L'Evènement

Exposition « Le Chronographe dans le Temps »

jusqu’à fin mars 2015

La Cote des Montres™ le 03 février 2015



Riche d’un patrimoine horloger exceptionnel, Vacheron Constantin donne un coup de projecteur sur l’une des nombreuses facettes de son savoir-faire : la montre à chronographe. Durant trois mois, l’espace patrimonial de la Maison accueille une nouvelle exposition dédiée à l’histoire de la mesure des temps courts. Un thème qui n’a pas été choisi par hasard. Si la Manufacture s’est très largement illustrée dans ce domaine au fil du siècle dernier, elle présente cette année « Harmony », une nouvelle collection célébrant son 260e anniversaire, dont l’esthétisme est clairement inspiré d’un des premiers chronographes montre-bracelet datant de 1928.



1873 - Montre à seconde morte indépendante, répétition à quartsOr jaune 18K et nielle, cadran en émail blanc avec chiffres romains et minuterie externe.
Arrêt de l'aiguille de seconde à l'aide d'un verrou sur la carrure.
Calibre RA 19'' seconde indépendante, répétition quarts
N° 11823



L’exposition, située au premier étage du bâtiment historique de Vacheron Constantin, quai de l’Ile à Genève, met en scène près de 60 montres choisies parmi les plus de 1300 pièces que compte la collection privée. Elles possèdent toutes un point commun : la mesure des temps courts. Alternance de gris ardoise, de rouge grenat et de noir, illustrant tour à tour des extraits d’archives ou des détails de mouvements complexes, les décors des vitrines nous plongent immédiatement dans un univers technique et l’on perçoit les profondes racines des mécanismes à chronographe dans l’histoire de la maison.



1877 – ChronographeOr rouge 18K avec armoiries émaillées, cadran en émail avec chiffres romains, petite seconde à 6h et minuterie externe.
Fonctions du chronographe par la couronne.
Calibre RA 19'' N II chrono
N° 10597

Au fil des développements de la maîtrise du temps, la course aux records est passée progressivement de la seconde au cinquième, dixième, centième, millième de seconde. Pourtant, le chronographe demeure plus que jamais incontournable dans les collections de Haute Horlogerie par sa mécanique complexe et dynamique. Il fascine les amateurs de belle horlogerie en évoquant les notions de vitesse et de pouvoir dans leur imaginaire et reste extrêmement recherché lors des ventes aux enchères du monde entier.



1916 - Chronographe-compteur mono-poussoirOr jaune 18K, cadran en émail avec chiffres arabes, compteur 30 minutes à 3h, petite seconde à 9h et minuterie externe.
Calibre RA 15'' chrono
N° 10643

Cette nouvelle exposition atteste une aptitude d’adaptation aux demandes les plus variées, à une époque où la montre est un facteur de progrès, où les performances scientifiques ou sportives sont encore mesurées par des appareils mécaniques. Lorsque la trotteuse des secondes est introduite au cours de la deuxième moitié du XVIIIe siècle, les horlogers cherchent rapidement un dispositif pour l’immobiliser et la rendre indépendante du mécanisme d’entraînement des aiguilles des heures et des minutes. La voie est alors ouverte et c’est justement ce que propose la première pièce de l’exposition. Cette montre de poche possède une seconde morte indépendante. Son mouvement est composé de deux corps de rouages permettant de stopper l’aiguille des secondes sans arrêter la montre.



1928 - Chronographe-compteur mono-poussoirRéférence photo 3306.
Or jaune 18K, cadran argenté avec chiffres arabes, compteur 30 minutes à 3h, petite seconde à 9h, minuterie externe et échelle pulsométrique.
Calibre RA 13'' chrono
N° 11059

La visite s’articule ensuite autour de cinq thématiques : les montres de poche simples, les montres à bracelet simples, les montres affichant différentes échelles, les chronographes à rattrapante et enfin les montres à hautes complications. La première section présente des pièces de poche dites simples, illustrant parfaitement cet héritage horloger dans une construction des plus classiques. La rondeur des boîtiers bassinés en or 18 carats, les cadrans d’un émail blanc immaculé et la finesse des aiguilles jouent en faveur d’une lisibilité parfaite, tant sur le tour d’heure que sur les compteurs.



