Nouveauté octobre 2013

Célébration anniversaire 2013 de la première montre de poche tourbillon de François-Paul Journe, 1983 - Célébration de 30 ans de créations horlogères d'exception.

Tourbillon Historique

Célébration de 30 ans de créations horlogères d'exception

La Cote des Montres™ le 23 octobre 2013



« Mais pourquoi diable François-Paul se lance-t-il dans une telle aventure âgé d’à peine 20 ans ? »
Son passé explique cette décision, à priori totalement hors d’atteinte. Dès son plus jeune âge, François-Paul était un garçon déjà atypique, sûr de lui et un peu rebelle. Ce n’était pas un enfant facile. Personne n’arrivait à canaliser son énergie. Et son désir de tout comprendre était souvent perçu comme de l’impertinence. Cette attitude lui valut de nombreux problèmes de discipline dans les écoles qu’il a fréquenté à Marseille, sa ville natale. Etant donné que le cursus normal ne lui convenait pas du tout et sur les conseils de son oncle Michel Journe, lui-même horloger installé à Paris, François-Paul est inscrit à l’école d’horlogerie de Marseille.

Michel Journe faisait partie des trois seuls spécialistes de restauration d’horloges et de montres anciennes, souvent exceptionnelles, du XVIe, XVIIe et XVIIIe siècle. Sa réputation débordait largement la France. Sa clientèle se composait de musées et de collectionneurs de très haut vol.



Après l’obtention de son diplôme, François-Paul rejoint l’entreprise de son oncle à plein temps. Au contact des magnifiques pièces en restauration à l’atelier, et en très peu de temps, il progresse à pas de géant. François-Paul comprend que tous ces génies commeFerdinand Berthoud, Abraham-Louis Breguet, Antide Janvier, George Daniels, et d’autres, étaient mus par une quête constante de perfection. Cette perfection marie l’exploit technique et la beauté pure à l’esthétique intemporelle. Il faut aussi rappeler que ces derniers étaient non seulement des génies créateurs de l’horlogerie, mais aussi des mathématiciens, physiciens, astrologues, et trèssouvent des caractères atypiques, eux aussi…

François-Paul a toujours eu un principe inhérent à son caractère et qu’il aime traduire par cette phrase qu’il affectionne : « S’ils ont pu le faire, je peux faire mieux ! »



Faire une horloge à complications est déjà un exploit technique fabuleux. Mais lorsque François-Paul découvre sur les étagères de l’atelier les ouvrages de George Daniels, The Art of Breguet par exemple, un autre monde s’ouvre à lui. C’est grâce aux magnifiques dessins deces différents traités qu’il comprend le fonctionnement en trois dimensions d’un mouvement, sa cinématique, ainsi que tous les différents tenants et aboutissants.

Il ne lui faut pas longtemps pour réaliser que son désir profond le pousse vers cette idée folle : fabriquer lui-même sa propre montre àTourbillon et entièrement à la main. Evidemment, ce qu’il avait appris à l’école ne l’avait pas du tout préparé à une entreprise aussi colossale. Mais par contre ce projet complètement fou correspondait bien à ses ambitions.



C’est alors avec toute son énergie, tout son coeur, toute sa passion, qu’il se lance dans l’aventure. Il commence à griffonner des croquis de Sa Montre, les déchire, recommence et recommence encore. Il n’aurait jamais pensé que ce serait si long et astreignant, si lourd à porter, mais grâce à sa détermination, sa ténacité, son talent et son désir de prouver de quel bois il se chauffe, il ira jusqu’au bout du « pélerinage » qui dura 5 ans, jusqu’au jour béni où « comme par magie le mécanisme s’anime seul après un bref remontage des ressorts ». Il est totalement hypnotisé en regardant fonctionner son mécanisme. « Et je me souviens de l’avoir admiré encore presque toute la nuit. »

La première montre F.P. Journe (face) terminée en 1983

Aujourd’hui, pour commémorer le trentième anniversaire de son premier « bébé », François-Paul a décidé de créer une série de 99 exemplaires profondément inspirés du Tourbillon de 1983, en y ajoutant son expérience, son recul et les capacités techniques de la manufacture d’aujourd’hui.

