Nouveauté SIHH 2014

Aquatimer Calendrier Perpétuel Digital
Date et Mois

Art horloger de haut niveau pour les grands fonds marins

La Cote des Montres™ le 10 août 2014



L’Aquatimer Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois, limitée à cinquante exemplaires, conjugue prouesses techniques et esthétique raffinée. Le boîtier, qui se caractérise par une association inhabi­ tuelle de matériaux tels que le titane recouvert de caoutchouc et l’or rouge 18 carats, abrite un calendrier perpétuel avec grand affichage digital de la date et du mois. Le mécanisme sautant intégré régissant le changement de mois a en commun avec les iguanes marins des Galápagos une maîtrise exceptionnelle de l’énergie.



Il y a des millions d’années, quelques iguanes se sont échoués par hasard sur les îles Galápagos. Comme ils ne trouvaient pas assez de nourriture sur l’archipel aride, ils allèrent la chercher dans la mer. Mais dans l’eau froide, leur température corporelle baissait très vite. Au cours du temps, les iguanes marins sont passés maîtres en gestion de l’énergie. Ils se prélassent sur les rochers volcaniques chauffés par le soleil afin d’accumuler un maximum de forces pour leurs épuisantes plongées, et, dans l’eau, le ralentissement de leurs pulsations cardiaques leur permet de réduire leurs besoins énergétiques. C’est ainsi que la nature utilise l’énergie à bon escient. L’énergie joue un rôle crucial non seulement en biologie, mais également en mécanique horlogère. Le remontage automatique d’une montre mécanique fournit au mouvement l’énergie motrice requise, dont, cependant, seule une partie peut être engrangée, vu la longueur réduite du ressort-moteur. Pour mesurer le temps, et même pour des complications requérant beaucoup de puissance, comme le calendrier perpétuel, l’énergie est suffisante. Toutefois, lorsqu’il s’agit d’un calendrier perpétuel avec grand affichage digital de la date et du mois ainsi que de l’année bissextile, jusqu’à cinq disques d’affichage doivent être actionnés simultanément, et c’est là que le remontage automatique classique rencontre ses limites. C’est pourquoi les ingénieurs d’IWC Schaffhausen ont développé ce qu’on appelle le mécanisme sautant. Le mécanisme séparé stockant l’énergie engrange en continu pendant tout le mois la force requise pour faire avancer les disques d’affichage des mois. Pour ce faire, le levier à ressort du mécanisme sautant est tiré chaque jour d’une petite valeur angulaire via une came. À la fin du mois, le levier atteint sa tension maximale, et la force décisive se libère : le levier du mécanisme sautant revient brusquement à sa position initiale et fait avancer les deux disques d’affichage des mois au mois suivant, seuls ou ensemble, selon le mois. Durant la nuit du 31 décembre, le disque de l’année bissextile est aussi actionné par ce système. Et ce, bien sûr, sans aucun impact sur la précision de marche du mouvement de la montre. Stocker l’énergie et y recourir au bon moment – le mécanisme sautant et les iguanes marins appliquent le même principe.



