Nouveautés mai 2006

IWC et la Cousteau Society approfondissent leur collaboration entamée en 2004. Une partie de la recette de l’édition spéciale limitée d’Aquatimer Chronographe «Cousteau Divers» sera en effet reversée à la Cousteau Society. Le fond de chaque montre contient une petite pièce de la légendaire Calypso.

Aquatimer Chronographe «Cousteau Divers»

L’héritage du commandant

La Cote des Montres™ le 28 mai 2006

La coopération entamée en 2004 entre la Cousteau Society et IWC s’est transformée entre-temps en une amitié étroite. Soutenue par IWC, l’expédition anniversaire en mer Rouge de 2003, près des récifs de coraux, a marqué le début de cette union.

IWC Aquatimer Chronographe «Cousteau Divers»

50 ans après le voyage légendaire de Jacques-Yves Cousteau vers ces merveilles de la nature à bord de la Calypso, son bateau de recherche, les plongeurs de la Cousteau Society ont pu apporter la preuve, sur la base de comparaisons directes, que les biotopes sous-marins étaient encore et toujours dans un état réjouissant et qu’ils valaient la peine d’être sérieusement protégés. 50 ans après la première expédition, un nouveau film a donc été tourné dans ce merveilleux «monde du silence» pour étayer cette affirmation.

Mais la manufacture horlogère de Schaffhausen n’en reste pas là et soutient à nouveau ces gardiens de la mer et l’héritage du célèbre commandant en reversant à la Cousteau Society une partie des recettes des 2500 exemplaires de l’édition spéciale limitée d’Aquatimer Chronographe.

Chaque acquéreur d’un Aquatimer Chronographe «Cousteau Divers» ne contribue donc pas seulement à nourrir l’alliance idéale avec les protecteurs actifs de la mer de la Cousteau Society, dirigée par la veuve du commandant, Francine Cousteau. Il devient également acteur et associé d’une mission écologique de première importance, que Cousteau lui-même avait décrite en ces termes: «L’être humain protège ce qu’il aime.». Car du point de vue écologique, les récifs de coraux sont l’équivalent sous-marin des forêts tropicales.

Jacques-Yves Cousteau était le pionnier qui a non seulement reconnu cette relation, mais qui l’a rendue célèbre dans le monde entier par le biais de ses films très populaires. Son souvenir reste vivant. Le lien étroit avec les idées du plus célèbre des Français de l’époque moderne trouve une expression tout à fait inhabituelle dans la série spéciale Aquatimer. En effet, chacune des montres renferme un petit morceau de la légendaire Calypso, le premier bateau avec lequel Cousteau et son équipe ont exploré les mers du globe. Dans le fond en acier de la montre, bien protégé derrière un verre saphir, se trouve un petit morceau de bois du dragueur de mines réaménagé, que le brasseur de bière irlandais Noel Guinness avait offert peu après la guerre au scientifique des mers.

Aujourd’hui encore, les travaux de recherche sont au centre des préoccupations de la Cousteau Society, ce qui répond très certainement aux vœux de Cousteau, qui avait popularisé la plongée sous-marine et avait fait de la protection des mers un sujet global. Avec ses films, il avait permis à des millions de gens du monde entier de découvrir le paradis des océans, un monde alors encore inconnu. L’homme au fameux bonnet rouge, décédé en 1997, avait ouvert les yeux de l’humanité sur la magie de la mer, mais aussi sur ses dangers. Sans ses films et ses livres, le «Monde du silence» – titre du film primé tourné en 1953 en mer Rouge – serait sans doute devenu le monde de l’exploitation abusive des fondements naturels de la vie. La Cousteau Society, fondée en 1974 par le commandant, œuvre aujourd’hui en tant qu’organisation à but non lucratif sous les auspices de l’UNESCO et a pris avec IWC pour la première fois à son bord un partenaire issu du domaine de l’économie.

IWC Aquatimer Chronographe «Cousteau Divers»
 1     2     3     4     5   

La mesure exacte du temps est essentielle pour la plongée sous-marine. Avec la famille des Aquatimer, IWC offre des chronographes comblant tous les vœux en matière d’activités subaquatiques. L’Aquatimer Chronographe «Cousteau Divers» est la première montre de la série à présenter un fond en bois. Ou plus précisément un morceau de bois original du bateau d’exploration la Calypso, qui a été intégré dans le fond.