L’excellence des réalisations F.P. Journe est un éternel recommencement, toujours en quête de cette perfection heureusement inatteignable…

La première montre (dos) F.P. Journe terminée en 1983


30 ans de créations horlogères d’exception

François-Paul Journe reçoit ses premiers prix pour ses créations horlogères inédites qui le confortent dans ses travaux de recherche.

François-Paul Journe et son oncle Michel

Sa renommée de constructeur horloger dépasse rapidement les frontières. En 1999, il crée sa Manufacture de haute horlogerie indépendante au centre de Genève. Fruit d’un travail acharné, il réussit à positionner sa marque en un temps record comme référence parmi les maisons
les plus prestigieuses.

Pour célébrer ses 30 ans de recherches et de créations horlogères d’exception et commémorer sa première montre de poche, François-PaulJourne présente aujourd’hui une nouvelle interprétation de l’originale sous la forme d’une montre-bracelet éditée à 99 exemplaires.

Outillage de l’atelier à la rue Verneuil, Saint-Germain-des-Prés, Paris


Tourbillon Historique F.P. Journe

Édition Anniversaire limitée de 99 exemplaires


Cette montre bracelet, réinterprétation de la pièce maîtresse originale présente, avec les mêmes matériaux employés il y a 30 ans, un boîtier en Argent avec carrure guillochée, rehaussé par deux lunettes en Or rose 4N. Le fond saphir permet d’admirer le mouvement à tourbillon de construction classique manufacturé en laiton doré, identique à celui terminé en 1983. Deux barillets en parallèle distribuent l’énergie à un rouage, disposé dans l’axe de la montre, qui anime le tourbillon faisant sa révolution en 1 minute. L’échappement à ancre latérale, pluscompatible pour une montre bracelet, vient se substituer à l’échappement à détente de l’originale. Le remontage et la mise à l’heure à clé se font désormais par la couronne à 3 heures.



Réalisé aujourd’hui dans les ateliers de la Manufacture, le mouvement présente des composants de très haute qualité, avec un polissage, un anglage ainsi que des finitions plus élaborées que le permettait l’époque. On retrouve cette sobriété et cette noblesse des mouvements à tourbillon de première génération qui rappellent ceux des grands Maîtres.



Le mouvement est protégé par un double fond en argent entièrement guilloché de la plus belle facture. Le cadran en argent grené, gravéde chiffres romains remplis et d’un cerclage délimitant les heures, ressemble à s’y méprendre à celui de 1983. Les heures sont indiquées par des aiguilles Abraham-Louis Breguet, comme celles de la montre de poche originale, en acier trempé et bleui.
L’Edition Limitée de ce Tourbillon Historique va permettre à 99 clients à travers le monde de participer à un chapitre de l’incroyable aventure horlogère F.P. Journe et posséder un peu de son histoire. Elle a été présentée en Avant Première le 18 octobre 2013 à Tokyo, à l’occasion des 10 ans de la première Boutique F.P. Journe.



Cette commémoration anniversaire est l’occasion pour François-Paul Journe de présenter en exclusivité sa première montre de poche à tourbillon.

F. P. Journe Tourbillon Historique
 1     2     3     4     5   

F.P.Journe Tourbillon Historique

Spécifications techniques




Mouvement:Calibre 1412
Remontage manuel / 29 tours de couronne
Mouvement en laiton grené et doré
Dimensions du mouvement
Diamètre total mouvement :32.60 mm
Diamètre encageage:32.00 mm
Hauteur totale mouvement:5.95 mm
Hauteur axe tige remontoir: 2.50 mm
Diamètre filetage tige remontoir :S1.20 mm
Particularités
Echappement :À 15 dents
Ancre :À 90°
Balancier :À 4 masselottes
Spiral:Breguet Anachron
Porte-piton:Fixe
Raquettes:Sans raquette
Virolage:Traditionnel goupillé
Piton GE:Goupillé
Barillets:2 Barillets en parallèle
Fréquence :21,600 Alt / h, (3Hz)
Inertie:11.00 mg*cm2
Angle de levée:52°
Amplitude:0h à plat : ± 280°
24h à plat : ± 260°
Caractéristiques principales:Chronomètre à Tourbillon, révolution en 60 secondes
Correction de l’heure en position 2 de la tige de remontoir
Affichage:Heures, minutes décentrées à 12h00
Petite seconde à 6h00
Autonomie de système horaire:Environ 56 heures
Décoration:Platine gravée, grenée, dorée 3N
Ponts:Grenés, dorés 3N
Têtes de vis:Polies, tour et fente anglés
Vis:Bleuies
Goupillage:À bouts bombés polis
Boîte:Or rose 4N 18 ct. et argent guilloché
Double fond:Saphir + Or 4N / Argent guilloché
Diamètre:40 mm
Epaisseur totale:10.00 mm
Cadran:Argent grené avec chiffres et tour d’heures gravés et remplis
Aiguilles:Abraham-Louis Breguet en acier bleuies
Nombre de pièces
Rubis:19
Mouvement sans cadran:178
Avec boîte sur cuir :220

