Nouveauté septembre 2014

Girard-Perregaux 1966 Dual Time

La dernière née Girard-Perregaux 1966 Dual Time,
offre le second fuseau horaire

La Cote des Montres™ le 29 septembre 2014



La dernière née Girard-Perregaux 1966 Dual Time, offre le second fuseau horaire, fonction très appréciée des voyageurs et s'inscrit comme une première dans cette collection iconique d'inspiration classique.

Qui n’a jamais rêvé au don d’ubiquité, soit être dans plusieurs lieux différents simultanément ? Déjouer les longitudes pour voyager dans le temps et l’espace, telle est la promesse de la nouvelle Girard-Perregaux 1966 Dual Time. Dernière née des ateliers de la Manufacture, elle permet en effet de connaître d’un seul regard l’heure dans deux parties du monde grâce à sa fonction double fuseau horaire. Se jouant des frontières établies par l’homme, elle propose ainsi une relation personnelle à l’espace et au temps en suivant la danse régulière de ses deux aiguilles des heures. Son design et ses fonctionnalités étudiées avec le plus grand soin incarnent parfaitement cet esprit de liberté. Simple et net, le cadran de la Girard-Perregaux 1966 Dual Time se lit d’ailleurs aisément. Techniquement, la fonction double fuseau horaire a été conçue pour qu’elle soit confortable à manipuler et qu’elle se règle rapidement via deux boutons-poussoirs. La 1966 Dual Time enrichit ainsi la lignée des garde-temps à complications pour voyageurs à l’instar des anciennes montres de capitaines et de l’actuelle collection WW.TC avec la fonction heures universelles.




Un cadran pour deux espaces-temps

Le confort de lecture est absolu sur la Girard-Perregaux 1966 Dual Time grâce au design pur et clairement ordonné du cadran. L’heure locale est indiquée sobrement par deux aiguilles feuilles. Elle sont aussi visibles dans l’obscurité grâce à de la matière luminescente. Sur la surface du cadran, des index droits jalonnent la minuterie « chemin de fer ». Inclinés vers le centre pour créer un effet de perspective, ils sont courbés pour répondre parfaitement au galbe du boîtier et créer une harmonie dans les volumes. L’aiguille rouge qui offre l'heure de référence (home time) chemine sur un disque central en relief satiné, gradué sur 24 heures.

La Marque complète son savoir-faire dans la chronométrie en intégrant à la double fonction, la date ajustable via un correcteur situé à 8h. Aérienne dans son dessin, elle apparaît de façon originale à 6h sur un microcadran cerclé d’un fin godron. Un travail exigeant de conception et de réalisation a permis de l’insérer harmonieusement dans l’anneau de l’heure de référence.

La puissance visuelle du cadran tient aussi à sa construction travaillée sur plusieurs niveaux. Les jeux de reliefs ainsi créés soulignent les éléments importants. Cette structure toute en perspective participe également au confort de lecture.




Courbes harmonieuses

Façonné en or rose, le boîtier de la Girard-Perregaux 1966 Dual Time fait honneur au style classique de cette collection en ligne avec le savoir-faire de la Maison dans le domaine de la chronométrie. Mesurant 40 mm de diamètre, il présente un habile jeu de courbes et de lignes de force. La glace saphir légèrement bombée est entourée d’une lunette biseautée et polie. Les cornes suivent confortablement les lignes du poignet pour assurer un confort et un design de pointe. La fonction du second fuseau horaire a nécessité l’intégration de deux boutons-poussoirs aux formes racées de part et d’autre de la couronne cannelée. Justement proportionnés, ils permettent de régler rapidement la grande aiguille de l’heure locale et confèrent toute sa noblesse à ce garde-temps.



A l’intérieur, la Girard-Perregaux 1966 Dual Time intègre le nouveau calibre exclusif GP03300-0094. Mécanique et à remontage automatique, il offre les fonctions heure, minute, seconde centrale, 2nd fuseau horaire 24 heures et date à 6 heures. Une réserve de marche de min. 46 heures pour cette montre dont les composants ont été décorés un à un avec simplicité et élégance. Le fond saphir délivre un petit bout du secret : la tradition horlogère toujours en quête du beau mouvement.



La Girard-Perregaux 1966 Dual Time est disponible dans deux versions de cadrans : blanc cassé ou gris anthracite. La première se double d’un bracelet alligator brun, la seconde d’un bracelet alligator noir. Toutes sont munies d’une boucle ardillon en or rose.

