Nouveauté Bâle 2014

B-Rocket

Le duo Moto-Instrument qui défie l'air du temps

La Cote des Montres™ le 10 avril 2014



Inspiré par le design aéronautique, l’horloger Bell & Ross s’est de nouveau rapproché de Shaw Harley-Davidson pour concevoir une concept-bike à la silhouette pure et musclée qui évoque l’extrême modernité des années 60 et les tout premiers avions à réaction américains. Plus qu’une moto, un mythe. Plus qu’un engin de légende, une moto-avion de rêve.



Le revival de l'époque bénie de l'aéronautique

La moto du futur antérieur


Passion pour l’avant-gardisme de l’aéronautique, recherche des lignes aérodynamiques, fascination pour les instruments de bord... Bell & Ross n’a cessé, depuis sa naissance, de sublimer l’esthétique des outils dédiés à l’aviation et aux belles mécaniques fonctionnelles. En 2011, l’horloger avait réussi à passer de l’air à la terre en concevant avec l’équipe britannique Shaw Harley Davidson Speed & Custom - une moto exclusive : le Nascafe Racer.



À l’époque, cette moto au look racé avait sillonné la planète et remporté de nombreux prix à Londres, Dublin (Irlande) et Sturgis (États-Unis) avant d’être désignée “moto personnalisée la plus célèbre” du monde. En 2014 Bell & Ross, référence de l’horlogerie aéronautique est allé encore plus loin.

Cette année la maison horlogère présente une moto totalement exclusive réalisée une nouvelle fois avec les ingénieurs de Shaw Harley Davidson qui partagent les mêmes valeurs d’innovation, de performance et de précision que la marque. Une moto unique qui s’inspire de l’univers légendaire des premiers avions à réaction conçus aux Etats-Unis dans le secret des années 60 et évoque cette époque bénie de l’aéronautique où tout semblait possible.


La B-Rocket est une concept-bike au look néo-rétro qui capte, dans sa silhouette, l’essentiel des principes de conception de l’aéronautique. Une moto-avion au style singulier dont les lignes d’un extrême aérodynamisme évoquent à la fois l’aviation expérimentale des années 60, les speed-bikes du Nevada et leurs records de vitesse sur le lac salé de Bonneville, le génie des ingénieurs-aventuriers en blouse blanche de l’Utah, et l’audace des Pilotes d’essai.


La B-Rocket est tout cela et bien plus encore : une moto-avion qui fend l’air et marquera les esprits avec son nez conique de jet, sa carlingue, son aileron et ses turbines de propulsion.

Modèle unique qui signe dans ses gênes l’union de la performance et de la précision, du design et de la puissance, cette moto d’exception aurait pu être celle d’un super-héros d’hier, d’un pilote d’essai de la NASA ou d’une tête brûlée en quête de gloire. Elle est surtout celle d’une maison d’horlogerie attachée à l’authenticité des formes et des fonctions qui aime par-dessus tout sublimer la modernité du passé.



Aérodynamisme et performances

Directement inspirés de l'histoire de l'Aviation Expérimentales
et des Speed-Bike des années 60


Tout – absolument tout dans la conception de la B-Rocket – a été réfléchi pour créer une dynamique de l’exploit. Bell & Ross et Shaw Harley Davidson ont travaillé plus d’un an main dans la main pour concevoir la B-Rocket : une moto-avion dessinée pour battre des records rêvés. Roule-t-elle ? Vole-t-elle ? Les réponses se cachent dans son aérodynamisme sans concession dont chaque trait a été pensé pour évoquer l’univers de l’aviation.



Pour optimiser l’aérodynamisme, les ingénieurs de Shaw Harley Davidson et les designers de Bell & Ross ont opté pour une position de conduite basse : la moto et le pilote ne font plus qu’un. À chaque étape de sa conception, cet ensemble homme/machine a été pensé à l’image d’une fusée (Rocket en anglais). Pour le confort du pilote, des bandes de cuir matelassé ont été placées sur le centre du réservoir et des turbines sur lesquelles reposent les genoux.