Historique

  • 1976 François-Paul Journe obtient son diplôme de l’Ecole d’Horlogerie à Paris.

  • 1977 F.P. Journe entre dans l’atelier de son oncle et décide de construire son propre chronomètre à tourbillon. Il lui faut cinq ans pour la terminer et il a façonné chaque pièce qui la compose ainsi que le boîtier en Or et Argent. Il la termine début 1983. Elle est signée F.P. Journe Paris.

  • 1979 Conception à l’âge de 22 ans d’un planétaire pour la maison Asprey à Londres, avec les signes du zodiaque représentant les12 mois de l’année. Un bras supporte un train de roues qui anime les différentes planètes tournant autour du soleil.

  • 1983 Réalisation de sa première montre de poche à tourbillon faite entièrement à la main.

  • 1985 Il s’installe à son compte dans un atelier sur cour à la rue de Verneuil à Paris, afin de pouvoir continuer à créer, au calme, des montres sur mesure pour des collectionneurs.

  • 1986 Création de sa cinquième pièce, un chronomètre automatique en montre de poche, avec fusée et chaîne, remontoir d’égalité d’une période de cinq secondes et un échappement à détente ressort. Le cadran, en cristal de roche, laisse apparaître le mécanisme du calendrier perpétuel rétrograde avec équation du temps. Une création inspirée de la célèbre montre commandéeà Abraham-Louis Breguet (1747-1823) pour Marie-Antoinette.

  • 1987 Réalisation d’une pièce unique : montre de poche astronomique avec planétaire, commandée par un collectionneur d’objets scientifiques.

  • 1987 F.P. Journe reçoit le Prix de la Fondation de la Vocation Bleustein Blanchet.
    « Devenir le lauréat de la Fondation de la Vocation, dont seuls trente par an sont choisis parmi des milliers de candidatures, fut un honneur et un grand encouragement pour mon travail. »

  • 1988 Création d’une « Pendule Sympathique » pour la maison de John Asprey à Londres. « Ce fut une expérience très émouvante. L’invention de la première revient à Abraham-Louis Breguet (1747-1823), mais le cahier des charges de ma version était d’une plus grande complexité. »

  • 1989 François-Paul Journe reçoit le Prix du « Balancier d’Or » par la convention des horlogers de Madrid. « Lors de la remise de ce prix, j’étais à des années lumières d’imaginer que quelques huit cents convives allaient partager ce moment. Ma surprise futtotale et l’instant inoubliable ! »

  • 1989 Création d’une manufacture d’horlogerie en Suisse pour la conception et la fabrication de produits pour les marques horlogères.

  • 1991 Réalisation d’une Pendule Sympathique pour la maison Breguet qui sera exposée lors de la vente historique Breguet en avril 1991.

  • 1991 Première montre bracelet avec Tourbillon incorporant pour la première fois le système de remontoir d’égalité créé par François- Paul Journe en 1982 lors de la fabrication de sa seconde montre de poche. Cette montre était le prototype du modèle « Tourbillon Souverain ». Il a fabriqué le mouvement ainsi que les rouages, entièrement en Or 18 ct. Il est toujours dans sa collection.

  • 1994 F.P. Journe reçoit le Prix Gaïa du meilleur Horloger, par l’Institut de l’Homme et du Temps. Ce Prix, par les personnes qu’il récompense, témoigne de la qualité du MIH et des efforts de Madame Catherine Cardinal qui dirigea ce Musée et fonda ce Prix.

