Nouveautés septembre 2012

La femme a rendez-vous avec le temps. Avec son temps. À son poignet, la nouvelle montre de Jaeger-LeCoultre : Rendez-Vous. Plus qu’une montre, l’incarnation d’une personnalité libre et spontanée, qui aime se réinventer pour mieux surprendre. Derrière les battements réguliers de son mouvement manufacture, elle concentre la créativité qui jalonne l’histoire de la Grande Maison depuis toujours. Plus qu’une montre, une rencontre. Un état d’esprit.

Rendez-Vous

L’invention à la rencontre de la créativité

La Cote des Montres™ le 24 septembre 2012



Née au cœur de la Vallée de Joux, berceau de la Haute Horlogerie suisse, loin, bien loin du tumulte citadin où le temps ne se compte plus mais file sans répit, la collection Rendez-Vous revendique ses origines. En elle se concentre le savoir-faire que Jaeger-LeCoultre a développé depuis 180 ans. En elle s’épanouit la véritable horlogerie : celle qui transcende le temps pour mieux le dompter. En elle se lit le charme des plus belles créations : celles qui donnent rendez-vous à la technique et à l’esthétique jusqu’à les unir avec un naturel désarmant.



Sa féminité se lit dans le moindre détail de sa silhouette. En parfaite symbiose, boîtier et cadran offrent au mouvement mécanique un écrin à sa mesure. Le calibre à remontage automatique entièrement conçu, réalisé et assemblé au sein des ateliers Jaeger-LeCoultre, met en scène un indicateur jour/nuit dans un décor guilloché à la main selon la plus pure tradition de Haute Horlogerie. Le temps s’installe sereinement dans le halo d’une lunette sertie de diamants qui illumine chacun des instants qu’il distille.



En écho à la rencontre de Diane Kruger et de la Manufacture en 2009, la collection Rendez-Vous rend hommage à la personnalité de l’actrice. Sa grâce, son esprit cosmopolite et ses choix inspirent l’univers féminin de Jaeger-LeCoultre. Un univers sans compromis, dont la beauté et le raffinement s’égrènent à chaque battement des mécanismes qui animent ses créations. Ballerine, mannequin, actrice, ou tout simplement femme, Diane Kruger a toujours su mener chaque moment de sa vie avec assurance et volonté, se réinventant continuellement sans jamais perdre en grâce ni en élégance. Il est en de même pour les créations féminines qui écrivent l’histoire de Jaeger-LeCoultre et témoignent de l’incroyable liberté de créer de la marque.



L’heure du rendez-vous est donnée. L’œil est-il capté par le doux relief du guillochis, ébloui par l’éclat des diamants ou séduit par la valse lente du jour et de la nuit ? Chaque femme a sa propre réponse... Mais plus qu’un unique détail, c’est l’ensemble des détails de la montre Rendez-Vous qui l’invitent à s’approprier un objet qui lui correspond. Influencée par l’Art Déco dont la Maison a su tirer l’essence pour magnifier les heures, la collection déploie deux diamètres, 29 et 34 mm, sur un habit d’or rose ou d’acier qui bénéficie des plus belles finitions manuelles. Tribut aux années 30, les chiffres des heures créent le lien entre le savoir-faire de la marque et une créativité renouvelée. En coulisses palpite avec une régularité sans faille le mouvement mécanique à remontage automatique dont la masse oscillante et les terminaisons exceptionnelles peuvent être admirées au travers de la glace saphir du fond de boîter.



À l’image de la femme, la montre Rendez-Vous se joue des conventions. Actrice de son temps, elle saisit chaque instant avec ferveur. Complice de tous les jours, elle met en scène le quotidien avec une maîtrise et une confiance fascinantes.



Jaeger-LeCoultre a toujours porté une attention particulière aux garde-temps féminins, aussi bien à leur esthétique qu’à leur mécanisme. Cette tradition remonte notamment aux premiers mouvements ronds de très petit diamètre, tel le Calibre LeCoultre 7HP créé dans les années 1880, qui a équipé des montres émaillées, serties de diamants et de perles, portées le plus souvent autour du cou. Le XIXe siècle a assisté l’éclosion du bracelet-montre. Contrairement à une idée largement répandue, les premières montres de poignet ont été portées par les femmes, avant d’être adoptées par les hommes qui leur ont longtemps préféré l’élégance présumée masculine des goussets. À cette époque, les robes sans manches du Directoire et de l’Empire dévoilent bras et poignets, suggérant aux joailliers de les habiller de bijoux. Certains ont l’idée d’y intégrer un mécanisme horloger. Ainsi sont nées les premières montres de poignet, exécutées à l’unité et sur commande, d’inspiration exclusivement joaillière. Aujourd’hui, la collection Rendez-Vous signe une nouvelle dédicace au temps féminin. Vibrante, assumée, raffinée.