1954 - Chronographe-compteur. Modèle 6087Or jaune 18K, anses "cornes de vache", étanche.
Cadran argenté avec chiffres romains et index bâtons, compteur 30 minutes à 3h, petite seconde à 9h, minuterie externe et échelle tachymétrique.
Calibre 13''-492
N° 11056

Dès les années 1910, le chronographe se porte au poignet. S’il garde encore les stigmates des anciennes versions de poche, très vite il va révéler sa propre personnalité. La pièce de 1928 revêt déjà un caractère affirmé. Ce chronographe monopoussoir, au boîtier de forme coussin, affiche une échelle pulsométrique, des aiguilles « poires » et des chiffres arabes en émail noir. Plus loin, les modèles chronographes iconiques des années 30 aux années 60 (modèles 4072, 4178 et 6087) arborent des visages tous différents. Vacheron Constantin révèle ici toute son expertise dans l’art de l’habillage : cadran argenté, noir, champagne ou rose, boîtier bicolore, index en or, chiffres arabes, anses « cornes de vaches », aiguilles de type glaive ou bâton... L’affichage des indications évolue, la perception visuelle se renouvelle dans un bel exercice de style.



1905 - Chronographe-compteur, chronomètreOr jaune 18K, cadran en émail avec chiffres arabes, compteur 30 minutes à 12h, petite seconde à 6h, minuterie externe et échelle tachymétrique sur 5 tours.
Poussoir de chronographe dans la couronne.
Calibre RA 19'' chrono
N° 10258

Vacheron Constantin présente également des chronographes affichant plusieurs échelles de graduation, permettant d'effectuer des combinaisons de mesures et répondre ainsi aux attentes de certains industriels, ingénieurs, médecins ou encore éleveurs de chevaux. Souvent dotés d’une échelle tachymétrique pour mesurer la vitesse d’un élément mobile, ils sont parfois pourvus d’une échelle télémétrique, instrument indispensable aux artilleurs, ou encore d’un sphygmomètre, plus utile pour les diagnostics médicaux. D’autres pièces complètent la fonction de chronographe par celle de rattrapante, afin de mesurer des phénomènes commençant en même temps, mais de durées différentes ou des temps intermédiaires. Vacheron Constantin a longtemps été l’un des fournisseurs importants en matière de chronométrie sportive et se forge un nom dans la mesure officielle de différentes disciplines, automobilisme, ski ou encore concours hippiques. Enfin, l’exposition se termine par un véritable feu d’artifice de complications. Un exercice de haute voltige où Vacheron Constantin prouve largement sa maîtrise. Le chronographe s’associe harmonieusement aux mécanismes de répétition minutes, quantième perpétuel, phases de lune ou encore tourbillon.



1889 - Chronographe-rattrapanteArgent et or rouge, peinture miniature en émail sur le fond.
Cadran en émail avec chiffres romains, petite seconde à 6h et minuterie externe.
Poussoir de chronographe dans la couronne et poussoir de rattrapante sur la carrure.
Calibre RA 20'' I chrono-rattrapante
N° 11092


Ce passionnant parcours témoigne d’une incontestable maîtrise horlogère, mais également d’une justesse esthétique. Les chronographes ont toujours été présents dans les collections. Leurs constructions, même les plus sophistiquées, sont dédiées avant tout à la lisibilité, au confort au porter, toujours sous une apparente simplicité. Pourtant, en son cœur, se cachent des génies de mécanique, à la finition minutieuse et aboutie, à la précision de marche éprouvée. De véritables instruments de mesure au service de l’humanité, à découvrir sans tarder.



