L’événement

Grand Concert Vacheron Constantin « Patrimony »

Une soirée exceptionnelle organisée par Vacheron Constantin avec l’Orchestre de la Suisse Romande

La Cote des Montres™ le 06 avril 2009

La Chef d’Orchestre Inma Shara

Le Mercredi 1er avril 2009 à 19H30, au Victoria Hall de Genève ont été interprétées, sous la baguette d'Inma Shara, les œuvres de Manuel de Falla, Joaquim Turina et Astor Piazzolla - Soliste : Richard Galliano - Bandonéon.



Chers amis,

Quel autre langage universel que la musique ?

Notre vocation est au diapason de la portée patrimoniale et fédératrice de cet art majeur.

À l’image des plus belles compositions classiques, les garde-temps Vacheron Constantin tissent le lien entre les hommes; entre passé, présent et futur; savoir-faire, partage et passion. Un lien universel qui élève la musique et le temps jusqu’à leur donner une âme.

Le 1er avril prochain à Genève, avec le soutien de Vacheron Constantin, l’Orchestre de la Suisse Romande sous la baguette de la jeune et talentueuse Chef d’orchestre Inma Shara, dont nous aidons la carrière internationale à se développer, nous offriront un programme original qui devrait jouer l’accord parfait du talent, de l’intuition et de la liberté.

J‘espère que cette soirée exceptionnelle trouvera son écho dans un esprit tourné vers le monde et les autres cultures, la pérennité, l’excellence et la passion.

Avec mes plus cordiales salutations,
Juan-Carlos Torres - Directeur Général




Vacheron Constantin, partenaire de l’Orchestre de la Suisse Romande

Depuis plus de 250 ans, au cœur de Genève, Vacheron Constantin vit son art comme une partition. Une partition sur laquelle les rouages mécaniques écrivent la musique du temps dans une harmonie technique et esthétique qui appelle à l’émotion.

C’est donc tout naturellement que depuis 2008, la Manufacture genevoise accorde son soutien à l’Orchestre de la Suisse Romande.

Comme sur une partition, le moindre de ces rouages tient une place essentielle dans l’alchimie complexe qui donne vie aux garde-temps. La virtuosité vient ensuite de tous ces artistes passionnés et lumineux qui unissent leurs talents horlogers, comme autant de musiciens qui accordent leurs instruments pour éveiller la symphonie.



Apporter son soutien à la musique revient à pérenniser un univers où le patrimoine, les défis humains, l’ouverture au monde et à la culture sont une source continuelle d’enrichissement et de rassemblement.

Les Métiers d’Art en particulier - si chers à Vacheron Constantin - lient la technique et l’artistique dans une harmonie qui appelle à l’émotion. La virtuosité émane de tous ces artistes passionnés et lumineux qui unissent leurs talents horlogers et éveillent la mécanique du temps, comme autant de musiciens accordent leurs instruments pour donner vie à une partition.

Apporter son soutien à l’Orchestre de la Suisse Romande en tant que Partenaire Principal signifie contribuer au dynamisme culturel d’une région qui a vu naître Vacheron Constantin.

C’est mettre en lumière les vertus de la créativité et du talent humain, sans lesquels les Arts en général, la musique classique et la Haute Horlogerie en particulier, ne sauraient rayonner avec autant d’éclat.



Vacheron Constantin et Inma Shara : l’art et le temps au diapason.

L’histoire de Vacheron Constantin est faite de rencontres. Il y a plusieurs années, celle entre Juan-Carlos Torres, Directeur Général de Vacheron Constantin et Inma Shara fut une belle découverte, celle d’une jeune femme prodige qui fait partager sa passion de la musique avec une expressivité toute nouvelle.

Partageant les mêmes valeurs, Inma Shara et Vacheron Constantin ne conçoivent leur art sans nouvelle exploration, sans remise en question, sans continuelle réorchestration. L’un sublime le temps et le déchiffre, l’autre transcende et interprète la musique, tous deux tirent leur raison d’être du dépassement et de l’exception. De ce dépassement mûrit l’expertise.

Ainsi, Vacheron Constantin, par son rayonnement international, a choisi de soutenir le développement de la carrière internationale d’Inma Shara.

Inma Shara


Inma Shara a déjà dirigé les plus grands orchestres, du Philharmonique de Londres au Symphonique National Russe, du Symphonique National Tchèque à l’Orchestre symphonique de Vienne ou encore le Symphonique de l’Etat de Pennsylvanie ou celui de Taïwan. Elle exerce son art avec une émotion hors du commun et une présence éblouissante, subtile combinaison entre la technique et le cœur, le savoir-faire et l’intuition.

