
  • Bucherer
  • A. Lange & Söhne
  • Hublot
  • Bulgari
  • RJ
  • Panerai
  • SIHH
  • The Unnamed Society
  • Zenith
  • Richard Mille
  • Hublot
  • Bucherer
  • RJ
  • TAG Heuer
  • Hublot
  • Panerai
  • Anonimo
  • Zenith
  • Richard Mille
  • RJ
  • Hublot
  • Montblanc
  • Omega
  • LVMH annonce la première exposition de ses marques horlogères suisses à Dubai
  • CHANEL prend une participation dans la Manufacture KENISSI
  • Le SIHH et Baselworld harmonisent leurs dates à partir de 2020
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Breitling comme nouvelle marque partenaire
  • Richard Mille annonce son retrait du SIHH
  • CHANEL prend une participation dans Montres Journe SA
  • Kering nomme Patrick Pruniaux directeur général de ses maisons horlogères suisses
  • Swatch Group a décidé de quitter Baselworld
  • Hublot nomme Benoit Lecigne comme directeur général de tous les pays sous sa responsabilité
  • Bucherer annonce l'acquisition de Tourneau LLC
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Zenith comme nouvelle marque partenaire
  • Richemont announces changes to its Senior Executive Committee
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  •  PUBLICITÉ

    Vous aimez cette montre ?

    beaucoup
    passionnément
    pas du tout

      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Audemars Piguet, 3 montres Vacheron Constantin, 4 montres Patek Philippe, 5 montres Richard Mille, 6 montres Cartier, 7 montres Omega, 8 montres Hublot, 9 montres Jaeger-LeCoultre, 10 montres Panerai, 11 montres Baume & Mercier, 12 montres TAG Heuer, 13 montres IWC, 14 montres A. Lange & Söhne, 15 montres Zenith, 16 montres Breitling, 17 montres Chopard, 18 montres Bell & Ross, 19 montres Blancpain, 20 montres Girard-Perregaux, 21 montres Chanel, 22 montres Breguet, 23 montres Bulgari, 24 montres Tudor, 25 montres Dior, 26 montres Montblanc, 27 montres Piaget, 28 montres BRM, 29 montres Corum, 30 montres Roger Dubuis, 31 montres Grand Prix de Genève, 32 montres RJ, 33 montres Louis Vuitton, 34 montres Bucherer, 35 montres Ebel, 36 montres Parmigiani, 37 montres The Unnamed Society, 38 montres Ulysse Nardin, 39 montres Eterna, 40 montres Jaquet Droz, 41 montres L.Leroy, 42 montres Ralf Tech, 43 montres Van Cleef & Arpels, 44 montres Bombardier, 45 montres Porsche Design, 46 montres H. Moser & Cie, 47 montres Yema, 48 montres Ikepod, 49 montres Frédérique Constant, 50 montres Greubel Forsey, 51 montres Graham-London, 52 montres Wyler Genève, 53 montres Urwerk, 54 montres JeanRichard, 55 montres Rebellion, 56 montres Anonimo, 57 montres Salon Belles Montres, 58 montres Perrelet, 59 montres F. P. Journe, 60 montres Giuliano Mazzuoli,