À l’avant, un nez conique similaire à celui d’un avion a été fixé pour améliorer la prise d’air. La peinture brillante est traversée par une bande noire mate pour un effet antireflet et une petite verrière permet au pilote de voir sa trajectoire. Deux ailerons réglables situés au niveau de la fourche, dessinés comme des “petites ailes” permettent quant à eux d’augmenter ou de diminuer les appuis au sol.



La partie arrière généreusement galbée a nécessité de nombreuses heures de travail artisanal. À l’instar d’une carlingue d’avion, cette zone aérodynamique carrossée à la main a été fabriquée avec plus de 30 sections d’acier différentes. Comme dans une étude poussée de design fonctionnaliste, c’est probablement ici que la concept-bike de Bell & Ross transpose de manière la plus performante les codes de l’aéronautique expérimentale des années 60. Les lignes de son aileron caudal stabilisateur renforcent cette impression. Presque invisibles, les zones en plexiglas au niveau des roues arrière laissent apercevoir le pignon, la chaîne et l’étrier de frein.



Enfin, les jantes ajoutent une touche d’ultra-aérodynamisme à la B-Rocket ; les enjoliveurs fixes en aluminium plein dissimulent les disques de frein de 10 pouces. Ces derniers sont refroidis par d’impressionnantes grilles en laiton qui permettent à l’air chaud de s’échapper et renforcent l’impression générale de “flottaison” et de vitesse maîtrisée. L’originalité stylistique et technique de la B-Rocket se trouve également au niveau de ses deux impressionnantes turbines latérales qui rappellent immédiatement deux réacteurs de jet aidant à l’évacuation rapide de l’air pour améliorer les performances de vitesse. Deux filtres ont ainsi été intégrés à ces turbines d’un genre nouveau : le premier, à droite, pour l’admission d’air ; le second, à gauche, pour le refroidissement de l’huile. Ces deux “réacteurs” sont unis grâce à une calandre en acier inoxydable fabriquée à la main qui protège les réservoirs hydrauliques lors de l’activation de l’embrayage et du freinage. La symétrie de ces deux turbines à haute performance renforce l’allure emblématique de cette moto-avion unique. Au final, le rapport poids-puissance exceptionnel est inégalé.



Enfin, un compte-tours conçu par Bell & Ross a été encastré dans le carénage avant afin que le pilote reste concentré sur les battements de cœur de sa machine. Là encore, l’esthétique s’accorde à la fonctionnalité ; la verrière et le compte-tours permettant d’allier extrême lisibilité et affichage rapide des informations liées à la vitesse.



BR 01 et BR 03 B-Rocket, quand le temps s'empare de la vitesse

Dans le sillage de la B-Rocket, Bell & Ross présente deux montres complémentaires par leurs fonctions et leur taille. Émanation directe de la B-Rocket, la BR 01 B-Rocket est la montre du pilote par excellence. À l’image du bolide qu’il accompagne, cet instrument en impose par son boîtier de 46 mm de diamètre. Mais c’est surtout en qualité de chronographe que la BR 01 se distingue. Maîtresse de la vitesse, elle possède un grand compteur des minutes, bordé d’une échelle tachymétrique, qui donne la priorité à la mesure des temps courts et permet ainsi une lecture immédiate de la performance.

Elle possède également trois compteurs auxiliaires qui complètent ces informations : totalisateur 60 secondes, 30 minutes et 12 heures. Au plan fonctionnel, le poussoir rouge incite à démarrer d’instinct le chronographe. Et dans un ultime clin d’œil, le compteur de la petite seconde, placé à trois heures, reprend les codes graphiques utilisés pour les tests des véhicules expérimentaux.


Dans une version plus horlogère, la BR 03 B-Rocket abrite 2 complications dans un boîtier de 42 mm en acier poli-satiné. L’affichage des heures, des minutes et des secondes se voit ainsi complété par une grande date et un indicateur de réserve de marche. Au niveau du guichet, le cadran présente des zones ajourées qui laissent apparaître les disques fonctionnels de la grande date, mettant en exergue la sophistication du mécanisme. Placé à 6 heures, le compteur circulaire de la réserve de marche rappelle les jauges à essence telles qu’on peut les voir sur les motos ou les voitures de course.


