News décembre 2007

En 2004, la marque Hautlence est créée – anagramme de leur ville d’adoption Neuchâtel, dans les franches-montagnes – en lançant son premier calibre de manufacture appelé HL. Les dirigeants partagent une vision commune sur le futur de l’horlogerie du 3ème millénaire qui mélange habilement la technique traditionnelle et la mise en avant de celle-ci.

HLS “esprit mécanique”

Hautlence présente sa nouvelle interprétation du temps
avec la HLS

La Cote des Montres™ le 10 décembre 2007

En 2007, Hautlence crée son propre atelier…



et, en parallèle, présente sa deuxième collection sur la même base de mouvement : la HLS. C’est une autre interprétation d’un concept unique et fort qui a su rester radical.



Le Design

Design (dizajn, dezajn) n.m. (v. 1965 : mot anglais, dessin, plan, esquisse). Anglicisme.

Esthétique industrielle appliquée à la recherche de formes nouvelles et adaptées à leur fonction (pour les objets utilitaires, les meubles, l’habitat en général).




Le design pour Hautlence avec la HLS

Une esthétique au service de la mécanique du mouvement :
  • Recherche de design appliqué au mouvement avec une lecture d’heure innovante et la mise en avant de la belle mécanique

  • Recherche de design appliqué à l’habillage avec la valorisation du mouvement et de ses innovations ainsi que le porté ergonomique.



Douce et agressive, élégante et originale, futuriste et provocatrice dans son design, une synthèse d’Art et de technologie avancée; la HLS voyage à la frontière de la beauté et de la force qui se marient ensemble. C’est l’expression maximum de la recherche technico-esthétique-fonctionnelle. L’exécution est très classique même si l’aspect déstructuré et la forme épurée rendent l’objet troublant.

Le résultat est un extraordinaire et très personnel objet de désir avec son histoire propre.



Produite en édition strictement limitée de 88 garde-temps chacun, la HLS traduit la philosophie Hautlence : la rigueur obstinée dans la recherche de la perfection technique et visuelle dans chaque détail.

Originalité et fonctionnalité sont les thèmes dominants de la Hautlence HLS, soulignés par l’utilisation généreuse de titane, or blanc et or rose, d’un bracelet alligator et d’un bracelet caoutchouc.

Symbolique de la marque, ce garde-temps est équipé d’un mouvement manuel développé par Hautlence. Ce mouvement est composé de certains rouages provenant du Peseux 7001. Les autres composants majeurs de la montre sont fabriqués exclusivement pour Hautlence en collaboration avec ses partenaires industriels. Malgré l’aspect très moderne de cette montre, Hautlence rend également hommage à la tradition horlogère à travers les décorations et finitions mains.



Les dimensions de cette pièce sont 43.5 mm x 43.5 mm x 12 mm. Au premier coup d’œil, la mécanique est visible avec ce système breveté de bielles – évoquant les locomotives d’hier - assurant la liaison entre l’heure sautante et la minute rétrograde. La petite seconde est un disque tournant qui est pose à 5h.

Quand la minute atteint 60 minutes, celle ci revient à 0 et le disque d’heures saute à l’heure suivante.

Le balancier oscille à 21,600 alternances. 40 heures de réserve de marche complète cette liste des fonctions “vitales” de ce garde-temps.

La montre est ainsi transformée en un objet cinétique d’art, jouant ainsi avec votre sens de la perception. De la même manière, les appliques 0, 20, 40, et 60 sont fixes main sur un réhaut spécifique, accentuant cet aspect tridimensionnel.

Etanche à 50 mètres et disponible en titane, or rose et or blanc.



Regardez enfin attentivement le dos de la montre et vous y découvrirez la signature de la marque avec la découpe des ponts et les anglages main; le verre saphir laissant apparaître ce travail d’orfèvre. Une petite plaquette d’identification est également vissée sur le mouvement.