La Calypso vous accompagne
dans votre plongée sous-marine

Comme le savent bien les connaisseurs des innombrables films de Jacques-Yves Cousteau, la Calypso n’était pas un sous-marin mais un dragueur de mines réaménagé. Le légendaire bateau d’exploration scientifique fait désormais de la plongée – jusqu’à 120 mètres de profondeur, emballé de manière étanche dans l’Aquatimer Chronographe «Cousteau Divers». Protégé par un verre saphir, le fond en acier de chaque montre renferme une petite lamelle de bois original, qui reproduit la silhouette de la Calypso. Un hommage au «Maître des mers» qui a écrit l’histoire de l’exploration marine avec son fameux bateau. Le fond de la montre comporte l’inscription «Tribute to Calypso» ainsi que le numéro de série limitée. IWC soutient à nouveau le travail de la Cousteau Society par le biais de la série limitée à 2500 exemplaires d’Aquatimer Chronographe «Cousteau Divers». Une partie de la recette est en effet reversée à cette organisation à but non lucratif, qui s’engage pour la protection des mers et l’entretien des récifs de coraux tropicaux.

Cette édition spéciale inhabituelle se distingue également de l’Aquatimer Chrono-Automatic par quelques détails extérieurs, notamment par la dimension du boîtier de 44 au lieu de 42 mm. Le cadran reste bleu – comme c’était déjà le cas pour la première série d’Aquatimer «Cousteau Divers». La pièce est en outre équipée d’un nouveau bracelet en caoutchouc, également en bleu.

Pour le reste, cette montre suit fidèlement la devise de l’ensemble de la famille des montres de plongée d’IWC, à savoir pouvoir plonger avec la mesure exacte du temps. Faire de la plongée implique toujours une limitation dans le temps, d’où un calcul précis à la minute près.

Toute la série de ces montres de l’extrême prouve bien qu’IWC compte parmi les pionniers. Avec le début de la popularisation du sport de plongée – dont Cousteau a été le moteur dans les années soixante –, la manufacture produisit sa première montre de plongée baptisée «Aquatimer». Ce fut alors le début d’une nouvelle tradition dans la fabrication de chronographes spécialisés dans les missions subaquatiques – des montres extrêmement étanches, qui répondaient à des contraintes croissantes. On rappellera notamment l’«Ocean» (1982) et sa résistance record à la pression allant jusqu’à 2000 mètres de profondeur, l’Aquatimer 2000 (1997), qui résistait également à des pressions de 200 bars, ou encore la «Deep One», avec son profondimètre mécanique combiné.

Une montre de plongée renfermant dans son fond un petit morceau du légendaire bateau d’exploration scientifique la Calypso: tel est le fruit de la coopération entre IWC et la Cousteau Society. Cette pièce, qui rend hommage au grand explorateur des océans, permet aussi de faire de la plongée jusqu’à 120 mètres de profondeur.

Faire de la plongée avec la «Calypso»

Il n’était pas vraiment beau, mais tous les enfants connaissaient son nom: Calypso – le bateau de recherche scientifique avec lequel Jacques-Yves Cousteau a exploré les plus beaux sites de plongée des mers du globe. Le dragueur de mines réaménagé, que l’explorateur et inventeur français avait reçu en cadeau peu après la guerre par le brasseur de bière irlandais Noel Guinness, a rendu de bons et loyaux services jusque dans les années 90. Depuis le décès de son patron en 1997, la Cousteau Society navigue sur un bateau plus moderne, l’Alcyone, avec ses deux grands mâts à propulsion turbosail. La Calypso reste toutefois le symbole de l’époque pionnière de l’exploration océanique et de la popularisation du sport de plongée.

Un petit morceau de la Calypso, une petite lame de bois de son aménagement intérieur, fera des 2500 exemplaires limités d’Aquatimer Chronographe – comportant l’ajout «Cousteau Divers» – des pièces très convoitées. Cet authentique souvenir, qui reproduit la silhouette de la Calypso, est intégré au fond massif en acier de la montre, où il reste visible derrière un verre saphir. On peut donc dire que l’on fait de la plongée avec la Calypso, car la montre, avec son mouvement mécanique, son chronographe et son remontoir automatique, résiste aux pressions jusqu’à 120 mètres.

Comme toutes les montres de la ligne Aquatimer, elle dispose de la lunette tournante interne pratique pour régler et lire la durée de la plongée et qui se manie avec le poussoir bi-fonctionnel de remise à zéro du chrono à 4 heures. Autrement dit, cet élément combiné sert à la fois de poussoir pour la remise à zéro du chronographe et de couronne de réglage de la lunette tournante interne de plongée. Avec son cadran bleu, son bracelet spécial en caoutchouc bleu également et son boîtier de 44 mm, l’Aquatimer Chronographe «Cousteau Divers» est une montre solide, mise directement au service de l’exploration océanique. En effet, une partie des recettes de chaque Aquatimer Chronographe «Cousteau Divers» est reversée à la Cousteau Society. L’organisation à but non lucratif, placée sous les auspices de l’UNESCO, coopère avec succès depuis 2004 avec IWC pour la protection des mers et la préservation des récifs de coraux tropicaux.