À travers elle, la musique prend vie et vibre d’une façon absolue, universelle, différente. Plus qu’une vocation, un don, qui s’est révélé dès son plus jeune âge et qu’Inma Shara a perfectionné sous l’enseignement de Zubin Mehta…

Il y a plus de deux siècles et demi, en 1755, Jean-Marc Vacheron partageait lui aussi son savoir avec son premier apprenti, érigeant ainsi les fondements d’une mémoire collective et partagée.

Richard Galliano et Inma Shara


Inma Shara, avec le soutien de Vacheron Constantin, est devenue
la première femme à avoir dirigé un concert au Vatican

C’était il y a quelques mois à peine, à Rome le 10 Décembre dernier… Les faits sont suffisamment exceptionnels pour mériter qu’on les souligne.

Pour célébrer le 60e anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, le Vatican a demandé à Vacheron Constantin d’organiser un grand concert classique. En présence du pape Benoît XVI, près de 7.000 invités dont nombre de personnalités comme le Président de la République Italienne Monsieur Giorgio Napolitano, ont eu le privilège d’assister au concert donné par le Brandenburgisches Staastorchester de Francfort dirigé pour l’occasion par Inma Shara.

Sa seule présence fait d’ailleurs de ce concert un événement historique puisque ce fut la première fois qu’une femme dirigea un concert au Vatican. L’évènement s’est achevé avec la remise d’un Prix Honorifique à Cornelio Sommaruga, humanitaire et diplomate suisse, Président du Comité International de la Croix Rouge de 1987 à 1999.


Un grand concert « Patrimony ».

Le 1er avril, au Victoria Hall à Genève, Vacheron Constantin organisé
avec l’Orchestre de la Suisse Romande



A cette occasion, la jeune et talentueuse Chef d’Orchestre Inma Shara,
qui est soutenue par la manufacture horlogère dans le développement international de sa carrière, dirigera l’orchestre.




La découverte, le dépassement, l’exigence… Des valeurs qui mettent en lumière la passion. Celle que Vacheron Constantin concentre dans ses garde-temps depuis plus de 250 ans. Une passion qui se nourrit d’un savoir-faire transmis de génération en génération ; une passion qui s’épanouit dans un esprit créatif et visionnaire et repousse les limites du possible. Au cœur de cette passion : un art fait de précision et de renouvellement, qui magnifie le temps et lui donne une âme.

Une telle alchimie du temps et de l’art ne pouvait que réunir les univers de Vacheron Constantin et d’Inma Shara. La vocation artistique de la marque trouve son écho dans un esprit tourné vers le monde et les autres cultures, la pérennité et la passion.



À l’image de la ligne Patrimony, collection emblématique de la manufacture dont les garde-temps classiques et intemporels parcourent les âges avec élégance... Une philosophie incarnée à la perfection par Inma Shara, jeune femme prodige de la musique classique qui élève la direction d’orchestre au rang d’art.

Qui mieux qu’Inma Shara pouvait personnifier l’expertise et l’enthousiasme chers à Vacheron Constantin ? Sa personnalité et son talent ont amené la manufacture genevoise à la soutenir, perpétuant ainsi l’engagement de la marque pour les arts, les identités créatives et la richesse humaine.

Le 1er avril 2009, le soutien apporté par Vacheron Constantin à l’Orchestre de la Suisse Romande, à Inma Shara et à la musique en général, prendra dès lors toute sa dimension à l’occasion d’un concert exceptionnel privé au Victoria Hall de Genève et intitulé Patrimony du nom de la ligne de garde-temps classiques et intemporels de la manufacture horlogère genevoise.

Richard Galliano et Inma Shara

Au programme, seront interprétées des oeuvres de Manuel de Falla, Joaquin Turina et Astor Piazzolla, avec le concours du soliste Richard Galliano au Bandonéon.

Musicien et compositeur, Richard Galliano a été récompensé par de nombreux Prix Internationaux. Il a notamment collaboré avec Claude Nougaro, Barbara et Serge Reggiani, a été invité à la Comédie Française et a partagé la scène avec de grands musiciens lors de concerts donnés dans le monde entier.

Richard Galliano et Inma Shara

Cette soirée - qui rend hommage à l’excellence esthétique et technique – souligne un profond attachement à des modes d’expression où le geste de l’homme, son doigté, son individualité parachèvent la consonance de l’œuvre. Tels les métiers d’art de la Haute Horlogerie sur lesquels le temps n’a pas d’emprise. Depuis plus d’un quart de siècle, Vacheron Constantin bat au rythme d’un accord majeur : celui qui met au diapason le temps et l’art.

