L’événement

Du 30 septembre au 15 octobre 2006, Jaeger-LeCoultre sera partenaire du Mondial de l’Automobile de Paris 2006. Jaeger-LeCoultre participera à l’exposition historique du Mondial baptisée « L’incroyable collection », un événement exceptionnel qui réunira les fleurons des musées français de l’automobile. Une part importante de ces véhicules comportera des instruments de bords signés Jaeger, ce qui constitue pour Jaeger-LeCoultre l’occasion de rappeler ce volet peu connu de son histoire. En effet, depuis les années 1920 jusqu’au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l’horloger fabriqua des instruments de bord signés Jaeger qui dotèrent les plus prestigieuses marques automobiles, Depuis 2004, né d’un partenariat avec Aston Martin, la ligne AMVOX renouvelle les liens entre Jaeger-LeCoultre et l’univers automobile.

Mondial de l’Automobile 2006

L’histoire d’une passion commune pour la belle mécanique

La Cote des Montres™ le 20 septembre 2006

Les années 1920

Tout commença durant le premier conflit mondial, lorsque Edmond Jaeger décida de créer des compteurs, montres de bord et tachymètres pour les aviations alliées. Au lendemain de la guerre, cette production s’élargit à l’automobile, alors en plein essor. Les instruments de bord Jaeger acquirent rapidement une grande renommée. En 1922, le comte Zborowski, coureur automobile qui finançait Bamford & Martin, ancêtre d’Aston Martin, insista pour que sa voiture de course, avec laquelle il participerait au Grand Prix de France soit pourvue d’instruments Jaeger. Ces instruments équipèrent bientôt les plus grandes marques automobiles, parmi lesquelles Delage, Bugatti, Cadillac, Voisin, Bentley, Delauney-Belleville, Hispano-Suiza, Sunbeam ou encore Singer :
Une publicité indiquait qu’en 1927, au Salon de l’Automobile de Paris : « 75% des châssis exposés comportaient des appareils de bord Jaeger, Horloger de la Marine. Tous les châssis grands luxe en étaient équipés ». D’une grande fiabilité, ces instruments survivaient souvent à l’automobile qu’ils équipaient et, lorsqu’ils changeaient de voiture, leur propriétaire les faisait réinstaller dans leur nouveau véhicule.
Les premiers instruments avaient été fabriqués en Suisse, à la Manufacture LeCoultre & Cie, future Jaeger-LeCoultre. Dès les années 1920, face à une demande croissante, des unités de productions furent installées à Paris (Levallois-Perret), New York et en Angleterre. Dans ce pays, durant des décennies, Jaeger London collabora étroitement avec Smith & Sons, l’autre grand fabricant d’instruments de bords. Ces sociétés compteraient dans les années 1960 quelques 4000 personnes !
Dans les années 40, suite au décès de Jacques-David LeCoultre et des principaux acteurs du développement des instruments de bord, les relations avec la maison Jaeger se distendent lentement. La fin de la seconde guerre mondiale marque la cessation de la production des instruments automobile au Sentier. Seul le Chronoflight, un chronographe compteur pour l’aviation et les voitures de course demeure fabriqué et amélioré par la Manufacture jusque dans les années 1970.