Girard-Perregaux 1966 Dual Time
 1     2     3     4     5   

Girard-Perregaux 1966 : Dual Time

Réf : 49544-52-231-BB60



Boîtier:0r rose
Diamètre:40,00 mm
Glace:Saphir antireflet
Cadran:Blanc cassé ou gris antracite
Fond:Glace Saphir
Etanchéité:30 mètres (3 ATM)
Mouvement:Girard-Perregaux GP03300-0094
Mécanique:Remontage automatique
Diamètre:25,60 mm (11 1/2 ’’’)
Fréquence:28’800 Alt/h - (4 Hz)
Réserve de marche:46 heures min
Rubis:27
Fonctions:Heure, minute,
Seconde centrale, 2nd fuseau horaire 24 heures,
Date à 6 heures
Bracelet:Alligator brun
Boucle:Ardillon en or rose

 PUBLICITÉ
  • Jacob & Co.
  • Patek Philippe
  • Bulgari
  • Chanel
  • Hublot
  • Rolex
  • Chanel
  • Chopard
  • Breguet
  • Tudor
  • Zenith
  • Hublot
  • Tag Heuer
  • Rolex
  • Ulysse Nardin
  • Jaeger-LeCoultre
  • Panerai
  • Montblanc
  • Tag Heuer
  • Bulgari
  • De Bethune
  • Zenith
  • IWC
  • A. Lange & Söhne
  • Louis Vuitton
  • Bell & Ross
  • Roger Dubuis
  • Tag Heuer
  • Ulysse Nardin
  • Hublot
  • Tag Heuer
  • Bucherer
  • Rolex
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Montblanc
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Ralf Tech
  • Salon de Genève
  • H. Moser & Cie
  • Breitling
  • Bucherer
  • Tag Heuer
  • Piaget
  • Tag Heuer
  • Tag Heuer
  • Vacheron Constantin
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Bucherer
  • Hublot
  • Girard-Perregaux
  • Girard-Perregaux
  • Tag Heuer
  • Zenith
  • Tag Heuer
  • Bucherer
  • Breguet
  • Richard Mille
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  • La Maison Louis Vuitton inaugure sa Manufacture Horlogère : La Fabrique du Temps
  • La boutique de Richard Mille Paris s'installe avenue Matignon
  • Le chef italien Carlo Cracco, nouveau partenaire Richard Mille
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  • JeanRichard lance le compte à rebours rugbistique
  • TAG Heuer optimise son outil de production
  • Richard Mille félicite le Manchester City Football Club
  •  PUBLICITÉ

    Vous aimez cette montre ?

    beaucoup
    passionnément
    pas du tout

      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Patek Philippe, 3 montres Hublot, 4 montres Audemars Piguet, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Cartier, 8 montres Jaeger-LeCoultre, 9 montres Tag Heuer, 10 montres Breitling, 11 montres IWC, 12 montres Vacheron Constantin, 13 montres Panerai, 14 montres Breguet, 15 montres Zenith, 16 montres Chanel, 17 montres Montblanc, 18 montres Piaget, 19 montres Bell & Ross, 20 montres Chopard, 21 montres Blancpain, 22 montres Baume & Mercier, 23 montres A. Lange & Söhne, 24 montres Bulgari, 25 montres Tudor, 26 montres Girard-Perregaux, 27 montres Corum, 28 montres Louis Vuitton, 29 montres Roger Dubuis, 30 montres BRM, 31 montres Ebel, 32 montres Dior, 33 montres Jaquet Droz, 34 montres L.Leroy, 35 montres Ulysse Nardin, 36 montres Parmigiani, 37 montres JeanRichard, 38 montres Franck Muller, 39 montres Harry Winston, 40 montres Hermès, 41 montres Porsche Design, 42 montres Eterna, 43 montres Van Cleef & Arpels, 44 montres Perrelet, 45 montres Rebellion, 46 montres Yema, 47 montres MB&F, 48 montres Urwerk, 49 montres Chaumet, 50 montres De Bethune, 51 montres Christophe Claret, 52 montres Romain Jerome, 53 montres Romain Gauthier, 54 montres Bucherer, 55 montres Ralf Tech, 56 montres Vulcain, 57 montres HYT, 58 montres Bombardier, 59 montres Graham-London, 60 montres Ressence,