Juan-Carlos Torres, Metin Arditi, Président de l'OSR , Inma Shara et Richard Galliano

Marc Guten, Inma Shara et Juan-Carlos Torres

Roger Pfund, Anne Micheli et Juan-Carlos Torres

Juan-Carlos Torres, Inma Shara, Odette Constantin et Jean Constantin

Juan-Carlos Torres, Florence Notter, Présidente des amis de l'OSR et Metin Arditi, Président de l'OSR

Juan-Carlos Torres, Metin Arditi et Patrice Mugny, Conseiller Administratif de la Ville de Genève, en charge de la Culture

Pierre Maudet, conseiller administratif de la Ville de Genève, Inma Shara et Juan-Carlos Torres

Madame Barbier-Mueller et Juan-Carlos Torres

Metin Arditi, Président de l'OSR et Inma Shara

Juan-Carlos Torres, Inma Shara et Fernando Riquelme Lidon, Ambassadeur d'Espagne

Inma Shara and Mijat (M Design)

3 Questions à Juan-Carlos Torres

Directeur Général de Vacheron Constantin

Quel est l’engagement de Vacheron Constantin dans le domaine des arts en général et celui de la musique en particulier ?
Vacheron Constantin a depuis toujours été très investi dans le domaine des arts et de la culture. C’est notre environnement naturel. Ces dernières années, nous avons démarré un programme spécifique en rapport avec la musique classique pour illustrer notre ligne de garde-temps Patrimony. Etant moi-même un grand adepte de musique classique, les choses se sont faites assez spontanément.

Concrètement, en quoi se traduit ce soutien ?
Le premier acte remonte à plusieurs années quand nous avons soutenu l’OSR et Christian Zacharias – le célèbre pianiste, directeur artistique et chef principal de l’Orchestre de Chambre de Lausanne - dans leur interprétation de l’intégrale des concertos de Beethoven dans une série de concerts donnés à Genève.

Mais notre attachement à la musique va bien au-delà de nos frontières et des genres trop cloisonnés… Il y a deux ans, à l’occasion du lancement de notre ligne de montres Patrimony Traditionnelle, j’ai décidé d’engager Vacheron Constantin comme Partenaire Officiel de l’Opéra de Paris avec lequel nous organisons chaque année une soirée exceptionnelle. La dernière en date, très émouvante en octobre 2008, rendait un Grand Hommage à Béjart disparu quelques mois plus tôt. En 2007 à Shanghai, notre maison a eu la chance d’organiser un grand concert dirigé par le compositeur et chef d’orchestre chinois Tan Dun avec lequel nous avons immédiatement partagé son point de vue brillant et original. C’est un musicien conceptuel à multiples facettes, une star qui compose de la musique très contemporaine. Cette personnalité et son œuvre sont en parfaite adéquation avec l’image de Vacheron Constantin. Notre marque est classique, mais profondément ouverte sur d’autres horizons novateurs, sur d’autres cultures. Enfin, l’année dernière, j’ai voulu à nouveau nous réengager à Genève, aux côtés de l’OSR, en tant que Partenaire Principal.


Comment avez-vous rencontré Inma Shara ?
Il s’agit en effet d’une rencontre ! C’est d’ailleurs toujours grâce aux rencontres que Vacheron Constantin initie ses partenariats. On ne se lance jamais dans un projet sans qu’il y ait du respect, une vraie communion, une réelle affinité. En 2007, nous avons organisé un concert à Madrid pour soutenir la Fondation de la Reine Sophie en faveur de la lutte contre la maladie d’Alzheimer. Inma Shara dirigeait l’orchestre. C’est à cette occasion que je l’ai rencontré. Cette jeune femme avait envie de se produire hors des frontières espagnoles. De notre coté, nous voulions soutenir une personne de talent pour lui offrir un vrai tremplin international. Les choses se sont faites très naturellement. Inma Shara est une personne passionnée, discrète, élégante, dénuée de la moindre arrogance, non ostentatoire et porteuse d’une émotion et d’une sensibilité latines. Vacheron Constantin est une marque latine qui transpose toutes ces valeurs.