Hautlence HLS “esprit mécanique”
 1     2     3     4     5   

Hautlence HLS08

Détails techniques


Calibre HL de manufacture:Remontage manuel - Réserve de marche 40 heures
Heure sautante - Minute rétrograde liées par un système breveté d’embiellage
Boite:étanche 5ATM - Carrure et fond : Ti2 - Couronne : Acier/DLC
Lunette & Bumpers : DLC (Diamond Light Coating)
Rehaut Lunette : Ti2 satiné 6-12, anglé main, PVD anthracite - Vis : Ti5
Cadran:Diamanté carré, clous tronqué, Noir
Minuterie poudré argent + SLN C3 /5mn
Fond minuterie satiné circulaire, blackOr
Rehaut seconde satiné circulaire, BlackOr
Disque seconde azuré noir, chiffres poudré argent
Disque cadran fumé, BlackOr,
Logo/sigle poudré argent, sous couche noire.
Disque heures noir, chiffres blancs (SLN C3)
Aiguille minute BlackOr, SLN black, SLN C3 sur pointe
Bielles BlackOr, SLN black
Rehaut de forme : injecté noir, appliques posées main, BlackOr

Neuchâtel, capitale historique



Capitale historique du pays de l’horlogerie, Neuchâtel a une tradition de précision et d’innovation. La région alentour a accumulé depuis près de trois siècles une belle expérience, qui a contribué à asseoir le label de qualité de Neuchâtel que ce soit au niveau des marques ou des procédés de fabrication.

C’est là que se situe le véritable berceau de l’horlogerie moderne.

C’est là que nous devions nous installer.

Dans cette quête d’identité et de performance, la nouvelle marque décide ainsi de sceller son sort à celui de cette ville en prenant pour nom l’anagramme de Neuchâtel : Hautlence.

Les hommes

Qu’ils soient issus du sérail horloger ou d’autres industries de précision, ces passionnés ont joint leurs efforts et se sont réunis pour créer une marque et développer des produits correspondant à une philosophie horlogère qu’ils partagent.

Hautlence a pris corps à l’initiative de Renaud de Retz, Guillaume Tetu et Jean Plazenet. L’entreprise est dirigée par ces trois personnes combinant la créativité et les connaissances horlogères avec une riche expérience industrielle et managériale.

Actionnaires actifs, Jean-Christophe Chopin et Alain de Forges apportent à ces dirigeants, outre leur support financier sur le long terme, leurs expériences d’entrepreneurs et leur passion.

Les uns comme les autres bénéficient de la richesse de l’environnement humain qui les entoure.

La signature

Pour symboliser cette collection et celles à venir, il fallait un signe fort.

L’anneau de Möbius fut retenu ; objet mystérieux n’ayant qu’une seule surface qui évoque à sa vue le signe mathématique de l’infini, du temps sans début ni fin.

Nous avons choisi de styliser et modifier ce signe pour devenir le logo de la marque et représenter au mieux l’anneau de Möbius.

Conception et développement



C’est à partir de la confrontation d’idées fortes sur de nouvelles approches de l’affichage de l’heure et de l’examen des conceptions mécaniques qui peuvent y être associées qu’une montre Hautlence prend forme. Ce travail est réalisé en commun entre l’équipe de direction et ses proches.

Les différentes sensibilités et connaissances y sont représentées.

Connaissance de l’histoire des produits horlogers et des aspirations actuelles ; maîtrise et compréhension de l’apport possible des moyens de conception et simulation assistée sur ordinateur à partir du coup de crayon des esquisses initiales ; expérience de la faisabilité de réalisation tant au niveau des matériaux que des moyens d’usinage et du travail de l’homme.

Dans ces conditions, les projets sont donc cohérents.

Nous abordons alors directement la conception générale en CAO et la simulation dynamique complète sur ordinateur. Pendant ces itérations, les maîtres horlogers et spécialistes sont consultés et associés à cette création jusqu’à ce que les détails de l’étude puissent être confiés à l’extérieur pour constituer un dossier de fabrication. Seul celui-ci, en rapport direct avec la réalisation des pièces et le montage de la montre peut décider des bonnes tolérances et réserves géométriques pour permettre l’assemblage et le réglage.