Digital ou analogique - de toute façon novateur

En 2014, le calendrier perpétuel avec grand affichage digital de la date et du mois avec mécanisme sautant fait son entrée dans la famille des montres de plongée d’IWC Schaffhausen. L’Aquatimer Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois (réf. IW379401), limitée à cinquante exemplaires et disponible uniquement dans les boutiques IWC, est le vaisseau amiral de la nouvelle collection Aquatimer. Le design technique marqué du cadran se distingue par les très grands chiffres du calendrier perpétuel, programmé mécaniquement jusqu’en 2100. Les disques de la date et du mois sont couverts de grilles perforées, des éléments pour lesquels les designers se sont inspirés des systèmes filtrants omniprésents dans les véhicules sous-marins. Cela permet d’observer le mécanisme de commutation complexe : un spectacle fascinant à la fin du mois surtout, quand tous les quatre disques de la date sont simultanément en mouvement. Le cycle quadriennal des années bissextiles est lui aussi représenté de manière digitale. L’affichage digital en grands chiffres appartient à la tradition d’IWC Schaffhausen depuis plus de cent ans, IWC ayant déjà lancé sur le marché les premières montres de poche avec affichage sautant digital des heures et des minutes en 1884. Les montres dites Pallweber, du nom du titulaire du brevet, furent très appréciées dans un premier temps, mais l’affichage digital de l’heure, contrairement à celui de la date, n’a pas pu s’imposer. Aujourd’hui encore, la plupart des gens préfèrent l’indication analogique de l’heure au moyen d’aiguilles, parce qu’elle se lit plus rapidement et plus intuitivement, et permet de mieux appréhender la notion de durée. Les ingénieurs d’IWC ont tenu compte de cet état de fait pour concevoir le deuxième type d’affichage novateur dont est dotée l’Aquatimer Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois, l’affichage du chronographe. Il permet par exemple de respecter aisément la pause en surface requise entre la première plongée et la suivante. Un guichet à « 12 heures » indique très simplement les temps chronométrés entre une minute et 12 heures comme l’heure sur le cadran de la montre, au moyen d’une aiguille des heures et d’une aiguille des minutes. L’aiguille centrale indique les secondes chronométrées. Une fois que l’on a expérimenté cet affichage analogique du chronométrage, on ne revient pas volontiers au chronométrage des temps additionnels réparti sur plusieurs compteurs. La fonction flyback intégrée permet, sur simple pression d’un poussoir, de remettre à zéro les aiguilles du chronographe lors d’un chronométrage en cours, et de relancer immédiatement un nouveau chronométrage. En plongée, cet affichage permet aussi de contrôler la vitesse de la remontée.




Design fonctionnel, esthétique élégante

La vraie grandeur de l’Aquatimer Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois ne se voit pas seulement à son affichage digital de la date, mais aussi à son boîtier : d’un imposant diamètre de 49 millimètres, c’est la deuxième plus grande montre-bracelet de l’histoire d’IWC, après la Grande Montre d’Aviateur de 1940. La lunette tournante externe est en or rouge 18 carats, tout comme la protection, ajoutée sur le côté gauche, qui recouvre le système d’embrayage raffiné transmettant le mouvement rotatif de la lunette tournante externe à la lunette tournante interne. Le système SafeDive d’IWC garantit que la rotation de la lunette ne puisse s’effectuer que dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, afin que le temps zéro ne puisse pas être dépassé par inadvertance. Le cercle d’emboîtage, les poussoirs et la couronne sont en titane recouvert de caoutchouc. Tandis que l’attrayant bracelet en caoutchouc noir incrusté d’alligator noir garantit un confort optimal et une solidité à toute épreuve, l’association inhabituelle d’or rouge, de caoutchouc et de cuir confère à la montre un look à la fois noble et sportif. Le fond transparent en verre saphir permet d’admirer le mouvement de manufacture IWC 89801 comprenant 474 composants, avec remontage automatique à doubles cliquets particulièrement efficace. Le look technique et fonctionnel de la masse oscillante évoque la fiabilité des bathyscaphes. L’enduit Super-LumiNova®* qui recouvre les aiguilles et les index est particulièrement luminescent dans l’obscurité, en deux couleurs : vert pour les affichages relatifs au temps de plongée et bleu pour le temps en heures. L’imposante Aquatimer Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois étanche 10 bar suscite l’admiration, tant sous l’eau que sur terre. C’est aussi cela qu’elle a en commun avec les iguanes marins des Galápagos.

IWC Aquatimer Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois
 1     2     3     4     5   