Le programme du concert du 1er avril n’est pas si classique…
C’est vrai… mais nous avons pensé que le temps était venu de faire se rencontrer Inma Shara et l’Orchestre de la Suisse Romande. Le programme du concert est à l’image de l’ouverture culturelle à laquelle nous sommes très attachés. L’idée de départ a été de faire venir Inma Shara à Genève avec un programme différent de ce que nous avons l’habitude d’entendre ici. Sous sa baguette, seront interprétées les œuvres de Manuel de Falla, Joaquin Turina et Astor Piazzolla avec la participation du soliste Richard Galliano au bandonéon. Les œuvres du programme sont très passionnées, ce qui correspond parfaitement avec la personnalité d’Inma Shara. Comme le dit très justement la Reine Sophie : « Avec Inma, la musique se voit ».

Biographie d’Inma Shara

La Chef d’Orchestre Inma Shara
Chef d’orchestre d’origine basque à la sensibilité éblouissante, Inma Shara consacre sa vie à la musique classique et met son talent au service des plus belles œuvres. D’illustres orchestres ont vibré sous la baguette de cette jeune femme prodige qui élève la direction au rang d’art.

Bien plus qu’une vocation, son don pour la musique classique se révèle dès son plus jeune âge. Inma Shara le perfectionne sous l’égide de Zubin Mehta qui lui fait découvrir un très large éventail de courants musicaux. Le succès de sa formation au Conservatoire Supérieur de Musique de Bilbao où elle étudie l’instrumentation et la composition, puis à Madrid, où elle se spécialise dans l’orchestration, augure déjà le prestige de sa carrière. Le célèbre chef Sir Colin Davis la prend sous son aile pour parfaire une technique déjà étonnement maîtrisée.

Reçue à l’Université de New York, Inma Shara explore les directions orchestrales des plus éminents, tels Leonard Bernstein, Herbert von Karajan et Arturo Toscanini. Elle soutient sa thèse de Doctorat sous la direction de Dinu D.Ghezzo, responsable du Département de Musique et d’Art Scénique de l’université, s’illustrant par son enthousiasme et son souci du perfectionnement.

Son talent inné doublé d’un profond désir de découverte musicale l’amène à s’intéresser aux bandes originales de films et à collaborer avec les maestri de Broadway, Anton Coppola, Paul Gemignani et Jonathan Seller parmi d’autres.

Inma Shara n’a cessé de parcourir le monde, dirigeant avec talent les plus grands orchestres nationaux et internationaux, du Philharmonique de Londres au Symphonique National Russe, du Symphonique National Tchèque au Symphonique de l’Etat de Pennsylvanie ou encore de Taïwan. Le palmarès de ses engagements est aussi impressionnant que la virtuosité avec laquelle elle joue de sa baguette : son émotion palpitante et sa présence lumineuse donnent vie à la musique qui retentit d’un timbre universel.

La passion qu’Inma Shara voue à la musique classique relève d’un art fait de précision qui repousse continuellement les limites du possible. Un art fait d’intuition qui magnifie les partitions et leur offre une âme.

En soutenant Inma Shara dans le développement international de sa carrière, Vacheron Constantin reconnaît en elle le talent, l’expression du savoir-faire et de l’exigence, de l’élégance et de la pérennité, autant de valeurs intrinsèques de la Maison depuis plus de 250 ans.

Biographie de Richard Galliano

Richard Galliano et Inma Shara

Né à Cannes en 1950, Richard Galliano - musicien et compositeur - étudie tout d’abord le piano et l'accordéon avec son père et avec Claude Noël. Il poursuit ses études au Conservatoire de Nice dans les classes de contrepoint, d’harmonie (Pierre-Philippe Bauzin) et de trombone à coulisse (Robert Herbin) où il obtient un 1er prix d'excellence en 1969. Parallèlement, il participe à des concours internationaux d'accordéon et gagne le 1er prix au Trophée mondial (Valence en 1966 et Calais en 1967) ainsi que le 1er prix du Président de la République en 1968. En 1973, il s'installe à Paris où il collabore avec Claude Nougaro, Barbara ou Serge Reggiani. En 1983, il est invité à la Comédie-Française par Astor Piazzolla en tant que 1er bandonéon solo pour jouer dans Le Songe d'une nuit d'été de Shakespeare (musique de Piazzolla, mise en scène de Jorge Lavelli).

De 1980 à 2003, il partage la scène avec de grands musiciens : Chet Baker, Ron Carter, Philipp Catherine, André Ceccarelli, Jan Garbarek, Gilberto Gil, Charlie Haden, Daniel Humair, Biréli Lagrène, Michel Petrucciani, Michel Portal, Martial Solal, Toots Thielemans ou Joe Zawinul lors de concerts donnés dans le monde entier: Paris (Théâtre des Champs-Elysées), Rome, Milan (La Scala), Berlin, Moscou, Londres, New York, San Francisco, Montréal, Buenos Aires, Tokyo ou Istanbul.