La Grande Maison horlogère et ses icônes

Parallèlement à la production de compteurs de bord, les horlogers de la Vallée de Joux poursuivirent leur vocation première : la belle horlogerie. Fondée en 1833 par Antoine LeCoultre, rassemblant tous les savoir-faire horlogers sous un même toit, la Manufacture était depuis le XIXe siècle reconnue comme la référence en mouvements simples et compliqués. Or, dans les années 1920-1930, les femmes et les hommes de la Grande Maison se distinguèrent par plusieurs inventions qui allaient marquer l’histoire de l’horlogerie, en particulier, la montre Duoplan, le Calibre 101, plus petit mouvement mécanique du monde, et la pendule quasi perpétuelle Atmos. Au-delà des instruments de bords, l’exposition « L’incroyable collection » permettra de relier l’histoire de l’automobile à celle de l’horlogerie.
Alors qu’en 1931, le Monégasque Louis Chiron remportait le Grand Prix de Monaco à bord de sa Bugatti Type 51 bleue, les horlogers de Jaeger et LeCoultre créaient la Reverso, montre sportive par excellence, devenue une icône de la haute horlogerie. Son boîtier se retournait à volonté pour protéger son cadran des chocs et offrir à son verso un espace dédié à la personnalisation. Mêlant l’élégance et le sport, elle fut adoptée par les « gentleman drivers », comme cette pièce de 1933, conservée dans les collections du Patrimoine Jaeger-LeCoultre, gravée au nom de l’association hollandaise « Automobile club ». Grande classique de l’Art déco, la Reverso allait traverser les décennies en se réinventant sans cesse, pour entrer dans le XXIe siècle munie de nouvelles complications, de nouvelles interprétations de ses deux visages et de nouvelles proportions.
Dans l’automobile comme en horlogerie, les Trente glorieuses se traduisirent par une volonté de mettre la technique au service de la fonction et du progrès. Avec sa suspension hydropneumatique, ses compteurs Jaeger, la DS de Citroën, voiture des présidents français, fit son entrée dans l’histoire au Salon de l’Auto de 1955, alors que la montre Memovox de Jaeger-LeCoultre s’imposait comme le symbole horloger de son époque. « Voix de la mémoire », elle était pourvue d’une alarme destinée à rappeler à l’homme actif ses nombreuses échéances quotidiennes. Cette ligne née en 1950 s’enrichit en 1956 d’une première mondiale : un modèle cumulant réveil et remontage automatique. En 1958, alors
que le trafic urbain s’intensifiait et qu’un nouvel appareil baptisé « parcomètre » avait vu le jour, la Memovox Parking fut créée pour éviter aux chauffeurs la mauvaise surprise d’une amende d’ordre...


2004 – Le Partenariat avec Aston Martin

Depuis 2004, la ligne AMVOX fait la synthèse de l’automobile de la haute horlogerie. Mais cette ligne marque surtout la rencontre de deux maisons mythiques : Jaeger-LeCoultre et Aston Martin (son nom est la contraction d’Aston Martin et de Memovox). Son design s’inspire à la fois des anciens tachymètre Jaeger, de la Memovox Polaris de 1965 et des tableaux de bord Aston Martin. Premier modèle de la ligne, l’AMVOX1 Alarm fut lancée simultanément à la voiture DB9, descendante de la DB5 de 1963, entrée dans la légende comme la voiture du célèbre agent 007, espion de Sa Majesté britannique. Simultanément, l’AMVOX1 R-Alarm (R pour Racing) fut lancée lors des 24 heures du Mans, pour marquer le grand retour d’Aston Martin dans cette compétition. L’année suivante, L’AMVOX2 Chronograph voyait le jour. Son chronographe s’enclenche mécaniquement, en appuyant sur la partie supérieure du cadran, clin d’œil au système d’allumage des voitures Aston Martin.
Jaeger-LeCoultre enrichira « L’incroyable collection » en présentant plusieurs instruments de bord Jaeger, en particulier le Chronoflight qui équipa les voitures de course et l’aviation. La Grande Maison dévoilera également des montres mythiques comme la Reverso, la Memovox ou l’AMVOX, et des superlatifs de mécanique compliquée, en particulier une montre de poche à grande complication du 19e siècle, et en apogée, la montre-bracelet Gyrotourbillon I dont le tourbillon sphérique gravite sur deux axes.

Par ailleurs, Jaeger-LeCoultre sera présent dans plusieurs événements exclusifs du Mondial : lors de la Soirée V.I.P. du 28 septembre, la soirée du Réseau des Constructeurs du lendemain, et dans plusieurs lieux comme le Club Tente ou le Stand Aston Martin, ainsi que dans le Quotidien du Mondial.

