Nouveauté janvier 2012

Senator Observer 1911 - Julius Assmann

Un hommage à l’esprit pionnier de deux hommes hors du commun,
Julius Assmann et Roald Amundsen

La Cote des Montres™ le 08 janvier 2012



Afin d’honorer le fabuleux héritage vieux de 165 ans de l’art horloger à Glashütte (Allemagne), Glashütte Original est fière de présenter le modèle en édition limitée Senator Observer 1911 - Julius Assmann. Cette montre d’exception, faite main dans la manufacture de la société horlogère au nombre de 25 pièces uniques, rend hommage à l’esprit pionnier de deux hommes hors du commun, Julius Assmann et Roald Amundsen.



Julius Assmann avait 25 ans lorsqu’il fonda son entreprise. Aujourd’hui, il est reconnu comme l’un des pères fondateurs de l’horlogerie à Glashütte. Montres de gousset, chronomètres et montres d'observation fabriquées artisanalement par Julius Assmann et ses employés allaient jouer un rôle considérable dans la réputation étendue qui allait se forger autour de la société ; les montres d'observation étaient tout particulièrement connues pour leur précision remarquable et leur fabrication unique, fruit d’un savoir-faire supérieur. Avant d’entreprendre son expédition historique, Roald Amundsen avait acquis plusieurs montres d'observation Julius Assmann, notamment une conçue en 1907-1908 par le jeune horloger de Glashütte, Paul Löwen. Cette montre se révéla d’une telle précision exceptionnelle que Paul Löwe fut vivement invité à l’envoyer à l’Observatoire naval allemand situé à Hambourg, l’institut officiellement chargé de tester et de certifier la précision des garde-temps de navigation fabriqués en Allemagne. C’est d’ailleurs là que Roald Amundsen vit la montre pour la première fois, et qu’il l’acheta en 1910. Le 14 décembre 1911, l’explorateur norvégien et son équipe furent les premiers à atteindre le Pôle Sud.



Les montres d'observation, également connues sous le nom de « montres de pont », étaient utilisées par les officiers de navigation conjointement aux chronomètres de marine et autres instruments afin de déterminer le plus précisément possible la position d’un navire en mer. Il ne fait aucun doute que Roald Amundsen fit bon usage des fameuses montres lors de sa traversée à destination de l’Antarctique à bord du voilier polaire Fram. Une fois abandonné leur camp de base, Framheim, dans la baie des Baleines, l’heure indiquée par ses montres d'observation devint pour Amundsen et son équipage la seule heure légale : une montre – réglée sur l’heure qu’il était chez eux – remplit la fonction de chronomètre de marine, tandis qu’une autre fut réglée sur l’heure locale. La mesure de la différence entre les deux, réalisée à l’aide de trigonométrie sphérique, servit à calculer la position de l’équipage au cours de l’expédition vers le Pôle Sud. Seuls une boussole et un sextant vinrent compléter la panoplie des instruments utilisés. C’est dire à quel point les montres d'observation d’Amundsen étaient absolument essentielles à la réussite de son entreprise : sans elles, il n’aurait jamais atteint sa destination, et encore moins revendiqué sa victoire au nom de la Norvège. Aujourd’hui, à Oslo, parmi de nombreux autres objets relatant l’expédition historique, le musée Fram expose l’une des montres d'observation d’Amundsen sur le cadran de laquelle on peut lire l’inscription « J. Assmann – Glashütte ».

Montre d'observation historique Julius Assmann


Senator Observer 1911 - Julius Assmann :

Un modèle en édition limitée de Glashütte Original


Les montres d'observation continuèrent à être fabriquées à Glashütte jusqu’en 1971, attestant de la production régulière de pièces horlogères de grande qualité y compris en des temps difficiles.

