#OnlyWatch2015

BR01 Skull Bronze Tourbillon Only Watch 2015

Une pièce unique pour Only Watch

La Cote des Montres™ le 07 juillet 2015




Le trésor de Monaco

Cela faisait très exactement 200 ans que l’on était à sa recherche. Depuis ce jour de 1815 où le navire du pirate Bartholomew Hawkins, le Black Wind, avait sombré au large de Monaco. Cette année-là, la principauté qui avait été annexée par la France en 1793, suite à la Révolution, venait tout juste de retrouver son intégrité. Après avoir résisté à de nombreuses attaques des Génois, des Aragonais ou des Barbaresques au cours de sa longue histoire, Monaco se retrouvait une fois encore face à de nouvelles convoitises. Des fortunes, disait- on, se trouvaient cachées dans les belles demeures de ce coin de paradis. C’est d’ailleurs pour cette raison que le capitaine Hawkins avait décidé de venir s’embusquer face à la côte, prêt à fondre sur tout navire susceptible de transporter de l’or.


Mais le vrai trésor se trouvait en réalité déjà à bord du Black Wind. Le pirate, homme de goût en dehors de ses activités flibustières, s’était en effet fait fabriquer une montre extraordinaire. Réalisée à partir d’un fragment de bronze prélevé sur un canon pris à l’ennemi, cette pièce ornée d’or abritait un fabuleux mouvement dont le concept avait été imaginé quelques années plus tôt, en 1801 : le tourbillon. Et si Bart Hawkins arborait en tête du mat de son navire le célèbre « Jolly Rogers », le drapeau à tête de mort symbole de la piraterie, il avait choisi de faire figurer ce même emblème sur sa montre. Il la portait au poignet, disait-on, lors de chaque bataille navale, et la regardait toujours avant de donner l’ordre de tirer une salve de boulets ou de se lancer à l’abordage.



Mais il y avait un élément qu’un chef pirate, aussi habile soit- il, ne pouvait maîtriser : les caprices de la météo. Alors qu’il rodait en mer, une violente tempête se leva soudainement et s’abattit sur son vaisseau. On ignore quelles furent les cir- constances du naufrage mais quelques débris retrouvés peu après sur le rivage prouvèrent que le Black Wind avait sombré corps et biens, emportant dans le néant son capitaine et sa montre mythique.

Longtemps, d’innombrables chercheurs de trésor s’efforcèrent de localiser l’épave. En vain. Juste qu’à ce qu’une équipe de plongeurs ne finisse, cette année, par tomber sur une forme étrange de couleur noire, à 60 m de fond, qu’ils prirent tout d’abord pour un rocher. En s’approchant, ils parvinrent à re- connaître une coque éventrée. Et c’est en s’aventurant dans les entrailles du navire englouti qu’ils trouvèrent le Graal de tout chasseur de trésor : un coffre plombé. A l’intérieur figuraient des cartes, des pièces d’or, des bijoux sertis de diamants et une montre en parfait état de conservation. Celle du capitaine « Bart » Hawkins...



Un beau rêve ? Oui... Mais ce capitaine imaginaire d’un navire fantôme aurait assurément aimé porter le garde-temps, inspiré de la mythologie des pirates, que Bell & Ross a décidé d’offrir pour l’édition 2015 de la vente aux enchères caritative Only Watch.


BR 01 Skull Bronze Tourbillon

Des pirates et des héros


De tout temps, les combattants les plus redoutables ont affi- ché leur courage en arborant des têtes de mort, autant pour impressionner leurs adversaires que pour conjurer le mauvais sort. Aujourd’hui, s’il continue de figurer sur de nombreux équi- pements militaires – uniformes, emblèmes, avions –, le célèbre « Jolly Rogers » apparaît en élément de décoration comme un talisman ou un symbole rebelle.



Fidèle à cet esprit, la BR 01 Skull Bronze Tourbillon affiche résolument un crâne barré par des ossements en croix des- sinés par la lunette et les vis, à l’image des drapeaux pirates d’autrefois. Par ailleurs, son cadran à relief alvéolaire met en scène des aiguilles revisitant d’autres codes traditionnels de l’univers militaire : le sabre et le poignard.