  • 1996 Création de TIM SA pour la conception de calibres exclusifs au service des marques horlogères de prestige. La création de cette structure servira à concrétiser sa vision d’une Haute Horlogerie contemporaine et novatrice. Il commence cette activité avec un seul horloger.

  • 1999 Présentation de la première montre bracelet d’une collection signée F.P. Journe - Invenit et Fecit au salon de Bâle, et création de Montres Journe SA. La collection de chronomètres signée de son nom et du label d’authenticité « Invenit et Fecit », remporte un immense succès. Il en avait cependant fait les dessins esthétiques cinq ans auparavant.

  • 1999 Exclusivité mondiale : présentation du « Tourbillon Souverain » avec remontoir d’égalité.

  • 2000 Présentation de la « Sonnerie Souveraine » en hommage au nouveau siècle. « La Sonnerie Souveraine fut d’une grande complexité de réalisation due à son concept novateur, laissant apparaître une partie du mécanisme sur le cadran. Elle fait aujourd’hui partied’une collection privée. Il s’agit d’une pièce unique. »

  • 2000 Exclusivité mondiale : Présentation du « Chronomètre à résonance ». « J’ai commencé mes recherches sur le phénomène de résonance en 1983 pour la création de la première montre-bracelet à résonance. Le courage et l’opiniâtreté furent mes meilleuresarmes au quotidien pour venir à bout de cette réalisation. Aujourd’hui, le « Chronomètre à résonance » satisfait pleinementmes exigences de chronométrie. »

  • 2000 Installation des ateliers et centre d’exposition de la marque au coeur de Genève, au 17 rue de l’Arquebuse. « Passer d’uncollaborateur à quinze exigeait un espace de choix. »

  • 2001 Exclusivité mondiale : création d’un calibre mécanique à remontage automatique (Octa), le premier au monde à offrir une précision chronométrique pour 5 jours entiers non porté.
    « La création du calibre Octa était un vrai défi pour moi, celui de la chronométrie et celui du confort au quotidien. J’ai imaginé un calibre mécanique à remontage automatique avec une grande réserve de marche (120 heures) pouvant incorporer de nombreuses complications dans un même espace. Tous les modèles de la collection Octa possèdent une taille et une épaisseur identique. »

  • 2002 Création de l’Octa Calendrier avec calendrier annuel ; toujours 120 heures de réserve de marche et un boîtier de taille et d’épaisseur identiques.

  • 2004 Présentation du nouveau Tourbillon Souverain avec remontoir d’égalité et seconde morte. C’est le premier mouvement F.P. Journe en Or rose 18 ct.

  • 2005 Création du Chronomètre Souverain. Puisant son inspiration dans la chronométrie marine du début du 19e siècle, il présente deux barillets, selon la configuration classique des montres de précision qui opèrent en parallèle afin de fournir une force quireste stable pendant la majeure partie de leur réserve de marche officielle.

  • 2006 Création de la Sonnerie Souveraine avec répétition minutes. « Elle fut le défi le plus dur de ma carrière ! Afin de satisfaire à ses exigences de fonctionnalité et de totale sécurité opérationnelle, il m’a fallu construire un mouvement sur de nouveaux principes mécaniques. Ainsi, pour cette pièce, dix brevets témoignent de l’« Invenit » de cette oeuvre, et le « Fecit » m’a demandé six ans de travail. Le résultat est un mouvement de basse tension, aux mécanismes doux, nécessitant un ajustement très fin pour assurer une sonnerie sans faille 35,040 fois par an. »

  • 2006 François-Paul Journe reçoit le titre de « Chevalier des Arts et des Lettres » par le Ministre de la culture français.

  • 2007 Création du Centigraphe, chronographe exponentiel mesurant le 100ème de seconde.

  • 2008 Création de la Répétition minutes Souveraine extra plate. Une construction originale et inédite fut nécessaire pour la réalisation de ce mouvement extra plat de seulement 4.00 mm d’épaisseur. Plus proche d’une montre à 3 aiguilles que d’une grande complication.

  • 2011 Création de l’Octa UTC.

  • 2011 Création de la lineSport, première collection de montres de sport entièrement en alliage d’aluminium de haute technologie.