Fiche Technique

Aquatimer Chronographe «Cousteau Divers»
Réf. IW3782

Caractéristiques
Lunette tournante mécanique interne, mouvement de chronographe mécanique, affichage de la date et du jour de la semaine, petite seconde avec dispositif d’arrêt, remontage automatique, système de bracelet IWC avec fermeture de sécurité à touche, fond du boîtier avec morceau de bois intégré de la Calypso, gravure de fond spéciale, série limitée à 2500 exemplaires
Mouvement
Calibre:79320
Alternances:28 800/h / 4 Hz
Rubis:25
Réserve de marche:44 h
Remontage:automatic
Boîtier
Matière:acier fin
Verre:saphir, bombé, antireflet
Etanchéité:12 bars (120 m)
Diamètre:44 mm
Hauteur:16 mm
Poids /h5>
Montre en acier fin
avec bracelet en caoutchouc
:146 g

 PUBLICITÉ
  • Van Cleef & Arpels Montre Papillon Secret
  • Panthère de Cartier par Sofia Coppola
  • Panthère de Cartier
  • Cartier Panthère Royale
  • Cuir Neonude sur Petite Promesse Baume & Mercier
  • Montre Papyrus de Cartier
  • Bell & Ross BR S Novarosa
  • Vacheron Constantin Malte petit modèle
  • Chanel Première Squelette Camélia
  • Hublot Spirit of Big Bang Moonphase
  • Hublot
  • Audemars Piguet
  • IWC
  • Hublot
  • Urwerk
  • Omega
  • Richard Mille
  • Richard Mille
  • Ralf Tech
  • Bell & Ross
  • BRM
  • Oris
  • Louis Vuitton
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • Bell & Ross
  • Ulysse Nardin
  • Hublot
  • Bell & Ross
  • Montblanc
  • Breitling
  • Chanel
  • Dior
  • Bell & Ross
  • Hublot
  • Chopard
  • Anonimo
  • Ralf Tech
  • Vacheron Constantin
  • Tudor
  • MATWATCHES
  • Bucherer
  • Girard-Perregaux
  • Girard-Perregaux
  • Roger Dubuis
  • Bucherer
  • Richard Mille
  • Girard-Perregaux
  • Breitling
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Breitling
  • Girard-Perregaux
  • Cartier
  • Rolex
  • Baume & Mercier
  • Cartier
  • Tudor
  • Girard-Perregaux
  • Baume & Mercier
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Hublot
  • Girard-Perregaux
  • Zenith
  • Zenith
  • Zenith
  • Richard Mille
  • Zenith
  • Zenith
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  • La Maison Louis Vuitton inaugure sa Manufacture Horlogère : La Fabrique du Temps
  • La boutique de Richard Mille Paris s'installe avenue Matignon
  • Le chef italien Carlo Cracco, nouveau partenaire Richard Mille
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  •  PUBLICITÉ
      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Richard Mille, 3 montres Audemars Piguet, 4 montres Hublot, 5 montres Patek Philippe, 6 montres Omega, 7 montres Jaeger-LeCoultre, 8 montres Cartier, 9 montres IWC, 10 montres Tag Heuer, 11 montres Breitling, 12 montres Vacheron Constantin, 13 montres Panerai, 14 montres Breguet, 15 montres Montblanc, 16 montres A. Lange & Söhne, 17 montres Zenith, 18 montres Chopard, 19 montres Baume & Mercier, 20 montres Blancpain, 21 montres Chanel, 22 montres Bell & Ross, 23 montres Louis Vuitton, 24 montres Girard-Perregaux, 25 montres Piaget, 26 montres BRM, 27 montres Tudor, 28 montres Corum, 29 montres Roger Dubuis, 30 montres Dior, 31 montres Ebel, 32 montres Jaquet Droz, 33 montres Bulgari, 34 montres L.Leroy, 35 montres JeanRichard, 36 montres Urwerk, 37 montres Bucherer, 38 montres MATWATCHES, 39 montres Porsche Design, 40 montres Ulysse Nardin, 41 montres Parmigiani, 42 montres Yema, 43 montres Franck Muller, 44 montres Perrelet, 45 montres Hermès, 46 montres Ralf Tech, 47 montres MB&F, 48 montres Anonimo, 49 montres Vulcain, 50 montres Oris, 51 montres Chaumet, 52 montres Ange Barde, 53 montres Eterna, 54 montres Van Cleef & Arpels, 55 montres Harry Winston, 56 montres H. Moser & Cie, 57 montres Romain Jerome, 58 montres Vianney Halter, 59 montres Frédérique Constant, 60 montres Cresus,