La discographie de Richard Galliano comprend un nombre considérable d’enregistrements dont une grande partie a reçu des récompenses telles que les Victoires de la Musique (1993, 1996, 1997, 1998, 1999 et 2001), les Djangos d’Or (1993, 2001) ou les prix Musica Jazz. Parmi ses derniers disques chez Milan Records, notons Solo (2006) comprenant uniquement des compositions d’Astor Piazzola, Luz Negra (2007) avec le Richard Galliano Tangaria Quartet, If you love me (2007) qui fut suivi d’une grande tournée européenne, Mare Nostrum (2008), Ten Years Ago (2008) ou encore Love Day (2008) qui fera l’objet d’une tournée durant les festivals d’été 2009.

Metin Arditi, Président de l'OSR, Inma Shara et Juan-Carlos Torres
 PUBLICITÉ
  • Promesse « Les Exceptionnelles » by Baume & Mercier
  • Van Cleef & Arpels Montre Papillon Secret
  • Panthère de Cartier par Sofia Coppola
  • Panthère de Cartier
  • Cartier Panthère Royale
  • Cuir Neonude sur Petite Promesse Baume & Mercier
  • Montre Papyrus de Cartier
  • Bell & Ross BR S Novarosa
  • Vacheron Constantin Malte petit modèle
  • Chanel Première Squelette Camélia
  • Hublot
  • Hermès
  • Hublot
  • Audemars Piguet
  • IWC
  • Hublot
  • Urwerk
  • Omega
  • Richard Mille
  • Richard Mille
  • Ralf Tech
  • Bell & Ross
  • BRM
  • Oris
  • Louis Vuitton
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • Bell & Ross
  • Ulysse Nardin
  • Hublot
  • Bell & Ross
  • Montblanc
  • Breitling
  • Chanel
  • Dior
  • Bell & Ross
  • Hublot
  • Chopard
  • Anonimo
  • Ralf Tech
  • MATWATCHES
  • Bucherer
  • Girard-Perregaux
  • Girard-Perregaux
  • Roger Dubuis
  • Bucherer
  • Richard Mille
  • Girard-Perregaux
  • Breitling
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Breitling
  • Girard-Perregaux
  • Cartier
  • Rolex
  • Baume & Mercier
  • Cartier
  • Tudor
  • Girard-Perregaux
  • Baume & Mercier
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Hublot
  • Girard-Perregaux
  • Zenith
  • Zenith
  • Zenith
  • Richard Mille
  • Zenith
  • Zenith
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  • La Maison Louis Vuitton inaugure sa Manufacture Horlogère : La Fabrique du Temps
  • La boutique de Richard Mille Paris s'installe avenue Matignon
  • Le chef italien Carlo Cracco, nouveau partenaire Richard Mille
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  •  PUBLICITÉ
      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Audemars Piguet, 3 montres Richard Mille, 4 montres Hublot, 5 montres Patek Philippe, 6 montres Omega, 7 montres Cartier, 8 montres Jaeger-LeCoultre, 9 montres IWC, 10 montres Tag Heuer, 11 montres Vacheron Constantin, 12 montres Breitling, 13 montres Baume & Mercier, 14 montres Montblanc, 15 montres A. Lange & Söhne, 16 montres Zenith, 17 montres Panerai, 18 montres Chopard, 19 montres Girard-Perregaux, 20 montres Breguet, 21 montres Chanel, 22 montres Tudor, 23 montres Blancpain, 24 montres Bell & Ross, 25 montres Louis Vuitton, 26 montres Roger Dubuis, 27 montres Piaget, 28 montres BRM, 29 montres Dior, 30 montres Corum, 31 montres Hermès, 32 montres Ebel, 33 montres L.Leroy, 34 montres Jaquet Droz, 35 montres Urwerk, 36 montres Ulysse Nardin, 37 montres JeanRichard, 38 montres Porsche Design, 39 montres MATWATCHES, 40 montres Bulgari, 41 montres Franck Muller, 42 montres Bucherer, 43 montres Anonimo, 44 montres MB&F, 45 montres Vulcain, 46 montres Yema, 47 montres Ralf Tech, 48 montres Harry Winston, 49 montres Graham-London, 50 montres Oris, 51 montres Jacob & Co., 52 montres Christophe Claret, 53 montres Perrelet, 54 montres Ralph Lauren Watch & Jewelry, 55 montres Parmigiani, 56 montres Dodane, 57 montres H. Moser & Cie, 58 montres Eterna, 59 montres Romain Jerome, 60 montres Greubel Forsey,