  • 2012 Création du Chronomètre Optimum. Il symbolise l’essence même de la précision pour une montre-bracelet et rassemble pour la première fois dans une montre, parmi les meilleurs composants de l’histoire de l’horlogerie : le double barillet - le remontoir d’égalité d’une seconde - le nouvel Echappement Bi-axial à Haute Performance EBHP - le balancier assorti d’un spiral avec courbe Philips - et la seconde morte naturelle au dos.

  • 2013 Création du Quantième Perpétuel à saut instantané présentant une esthétique distincte avec une visibilité parfaite par guichets et une grande facilité d’utilisation.

  • 2013 Création du Tourbillon Historique anniversaire célébrant 30 ans de recherches et de créations horlogères d’exception.

 PUBLICITÉ
  • TAG Heuer Link – Bella Hadid
  • Cartier Libre
  • Corum Golden Bridge Rectangle Sertie
  • TAG Heuer présente 3 nouveaux modèles femme de sa célèbre collection MONACO
  • Chopard montre Lotus Blanc
  • De nouvelles couleurs pour la collection Millenary d’Audemars Piguet
  • Van Cleef & Arpels Montre sautoir Cerf-Volant
  • CHANEL CODE COCO
  • Corum Heritage Sublissima
  • Girard-Perregaux Cat’s Eye La Fenice
  • Jaeger-LeCoultre
  • Ralf Tech
  • Hublot
  • Hublot
  • Parmigiani
  • Corum
  • Jaeger-LeCoultre
  • Hublot
  • IWC
  • Vacheron Constantin
  • Audemars Piguet
  • Breitling
  • Ferdinand Berthoud
  • Hublot
  • Vacheron Constantin
  • Ulysse Nardin
  • Audemars Piguet
  • Girard-Perregaux
  • Baume & Mercier
  • Bucherer
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • Schwarz Etienne
  • Bell & Ross
  • Tag Heuer
  • Tag Heuer
  • Anonimo
  • Corum
  • Montblanc
  • Hublot
  • Anonimo
  • BRM
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Bucherer
  • Zenith
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Maier
  • Zenith
  • Bucherer
  • Hublot
  • Rolex
  • Corum
  • Vacheron Constantin
  • Fondation Haute Horlogerie
  • Hublot
  • Zenith
  • Panerai
  • Cartier
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Tag Heuer
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Tudor
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • MATWATCHES
  • Bucherer
  • Richemont announces changes to its Senior Executive Committee
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  • La Maison Louis Vuitton inaugure sa Manufacture Horlogère : La Fabrique du Temps
  • La boutique de Richard Mille Paris s'installe avenue Matignon
  • Le chef italien Carlo Cracco, nouveau partenaire Richard Mille
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  •  PUBLICITÉ
      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Audemars Piguet, 3 montres Hublot, 4 montres Richard Mille, 5 montres Patek Philippe, 6 montres Omega, 7 montres Jaeger-LeCoultre, 8 montres Cartier, 9 montres IWC, 10 montres Vacheron Constantin, 11 montres Tag Heuer, 12 montres Zenith, 13 montres Breitling, 14 montres Chanel, 15 montres Baume & Mercier, 16 montres Panerai, 17 montres Breguet, 18 montres A. Lange & Söhne, 19 montres Montblanc, 20 montres Blancpain, 21 montres Chopard, 22 montres Girard-Perregaux, 23 montres Piaget, 24 montres Tudor, 25 montres Roger Dubuis, 26 montres Bell & Ross, 27 montres BRM, 28 montres Corum, 29 montres Dior, 30 montres Louis Vuitton, 31 montres L.Leroy, 32 montres Bucherer, 33 montres Ebel, 34 montres Ulysse Nardin, 35 montres JeanRichard, 36 montres Parmigiani, 37 montres Ralf Tech, 38 montres Bulgari, 39 montres Porsche Design, 40 montres Jaquet Droz, 41 montres Jacob & Co., 42 montres Perrelet, 43 montres Anonimo, 44 montres MATWATCHES, 45 montres Chaumet, 46 montres Franck Muller, 47 montres Hermès, 48 montres Ferdinand Berthoud, 49 montres Frédérique Constant, 50 montres Richemont, 51 montres MB&F, 52 montres De Bethune, 53 montres Van Cleef & Arpels, 54 montres Harry Winston, 55 montres Alpina, 56 montres Urwerk, 57 montres Cresus, 58 montres S.T. Dupont, 59 montres HYT, 60 montres Schwarz Etienne,