Avec leurs finitions sophistiquées, la BR 01 et la BR 03 B-Rocket s’entendent pour mettre les codes de la moto à portée de poignet. Couleurs, matières, rien n’a été omis dans les finitions poussées de ces modèles : le rouge, le noir, l’acier et le cuir matelassé sont là pour en témoigner. Leur boîtier en acier poli-satiné, digne des plus beaux fuselages, est motorisé par un mouvement mécanique à remontage automatique suisse. Les compteurs au guillochage azuré signent, quant à eux, les finitions de qualité, exécutées, pour chaque modèle, selon la grande tradition horlogère. Le cadran noir mat, dont le graphisme n’est pas sans rappeler les compte-tours de moto et les tableaux de bord des automobiles et des avions, renforce le contraste des couleurs. Accentuant ce parti pris de lisibilité, les aiguilles (heures et minutes) squelettées sont également dotées d’un revêtement photoluminescence. Comme pour souligner leur ascendance routière, un triangle rouge, placé en repère à 12h, fait écho à celui qui est visible sur le compte-tours et les turbines de la B-Rocket. Dans un dernier exercice de mimétisme, les deux montres s’habillent d’un bracelet de cuir noir matelassé, avec doublure et tranches rouges, façonné comme la selle de la B-Rocket.

Naturellement fidèles aux impératifs de fiabilité, de résistance et de lisibilité des montres Bell & Ross, la BR 01 et BR 03 B-Rocket sont étanches à 100 mètres, et équipées d’un verre saphir traité antireflet.


Bell & Ross, l'innovation pour seule passion

En créant une passerelle entre sa moto neo-retro B-Rocket et ses montres racées, BR 01 et BR 03 B-Rocket, il n’est pas prétentieux d’affirmer que Bell & Ross a réalisé un véritable tour de force. Dans les deux cas, la marque a appliqué une règle qui lui est chère : une conception sans concession, le choix rigoureux des matières, la résistance des composants, la sophistication mécanique, la pureté de l’esthétique, la précision de l’information, et enfin l’exigence non négociable de la performance, même dans des conditions jugées limites. Avec ce duo moto-instrument inédit, la marque signe ainsi une incroyable ode à la maîtrise de la vitesse et de la puissance mécanique.

Bell & Ross B-Rocket
 1     2     3     4     5   

BR01 B-Rocket

Caractéristiques techniques


Bell & Ross BR01 B-Rocket
 1     2     3     4     5   

Mouvement:Mécanique automatique
Fonctions:Heures, minutes et petite seconde
Date
Échelle tachymétrique
Chronographe:3 compteurs (totalisateurs 60 secondes, 30 minutes et 12 heures)
Boîtier:Acier poli-satiné
Le poussoir rouge est en acier avec une coiffe en polycarbonate-ABS
Diamètre:46 mm
Cadran:Noir mat
Aiguilles:Métalliques squelettées remplies de Superluminova®
Verre:Saphir antireflet
Étanchéité:100 mètres
Bracelets:Cuir noir matelassé avec tranches rouges et toile synthétique ultrarésistante noire
Boucle:Ardillon, acier poli-satiné

BR03 B-Rocket

Caractéristiques techniques


Bell & Ross BR03 B-Rocket
 1     2     3     4     5   

Mouvement:Mécanique automatique
Fonctions:Heures, minutes et seconde
Grande Date à 12
Indicateur de réserve de marche
Boîtier:Acier poli-satiné
Diamètre:42 mm
Cadran:Noir mat
Aiguilles:Métalliques squelettées remplies de Superluminova®
Verre:Saphir antireflet
Étanchéité:100 mètres
Bracelets:Cuir noir matelassé avec tranches rouges et toile synthétique ultrarésistante noire
Boucle:Ardillon, acier poli-satiné


La moto B-Rocket

Caractéristiques techniques

Base:Moto Harley-Davidson Softail Blackline FX
Moteur :Harley-Davidson V Twin 1 584 cm3 96 po3
Vitesse maximale:200 km/h
Poids :350 kg
Dimensions :H : 1120 mm - L : 790 mm - L : 2750 mm
Jantes :21 pouces, pneus Avon Speedmaster et Enjoliveurs Mooneyes
Boîte de vitesses :Harley-Davidson 6 rapports
Fourches :Paughco
Bras oscillant :Harley-Davidson modifié
Système d’échappement :Shaw Speed & Custom
Carénage :Alf Hagon
Selle, guidons
et carrosserie arrière
:Shaw Speed & Custom
Maîtres-cylindres, poignée :Aftermaket
Peinture :Personnalisée Image Design Custom
Réservoir d’huile :Harley-Davidson modifié
Étrier de frein avant/arrière :Performance Machine
Commandes :Harley-Davidson modifiées