Légende et haute horlogerie

Boîtier carré de 46 mm en bronze vieilli, tête de mort en or massif gravé à la main, mouvement à remontage manuel animant quatre complications (tourbillon, régulateur, indicateur de précision et réserve de marche), bracelet alligator marron patiné : la BR 01 Skull Bronze Tourbillon fabriquée en pièce unique réunit la sophistication d’un mouvement mécanique d’exception, la beauté intemporelle d’un boîtier semblant surgir du passé, mais aussi le caractère provocateur et symbolique de la tête de mort.



Comme protégé par le crâne figurant au centre de la montre, le tourbillon dévoile sa cage tournante en or rose sur le bas du cadran. Considéré comme la plus noble des complications horlogères, il compense par sa rotation les écarts de mesure dus à l’attraction terrestre, améliorant ainsi la précision du mécanisme.

Véritable prouesse technique, la réalisation et l’intégration de ce mouvement tourbillon à l’intérieur d’un boîtier aussi parti- culier a nécessité toute la compétence des ingénieurs maison en collaboration avec les meilleurs maîtres horlogers suisses. En hommage à leur savoir-faire, une ouverture en verre saphir transparent au cœur du fond en titane permet d’admirer pla- tines, rubis et rouages...


La couleur du temps

Pour conférer à la BR 01 Skull Bronze Tourbillon un aspect tout à fait unique, Bell & Ross a choisi de réaliser le boîtier en bronze finition microbillée.

Parfaitement conforme aux normes de qualité horlogère, cet alliage de cuivre (92%) et d’étain (8%) possède une couleur très particulière. Présentant une teinte initiale évoquant les nuances de l’or rose ou de l’or rouge, le bronze acquiert avec le temps une patine qui lui confère un incomparable look « hors d’âge ». Cet aspect vieilli est le résultat de l’évolution naturelle du bronze en fonction de son environnement (température, hygrométrie, frottements, etc.). Sans modifier la solidité et la longévité du matériau, cette patine, en variant selon le climat et la saison, offre à la BR 01 Skull Bronze Tourbillon une coloration à nulle autre pareille.

Si le bronze a traversé avec brio des millénaires d’histoire, Bell & Ross le fait entrer dans la modernité en le mariant au titane grade 5 qui apporte au fond du boîtier ses propriétés anallergiques et ses qualités d’extrême légèreté synonyme de confort au porter.


De Monaco à Genève

BR 01 Skull Bronze Tourbillon : cette complication unique conjuguant le métal de la préhistoire au présent dans un esprit Steampunk*, sera offerte par Bell & Ross dans le cadre de la vente Only Watch.

Pour évoquer les coffres au trésor des légendes d’autrefois, la montre qui va être mise en enchères au profit de l’Association Monégasque contre les Myopathies (AMM), sera présentée dans un coffret en bois précieux. Au milieu du couvercle, une cloche de verre permettra au regard de plonger au cœur de la légende et d’admirer cette montre d’exception.

La 6e édition de la biennale caritative de pièces uniques hor- logères vendues au profit de la recherche sur la myopathie de Duchenne, se tiendra en novembre 2015 à Genève. La collection sera tout d’abord dévoilée à Monaco, à l’occasion du Monaco Yacht Show, du 23 au 26 septembre 2015, puis sera exposée en Europe, aux Etats-Unis et en Asie.

* Mouvement culturel rétro-futuriste.

Bell & Ross BR01 Skull Bronze Tourbillon Only Watch 2015
 1     2     3     4     5   

Bell & Ross BR 01 Skull Bronze Tourbillon Only Watch 2015

Caractéristiques techniques



Mouvement:BR-CAL.281
Mécanique à remontage manuel avec tourbillon volant
Fonctions:Heures et minutes
Tourbillon tournant au rythme des secondes
Régulateur
Indicateur de réserve de marche (5 jours)
Indicateur de précision (indicateur de couple du ressort moteur,
qui détermine la plage optimale de marche du mouvement)
Boîtier :Bronze CuSn8
Diamètre :46 mm
Couronne :Vissée
Fond :Titane avec verre saphir transparent
Cadran:3D avec structure alvéolaire, noir « mouillé »
(base cuivrée avec projection de noir)
Tête de mort en or massif 18 carats gravée à la main
Cage tourbillon en or
Aiguilles dorées
Verre:Saphir antireflet
Logo doré appliqué par métallisation
Étanchéité:30 mètres
Bracelet :Alligator marron patiné à la main
Boucle:Ardillon. Acier finition PVD* titane