 PUBLICITÉ
  • Bvlgari Serpenti Misteriosi Romani
  • Bvlgari Serpenti Seduttori
  • Hermès Heure H
  • TAG Heuer revisite ses Carrera Lady
  • OMEGA Trésor
  • Dior Grand Bal Opéra
  • Dior Grand Bal Couture
  • Cartier Libre
  • Audemars Piguet Sapphire Orbe
  • Ester Ledecká rejoint l’équipe Richard Mille
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Parmigiani
  • Bulgari
  • Audemars Piguet
  • Chanel
  • Panerai
  • Hublot
  • TAG Heuer
  • Bucherer
  • TAG Heuer
  • A. Lange & Söhne
  • Ulysse Nardin
  • Roger Dubuis
  • Panerai
  • Ralf Tech
  • Hublot
  • RJ
  • Breitling
  • A. Lange & Söhne
  • IWC
  • Chopard
  • Bulgari
  • Jaeger-LeCoultre
  • Panerai
  • Vacheron Constantin
  • Hublot
  • Grand Prix de Genève
  • Fondation Haute Horlogerie
  • Bucherer
  • A. Lange & Söhne
  • Hublot
  • Bulgari
  • RJ
  • Panerai
  • SIHH
  • The Unnamed Society
  • Zenith
  • Richard Mille
  • Hublot
  • Bucherer
  • RJ
  • TAG Heuer
  • Hublot
  • Panerai
  • Anonimo
  • Zenith
  • Richard Mille
  • RJ
  • Hublot
  • LVMH annonce la première exposition de ses marques horlogères suisses à Dubai
  • CHANEL prend une participation dans la Manufacture KENISSI
  • Le SIHH et Baselworld harmonisent leurs dates à partir de 2020
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Breitling comme nouvelle marque partenaire
  • Richard Mille annonce son retrait du SIHH
  • CHANEL prend une participation dans Montres Journe SA
  • Kering nomme Patrick Pruniaux directeur général de ses maisons horlogères suisses
  • Swatch Group a décidé de quitter Baselworld
  • Hublot nomme Benoit Lecigne comme directeur général de tous les pays sous sa responsabilité
  • Bucherer annonce l'acquisition de Tourneau LLC
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Zenith comme nouvelle marque partenaire
  • Richemont announces changes to its Senior Executive Committee
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  •  PUBLICITÉ

    Vous aimez cette montre ?

    beaucoup
    passionnément
    pas du tout

      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Patek Philippe, 3 montres Audemars Piguet, 4 montres Hublot, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Cartier, 8 montres Jaeger-LeCoultre, 9 montres Tag Heuer, 10 montres IWC, 11 montres Vacheron Constantin, 12 montres Panerai, 13 montres Baume & Mercier, 14 montres Breitling, 15 montres Zenith, 16 montres A. Lange & Söhne, 17 montres Blancpain, 18 montres Girard-Perregaux, 19 montres Chopard, 20 montres Bell & Ross, 21 montres Tudor, 22 montres Montblanc, 23 montres Breguet, 24 montres BRM, 25 montres Corum, 26 montres Chanel, 27 montres Roger Dubuis, 28 montres Parmigiani, 29 montres Louis Vuitton, 30 montres Dior, 31 montres Piaget, 32 montres Bulgari, 33 montres Ebel, 34 montres RJ, 35 montres Bucherer, 36 montres L.Leroy, 37 montres Perrelet, 38 montres JeanRichard, 39 montres Ulysse Nardin, 40 montres H. Moser & Cie, 41 montres Ralf Tech, 42 montres Hermès, 43 montres Van Cleef & Arpels, 44 montres Jaquet Droz, 45 montres Grand Prix de Genève, 46 montres F. P. Journe, 47 montres Salon Belles Montres, 48 montres Wyler Genève, 49 montres Eterna, 50 montres Harry Winston, 51 montres MB&F, 52 montres Frédérique Constant, 53 montres Yema, 54 montres Chaumet, 55 montres Christophe Claret, 56 montres Porsche Design, 57 montres LVMH, 58 montres Passion for Watches, 59 montres Passion Horlogère, 60 montres Rebellion,