L'histoire des Marques

Jehan-Jacques Blancpain
1735 • A VILLERET, Jehan-Jacques Blancpain décide de se consacrer à l’horlogerie ; il commence par fabriquer des pièces de montre, puis plus tard, des montres de gousset complètes.
Au cours des siècles suivants, les Blancpain se succèdent pour présider aux destinées d’une entreprise très prospère.

1926 • Les premières montres-bracelets automatiques HARWOOD sont lancées en France.

1931 • Avec la ROLLS rectangulaire, BLANCPAIN entre dans les annales du remontoir automatique.

1932 • L’épopée de la famille fondatrice s’achève avec le décès de Frédéric-Emile Blancpain.
La manufacture est gérée pendant 50 ans sous le nom de RAYVILLE (anagramme phonétique de VILLERET) ; elle fabrique notamment des montres de plongée.

1953 • La FIFTY FATHOMS, étanche jusqu’à 200M, accompagne Jacques-Yves Cousteau lors du tournage du film LE MONDE DU SILENCE.

1970 • RAYVILLE S.A. est reprise par SSIH, multinationale suisse d’horlogerie ; la traditionnelle marque de montres sombre dans l’oubli.

1982 • Jean-Claude Biver, un ancien d’Oméga et le fabricant d’ébauches Jacques Piguet rachètent le nom de BLANCPAIN au groupe SSIH.

1983 • BLANCPAIN apporte une grande contribution à la renaissance de la montre-bracelet mécanique.

1988 • BLANCPAIN réalise l’exploit de présenter en même temps les six pièces maîtresses de l’horlogerie.

1989 • BLANCPAIN réalise un calibre qui innove dans l’histoire de l’horlogerie : le chronographe automatique avec aiguille traînante et dateur.
L’apogée de la collection BLANCPAIN est la 1735, édition limitée à 30 exemplaires, dotée d’un quantième perpétuel, d’une rattrapante de chronographe, d’un tourbillon et d’une répétition minutes, c’est l’une des montres-bracelets les plus compliquées du monde.

1992 • BLANCPAIN change à nouveau de propriétaire et est repris par la SMH (Société Suisse de Microélectronique et d’Horlogerie), plus connue sous le nom de SWATCH GROUP ; Jean-Claude Biver siège au conseil d’administration.

2002 • BLANCPAIN rebaptise ses collections : VILLERET, LE BRASSUS et LEMAN.

La Cote des Montres™ le
 PUBLICITÉ
Tous les shooting
Toutes les nouveautés
Tous les événements
Toutes les brèves
 PUBLICITÉ

Vous aimez cette montre ?

beaucoup
passionnément
pas du tout

  PUBLICITÉ
L'ÉMOTION AUTOMOBILE AVEC
Ferrari J50
Jaguar I-Pace
  Pages les plus consultées
1 montres Rolex, 2 montres Hublot, 3 montres Patek Philippe, 4 montres Audemars Piguet, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Breitling, 8 montres Panerai, 9 montres Vacheron Constantin, 10 montres Cartier, 11 montres Jaeger-LeCoultre, 12 montres IWC, 13 montres Tag Heuer, 14 montres Montblanc, 15 montres Baume & Mercier, 16 montres Zenith, 17 montres Breguet, 18 montres Chopard, 19 montres A. Lange & Söhne, 20 montres Bell & Ross, 21 montres Piaget, 22 montres Chanel, 23 montres Girard-Perregaux, 24 montres Blancpain, 25 montres Roger Dubuis, 26 montres Louis Vuitton, 27 montres Corum, 28 montres Tudor, 29 montres Dior, 30 montres BRM, 31 montres Ebel, 32 montres L.Leroy, 33 montres Bulgari, 34 montres S.T. Dupont, 35 montres Parmigiani, 36 montres Ralf Tech, 37 montres H. Moser & Cie, 38 montres Ferdinand Berthoud, 39 montres Franck Muller, 40 montres Chaumet, 41 montres Porsche Design, 42 montres Jaquet Droz, 43 montres JeanRichard, 44 montres Hermès, 45 montres Ulysse Nardin, 46 montres Salon de Genève, 47 montres Ressence, 48 montres MB&F, 49 montres Harry Winston, 50 montres Yema, 51 montres Frédérique Constant, 52 montres Perrelet, 53 montres Van Cleef & Arpels, 54 montres Wyler Genève, 55 montres Eterna, 56 montres Urwerk, 57 montres Bucherer, 58 montres HYT, 59 montres Greubel Forsey, 60 montres Christophe Claret,