 PUBLICITÉ
  • Cartier Panthère Royale
  • Cuir Neonude sur Petite Promesse Baume & Mercier
  • Montre Papyrus de Cartier
  • Bell & Ross BR S Novarosa
  • Vacheron Constantin Malte petit modèle
  • Chanel Première Squelette Camélia
  • Hublot Spirit of Big Bang Moonphase
  • Bulgari Serpenti Incantati
  • Dior et d’Opales
  • Jaquet Droz Grande Seconde Tourbillon Nacre
  • Chopard
  • Richard Mille
  • BRM
  • Breitling
  • Ulysse Nardin
  • Cartier
  • Corum
  • Hublot
  • Cartier
  • Rolex
  • Panerai
  • Bell & Ross
  • Vacheron Constantin
  • Roger Dubuis
  • Ulysse Nardin
  • Bucherer
  • Girard-Perregaux
  • Vacheron Constantin
  • Ralf Tech
  • Bulgari
  • Breitling
  • Hermès
  • Porsche Design
  • Ulysse Nardin
  • Bulgari
  • Corum
  • Corum
  • Corum
  • Anonimo
  • Montblanc
  • Baume & Mercier
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Hublot
  • Girard-Perregaux
  • Zenith
  • Zenith
  • Zenith
  • Richard Mille
  • Zenith
  • Zenith
  • Zenith
  • Bucherer
  • Montblanc
  • Rolex
  • Tag Heuer
  • Bucherer
  • Rolex
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Montblanc
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Ralf Tech
  • Salon de Genève
  • H. Moser & Cie
  • Breitling
  • Bucherer
  • Tag Heuer
  • Piaget
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  • La Maison Louis Vuitton inaugure sa Manufacture Horlogère : La Fabrique du Temps
  • La boutique de Richard Mille Paris s'installe avenue Matignon
  • Le chef italien Carlo Cracco, nouveau partenaire Richard Mille
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  • JeanRichard lance le compte à rebours rugbistique
  •  PUBLICITÉ

    Vous aimez cette montre ?

    beaucoup
    passionnément
    pas du tout

      PUBLICITÉ
    L'ÉMOTION AUTOMOBILE AVEC
    Lamborghini Huracan Performante
    Mercedes Maybach G650 Landaulet
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Richard Mille, 3 montres Audemars Piguet, 4 montres Patek Philippe, 5 montres Hublot, 6 montres Omega, 7 montres Cartier, 8 montres Breitling, 9 montres IWC, 10 montres Jaeger-LeCoultre, 11 montres Tag Heuer, 12 montres Panerai, 13 montres Vacheron Constantin, 14 montres Baume & Mercier, 15 montres Montblanc, 16 montres Chopard, 17 montres Zenith, 18 montres A. Lange & Söhne, 19 montres Piaget, 20 montres Breguet, 21 montres Chanel, 22 montres Girard-Perregaux, 23 montres Blancpain, 24 montres Bell & Ross, 25 montres Tudor, 26 montres Louis Vuitton, 27 montres BRM, 28 montres Corum, 29 montres Roger Dubuis, 30 montres Dior, 31 montres Bulgari, 32 montres Ebel, 33 montres Parmigiani, 34 montres Jaquet Droz, 35 montres L.Leroy, 36 montres Ulysse Nardin, 37 montres Franck Muller, 38 montres Porsche Design, 39 montres Hermès, 40 montres Perrelet, 41 montres JeanRichard, 42 montres Chaumet, 43 montres Christophe Claret, 44 montres MB&F, 45 montres Van Cleef & Arpels, 46 montres Anonimo, 47 montres Bucherer, 48 montres Vianney Halter, 49 montres Harry Winston, 50 montres Yema, 51 montres Eterna, 52 montres Concord, 53 montres H. Moser & Cie, 54 montres Ralf Tech, 55 montres De Bethune, 56 montres Wyler Genève, 57 montres Graham-London, 58 montres Ange Barde, 59 montres HYT, 60 montres Romain Jerome,