L'histoire des Marques


1825 • Naissance de Giovanni Panerai à Florence, chef-lieu de Toscane (et durant quelques années, capitale du nouveau royaume d’Italie).

1850 • Giovanni Panerai ouvre un petit commerce d’horlogerie : G.PANERAI & C sur le Ponte alle Grazie (Pont des Grâces).

1876 • Est le début de nombreux déménagements, (rue Cavour, rue Cimatori, cours Volta, rue Bixo, rue Aminci,place Galiléo Ferraris), pour se fixer 3, place San Giovanni, dans le Palais de l’Archevêché.
Léon Francesco Panerai(1851-1918) prend la succession de son père, et épouse Giustina Toricelli (1853-1916) ; de leur union naissent quatre enfants : Guido, Emma, Dario et Pilade.

1897 • Décès de Giovanni Panerai.

1900 • Le nom OROLOGERIA SVIZZERA (Horlogerie Suisse) est apposé sur le magasin.

1907 • L’affaire familiale n’est pas uniquement un point de vente de montres, elle est également un grand magasin de pièces détachées, d’accessoires et d’outillage pour mécanique de précision.
Un atelier attenant assure les réparations et l’assemblage des montres qui arrivent de Suisse en pièces détachées et fait office de première Ecole d’Horlogerie de Florence.
Le catalogue PANERAI de 1907, tiré à 50.000 exemplaires, est le plus important catalogue d’horlogerie au monde.
Il présente tous les modèles de montres fabriquées par l’industrie suisse, du prix le plus modique au plus élevé.
PANERAI devient concessionnaire ROLEX, VACHERON & CONSTANTIN, LONGINES, ANGELUS, BUREN, MOVADO et PATEK PHILIPPE.

1914 • Guido Panerai s’associe avec Carlo Ronconi, un parent, officier de Marine pour travailler sur les objectifs au RADIOMIR.

1915 • Ils déposent des brevets et cette innovation permet à PANERAI de livrer des milliers d’objectifs pour fusils, canons et lance-torpilles.

1917 • Carlo Ronconi cède ses parts à Guido Panerai qui décide d’utiliser le procédé RADIOMIR pour réaliser des cadrans, des altimètres, boussoles et tachymètres ; de nouveaux brevets sont déposés en Italie, France, Angleterre et Etats-Unis.
Une étroite collaboration débute alors, entre PANERAI et la Marine Italienne.

1918 • Décès de Léon Francesco Panerai.
Son fils Guido (1873-1934) reprend et développe l’affaire créée par son grand-père Giovanni ; il épouse Guglielmina Fracei et ont deux enfants Giuseppe et Maria.

1920 • Guido et Giuseppe Panerai conçoivent un nouveau modèle de chronographe : le MARE NOSTRUM.

1934 • A la mort de son père, Giuseppe Panerai (1903-1972), se consacre presque exclusivement à la fourniture d’équipements pour la Marine Nationale Italienne, tandis que sa sœur Maria (1897-1993) s’occupe du magasin d’horlogerie installé Piazza del Duomo.

1936 • L’entreprise florentine livre au commandement du 1er groupe de sous-marins italiens un prototype de la MONTRE A RADIOMIR qui fait partie d’un projet militaire ultra-confidentiel tenu dans le plus grand secret.

1938 • Passage du prototype à la production ; diamètre 47mm, calibre ROLEX 16 lignes et 15 rubis, verre plexiglas.


1942 • Apparaît le système exclusif à levier de la couronne de remontoir dit à Déclic, permettant de descendre à une profondeur de 200M, record absolu pour l’époque.

1945 • Les brevets TRANSLUX, ELUX et LUMINOR s’ajoutent au brevet RADIOMIR.






1950 • 50 modèles spéciaux sont fournis à la Marine égyptienne.

1980 • Maria Teresa Abetti Panerai, veuve de Giuseppe prend la direction de la marque avec compétence et passion.

