Nouveauté Bâle 2012

X-TREM-1

L’horlogerie ultime par Christophe Claret

La Cote des Montres™ le 29 avril 2012



X-TREM-1, le premier modèle d’une nouvelle génération de garde-temps, constitue une prouesse technique et esthétique : un tourbillon volant incliné à 30°, monté sur une platine en titane curvexe en trois dimensions, doté d’un système d’affichage (heures et minutes) rétrograde radicalement différent des conventions horlogères. Deux petites sphères d’acier évidées, isolées dans des tubes en saphir placés à gauche et à droite de la carrure, se meuvent de manière mystérieuse, sans aucune connexion mécanique, grâce à des champs magnétiques.

X pour Experimental
T pour Time
R pour Research
E pour Engineering
M pour Mechanism

X-TREM. Le concept porte bien son nom. Il exprime la volonté de Christophe Claret de repousser toujours plus loin, toujours plus haut, les limites de la mécanique horlogère. Mieux, il entend intégrer dans l’horlogerie des domaines de recherche qui ne l’ont jamais été jusqu’à aujourd’hui.



En ce début d’année, la manufacture du Locle lève le voile sur la première réalisation d’une lignée qui s’annonce à tous points de vue exceptionnelle : l’X-TREM-1. Une montre tourbillon utilisant un système d’aimantation, donnant l’illusion d’un affichage des heures et des minutes par sustentation magnétique.



Le pari est audacieux, voire un peu fou : en effet, comment introduire des champs magnétiques - les pires ennemis de la mécanique horlogère - au cœur d’une montre ? C’est ce que ne manqueront pas de dire tous les connaisseurs de la branche. Et pourtant, Christophe Claret l’a fait ! Comment ? Au moyen d’un système composé de deux petites sphères d’acier - évidées pour plus de légèreté - lesquelles, isolées à l’intérieur de deux tubes de saphir placés à droite et à gauche de la carrure, se meuvent portés par les champs magnétiques générés par deux aimants miniatures tractés par des câbles. Pour être précis, il s’agit en fait d’un fil extrêmement fin, très résistant, de la soie tressée telle qu’utilisée dans la chirurgie réparatrice. La résistance du fil a été testée à la Manufacture Claret sur un système en accéléré correspondant à 6 ans de fonctionnement.



Les sphères, qui paraissent flotter à l’intérieur des deux tubes, n’ont aucune connexion mécanique avec le mouvement, ce qui renforce le côté mystérieux de la montre. « Nous avons développé cette technologie avec la Haute Ecole d’Ingénierie et de Gestion du canton de Vaud (HEIG-VD), à Yverdon-les-Bains, et l’équipe du professeur Besson. Le système est parfaitement au point. Les champs magnétiques ont été dirigés de manière à ce qu’ils n’aient aucune influence sur le mécanisme en dehors de la tâche qui leur est demandée », explique Christophe Claret.



Le projet initial, au demeurant très différent de celui qui est présenté aujourd’hui, a été proposé à Christophe Claret par deux horlogers neuchâtelois, Frédéric Richard et Olivier Randin. Celui-ci, trouvant l’idée de base originale, a décidé d’en acquérir les droits, comprenant notamment un brevet.

Le système d’affichage par sphère « flottante » de l’X-TREM-1 n’est pas le seul à relever de la prouesse technique. L’ensemble de la construction et des finitions de ce garde-temps répondent aux exigences extrêmes qui ont toujours été celles de Christophe Claret.

Pour la platine curvexe en trois dimensions, de même que pour les ponts, c’est du titane ultra-léger qui a été utilisé. Ergonomie et réduction des volumes ont guidé le créateur dans ses choix. Il s’agit d’une première pour un calibre aussi complexe, qui plus est en titane. La boîte, elle, est composée de titane et d’or gris ou rose ou platine, produite dans une série limitée de 8 pièces par modèle. Quant au tourbillon volant, il est muni d’un double roulement à billes en céramique afin d’accroître sa résistance aux chocs. Il a été incliné à 30 degrés, afin de le rendre encore plus visible pour le porteur. La montre, à remontage manuel, est alimentée en énergie par deux barillets. Une nécessité en l’occurrence, car ils permettent l’utilisation d’un affichage gourmand en énergie sans perturber la marche du tourbillon, et donc de la montre.