Petit chef-d’œuvre mécanique, présenté sous la forme d’un modèle en édition limitée au nombre de 25 pièces uniques, cette montre porte le nom « Senator Observer » en l’honneur des montres d'observation de Julius Assmann et de l’exploit accompli par Roald Amundsen lorsqu’il atteignit le Pôle Sud. Son cadran en argent grainé laqué est fabriqué lentement à partir de trois couches séparées de laque blanche, la dernière d’entre elles offrant une surface grainée à la texture subtile. Il inclut des aiguilles des petites secondes et des indicateurs de réserves de marche lorsqu’il est respectivement 9 heures et 3 heures. Une grande date caractéristique de Glashütte Original s’affiche lorsqu’il est 6 heures et le modèle Senator Observer 1911 dispose d’aiguilles des heures de type «poire» et d’une trotteuse polie et bleuie. Une échelle des minutes meulée, rappelant le chemin de fer, encadre les chiffres arabes de couleur noire.

Le modèle en édition limitée Senator Observer 1911 - Julius Assmann se compose d’un boîtier cylindrique disponible en or blanc, agrémenté d’un bracelet en cuir de vachette de couleur marron qui n’est pas sans rappeler l’époque des épopées pionnières et des explorateurs incarnée par Amundsen. Le dos du boîtier, sur lequel est gravé le numéro de la montre en édition limitée (01/25), enchâsse un verre saphir antireflets qui porte les dates d’arrivée de l’expédition Amundsen au Pôle Sud ainsi que celles de son centenaire : 14 décembre 1911 - 14 décembre 2011, le nom Julius Assmann - Glashütte i/SA et la mention « Hommage à R. Amundsen ».

Portrait de Julius Assmann


Un mouvement extraordinaire honore Julius Assmann

Le cœur du modèle Senator Observer 1911 - Julius Assmann est constitué par le calibre avec remontage automatique 100-14, petit bijou à remontage automatique aux finitions précieuses. Alors que les montres d’observation classiques se remontaient manuellement, Glashütte Original a choisi d’équiper le modèle Senator Observer 1911 - Julius Assmann d’un mécanisme à remontage automatique créé par notre manufacture pour le plus grand confort de l’utilisateur. C’est pourquoi l’indicateur « Ab Auf » sur le cadran représente une véritable réserve de marche plutôt qu’une pure et simple indication du temps écoulé. Le mouvement de base est doté d’un mécanisme de remise à zéro permettant une meilleure synchronisation de l’aiguille des secondes avec l’heure légale. À la différence d’autres mécanismes de remise à zéro, l’aiguille des secondes n’est couplée ni à la tige ni à la couronne. Le résultat ? Le balancier continue à osciller et le mouvement ne s’arrête pas malgré le fait que la couronne soit retirée, ce qui réduit considérablement l’usure des matériaux. Le mécanisme de remise à zéro est activé en poussant un correcteur séparé. Une masse de remontage bidirectionnelle génère de l’énergie à destination d’un dispositif de réduction breveté puis à deux barillets plus petits opérant en série. Une énergie considérable est transmise au ressort, ce qui explique que le barillet atteigne rapidement son maximum.

Visible au travers du verre saphir du dos du boîtier, le calibre 100-14 est un hommage bien mérité rendu à Julius Assmann. Le mouvement comporte une platine trois-quarts et des chatons en or vissés caractéristiques de Glashütte, ainsi qu’un rotor doté d’une masse oscillante en or 21 carats. Il inclut également la double lettre G plaquée or, signe distinctif des montres mécaniques haut de gamme de Glashütte Original.