Les images de synthèse permettent d’exprimer au mieux les souhaits et orientations de la marque. La réalisation de prototypes permet d’évaluer concrètement l’émotion physique que le produit dégage. Quelle que soit la qualité des images virtuelles, cette étape est l’heure de vérité en ce qui concerne l’esthétique.



Les meilleurs spécialistes de la réalisation de chaque type de composants sont alors chargés de produire les pièces des prototypes confiés à un maître horloger pour l’assemblage. La période des essais peut alors être abordée.

Le caractère innovant d’une part du mécanisme de la montre Hautlence a nécessité la mise au point en interne de dispositifs tout aussi originaux de mesures et tests par un Docteur en mécanique qui a alors procédé aux essais concernant les prises de couple, l’usure et la résistance aux chocs des prototypes.



Cette maîtrise en interne des étapes à forte valeur ajoutée intellectuelle explique les délais de développement courts de notre Société.

Le mouvement

Les caractéristiques de la montre tout autant que la volonté des créateurs de la marque ont milité pour le développement de son propre mouvement.



A titre d’exemple, les paliers linéaires guides de l’embiellage, la masselotte inertielle du saut d’heure directement intégrée dans la platine et les différents niveaux de l’affichage de l’heure ne sont pas compatibles avec la simple adjonction d’une planche de complication sur un calibre de série.

Cependant, les rouages utilisés ont pour origine un calibre connu pour sa qualité de fabrication et sont un gage de qualité en ce qui concerne les parties traditionnelles de la montre.



Toutes les pièces sont réalisées sur plan et en toute petite série sur les meilleures machines à commandes numériques. Ceci représente plus de 150 composants. Mais la qualité de finition, l’obtention des ajustages les plus précis, le montage et le réglage ne peuvent se faire sans le recours à l’homme ; des artisans détenteurs d’un savoir-faire unique.

Ainsi, pour mettre en valeur la forme générale des ponts et platines, ressorts ou bielles, leurs contours visibles sont anglés. C’est-à-dire que les arêtes sont travaillées manuellement pour former alors un fin filet brillant soulignant les détails des composants. En tout, ce sont plus de 40 pièces par mouvement qui passent entre les mains expertes de ces artisans religieusement penchés, sur leurs tourets ou sur leurs limes et lissoirs…

Les côtes de Genève qui ornent la face visible des ponts sont exécutées dans d’autres ateliers mais toujours dans les règles de l’art. Sont associées à ces décorations, de fins « perlages » concentriques ou linéaires réalisés sur de nombreuses et minuscules pièces. Traditionnelles, ces opérations, outre leur aspect décoratif, améliorent les portées mécaniques, la qualité de l’assemblage et la protection de la surface. Elles demandent de nombreuses heures de finition des pièces après le travail sur machines avant de recevoir le traitement de surface qui les rendra brillantes et inaltérables.



Hautlence, au-delà de la recherche esthétique et de la mise en boîte, fait œuvre de création horlogère dans le mécanisme ; voie d’accès à de nouveaux concepts de lecture d’heure.

Réalisation



La variété des composants d’une montre à complication telle que celle-ci nécessite la maîtrise d’un grand nombre de métiers et techniques, mis en œuvre pour les pièces du mouvement, les composants du cadran et la boite.

L’exigence d’excellence qui est la notre nous a poussé à recourir aux sources les plus adaptées à chaque constituant. L’émergence de nouvelles techniques d’usinage, de mise en forme, de traitement des surfaces, en évolution rapide en plusieurs endroits excluait une intégration de ces moyens que nous n’aurions pu faire évoluer suffisamment rapidement en interne.

C’est ainsi que les paliers linéaires de la grande bielle et le colimaçon sont réalisés par photolithographie et électroformage ; technique proche de celle utilisée dans la réalisation de circuits intégrés ; que les surfaces de contacts entre le bec du palpeur et le colimaçon reçoivent un traitement de surface par dépôt sous vide d’extrême dureté et de faible cœfficient de friction.