Le premier barillet est réservé au tourbillon, le second à l’affichage de l’heure et des minutes. Le rouage temps (premier barillet) est régulé par le tourbillon. Le rouage d’affichage est quant à lui régulé par un échappement particulier, qui vient chercher l’information horaire sur le rouage temps. Celui-ci est constitué d’une ancre libérant toutes les 25 secondes une dent de la roue d’ancre du rouage d’affichage. L’ancre est elle-même entraînée par une came liée au rouage temps. Au moment où l’un des rouages arrive à la fin de la réserve de marche de son barillet, l’échappement interrompt la marche de son voisin. Cette conception présente un intérêt important : énergétiquement, les rouages tourbillon et affichage sont indépendants, permettant ainsi d’éviter les perturbations, d’optimiser la réserve de marche et de conférer une précision idéale à la montre.

Mais ce n’est pas tout. Chez Christophe Claret, toute innovation technique se doit d’être vérifiée et homologuée. Voilà pourquoi chaque mouvement est monté à la main par le même horloger, qui assure ses qualités techniques et esthétiques. Au final, il subit une batterie de tests internes sévères au sein de l’atelier THF (Test Homologation Fiabilité), à la suite desquels il obtient un certificat garantissant sa précision.

Les critères de qualité haute horlogerie, qui sous-tendent toute l’activité de la manufacture, concernent également les finitions et l’habillage des montres : l’anglage des pièces est réalisé à la main, les flancs étirés, les moulures polies pour les roues pleines, les bras anglés polis pour les roues squelettées, les têtes de vis polies bloquées, la came, les ponts et la platine cage du tourbillon polis bloqués face visible. Christophe Claret attache un soin tout particulier à la terminaison de chaque pièce, qui est dessinée en fonction de l’harmonie et de la cohérence esthétique de l’ensemble.

Christophe Claret considère la création de chaque objet comme un défi collectif, qui se concrétise à force de passion et de persévérance, avec une part significative d’émotion et de rêve. Il ne se contente pas de refaire ce qui a déjà été fait. Il est résolument tourné vers l’innovation technologique, n’hésitant pas à sortir des sentiers battus et à proposer des manières inédites de lire le temps.

Christophe Claret X-TREM-1
 1     2     3     4     5   

Christophe Claret X-TREM-1

Spécifications techniques




Calibre:FLY11
Dimensions:26.6 x 46.4 x 11.94 mm
Nombre de composants :419
Nombre de rubis:64
Réserve de marche:Supérieure à 50 heures
Barillets:Deux barillets : un pour le rouage temps, l’autre pour l’affichage
Echappement de régulation
de l’affichage
:Rouages du tourbillon et de l’affichage indépendants énergétiquement l’un de l’autre, ce qui permet d’optimiser la réserve de marche
Tourbillon:Echappement à ancre suisse
Fréquence d’oscillation
du balancier
:3 Hz (21600 Alt/h)
Fréquence de rotation
du tourbillon
:1 tour / minute
Tourbillon volant:incliné à 30°, guidé par double roulement céramique, transmission par pignon conique
Fonctions :Affichage heures et minutes mystérieux à l’extérieur de la boite, avec indicateur par sphères évidées se déplaçant de 23 mm dans deux tubes cylindriques en saphir
Entraînement du charriot de l’aimant par fil en soie chirurgical – Référence : SOFSILK
Affichage des secondes:réalisé par le tourbillon
Mouvement:mécanique à remontage manuel
Indication du remontage
du mouvement
:lorsque le mouvement est remonté, le ressort se trouve centré autour du barillet
Platine:Curvexe avec plan incliné à 30°
Platine et ponts:en titane micro-billés
Rochet et roue:squelettés
Particularités:Utilisation de champs magnétiques dans un mouvement mécanique
Aucune connexion mécanique entre l’affichage et le mouvement
Système de réglage fin du ressort de rappel de l’affichage rétrograde
Boîtier:Rectangulaire à profil curvex
Dimensions:40.80 x 56.80 x 15 mm
Etanchéité du boîtier :3 ATM ou 30 m
Matière:Or gris poli / Titane grade 5 PVD noirci micro-billé
Or rose poli / Titane grade 5 PVD noirci micro-billé
Platine / Titane grade 5 PVD noirci micro-billé
Affichage
heures et minutes
:Affichage par deux sphères évidées, de diamètre 4.00 mm et d’un poids de 0.100 grammes, se déplaçant devant des règles graduées en saphir, où minutes et heures sont matérialisées par de fines graduations en Super-LumiNova, sous le saphir
Poussoir:Correction rapide de l’heure par un poussoir intégré au-dessus de la carrure situé côté 12 heures
Bélières:Remontage et mise à l’heure de la montre par rotation des « bélières » présentes sous la boîte
Bracelet:Alligator noir cousu main ou cuir touché caoutchouc pourvu d’un système de fixation à deux vis innovant qui facilite le changement du bracelet et évite ainsi de blesser la boîte
Fermoir:Fermoir déployant en titane équipé d’une boucle en or
Particularités:Bandes en Super-LumiNova situées sur le côté de la carrure qui permettent la lecture de l’heure dans l’obscurité
Nombre d’exemplaires:Chaque exécution est déclinée en 8 exemplaires

