#Heritage1956 #Gyromatic

Girard-Perregaux 1957

Haute fréquence, une performance extrême

La Cote des Montres™ le 18 juillet 2016



Girard-Perregaux 1957, un design inspiré des modèles iconiques de la marque datant des années 60 le « Gyromatic » : Haute fréquence, une performance extrême.

À l’occasion de son 225e anniversaire cette année, La Manufacture suisse de Haute Horlogerie dévoile la montre 1957- Le modèle de 40 mm dispose d’un design vintage revisité et fortement inspiré par les codes esthétiques du Gyromatic, montre Girard-Perregaux datant des années 1960.



Depuis longtemps, le problème du remontage automatique des montres préoccupe et fascine les horlogers. Girard-Perregaux propose une solution révolutionnaire en 1957 : le « Gyromatic », qui demeure une référence dans l’histoire de la montre automatique.



Un des problèmes majeurs que posent les montres automatiques est de transformer le mouvement de va-et-vient circulaire de la masse oscillante en un mouvement circulaire unidirectionnel remontant la montre. Le plus souvent, les horlogers ont recours à un dispositif appelé inverseur de mouvement, utilisant des roues à cliquet. Cependant, plus les cliquets et les dentures de ce système sont robustes, donc relativement grands, plus la course à vide dans chaque sens est importante. Pour réduire cette dernière, on utilisera des pièces plus petites, donc moins solides, une contrainte qui nécessite des compromis entre les deux inconvénients.

Dans le « Gyromatic », les roues à cliquets sont remplacées par des embrayages unidirectionnels à galet, comparables à des freins torpédo. Un dispositif à la fois simple, fiable et efficace et qui grâce à un faible encombrement permet la réalisation de montres minces et élégantes.



Le « Gyromatic » fera ses preuves dans des milliers de montre Girard- Perregaux, dont la plus performante, véritable « formule 1 » de la montre-bracelet automatique, prend le nom de « Gyromatic HF » (les deux dernières lettres signifient haute fréquence). Il est à noter que de nombreux brevets décernés à Girard-Perregaux attestent la valeur de ces innovations.

La montre Girard-Peregaux « Gyromatic HF »

En 1966, le Prix du Centenaire de l’Observatoire de Neuchâtel récompense l’extraordinaire invention des chercheurs de Girard-Perregaux. L’année suivante, 73% des bulletins délivrés par cette prestigieuse institution reviennent à des montres haute-fréquence de la Maison pour la limite extrême que Girard-Perregaux imposa à la précision des montres mécaniques.

En hommage à cette période, la Manufacture met en lumière son garde-temps iconique dans le cadre de son 225e anniversaire. La nouvelle 1957, avec sa glace « box », son cadran retro de couleur champagne, ses aiguilles luminescentes de type dauphine et ses index appliqués est un véritable clin d’œil à l’histoire de Girard-Perregaux.



Le boîtier en acier satiné et poli révèle le cadran vintage sous une glace saphir dont le design rappelle les cadrans en plexiglass utilisés par le passé. Le 1957 est livré avec un fond ouvert sur le mouvement maison GP03300 aux finitions traditionnelles utilisées durant les années 70 ; « Côtes de Genève » et perlage sur la platine et la masse oscillante.

There is no mystery
about a Girard-Perregaux

simply more than two centuries of craftsmanship
and a perpetual commitment to perfection


Girard-Perregaux 1957
 1     2     3     4     5   

Girard-Perregaux 1957

Spécifications techniques




Référence:41957-11-131-BB6A
Boîtier:Acier
Diamètre:40.00 mm
Hauteur:9.45 mm
Cadran :Effet retro couleur champagne
Aiguilles:Type dauphine, avec matière luminescente
Fond:Glace saphir
Étanchéité:3 ATM (30 metres)
Mouvement:GP03300-0130
Mouvement mécanique à remontage automatique
Diamètre:25.60 mm (11½”’)
Épaisseur:3.20 mm
Fréquence:28,800 Alt/h (4 Hz)
Réserve de marche:Min. 46 heures
Pierres d’horlogerie:27
Composants:218
Fonctions:Heures, minutes, seconde, date
Bracelet :Alligator noir avec coutures
Boucle :Déployante en acier

 PUBLICITÉ
Toutes les nouveautés
Tous les événements
Toutes les brèves
 PUBLICITÉ

Vous aimez cette montre ?

beaucoup
passionnément
pas du tout

  PUBLICITÉ
L'ÉMOTION AUTOMOBILE AVEC
Mercedes Maybach G650 Landaulet
Ferrari 812 Superfast
  Pages les plus consultées
1 montres Rolex, 2 montres Hublot, 3 montres Patek Philippe, 4 montres Audemars Piguet, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Cartier, 8 montres Tag Heuer, 9 montres Jaeger-LeCoultre, 10 montres IWC, 11 montres Breitling, 12 montres Panerai, 13 montres Vacheron Constantin, 14 montres Montblanc, 15 montres Zenith, 16 montres Bell & Ross, 17 montres Baume & Mercier, 18 montres A. Lange & Söhne, 19 montres Piaget, 20 montres Breguet, 21 montres Chanel, 22 montres Blancpain, 23 montres Chopard, 24 montres Girard-Perregaux, 25 montres Tudor, 26 montres Roger Dubuis, 27 montres Corum, 28 montres Ebel, 29 montres Dior, 30 montres Eterna, 31 montres Louis Vuitton, 32 montres BRM, 33 montres Bulgari, 34 montres Ulysse Nardin, 35 montres L.Leroy, 36 montres Jaquet Droz, 37 montres Parmigiani, 38 montres JeanRichard, 39 montres Perrelet, 40 montres Christophe Claret, 41 montres MB&F, 42 montres Franck Muller, 43 montres Vianney Halter, 44 montres Anonimo, 45 montres Porsche Design, 46 montres Chaumet, 47 montres Yema, 48 montres Hermès, 49 montres Bucherer, 50 montres Urwerk, 51 montres Ralf Tech, 52 montres Wyler Genève, 53 montres HYT, 54 montres Harry Winston, 55 montres Ange Barde, 56 montres Greubel Forsey, 57 montres Graham-London, 58 montres Oris, 59 montres Carl F. Bucherer, 60 montres Giuliano Mazzuoli,