D’autres pièces telles que les étoiles font aussi appel à des procédés de fabrication issus de nouvelles technologies. Cette recherche de nouveaux procédés, cette mise en œuvre de la fertilisation croisée c’est-à-dire du développement dans une industrie particulière de ses potentiels par des techniques développées dans d’autres domaines nous a conduit à un schéma de production différent de ceux les plus couramment pratiqués.

Notre structure nous permet - en collaboration avec nos partenaires - de faire évoluer les méthodes, donc les possibilités de conception en fonction des recherches les plus avancées et d’en vérifier les résultats.

Pour cela, nous n’avons pas sous-traités la responsabilité industrielle complète de notre projet. Nous avons bien au contraire intégré la gestion de production, la maîtrise du choix des sources, des spécifications et commandes de fournitures, du flux des composants et nous sommes responsables de leur contrôle qualité jusqu’à l’assemblage final.



L’intégration de l’usinage en commande numérique, des platines et ponts en laiton et des aciers : ressorts, tirette,… pour nous prétendre manufacture n’était ni une priorité, ni conforme à notre désir de vérité.

Fonctionnement du mouvement

L’heure sautante de la montre Hautlence se caractérise par l’utilisation d’un disque sautant décoré comportant un guichet dans lequel le chiffre de l’heure inscrit sur un cadran fixe est visible.



L’utilisation d’un tel disque sautant nécessite de résoudre de nombreux problèmes d’énergie et d’inertie expliquant le caractère exceptionnel d’une telle réalisation.

La minute rétrograde est une complication plus classique qui présente aussi les mêmes caractéristiques de fonctionnement discontinu que le disque des heures, rendant par là même les problèmes mécaniques à résoudre encore plus complexes.

La combinaison de ces deux complications et la résolution des problèmes posés ont été solutionnées dans cette montre simultanément d’une façon originale couverte par un brevet. Le dispositif optimise la consommation d’énergie et la prise de couple sur le mouvement.

La chaussée des minutes, axe traditionnel de l’aiguille des minutes qui effectue un tour en 1 heure a été utilisée comme unique organe de mise en mouvement de l’aiguille rétrograde des minutes et du disque sautant. Celui-ci n’est pas représenté dans le dessin de principe ci-joint ; il est en réalité porté par l’axe.

La chaussée des minutes entraîne un colimaçon qui transmet le mouvement par l’intermédiaire d’un palpeur4, tout en le transformant en déplacement linéaire, à la grande bielle de liaison de la lecture des heures et des minutes. Au cours de ce mouvement, la grande bielle est repoussée et fait pivoter autour de son axe la masselotte. Celle-ci comprime le ressort qui accumule progressivement au cours de ce mouvement, l’énergie qui sera nécessaire au saut du disque des heures. L’énergie étant accumulé progressivement pendant une heure, le ressort du barillet du mouvement est sollicité régulièrement et le comportement chronométrique n’est pas perturbé.



Lorsque l’heure est écoulée, le palpeur échappe le point haut9 du colimaçon ; ce qui permet au ressort d’accumulation d’énergie de repousser la bielle vers la droite, ce qui ramène l’aiguille des minutes par l’intermédiaire d’une bielle secondaire vers zéro et lance la masselotte qui agira comme un volant d’inertie.

Après une certaine course de retour de la bielle, un doigt solidaire de celle-ci attrape l’étoile d’entraînement primaire du disque des heures. Un effort important est alors nécessaire pour que celui-ci échappe aux ressorts de positionnement agissant sur l’étoile secondaire et soit mis en mouvement. Cet effort est obtenu par l’effet inertiel de la masselotte qui pivote alors à grande vitesse.

Le dispositif à double étoile permet grâce au jeu qui lui est propre de finir le positionnement du disque des heures de façon précise tout en permettant à la grande bielle d’assurer jusqu’à sa fin le retour à 0 de l’aiguille des minutes.

L’ensemble de ce dispositif est original et une réelle nouveauté dans le monde complexe de la mécanique horlogère.