Jaeger-LeCoultre Rendez-Vous
 1     2     3     4     5   

Collection Rendez-Vous

La femme a rendez-vous avec le temps. Avec son temps.



La femme a rendez-vous avec le temps. Avec son temps. À son poignet, un garde-temps signé Jaeger-LeCoultre : Rendez-Vous. Plus qu’une montre, l’incarnation d’une personnalité libre et spontanée, qui aime se réinventer pour mieux surprendre. Derrière les battements réguliers de son mouvement manufacturé, la montre Rendez-Vous concentre la créativité joaillière et le savoir-faire que Jaeger-LeCoultre cultive depuis toujours. En elle s’épanouit la véritable horlogerie : celle qui transcende le temps pour mieux le dompter. Plus qu’une montre, une rencontre. Un état d’esprit.


Rendez-Vous Night & Day



Destinée à accompagner fidèlement la femme de jour comme de nuit dans une taille plus contemporaine, la montre Rendez-Vous Night & Day arbore un très original indicateur jour/nuit et un superbe cadran finement guilloché, encerclé de chiffres très lisibles, dessinés dans le plus pur style horloger. Une lunette sertie de diamants vient apporter une touche de sophistication supplémentaire à cette féminissime et très horlogère montre animée d’un mouvement automatique.


Rendez-Vous Tourbillon



Pour les femmes éprises de beauté et de Belle Horlogerie, la Rendez-Vous Tourbillon incarne parfaitement savoir-faire et tradition horlogère. Avec son mouvement automatique, ce garde-temps abrite l’une des plus prestigieuses et fascinantes complications horlogères, le tourbillon... Maîtrisant avec brio technique et esthétisme, Jaeger-LeCoultre signe une pièce joaillière exceptionnelle où l’or, les diamants et la marqueterie de nacre révèlent un cœur virevoltant dont les battements s’agitent à chaque seconde.



Rendez-Vous Tourbillon Enamel



Déclinée en deux versions, dont l’une avec un serti neige qui met en lumière le dégradé d’émaux opaques et translucides, la Rendez-Vous Tourbillon Enamel offre à la rose un réalisme fascinant. Dans un jeu de teintes mordorées et brunes, la reine des fleurs et son double cœur serti envahit les visages féminins.


Rendez-Vous Wild Rose



Symbole de la perfection artistique et horlogère, la Rendez-Vous Wild Rose se pare de diamants et de nacre aux teintes fraîches et légères sur fond d’or blanc. Au cœur d’un cadran raffiné, s’abritent également un indicateur jour/nuit et la rainure d’une feuille, irisant la plus romantique des fleurs d’un voile de douceur blanche, rose et violine.

Reinvent Yourself, le making of

Un univers sans compromis sublimé par Diane Kruger...



Un univers sans compromis, dont la beauté et le raffinement s’égrènent à chaque battement des mécanismes qui animent les créations de Jaeger-LeCoultre, sublimées par Diane Kruger...







Pourquoi vivre une seule vie ? Ballerine, mannequin, actrice, ou tout simplement femme, Diane Kruger a toujours su mener chaque moment de sa vie avec assurance et volonté, se réinventant continuellement.


La montre Rendez-Vous rend ainsi hommage à la personnalité de l’actrice. Sa grâce, son esprit cosmopolite et ses choix inspirent l’univers féminin de Jaeger-LeCoultre...





Un hommage aux métiers rares

Jaeger-LeCoultre, la collection des montres féminines
de haute joaillerie rend hommage aux métiers rares



Sublimer la mécanique. Exalter le savoir-faire manufacturier. Susciter l’émotion et l’attente. Le désir et la fascination. Le défi quotidien que se lancent les artisans de la Manufacture Jaeger-LeCoultre est de taille. Chacun expert dans son art, ils unissent leurs talents pour composer les plus remarquables symphonies. Joailliers, émailleurs, guillocheurs, graveurs et horlogers ont le don de créer l’alchimie entre technique et esthétique, fond et forme, rouages et décors, distillant dans chaque montre âme et passion.



La nouvelle collection des montres haute joaillerie de Jaeger-leCoultre met en lumière un art au service de la grâce et de la beauté. Les montres Rendez-Vous Wild Rose et Rendez-Vous Tourbillon Enamel affichent leur raffinement dans le moindre détail de leur silhouette escortée par les métiers artisanaux ancestraux que la Maison préserve en son sein depuis plus de 175 ans. Et quel plus bel hommage une manufacture peut-elle rendre au temps si ce n’est de magnifier son éternel recommencement par la main de l’homme ?