1900 - Chronographe-compteur et répétition minutesOr jaune 18K, cadran en émail avec chiffres romains, compteur 30 minutes à 12h, petite seconde à 6h et minuterie externe.
Poussoir de chronographe sur la carrure.
Montre ayant appartenu au Prince Louis Napoléon.
Calibre RA 18''/19 chrono, répétition minutes
N° 10803




Exposition « Le Chronographe dans le Temps »

Jusqu’à fin mars 2015
Maison Vacheron Constantin
7, quai de l’Ile
1204 Genève
Sur rendez-vous uniquement
Tél. : 022.930.20.05



1931 - Chronographe-compteur et rattrapante, quantième perpétuel, réserve de marche, tourbillon, chronomètre, référence photo 3450Or jaune 18K, cadran en émail avec chiffres arabes, compteur 30 minutes, réserve de marche et année à 12h, date à 3h, petite seconde, mois, phases et âge de la lune à 6h, jour de la semaine à 9h, minuterie externe.
Poussoir de chronographe dans la couronne et poussoir de rattrapante sur la carrure.
Calibre RA 22''/23 chrono-rattrapante, quantième perpétuel, tourbillon
Collection privée
N° 10951

 PUBLICITÉ
  • Jacob & Co.
  • Patek Philippe
  • Bulgari
  • Chanel
  • Hublot
  • Rolex
  • Chanel
  • Chopard
  • Breguet
  • Tudor
  • Zenith
  • Hublot
  • Tag Heuer
  • Rolex
  • Ulysse Nardin
  • Jaeger-LeCoultre
  • Panerai
  • Montblanc
  • Tag Heuer
  • Bulgari
  • De Bethune
  • Zenith
  • IWC
  • A. Lange & Söhne
  • Louis Vuitton
  • Bell & Ross
  • Roger Dubuis
  • Tag Heuer
  • Ulysse Nardin
  • Hublot
  • Tag Heuer
  • Bucherer
  • Rolex
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Montblanc
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Ralf Tech
  • Salon de Genève
  • H. Moser & Cie
  • Breitling
  • Bucherer
  • Tag Heuer
  • Piaget
  • Tag Heuer
  • Tag Heuer
  • Vacheron Constantin
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Bucherer
  • Hublot
  • Girard-Perregaux
  • Girard-Perregaux
  • Tag Heuer
  • Zenith
  • Tag Heuer
  • Bucherer
  • Breguet
  • Richard Mille
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  • La Maison Louis Vuitton inaugure sa Manufacture Horlogère : La Fabrique du Temps
  • La boutique de Richard Mille Paris s'installe avenue Matignon
  • Le chef italien Carlo Cracco, nouveau partenaire Richard Mille
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  • JeanRichard lance le compte à rebours rugbistique
  • TAG Heuer optimise son outil de production
  • Richard Mille félicite le Manchester City Football Club
  •  PUBLICITÉ

    Vous aimez cette montre ?

    beaucoup
    passionnément
    pas du tout

      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Patek Philippe, 3 montres Hublot, 4 montres Audemars Piguet, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Cartier, 8 montres Jaeger-LeCoultre, 9 montres Tag Heuer, 10 montres Breitling, 11 montres IWC, 12 montres Vacheron Constantin, 13 montres Panerai, 14 montres Breguet, 15 montres Zenith, 16 montres Chanel, 17 montres Montblanc, 18 montres Piaget, 19 montres Bell & Ross, 20 montres Chopard, 21 montres Blancpain, 22 montres Baume & Mercier, 23 montres A. Lange & Söhne, 24 montres Bulgari, 25 montres Tudor, 26 montres Girard-Perregaux, 27 montres Corum, 28 montres Louis Vuitton, 29 montres Roger Dubuis, 30 montres BRM, 31 montres Ebel, 32 montres Dior, 33 montres Jaquet Droz, 34 montres L.Leroy, 35 montres Ulysse Nardin, 36 montres Parmigiani, 37 montres JeanRichard, 38 montres Franck Muller, 39 montres Harry Winston, 40 montres Hermès, 41 montres Porsche Design, 42 montres Eterna, 43 montres Van Cleef & Arpels, 44 montres Perrelet, 45 montres Rebellion, 46 montres Yema, 47 montres MB&F, 48 montres Urwerk, 49 montres Chaumet, 50 montres De Bethune, 51 montres Christophe Claret, 52 montres Romain Jerome, 53 montres Romain Gauthier, 54 montres Bucherer, 55 montres Ralf Tech, 56 montres Vulcain, 57 montres HYT, 58 montres Bombardier, 59 montres Graham-London, 60 montres Ressence,