Le design et l’habillage

La montre Hautlence est architecturée autour du calibre. Les éléments techniques sont mis à nu et la technique est simplement visible.

La glace saphir de forme tonneau biseauté est ajustée à la boite grâce à son talon inférieur et laisse apparaître les niveaux internes, joints et volumes de rehaut. Ce dernier est terminé à la main pour obtenir un soyeux satinage du flanc.



La carrure est composée du corps de base en or massif sur laquelle sont ajustés le tube et la couronne. A chaque carrure – élément principal du boîtier - travaillée individuellement par un « artiste boîtier » est associée un fond et des anses. L’habillage reçoit ensuite ses poinçons et ses finitions qui feront de chaque boîtier un produit absolument unique.

Le fond est vissé par 4 vis spéciales Hautlence. La bande de carrure se compose d’une surface verticale unique rehaussée d’une simple piqûre usinée qui vient limiter la partie supérieure des cornes. D’une épaisseur totale de 10,5 mm, cette pièce offre un caractère massif et généreux malgré un dimensionnel et une ergonomie optimale.

L’emboîtage du calibre est direct, c’est-à-dire que la carrure est découpée à la forme du calibre laissant ainsi apparaître les flancs du mouvement et du cadran depuis le dessus de la pièce.

Les différents niveaux des éléments d’affichage donnent une vision unique en son genre, d’une grande profondeur.

Le cadran inférieur laisse visible une partie du mécanisme de minuterie et de remontage et supporte le rehaut de seconde judicieusement flottant entre les bielles et le cadran supérieur en saphir. Sur ce dernier, sont appliqués à la main les index et le cartouche.

Le bracelet Alligator est découpé dans les meilleures peaux et se façonne autour d’un insert métallique pour assurer la meilleure tenue et intégration aux cornes. La peau est ainsi rembordée et maintenue par une couture main.

Le design global de cette collection HAUTLENCE se veut volontairement très épuré. Ainsi, nous mettons en avant les finitions traditionnelles sans artifice ni décor superflu.

Le montage, un réglage personnalisé

Chaque horloger diplômé sélectionné pour ses compétences hors du commun, assemble et règle les pièces une à une.

Le temps n’a pas cours dans les ateliers où prennent vie ces petites merveilles. Les éléments venant de toutes les régions de Suisse arrivent au compte-goutte sur l’établi de ces artistes.



D’une main légère et assurée au moment du montage, ils apportent les derniers ajustements aux calibres. Plusieurs dizaines d’heures sont alors nécessaires avant que le responsable de ce travail d’art ne puisse faire le contrôle final de la pièce.

Contrôle de marche 0 et 24h dans les 4 positions principales sur machine Witchi.
Test d’étanchéité.
Contrôle de marche du produit fini 5 jours en position aléatoire sur machine Cyclotest.

Dernier geste avant de les voir rejoindre les boutiques sélectionnées : Une signature du maître sur le certificat individuel émis par la Société garantissant la marche parfaite de la sculpture cinétique numérotée à qui il a eu la charge de donner vie…

Le collège



Que ce soit pendant les étapes de la conception, du développement ou de la production, nous travaillons en symbiose avec des hommes de l’art qui partagent avec nous le même désir d’arriver à concrétiser dans des conditions d’excellence un rêve ; créer un objet réellement nouveau. Les relations de confiance et d’amitié que nous entretenons avec eux dépassent de très loin ce que sont habituellement celles de donneurs d’ordre à sous-traitants.



Ils forment autour de nous ce que nous appelons notre Collège.

Cette notion ne se limite pas à ceux qui coopèrent en amont à nos montres, elle s’étend à ceux du monde de la distribution très sélective, de la vente (chez les meilleurs représentants mondiaux d’horlogerie), des journalistes et à des clients avec qui nous avons un accès direct ; désireux de partager avec nous nos valeurs horlogères. Les appuis que nous avons obtenus de leur part n’ont pas été moins importants pendant le lancement de Hautlence.