Incarnées par des aiguilles taillées dans l’or, les heures et les minutes affichent leur dévotion aux savoir-faire manufacturiers. Parmi les petites mains des ateliers du Sentier, celles qui mettent en scène l’émail, la nacre naturelle et les diamants se marient à la noblesse du guillochage et de la mécanique horlogère.

Trois interprétations magistrales du temps, trois rendez-vous avec les métiers rares de la Manufacture. Dans leur sillage, les effluves d’une rose.



La montre Rendez-Vous Wild Rose fait éclore le temps dans une corolle de nacres aux teintes fraîches et légères. Le bouton de rose délicatement serti conte fleurette à une couronne coiffée d’un diamant inversé, tandis que dans un pétale se cache une indication jour/nuit. Les nacres blanche, rose et violine se côtoient avec grâce sur différents niveaux, dessinent la rainure d’une feuille, irisent la plus romantique des fleurs d’un voile de douceur. En son cœur vibre le mouvement mécanique à remontage automatique, calibre Jaeger-LeCoultre 898B, conçu et fabriqué intégralement dans les ateliers de la Manufacture. La lunette, les cornes et la carrure du boîtier d’or blanc sont ourlés d’une rangée de diamants qui illuminent le visage marqueté de nacre.



Les montres Rendez-Vous Tourbillon Enamel offrent à l’art séculaire de l’émaillage la savante mécanique d’un dispositif à tourbillon orchestré par le célèbre calibre automatique Jaeger-LeCoultre 978. Déclinées en deux versions, dont l’une avec un serti neige qui met en lumière le dégradé d’émaux opaques et translucides, elles offrent à la rose emblématique une scène de premier ordre. Dans un réalisme fascinant, la reine des fleurs et son double cœur serti envahit les visages. Le jeu de teintes mordorées et brunes, travaillées en camaïeu sur un fond finement guilloché à la main, leur donne litérallement vie. Les heures et minutes s’écoulent avec la régularité requise, tandis qu’une bague de diamants vient embrasser la dentelle mécanique du tourbillon à 6h. Alliance parfaite du fond et de la forme, les montres Rendez-Vous Enamel Tourbillon consacrent l’art et la maîtrise des « petites mains » de la Grande Maison.


L’Emaillage : Un atelier Maison

Splendide incarnation de l’amour du détail qui caractérise depuis toujours Jaeger-LeCoultre, l’art de la miniature en émail souligne de sa beauté absolue les prouesses horlogères de la Manufacture.

La miniature sur émail est une discipline qui n’est plus guère enseignée de nos jours. Gardienne des plus belles traditions horlogères, la Manufacture Jaeger-LeCoultre perpétue les plus anciennes techniques appliquées à la décoration de la montre. Elle se plait à rechercher des émaux authentiques qu’elle confie aux mains expertes de ses spécialistes de l’émaillage.

La minutie, qui est la qualité primordiale de tout horloger, définit également le travail du peintre en miniature. Les spécialistes de la Manufacture recourent à tous les raffinements de leur art pour personnaliser selon le vœu de son heureux possesseur le second visage d’une Reverso ou le cadran des prestigieuses montres rondes de la collection.

Sa patiente fabrication, étape après étape, requiert un grand nombre d’opérations aussi délicates les unes que les autres. Avant le début de la peinture proprement dite, l’émailleur recouvre le revers de la plaque de cadran ou le fond de boîtier d’une couche appelée contre-émail et destinée à prévenir toute déformation du métal pendant la cuisson. Puis, l’artiste entreprend le travail de décoration par l’application de couches successives d’émail blanc.

L’adjonction à cet émail de base de divers pigments sous forme d’oxydes métalliques permet d’obtenir une vaste gamme de coloris. Ces émaux aux splendides couleurs sont déposés sur le métal à l’aide d’une plume d’oie ou d’un pinceau très fin avant d’être cuits au four à plusieurs reprises, jusqu’à obtention de la nuance exacte désirée. La réussite du travail final dépend dans une large mesure de l’obtention d’un trait aussi fin et précis que possible alors que chaque étape de cuisson à haute température (entre 800 et 850 degrés pour un émail Grand Feu) représente un risque majeur pour l’œuvre en devenir. En outre, pour garantir le parfait fonctionnement du mécanisme horloger, l’émailleur doit faire preuve d’une précision absolue dans ses gestes afin de ne pas dépasser des tolérances infimes, de l’ordre de 2/10e de millimètre.