Prix public : env. 25 000 €

Glashütte Senator Observer 1911 - Julius Assmann
 1     2     3     4     5   

 PUBLICITÉ
  • Breguet Reine de Naples 8918 en Émail « Grand Feu »
  • Breitling Navitimer Automatic 35
  • La Montre Maillon de Cartier
  • Vacheron Constantin Égérie
  • Égérie automatique
  • Égérie phase de lune
  • Égérie phase de lune pavé diamants
  • Zenith DEFY Midnight
  • MAI TROPPO Bvlgari
  • Over The Moon, a short film by CHANEL
  • TAG Heuer
  • Bell & Ross
  • Panerai
  • Harry Winston
  • Bulgari
  • Patek Philippe
  • TAG Heuer
  • Hublot
  • Omega
  • Jacob & Co.
  • TAG Heuer
  • Bell & Ross
  • IWC
  • RALF TECH
  • Zenith
  • Jaeger-LeCoultre
  • Jacob & Co.
  • Breitling
  • Panerai
  • Hublot
  • Chanel
  • TAG Heuer
  • IWC
  • Hublot
  • Bulgari
  • Patek Philippe
  • Hublot
  • Chanel
  • LVMH
  • Watches & Wonders
  • Fondation Haute Horlogerie
  • Hublot
  • Panerai
  • Bucherer
  • Hublot
  • Les Ambassadeurs
  • Richard Mille
  • Cartier
  • Bucherer
  • Bucherer
  • Panerai
  • Bulgari
  • Roger Dubuis
  • Vacheron Constantin
  • Hublot
  • Grand Prix de Genève
  • Fondation Haute Horlogerie
  • Bucherer
  • Frédéric Arnault est nommé Président-directeur général de TAG Heuer
  • Watches & Wonders Geneva annule son édition
  • LVMH annonce la première exposition de ses marques horlogères suisses à Dubai
  • CHANEL prend une participation dans la Manufacture KENISSI
  • Le SIHH et Baselworld harmonisent leurs dates à partir de 2020
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Breitling comme nouvelle marque partenaire
  • Richard Mille annonce son retrait du SIHH
  • CHANEL prend une participation dans Montres Journe SA
  • Kering nomme Patrick Pruniaux directeur général de ses maisons horlogères suisses
  • Swatch Group a décidé de quitter Baselworld
  • Hublot nomme Benoit Lecigne comme directeur général de tous les pays sous sa responsabilité
  • Bucherer annonce l'acquisition de Tourneau LLC
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Zenith comme nouvelle marque partenaire
  • Richemont announces changes to its Senior Executive Committee
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  •  PUBLICITÉ

    Vous aimez cette montre ?

    beaucoup
    passionnément
    pas du tout

      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Audemars Piguet, 3 montres Vacheron Constantin, 4 montres Patek Philippe, 5 montres Cartier, 6 montres TAG Heuer, 7 montres Omega, 8 montres Richard Mille, 9 montres IWC, 10 montres Hublot, 11 montres Panerai, 12 montres Bell & Ross, 13 montres Jaeger-LeCoultre, 14 montres A. Lange & Söhne, 15 montres Breitling, 16 montres Baume & Mercier, 17 montres Zenith, 18 montres Chanel, 19 montres Chopard, 20 montres Tudor, 21 montres Breguet, 22 montres Louis Vuitton, 23 montres Roger Dubuis, 24 montres Girard-Perregaux, 25 montres Blancpain, 26 montres Piaget, 27 montres Montblanc, 28 montres Dior, 29 montres BRM, 30 montres Corum, 31 montres L.Leroy, 32 montres Bulgari, 33 montres RJ, 34 montres Harry Winston, 35 montres Jacob & Co., 36 montres RALF TECH, 37 montres JeanRichard, 38 montres Ebel, 39 montres Eterna, 40 montres Porsche Design, 41 montres Perrelet, 42 montres Christophe Claret, 43 montres Bucherer, 44 montres Grand Prix de Genève, 45 montres Franck Muller, 46 montres Yema, 47 montres Hermès, 48 montres Van Cleef & Arpels, 49 montres Ikepod, 50 montres Ange Barde, 51 montres Bombardier, 52 montres Ulysse Nardin, 53 montres H. Moser & Cie, 54 montres De Bethune, 55 montres Graham-London, 56 montres Jaquet Droz, 57 montres Parmigiani, 58 montres Wyler Genève, 59 montres F. P. Journe, 60 montres Alpina,