Histoire Dior

Christian Dior

A l'origine d'une des plus grandes maisons de luxe, Christian Dior a su marquer son époque par son génie créatif

La Cote des Montres™ le 07 janvier 2010

Christian Dior naît le 21 janvier 1905, dans la petite ville de Granville, en Normandie. Lorsqu’il a cinq ans, ses parents, aisés, emménagent à Paris. Christian Dior y poursuit toute son éducation, s’inscrit à Sciences Po’ et se tisse un large cercle d’amis dans le milieu intellectuel et artistique parisien. En 1928, celui qui rêvait d’être architecte, et qui plus tard avouera : « Mes parents et les circonstances de la vie m’ont empêché de donner suite à cette passion », ouvre une galerie d’art contemporain qui expose les œuvres de Chirico, Utrillo, Braque, Fernand Léger, ainsi que le travail de ses amis Max Jacob et Christian Bérard.


En 1929, le crack de Wall Street achève de ruiner la famille Dior, ainsi que le partenaire financier de Christian Dior, obligé de fermer sa galerie. En 1935, Christian Dior commence à vendre des croquis de mode à certaines Maisons de Couture parisiennes et illustre les pages du « Figaro », talent qui mène à son embauche en tant que designer, tout d’abord pour Robert Piguet en 1938, et ensuite pour Lucien Lelong en 1941. Cinq ans plus tard, le roi du textile Marcel Boussac décide de financer la propre maison de couture Christian Dior, et achète le bel hôtel particulier du 30 avenue Montaigne, qui en est toujours le siège aujourd’hui.



Dans l’après guerre parisien et frileux du 12 février 1947, la première collection de Christian Dior fait sensation. Son « New Look » à la taille étranglée, aux jupes évasées, symbole d’une provocation fastueuse, décroche les gros titres de la presse internationale. Ce succès initial est suivi par le développement de projets révolutionnaires dans le petit monde fermé de la Haute Couture comme l’ouverture d’un département « Fourrure », le lancement d’un des premiers parfums créés par une maison de couture, « Miss Dior », ainsi que la signature de nombreuses licences mondiales, dès 1948.

Et Dior recréa la femme

Au moment de sa mort précoce en 1957, à l’age de 52 ans, Christian Dior comptait parmi ses clientes célèbres des femmes aussi élégantes et diverses que Marlène Dietrich, Rita Hayworth, Ava Gardner, la Duchesse de Windsor ou encore Eva Peron. Sur l’échiquier mondial de la mode, Christian Dior avait sa place parmi les couturiers les plus aventureux, les plus résolument tournés vers l’avenir.

Il était une fois la maison Dior

“Les femmes ne portent pas ce qu’elles aiment,
elles aiment ce qu’elles portent.”
Christian Dior

1905 - 1934
Christian Dior, les années avant couture

Christian Dior naît le 21 janvier 1905 à Granville, en Normandie, dans une famille aisée. Son père, en effet, est à la tête d'un groupement d'usines chimiques avec son cousin Lucien Dior. Quant à Madeleine Martin, la maman de Christian Dior, elle est issue d'une famille bourgeoise. Le petit garçon grandit donc dans un milieu privilégié, entouré de ses deux frères et de ses deux soeurs, dans la villa Les Rhumbs. Il écrit à propos de cette dernière : "La maison de mon enfance... j'en garde le souvenir le plus tendre et le plus émerveillé. Que dis-je ? ma vie, mon style, doivent presque tout à sa situation et à son architecture."

Christian Dior, grand nostalgique de son enfance, ne devient pas couturier du jour au lendemain. On peut même dire que son parcours est atypique puisqu'en 1925, il intègre Sciences Politiques pour peut-être devenir un jour diplomate. Mais sa passion de l'architecture et de l'art revient en force. Il ouvre ainsi une galerie d'art avec un ami.

Puis s'annoncent des années noires pour la famille de Christian Dior avec le décès de sa mère en 1931 et la ruine de son père, qui, de 1932 à 1938, vend la totalité de ses biens dont la villa Les Rhumbs.


1935 - 1945
Christian Dior... illustrateur, Christian Dior... couturier

Avant de devenir le grand couturier que l'on connaît, Christian Dior se fait remarquer comme illustrateur de mode pour Le Figaro, jusqu'en 1942. Entre temps et plus précisément en 1938, il entre comme modélistechez Robert Piguet, le plus grand couturier parisien de l'époque. Il le quitte en 1941 pour devenir l'assistant de Lucien Lelong avec Pierre Balmain. Ce dernier part en 1945 pour fonder sa propre maison, Christian Dior devient alors le principal modéliste de la maison Lelong.