 PUBLICITÉ
  • Van Cleef & Arpels Montre Papillon Secret
  • Panthère de Cartier par Sofia Coppola
  • Panthère de Cartier
  • Cartier Panthère Royale
  • Cuir Neonude sur Petite Promesse Baume & Mercier
  • Montre Papyrus de Cartier
  • Bell & Ross BR S Novarosa
  • Vacheron Constantin Malte petit modèle
  • Chanel Première Squelette Camélia
  • Hublot Spirit of Big Bang Moonphase
  • Richard Mille
  • Ralf Tech
  • Bell & Ross
  • BRM
  • Oris
  • Louis Vuitton
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • Bell & Ross
  • Ulysse Nardin
  • Hublot
  • Bell & Ross
  • Montblanc
  • Breitling
  • Chanel
  • Dior
  • Bell & Ross
  • Hublot
  • Chopard
  • Anonimo
  • Ralf Tech
  • Vacheron Constantin
  • Tudor
  • IWC
  • Tag Heuer
  • Chopard
  • Richard Mille
  • BRM
  • Breitling
  • Ulysse Nardin
  • Bucherer
  • Girard-Perregaux
  • Girard-Perregaux
  • Roger Dubuis
  • Bucherer
  • Richard Mille
  • Girard-Perregaux
  • Breitling
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Breitling
  • Girard-Perregaux
  • Cartier
  • Rolex
  • Baume & Mercier
  • Cartier
  • Tudor
  • Girard-Perregaux
  • Baume & Mercier
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Hublot
  • Girard-Perregaux
  • Zenith
  • Zenith
  • Zenith
  • Richard Mille
  • Zenith
  • Zenith
  • Zenith
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  • La Maison Louis Vuitton inaugure sa Manufacture Horlogère : La Fabrique du Temps
  • La boutique de Richard Mille Paris s'installe avenue Matignon
  • Le chef italien Carlo Cracco, nouveau partenaire Richard Mille
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  •  PUBLICITÉ
      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Audemars Piguet, 3 montres Hublot, 4 montres Richard Mille, 5 montres Patek Philippe, 6 montres Omega, 7 montres Cartier, 8 montres Jaeger-LeCoultre, 9 montres Vacheron Constantin, 10 montres IWC, 11 montres Breitling, 12 montres Baume & Mercier, 13 montres Tag Heuer, 14 montres Montblanc, 15 montres Zenith, 16 montres A. Lange & Söhne, 17 montres Panerai, 18 montres Breguet, 19 montres Bell & Ross, 20 montres Chopard, 21 montres Louis Vuitton, 22 montres Blancpain, 23 montres Tudor, 24 montres Chanel, 25 montres Girard-Perregaux, 26 montres Piaget, 27 montres Dior, 28 montres BRM, 29 montres Corum, 30 montres Roger Dubuis, 31 montres Ebel, 32 montres Ralf Tech, 33 montres L.Leroy, 34 montres Ulysse Nardin, 35 montres Bulgari, 36 montres Van Cleef & Arpels, 37 montres Oris, 38 montres Jaquet Droz, 39 montres JeanRichard, 40 montres Perrelet, 41 montres Bucherer, 42 montres Porsche Design, 43 montres Harry Winston, 44 montres Chaumet, 45 montres Hermès, 46 montres Franck Muller, 47 montres Christophe Claret, 48 montres Frédérique Constant, 49 montres Parmigiani, 50 montres Wyler Genève, 51 montres MB&F, 52 montres Ikepod, 53 montres Yema, 54 montres Anonimo, 55 montres Jacob & Co., 56 montres Bovet, 57 montres Urwerk, 58 montres Vianney Halter, 59 montres Concord, 60 montres De Bethune,