 PUBLICITÉ
  • Bvlgari Serpenti Misteriosi Romani
  • Bvlgari Serpenti Seduttori
  • Hermès Heure H
  • TAG Heuer revisite ses Carrera Lady
  • OMEGA Trésor
  • Dior Grand Bal Opéra
  • Dior Grand Bal Couture
  • Cartier Libre
  • Audemars Piguet Sapphire Orbe
  • Ester Ledecká rejoint l’équipe Richard Mille
  • Richard Mille
  • Parmigiani
  • Bulgari
  • Audemars Piguet
  • Chanel
  • Panerai
  • Hublot
  • TAG Heuer
  • Bucherer
  • TAG Heuer
  • A. Lange & Söhne
  • Ulysse Nardin
  • Roger Dubuis
  • Panerai
  • Ralf Tech
  • Hublot
  • RJ
  • Breitling
  • A. Lange & Söhne
  • IWC
  • Chopard
  • Bulgari
  • Jaeger-LeCoultre
  • Panerai
  • Louis Vuitton
  • Vacheron Constantin
  • Hublot
  • Grand Prix de Genève
  • Fondation Haute Horlogerie
  • Bucherer
  • A. Lange & Söhne
  • Hublot
  • Bulgari
  • RJ
  • Panerai
  • SIHH
  • The Unnamed Society
  • Zenith
  • Richard Mille
  • Hublot
  • Bucherer
  • RJ
  • TAG Heuer
  • Hublot
  • Panerai
  • Anonimo
  • Zenith
  • Richard Mille
  • RJ
  • Hublot
  • LVMH annonce la première exposition de ses marques horlogères suisses à Dubai
  • CHANEL prend une participation dans la Manufacture KENISSI
  • Le SIHH et Baselworld harmonisent leurs dates à partir de 2020
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Breitling comme nouvelle marque partenaire
  • Richard Mille annonce son retrait du SIHH
  • CHANEL prend une participation dans Montres Journe SA
  • Kering nomme Patrick Pruniaux directeur général de ses maisons horlogères suisses
  • Swatch Group a décidé de quitter Baselworld
  • Hublot nomme Benoit Lecigne comme directeur général de tous les pays sous sa responsabilité
  • Bucherer annonce l'acquisition de Tourneau LLC
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Zenith comme nouvelle marque partenaire
  • Richemont announces changes to its Senior Executive Committee
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  •  PUBLICITÉ

    Vous aimez cette montre ?

    beaucoup
    passionnément
    pas du tout

      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Richard Mille, 3 montres Vacheron Constantin, 4 montres Baume & Mercier, 5 montres Hublot, 6 montres Patek Philippe, 7 montres Audemars Piguet, 8 montres Cartier, 9 montres Omega, 10 montres A. Lange & Söhne, 11 montres IWC, 12 montres TAG Heuer, 13 montres Jaeger-LeCoultre, 14 montres Panerai, 15 montres Zenith, 16 montres Parmigiani, 17 montres Roger Dubuis, 18 montres Breguet, 19 montres Breitling, 20 montres Girard-Perregaux, 21 montres Chanel, 22 montres Bell & Ross, 23 montres Blancpain, 24 montres Chopard, 25 montres Montblanc, 26 montres Piaget, 27 montres Tudor, 28 montres BRM, 29 montres Bulgari, 30 montres Dior, 31 montres Bucherer, 32 montres RJ, 33 montres Corum, 34 montres Ebel, 35 montres Van Cleef & Arpels, 36 montres Louis Vuitton, 37 montres Jaquet Droz, 38 montres Grand Prix de Genève, 39 montres Ralf Tech, 40 montres Ulysse Nardin, 41 montres L.Leroy, 42 montres F. P. Journe, 43 montres Porsche Design, 44 montres Hermès, 45 montres Eterna, 46 montres H. Moser & Cie, 47 montres MB&F, 48 montres JeanRichard, 49 montres Urwerk, 50 montres De Bethune, 51 montres The Unnamed Society, 52 montres LVMH, 53 montres Greubel Forsey, 54 montres Chaumet, 55 montres Ikepod, 56 montres Salon Belles Montres, 57 montres Franck Muller, 58 montres Perrelet, 59 montres MATWATCHES, 60 montres Anonimo,