#BaselWorld2016

Histoire de Tourbillon 7

Une nouvelle étape dans l'audace et le défi des conventions

La Cote des Montres™ le 09 juin 2016



Pour la septième année consécutive, Harry Winston dévoile un nouvel accomplissement de Haute Horlogerie contemporaine. Doté de deux tourbillons bi-axiaux, le garde-temps Histoire de Tourbillon 7 franchit une nouvelle étape dans l'audace et le défi des conventions. En poussant encore plus loin le curseur de la liberté de création, de la complexité et de l'impact graphique, Harry Winston démontre sa capacité à étonner et ses savoir-faire innovants. Résolument fidèle à sa collection dédiée au tourbillon, Harry Winston affirme à nouveau sa maîtrise des complications et une détermination horlogère sans faille.

Harry Winston dévoile sa septième interprétation de la plus mythique des complications : le tourbillon. Après l'avoir exploré dans ses variantes - bi-axial, tri-axial, double ou couplé à un carrousel -, Harry Winston en dépasse à nouveau les limites techniques. Dans un incroyable spectacle, Histoire de Tourbillon 7 dévoile deux tourbillons bi-axiaux qui dansent et dialoguent avec le temps.



Du côté droit du cadran, la zone de lecture taillée en pyramide sert de promontoire à l'aiguille des heures et à celle des minutes. Elle est ceinturée de plaquettes rapportées qui forment un tour d'heure tridimensionnel et incliné. Prolongé d'un long ruban d'aluminium de couleur rouge ou anthracite, selon la version, ajouré pour mieux dégager la vue sur les deux tourbillons bi-axiaux, il surplombe un indicateur de réserve de marche en forme de rouleau, qui affleure une glace en verre saphir bombé.

Du côté gauche du cadran se déploie le ballet incessant des deux tourbillons bi-axiaux. Une première cage de tourbillon est portée dans une seconde cage et toutes deux tournent sur un axe différent. Les deux tourbillons bi-axiaux déplacent alors les échappements de Histoire de Tourbillon 7 dans l'espace.

Cette pièce est profondément asymétrique, imprévisible et spectaculaire ; paradoxe extrême pour un objet d'une intensité technique hors norme, produit d'une somme infinie de calculs savants.


La synthèse de deux régulateurs d'exception

Tout danseur l'avouera sans rougir : la performance s'appuie sur une technique sans faille. Histoire de Tourbillon 7 joue sur la complexité mécanique. Tout d'abord, il s'agit de créer un tourbillon dont la première cage effectue sa rotation en 45 secondes. Il abrite un balancier incliné de 30 degrés. Puis il faut les loger dans une seconde cage, qui décrit une trajectoire différente et en 75 secondes. Les deux cages imbriquées l'une dans l'autre prennent une variété de positions infinie par rapport à la gravité, ennemie de la chronométrie.



Second enjeu, ces deux tourbillons sont de faux jumeaux. Identiques dans leur structure, leur fréquence et leur vitesse, ils ont leur propre comportement, dû à leurs positions différentes dans l'espace. Afin de réconcilier la marche de ces deux organes réglants rotatifs, Histoire de Tourbillon 7 utilise un différentiel de type sphérique pour en optimiser le rendement. Son but est de relier les deux tourbillons, qui présentent des marches finement différentes, et d'en faire une moyenne. Histoire de Tourbillon 7 profite donc de la précision de deux tourbillons exceptionnels et en extrait le meilleur.


Le sens du détail de Harry Winston

Histoire de Tourbillon 7 est un écrin de haute technicité pour un mouvement de haute complication. Cela suppose un soin exceptionnel dans le design. La boîte est réalisée dans un bloc d’or blanc. Avec 50 mm de diamètre et sa lunette polie, elle offre une ouverture aux proportions uniques pour mettre en valeur la danse des tourbillons bi-axiaux.

Sa couronne est protégée par la signature Harry Winston : les trois arches représentant la porte d'entrée du mythique Salon Harry Winston de la 5e Avenue à New York. Sa carrure est satinée et ses cornes caractéristiques sont soulignées d'un biseau diamanté. Courtes et plongeantes, elles sont pensées pour que les cotes importantes du garde-temps se posent de façon optimale sur le poignet. Ce souci d'ergonomie est la signature des pièces de haute horlogerie pensées jusque dans le moindre détail.

La discipline des grandes complications se noue également sur le plan de la bienfacture. C'est pourquoi chaque mouvement Histoire de Tourbillon a été le fruit de centaines d'heures de travail afin que chacun de ses composants soit parfait, sous tous les angles. La finition manuelle de ces pièces minuscules est un exploit par sa minutie, son étendue et par sa difficulté. En effet, la platine et les ponts de ce mouvement sont réalisés en titane.



En choisissant une matière aussi exigeante, Harry Winston se met au service de l’expérience du porteur. Grâce à elle, Histoire de Tourbillon 7 est une pièce particulièrement légère. De plus, son épaisseur contenue à 17 mm relève d’un exploit lorsque l'on considère la hauteur requise par chaque tourbillon bi-axial.


Une référence de la Haute Horlogerie moderne

Histoire de Tourbillon 7 est un garde-temps de haute horlogerie au sens le plus abouti du terme. Son mouvement aux finitions superlatives est parmi les plus sophistiqués qui soient. Cette complexité est mise au service d'une forme extrême d'exclusivité. En effet, cette création ne sera éditée qu'à 20 exemplaires, comme chaque révélation de la série Histoire de Tourbillon : 10 pièces pour la version rouge et 10 pièces pour la version anthracite. Mais ces attributs ne sont pas son but. L'hyper technicité n'est pas une fin en soi.