1946 - Le couturier Christian Dior ouvre sa Maison de Couture au 30, avenue Montaigne, à Paris

1946 - 1957
Christian Dior, fondateur de la maison Dior

En 1946, Marcel Boussac, un très riche industriel, propose à Christian Dior de le financer pour créer une maison de couture à son nom. C'est ainsi que naît la célèbre maison Dior, qui s'installe au 30, avenue Montaigne. En s'entourant d'amis, celle-ci devient une vraie maison de famille.

1947 - Le « New Look », sa première collection révolutionnaire aux jupes « corolle » fait sensation

Le 12 février 1947, Christian Dior présente sa première collection. Sa ligne "Corolle", que l'on surnomme "The New Look", est un succès. Cette expression est l'œuvre de Carmel Snow, rédactrice en chef du Harper's Bazaar qui, en voyant la collection, s'exclama : "C'est une révolution, cher Christian, it's quite a New Look". A propos de la ligne Corolle, il écrit : "Je dessinai des femmes-fleurs, épaules douces, bustes épanouis, tailles fines comme lianes et jupes larges comme corolles".

Mais Christian Dior ne veut pas seulement vêtir les femmes, il veut aussi les maquiller et les parfumer, considérant que le parfum est "le finishing touch d'une robe". Est ainsi.é en 1947 le parfum Miss Dior et en 1948 est créée la Société des Parfums Christian Dior. Il faut attendre 1955 pour que les femmes puissent habiller leurs lèvres avec le Dior Rouge. A noter que la même année, il embauche Yves Saint-Laurent comme assistant.

Le voyage qu'il effectue en 1947 aux Etats-Unis a pour conséquence la création le 28 octobre 1948 de la filiale "Christian Dior New York, Inc." à l'angle de Fifth Avenue et de 57th Street. On peut y trouver le prêt-à-porter femme de grand luxe et les accessoires.

1957 - Christian Dior fait la Une du magazine américain « Time » avec ses célèbres ciseaux pour gaucher

Après avoir publié ses mémoires en 1956 ("Christian Dior et moi"), il a le privilège de figurer sur la couverture du Time le 4 mars 1957. Cet évènement est important dans le sens où c'est la première fois qu'un couturier occupe une place aussi considérable dans la presse américaine.

En 1957, il présente sa dernière collection Automne/Hiver : la "ligne fuseau". Il meurt le 24 octobre 1957 en Italie d'une crise cardiaque à l'âge de cinquante-deux ans.

1958 - Yves Saint Laurent, 21 ans, l’assistant de Christian Dior, présente avec succès sa première collection « Ligne Trapèze »

1958 - 1996
Les années post Christian Dior

Après le décès prématuré du couturier, Yves Saint-Laurent dont Christian Dior disait "Je souhaite qu'on le mette en avant...", prend la relève et présente le 30 janvier 1958 sa collection Haute Couture Printemps/Eté. La ligne "Trapèze" est un triomphe.

1960 - Marc Bohan est nommé Directeur Artistique et présente sa première collection « Slim Look »

Après son départ, c'est au tour de Marc Bohan de reprendre le flambeau, et ce jusqu'en 1989. Ce dernier avait d'ailleurs été placé à la tête de la filiale londonienne par Christian Dior lui-même. C'est Marc Bohan qui, en 1967, dessine la première collection Baby Dior. Il crée aussi la ligne Christian Dior Monsieur.



1975 - Naissance des montres Dior. Christian Dior est l'une des premières Maisons de Couture à s'intéresser à l'horlogerie.

Pendant ce temps, la société Dior connaît différents propriétaires et, en 1985, Bernard Arnault devient Président Directeur Général de la Société Christian Dior.

1989 - Gianfranco Ferré succède à Marc Bohan en tant que Directeur Artistique

En 1989, Gianfranco Ferré succède à Marc Bohan. Il devient responsable des collections Haute Couture, Haute Fourrure, Prêt-à-Porter Femme, Prêt-à-Porter Fourrure et Accessoires féminins.



1995 - Diana, Princesse de Galles, en arborant le tout nouveau sac « Lady Dior » à son poignet, en fait un objet culte.



1996 - John Galliano est nommé Directeur Artistique des collections Femme. Pour le 50e anniversaire de la Maison, l'exposition « Christian Dior : 1947-1957 » est organisée au New York Metropolitan Museum of Modern Art. Diana, Princesse de Galles, porte la première robe créée par John Galliano pour Christian Dior.

1997- 2005
Le trio de choc de la maison Christian Dior

1997 - John Galliano présente sa première collection Haute Couture et fait sensation avec son nouveau « New Look »

Avec John Galliano, que Bernard Arnault nomme créateur de Dior en 1997 puis Directeur Artistique de l'ensemble des lignes féminines de Christian Dior (la Haute Couture, le prêt-à-porter, la maroquinerie, les chaussures, la lingerie et les maillots de bain, la publicité et les vitrines des boutiques Dior) en 1999, un vent nouveau souffle sur la maison Dior. Rajeunie et beaucoup plus sexy, elle retrouve une seconde jeunesse ainsi qu'une plus grande visibilité grâce à celui que l'on surnomme "l'enfant terrible de la mode anglaise".