1980 • Réalisation d’un prototype de montre en titane capable de résister à une pression de 1000M de profondeur.

1993 • Une série limitée de la LUMINOR 44mm et d’une version de MARE NOSTRUM sont destinées au marché civil.

1995 • Une série spéciale SLYTECH, à l’initiative de l’acteur Sylvester Stallone, grand amateur de ces montres voit le jour.
La SUBMERSIBLE est crée et joue dans le film DAYLIGHT.
L’acteur demande à PANERAI une série limitée (200 exemplaires) à cadran blanc, baptisée DAYLIGHT, ainsi qu’une série personnalisée du MARE NOSTRUM.
Toutes ces montres portent la signature de l’acteur sur leur fond.

1997 • OFFICINE PANERAI est rachetée par le GROUPE VENDOME LUXURY.
De nouveaux modèles viennent enrichir la gamme de montres mythiques des commandos italiens.

1998 • La LUMINOR Base et la LUMINOR Marina sont présentées au Salon International de la Haute Horlogerie de Genève.

1999 • PANERAI lance la LUMINOR 40mm.

2002 • La firme inaugure à Neuchâtel en Suisse la MANUFACTURE PANERAI et lance la LUMINOR 44mm automatique.

2003 • Lancement de la 1950 (série limitée à 1950 exemplaires), réplique du modèle LUMINOR d’origine, 47mm de diamètre, cadran au LUMINOR, de la TANTALIUM (série limitée à 300 exemplaires), boîtier 44mm réalisé en tantale, un métal extrêmement résistant et difficile à travailler, de la LUMINOR MARINA PVD 195 (série limitée à 200 exemplaires) et du CHRONO LUMINOR 44 mm.

La Cote des Montres™ le
 PUBLICITÉ
Tous les shooting
Toutes les nouveautés
Tous les événements
Toutes les brèves
 PUBLICITÉ

Vous aimez cette montre ?

beaucoup
passionnément
pas du tout

  PUBLICITÉ
L'ÉMOTION AUTOMOBILE AVEC
Ferrari J50
Jaguar I-Pace
  Pages les plus consultées
1 montres Rolex, 2 montres Hublot, 3 montres Patek Philippe, 4 montres Audemars Piguet, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Breitling, 8 montres Panerai, 9 montres Vacheron Constantin, 10 montres Cartier, 11 montres Jaeger-LeCoultre, 12 montres IWC, 13 montres Tag Heuer, 14 montres Montblanc, 15 montres Baume & Mercier, 16 montres Zenith, 17 montres Breguet, 18 montres Chopard, 19 montres A. Lange & Söhne, 20 montres Bell & Ross, 21 montres Piaget, 22 montres Chanel, 23 montres Girard-Perregaux, 24 montres Blancpain, 25 montres Roger Dubuis, 26 montres Louis Vuitton, 27 montres Corum, 28 montres Tudor, 29 montres Dior, 30 montres BRM, 31 montres Ebel, 32 montres L.Leroy, 33 montres Bulgari, 34 montres S.T. Dupont, 35 montres Parmigiani, 36 montres Ralf Tech, 37 montres H. Moser & Cie, 38 montres Ferdinand Berthoud, 39 montres Franck Muller, 40 montres Chaumet, 41 montres Porsche Design, 42 montres Jaquet Droz, 43 montres JeanRichard, 44 montres Hermès, 45 montres Ulysse Nardin, 46 montres Salon de Genève, 47 montres Ressence, 48 montres MB&F, 49 montres Harry Winston, 50 montres Yema, 51 montres Frédérique Constant, 52 montres Perrelet, 53 montres Van Cleef & Arpels, 54 montres Wyler Genève, 55 montres Eterna, 56 montres Urwerk, 57 montres Bucherer, 58 montres HYT, 59 montres Greubel Forsey, 60 montres Christophe Claret,