De fait, ces montres artisanales nécessitent l’intervention de plus de 50 intervenants auxquels la marque, qui sait combien elle leur doit, voulait rendre hommage.

 PUBLICITÉ
  • Hermès Klikti
  • Cartier Révélation d’une Panthère
  • Girard-Perregaux Cat’s Eye Day and Night Haute Joaillerie
  • Total look Hublot à Zermatt
  • Richard Mille RM 07-01 Céramique Noire Sertie
  • TAG Heuer Link – Bella Hadid
  • Cartier Libre
  • Corum Golden Bridge Rectangle Sertie
  • TAG Heuer présente 3 nouveaux modèles femme de sa célèbre collection MONACO
  • Chopard montre Lotus Blanc
  • A. Lange & Söhne
  • Ralf Tech
  • Breitling
  • Hublot
  • Bucherer
  • Hublot
  • Ulysse Nardin
  • Roger Dubuis
  • Cartier
  • Hublot
  • Bell & Ross
  • Baume & Mercier
  • IWC
  • Montblanc
  • A. Lange & Söhne
  • Zenith
  • Girard-Perregaux
  • Zenith
  • Tag Heuer
  • Hublot
  • Ulysse Nardin
  • Panerai
  • Girard-Perregaux
  • Richard Mille
  • Jaeger-LeCoultre
  • Vacheron Constantin
  • Vacheron Constantin
  • Vacheron Constantin
  • Tag Heuer
  • Montblanc
  • Rolex
  • Rolex
  • Roger Dubuis
  • Girard-Perregaux
  • Anonimo
  • Vacheron Constantin
  • SIHH
  • Hublot
  • Audemars Piguet
  • Zenith
  • Hublot
  • Anonimo
  • BRM
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Bucherer
  • Zenith
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Maier
  • Zenith
  • Bucherer
  • Hublot
  • Rolex
  • Corum
  • Vacheron Constantin
  • Fondation Haute Horlogerie
  • Hublot
  • Zenith
  • Panerai
  • Bucherer annonce l'acquisition de Tourneau LLC
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Zenith comme nouvelle marque partenaire
  • Richemont announces changes to its Senior Executive Committee
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  • La Maison Louis Vuitton inaugure sa Manufacture Horlogère : La Fabrique du Temps
  • La boutique de Richard Mille Paris s'installe avenue Matignon
  •  PUBLICITÉ
      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Patek Philippe, 3 montres Audemars Piguet, 4 montres Hublot, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Jaeger-LeCoultre, 8 montres Breitling, 9 montres IWC, 10 montres Cartier, 11 montres Tag Heuer, 12 montres Zenith, 13 montres Vacheron Constantin, 14 montres Panerai, 15 montres Montblanc, 16 montres Baume & Mercier, 17 montres A. Lange & Söhne, 18 montres Bell & Ross, 19 montres Breguet, 20 montres Blancpain, 21 montres Chopard, 22 montres Girard-Perregaux, 23 montres Tudor, 24 montres Louis Vuitton, 25 montres BRM, 26 montres Chanel, 27 montres Piaget, 28 montres Ralf Tech, 29 montres Corum, 30 montres Dior, 31 montres Roger Dubuis, 32 montres Ebel, 33 montres Ulysse Nardin, 34 montres L.Leroy, 35 montres JeanRichard, 36 montres Bucherer, 37 montres Franck Muller, 38 montres Parmigiani, 39 montres Jaquet Droz, 40 montres Porsche Design, 41 montres Harry Winston, 42 montres Boucheron, 43 montres MB&F, 44 montres Van Cleef & Arpels, 45 montres Yema, 46 montres De Bethune, 47 montres Bulgari, 48 montres Perrelet, 49 montres Hermès, 50 montres Ikepod, 51 montres Giuliano Mazzuoli, 52 montres Chaumet, 53 montres Graham-London, 54 montres Anonimo, 55 montres Jacob & Co., 56 montres Romain Jerome, 57 montres de Grisogono, 58 montres HYT, 59 montres Vianney Halter, 60 montres Vulcain,
     PUBLICITÉ