IWC Aquatimer Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois

Réf. : IW379401




Caratéristiques :Mouvement de chronographe mécanique
Lunettes tournantes mécaniques externe et interne avec système SafeDive d’IWC
Calendrier perpétuel
Grand affichage à deux chiffres de la date et du mois
Affichage des années bissextiles
Fonction stop heure, minute et seconde
Compteurs des heures et des minutes réunis dans un compteur à 12 heures
Fonction flyback
Petite seconde avec dispositif d’arrêt
Éléments luminescents sur les aiguilles, le cadran et la lunette tournante interne
Couronne vissée
Fond transparent en verre saphir
Système breveté IWC de bracelet interchangeable
Édition limitée à 50 exemplaires
Mouvement :Calibre de manufacture 89801
Remontage automatique
Fréquence :28 800 A/h / 4 Hz
Rubis :51
Réserve de marche :68 h
Boîtier :Cercle d’emboîtage en titane recouvert de caoutchouc
Diamètre :49 mm
Hauteur :19 mm
Lunette :Tournante externe en or rouge 18 carats
Fond du boîtier :Or rouge 18 carats et verre saphir
Cadran :Noir
Verre :Saphir bombé, antireflet sur les deux faces
Étanchéité :10 bar
Bracelet:Caoutchouc noir incrusté d’alligator noir
Boucle :Ardillon en or rouge
Édition limitée :50 exemplaires

 PUBLICITÉ
  • Porsche Design
  • Ulysse Nardin
  • Bulgari
  • Corum
  • Corum
  • Corum
  • Anonimo
  • Montblanc
  • Breitling
  • Vacheron Constantin
  • Vacheron Constantin
  • Blancpain
  • Hublot
  • Zenith
  • Girard-Perregaux
  • Jacob & Co.
  • Patek Philippe
  • Bulgari
  • Chanel
  • Hublot
  • Rolex
  • Chanel
  • Chopard
  • Breguet
  • Tudor
  • Zenith
  • Hublot
  • Tag Heuer
  • Rolex
  • Ulysse Nardin
  • Montblanc
  • Rolex
  • Tag Heuer
  • Bucherer
  • Rolex
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Montblanc
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Ralf Tech
  • Salon de Genève
  • H. Moser & Cie
  • Breitling
  • Bucherer
  • Tag Heuer
  • Piaget
  • Tag Heuer
  • Tag Heuer
  • Vacheron Constantin
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Bucherer
  • Hublot
  • Girard-Perregaux
  • Girard-Perregaux
  • Tag Heuer
  • Zenith
  • Tag Heuer
  • Bucherer
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  • La Maison Louis Vuitton inaugure sa Manufacture Horlogère : La Fabrique du Temps
  • La boutique de Richard Mille Paris s'installe avenue Matignon
  • Le chef italien Carlo Cracco, nouveau partenaire Richard Mille
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  • JeanRichard lance le compte à rebours rugbistique
  •  PUBLICITÉ

    Vous aimez cette montre ?

    beaucoup
    passionnément
    pas du tout

      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Audemars Piguet, 3 montres Patek Philippe, 4 montres Hublot, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Cartier, 8 montres Jaeger-LeCoultre, 9 montres Tag Heuer, 10 montres IWC, 11 montres Breitling, 12 montres Panerai, 13 montres Vacheron Constantin, 14 montres Breguet, 15 montres Zenith, 16 montres Baume & Mercier, 17 montres Montblanc, 18 montres A. Lange & Söhne, 19 montres Blancpain, 20 montres Bell & Ross, 21 montres Chanel, 22 montres Chopard, 23 montres Piaget, 24 montres Girard-Perregaux, 25 montres Tudor, 26 montres Corum, 27 montres Louis Vuitton, 28 montres BRM, 29 montres Bulgari, 30 montres Dior, 31 montres Ulysse Nardin, 32 montres Roger Dubuis, 33 montres Ebel, 34 montres L.Leroy, 35 montres Parmigiani, 36 montres Jaquet Droz, 37 montres Anonimo, 38 montres JeanRichard, 39 montres Porsche Design, 40 montres Chaumet, 41 montres Perrelet, 42 montres Eterna, 43 montres Franck Muller, 44 montres Harry Winston, 45 montres Ralf Tech, 46 montres Christophe Claret, 47 montres Yema, 48 montres Van Cleef & Arpels, 49 montres Bucherer, 50 montres HYT, 51 montres Wyler Genève, 52 montres Urwerk, 53 montres Jacob & Co., 54 montres MB&F, 55 montres Bovet, 56 montres H. Moser & Cie, 57 montres Frédérique Constant, 58 montres Ressence, 59 montres S.T. Dupont, 60 montres Ikepod,