1998 - Naissance de la Joaillerie Dior. Victoire de Castellane est nommée Directrice Artistique

La griffe continue à s'étendre avec l'arrivée en 1998 de Victoire de Castellane qui est engagée pour créer la ligne de Haute Joaillerie Christian Dior. Avec elle naissent des collections empreintes de classicisme et d'extravagance.

2000 - Hedi Slimane est nommé Directeur Artistique de Dior Homme

Enfin, Hedi Slimane, qui travailla pour Yves Saint-Laurent, devient en 2000 le Directeur Artistique de Christian Dior Monsieur. Sa recherche de la perfection et son style, à la fois classe et moderne, sont des atouts indéniables pour la maison Dior dont le succès n'est plus à démontrer.



2005 - Le défilé Haute Couture Automne Hiver 2005/2006 rend hommage à Monsieur Dior à l'occasion du centième anniversaire de sa naissance.



2007 - Kris Van Assche est nommé Directeur Artistique de Dior Homme.



2007 - La maison Christian Dior fête ses 60 ans et inaugure au 30, avenue Montaigne son nouveau concept de boutiques créé par Peter Marino.

Les Ateliers Horlogers Dior SA



1975 - Naissance des montres Dior. Christian Dior est l'une des premières Maisons de Couture à s'intéresser à l'horlogerie.

Les Ateliers Horlogers Dior SA à La Chaux-de-Fonds

2001 - La Maison Dior se dote d'une structure propre de développement et fabrication de ses montres : Les Ateliers Horlogers Dior SA situés à La Chaux-de-Fonds dans le berceau de l'horlogerie suisse.

2003 : Lancement de « La D de Dior », première montre de l'univers joaillerie créée par Victoire de Castellane.


2003 - « La D de Dior »

2004 - « Chiffre Rouge »

2005 - « Dior Christal »

2004 : Lancement de « Chiffre Rouge », première montre de l'univers Homme. Elle associe le vocabulaire formel de Dior Homme et ses valeurs d'excellence à travers une ligne exclusivement proposée sur mouvement automatique.

2005 : Lancement de la montre « Dior Christal ». Icône Couture créée par John Galliano, Dior Christal détourne le cristal saphir, traditionnellement dédié aux glaces des montres, en pyramides sur le bracelet et en marqueterie sur la lunette.

2008 : Lancement de la montre « Dior Christal Tourbillon », l'une des plus grandes complications horlogères associée à une nouvelle transparence grâce au cristal saphir.

Voir le catalogue horloger Dior

2008 - « Dior Christal Tourbillon »

 PUBLICITÉ
Toutes les nouveautés
Tous les événements
Toutes les brèves
 PUBLICITÉ

Vous aimez cette montre ?

beaucoup
passionnément
pas du tout

  PUBLICITÉ
L'ÉMOTION AUTOMOBILE AVEC
Ferrari 812 Superfast
Ferrari J50
  Pages les plus consultées
1 montres Rolex, 2 montres Hublot, 3 montres Audemars Piguet, 4 montres Patek Philippe, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Jaeger-LeCoultre, 8 montres Cartier, 9 montres Breitling, 10 montres Tag Heuer, 11 montres Panerai, 12 montres Vacheron Constantin, 13 montres IWC, 14 montres Montblanc, 15 montres Breguet, 16 montres Zenith, 17 montres Baume & Mercier, 18 montres A. Lange & Söhne, 19 montres Bell & Ross, 20 montres Piaget, 21 montres Chopard, 22 montres Blancpain, 23 montres Chanel, 24 montres Girard-Perregaux, 25 montres Tudor, 26 montres Roger Dubuis, 27 montres Louis Vuitton, 28 montres Corum, 29 montres Ebel, 30 montres BRM, 31 montres Dior, 32 montres MB&F, 33 montres Bulgari, 34 montres Parmigiani, 35 montres L.Leroy, 36 montres Ulysse Nardin, 37 montres JeanRichard, 38 montres Ferdinand Berthoud, 39 montres Jaquet Droz, 40 montres Hermès, 41 montres Urwerk, 42 montres 29 Vendôme, 43 montres Porsche Design, 44 montres Ralf Tech, 45 montres Franck Muller, 46 montres H. Moser & Cie, 47 montres Bucherer, 48 montres Van Cleef & Arpels, 49 montres Vianney Halter, 50 montres Romain Jerome, 51 montres Christophe Claret, 52 montres Chaumet, 53 montres Ange Barde, 54 montres Anonimo, 55 montres Harry Winston, 56 montres Ressence, 57 montres Yema, 58 montres De Bethune, 59 montres Concord, 60 montres Rebellion,