Histoire de Tourbillon 7 procurera un intense plaisir à son propriétaire. Lui seul aura le privilège d'observer en permanence le tournoiement de ses deux tourbillons hors norme. Leur danse imprévisible est un défi aux conventions de l'horlogerie contemporaine. Harry Winston a créé Histoire de Tourbillon 7 pour dépasser les règles et les habitudes, avec maestria, avec légèreté, et avec une voix unique.

Harry Winston Histoire de Tourbillon 7
 1     2     3     4     5   

Harry Winston Histoire de Tourbillon 7

Spécifications techniques



Mouvement :Calibre HW4502
Mécanique, remontage manuel
Dimensions du mouvement
Diamètre:43,5 mm
Hauteur:8,65 mm
Nombre de composants :507 dont 117 pour chaque tourbillon bi-axial
Nombre de rubis :84
Tourbillons :
  • Deux tourbillons bi-axiaux reliés par différentiel sphérique
  • Cages intérieures: rotation en 45 secondes
  • Cages extérieures: rotation en 75 secondes
  • Poids total de chaque tourbillon: 0,76 g
Barillets :Trois barillets coaxiaux à rotation rapide
Réserve de marche:Jusqu’à 55 heures
Fréquence:21 600 alternances/heure (3Hz)
Spiraux:Courbe terminale Phillips et piton de Genève
Balanciers:Inclinés à 30°, à inertie variable, vis réglantes en or
Finitions:Platine en titane satiné et perlé, ponts en titane doubles Côtes de Genève, ponts de tourbillon polis et anglés à la main
Fonctions :Heures et minutes décentrées, affichage de la réserve de marche sur rouleau
Boîtier:Or blanc 18 carats
Dimensions de la boîte
Dimensions:50,9 mm
Hauteur:17,3 mm
Glace :Saphir bombée traitée antireflet double face
Fond :Ouvert, glace saphir
Étanchéité :3 bars
Cadran :Squeletté, rhodié, aluminium éloxé
Bracelet :Cuir alligator
Boucle :Ardillon en or blanc 18 carats
Edition limitée :20 pièces :
10 pièces pour la version de couleur rouge
10 pièces pour la version de couleur anthracite
Collection :Histoire de Tourbillon

 PUBLICITÉ
  • Breguet
  • Tudor
  • Zenith
  • Hublot
  • Tag Heuer
  • Rolex
  • Ulysse Nardin
  • Jaeger-LeCoultre
  • Panerai
  • Montblanc
  • Tag Heuer
  • Bulgari
  • De Bethune
  • Zenith
  • IWC
  • A. Lange & Söhne
  • Louis Vuitton
  • Bell & Ross
  • Roger Dubuis
  • Tag Heuer
  • Ulysse Nardin
  • Hublot
  • Anonimo
  • Bulgari
  • Ulysse Nardin
  • Girard-Perregaux
  • Piaget
  • Zenith
  • Tag Heuer
  • Tag Heuer
  • Tag Heuer
  • Bucherer
  • Rolex
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Montblanc
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Ralf Tech
  • Salon de Genève
  • H. Moser & Cie
  • Breitling
  • Bucherer
  • Tag Heuer
  • Piaget
  • Tag Heuer
  • Tag Heuer
  • Vacheron Constantin
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Bucherer
  • Hublot
  • Girard-Perregaux
  • Girard-Perregaux
  • Tag Heuer
  • Zenith
  • Tag Heuer
  • Bucherer
  • Breguet
  • Richard Mille
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  • La Maison Louis Vuitton inaugure sa Manufacture Horlogère : La Fabrique du Temps
  • La boutique de Richard Mille Paris s'installe avenue Matignon
  • Le chef italien Carlo Cracco, nouveau partenaire Richard Mille
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  • JeanRichard lance le compte à rebours rugbistique
  • TAG Heuer optimise son outil de production
  • Richard Mille félicite le Manchester City Football Club
  •  PUBLICITÉ

    Vous aimez cette montre ?

    beaucoup
    passionnément
    pas du tout

      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Audemars Piguet, 3 montres Patek Philippe, 4 montres Hublot, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Jaeger-LeCoultre, 8 montres Cartier, 9 montres Breitling, 10 montres Tag Heuer, 11 montres IWC, 12 montres Vacheron Constantin, 13 montres Zenith, 14 montres Montblanc, 15 montres Panerai, 16 montres Breguet, 17 montres Bell & Ross, 18 montres Piaget, 19 montres Baume & Mercier, 20 montres A. Lange & Söhne, 21 montres Chopard, 22 montres Blancpain, 23 montres Girard-Perregaux, 24 montres Chanel, 25 montres Tudor, 26 montres Louis Vuitton, 27 montres BRM, 28 montres Ulysse Nardin, 29 montres Roger Dubuis, 30 montres Bulgari, 31 montres Corum, 32 montres Dior, 33 montres Ebel, 34 montres Jaquet Droz, 35 montres L.Leroy, 36 montres Parmigiani, 37 montres Franck Muller, 38 montres De Bethune, 39 montres Bucherer, 40 montres JeanRichard, 41 montres Hermès, 42 montres Christophe Claret, 43 montres Ralf Tech, 44 montres HYT, 45 montres Yema, 46 montres Chaumet, 47 montres Harry Winston, 48 montres MB&F, 49 montres Perrelet, 50 montres Vianney Halter, 51 montres Frédérique Constant, 52 montres Van Cleef & Arpels, 53 montres H. Moser & Cie, 54 montres Wyler Genève, 55 montres Porsche Design, 56 montres Rebellion, 57 montres Greubel Forsey, 58 montres Anonimo, 59 montres Romain Jerome, 60 montres Graham-London,