Enfin, pour protéger une miniature sur émail apposée au dos d’une montre Reverso, il couronnera son ouvrage par l’apposition du fondant, constitué de fines couches d’émail transparent qui sert à la fois de vernis protecteur pour la peinture miniature et permet de conférer une exceptionnelle vivacité au motif en rehaussant la profondeur et l’intensité des couleurs. Cette dernière étape qui s’effectue à une température supérieure à 800 ° C recèle de nombreux dangers car chaque passage au four peut signifier la ruine de nombreuses heures d’un patient et minutieux labeur. Egalement connue sous le nom de « peinture sous fondant », c’est la version la plus aboutie de la miniature sur émail en raison de sa grande valeur artistique et de son caractère inaltérable.

 PUBLICITÉ
  • TAG Heuer présente 3 nouveaux modèles femme de sa célèbre collection MONACO
  • Chopard montre Lotus Blanc
  • De nouvelles couleurs pour la collection Millenary d’Audemars Piguet
  • Van Cleef & Arpels Montre sautoir Cerf-Volant
  • CHANEL CODE COCO
  • Corum Heritage Sublissima
  • Girard-Perregaux Cat’s Eye La Fenice
  • Piaget Altiplano - 60 ans et toujours jeune
  • Promesse « Les Exceptionnelles » by Baume & Mercier
  • Van Cleef & Arpels Montre Papillon Secret
  • Ferdinand Berthoud
  • Hublot
  • Vacheron Constantin
  • Ulysse Nardin
  • Audemars Piguet
  • Girard-Perregaux
  • Baume & Mercier
  • Bucherer
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • Schwarz Etienne
  • Bell & Ross
  • Tag Heuer
  • Tag Heuer
  • Anonimo
  • Corum
  • Montblanc
  • Hublot
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • Bell & Ross
  • F. P. Journe
  • Louis Vuitton
  • Vacheron Constantin
  • Richard Mille
  • Vacheron Constantin
  • Bell & Ross
  • Vacheron Constantin
  • Louis Vuitton
  • Tag Heuer
  • Tag Heuer
  • Maier
  • Zenith
  • Bucherer
  • Hublot
  • Rolex
  • Corum
  • Vacheron Constantin
  • Fondation Haute Horlogerie
  • Hublot
  • Zenith
  • Panerai
  • Cartier
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Tag Heuer
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Tudor
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • MATWATCHES
  • Bucherer
  • Girard-Perregaux
  • Girard-Perregaux
  • Roger Dubuis
  • Bucherer
  • Richard Mille
  • Girard-Perregaux
  • Breitling
  • Richemont announces changes to its Senior Executive Committee
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  • La Maison Louis Vuitton inaugure sa Manufacture Horlogère : La Fabrique du Temps
  • La boutique de Richard Mille Paris s'installe avenue Matignon
  • Le chef italien Carlo Cracco, nouveau partenaire Richard Mille
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  •  PUBLICITÉ
      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Audemars Piguet, 3 montres Richard Mille, 4 montres Hublot, 5 montres Patek Philippe, 6 montres Omega, 7 montres Cartier, 8 montres IWC, 9 montres Jaeger-LeCoultre, 10 montres Vacheron Constantin, 11 montres Tag Heuer, 12 montres Breitling, 13 montres Baume & Mercier, 14 montres Zenith, 15 montres Montblanc, 16 montres A. Lange & Söhne, 17 montres Panerai, 18 montres Tudor, 19 montres Blancpain, 20 montres Breguet, 21 montres Girard-Perregaux, 22 montres Chanel, 23 montres Chopard, 24 montres Bell & Ross, 25 montres Dior, 26 montres Louis Vuitton, 27 montres Piaget, 28 montres Roger Dubuis, 29 montres Corum, 30 montres BRM, 31 montres Ebel, 32 montres Ferdinand Berthoud, 33 montres Bulgari, 34 montres Ulysse Nardin, 35 montres L.Leroy, 36 montres Bucherer, 37 montres Jaquet Droz, 38 montres Anonimo, 39 montres JeanRichard, 40 montres Porsche Design, 41 montres Parmigiani, 42 montres Ange Barde, 43 montres Christophe Claret, 44 montres MB&F, 45 montres Perrelet, 46 montres Schwarz Etienne, 47 montres Hermès, 48 montres Franck Muller, 49 montres HYT, 50 montres Maier, 51 montres Eterna, 52 montres Van Cleef & Arpels, 53 montres Jacob & Co., 54 montres Urwerk, 55 montres Ikepod, 56 montres Vulcain, 57 montres Romain Jerome, 58 montres Ralf Tech, 59 montres Frédérique Constant, 60 montres H. Moser & Cie,