#SIHH2015 - « 75th Anniversary »
2015, Année Portugaise

Portugaise Calendrier Perpétuel Digital Date
et Mois Edition « 75th Anniversary »

Toutes les compétences de manufacture en 45 millimètres

La Cote des Montres™ le 02 mars 2015



En 2015, la famille des montres Portugaise IWC dispose elle aussi du grand affichage digital de la date et du mois. Déclinée en modèles en platine limités à 25 exemplaires et en éditions en or rouge limitées chacune à 75 exemplaires, la nouvelle Portugaise Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois Edition « 75th Anniversary » présente de nombreuses complications horlogères sophistiquées que seule IWC Schaffhausen a réussi à associer ainsi.



Le calendrier perpétuel digital relève des inventions techniques les plus remarquables de la manufacture horlogère de Schaffhausen. Avec la nouvelle Portugaise Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois Edition « 75th Anniversary » (réf. 3972), la famille des Portugaise dispose elle aussi d’un modèle doté d’un grand affichage de la date et du mois. Le boîtier de 45 millimètres de ce garde-temps exclusif concentre toutes les compétences de manufacture IWC : le calendrier perpétuel, le grand affichage digital de la date, l’affichage des années bissextiles, le chronographe avec affichage innovant et fonction flyback ainsi que le calibre de manufacture IWC 89801, pourvu d’un mécanisme sautant et d’un système de remontage automatique à doubles cliquets particulièrement efficace. Pour son nouveau lancement à l’occasion du 75e anniversaire de la famille Portugaise, la montre s’est vu attribuer un verre à bord arqué et un bracelet en alligator de Santoni. Elle a également été munie d’un nouveau design de calibre, fort séduisant. Cette montre est proposée en édition limitée à 25 exemplaires en platine, à 75 exemplaires en or rouge 18 carats avec un cadran noir et à 75 exemplaires en or rouge 18 carats avec cadran argenté.



L’évolution des habitudes visuelles au cours du temps

La Portugaise Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois Edition « 75th Anniversary » tient compte de l’évolution des habitudes visuelles au cours des siècles : son cadran combine en effet magistralement deux affichages analogiques (heure et chronographe) et trois affichages digitaux (date, mois et année bissextile) clairement agencés. Aujourd’hui, la plupart des gens préfèrent l’indication de l’heure au moyen d’aiguilles, alors qu’ils aiment voir la date en chiffres. Cela n’a pas toujours été le cas, comme en témoigne l’affichage de l’heure. En 1884, IWC lançait sur le marché les premières montres de poche Pallweber avec affichage sautant digital des heures et des minutes. Ces montres ont rencontré un immense succès, mais trois ans plus tard, cette mode prenait brusquement fin. Alors que l’affichage digital de l’heure faisait son grand retour dans les années 1970 avec l’arrivée des montres à quartz, IWC Schaffhausen s’en est tenue aux aiguilles des heure et des minutes. Avec raison : alors qu’un affichage digital livre des chiffres qui sont autant d’informations abstraites devant être analysées (« 11:45 heures »), le positionnement des aiguilles d’une montre analogique nous indique le temps rapidement et intuitivement (« midi moins le quart »).



Un affichage étonnamment simple du temps chronométré

L’affichage du chronographe de la Portugaise Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois Edition « 75th Anniversary » témoigne lui aussi de l’intensité de la réflexion menée à Schaffhausen sur les habitudes visuelles. En réfléchissant à la façon de rendre plus lisible la mesure des temps additionnels, habituellement répartie sur plusieurs guichets, les développeurs d’IWC ont eu l’idée d’afficher les heures et les minutes mesurées sur un compteur, comme une heure normale. Les secondes chronométrées continuent à être représentées par l’aiguille des secondes au centre. Le résultat : une esthétique génialement simple, malgré une technique pourtant difficile à mettre en œuvre. Afin de représenter une heure dans l’heure, une équipe d’IWC a consacré quatre ans au développement du calibre de chronographe de manufacture 89360 doté d’un système de remontage automatique à doubles cliquets particulièrement efficace. Dans cette construction, quatre cliquets disposés en diagonale sur la roue à cliquets, soit deux doubles cliquets, transmettent au barillet l’énergie du mouvement produite par le rotor. Cela permet d’exclure un angle mort au cours du remontage et d’accroître l’efficacité du remontage de 30 pour cent effectifs. La référence 3972 est désormais pourvue du calibre de manufacture 89801 encore perfectionné. Tout comme ses prédécesseurs, il dispose d’une fonction flyback intégrée permettant, sur simple pression d’un poussoir, de remettre à zéro les aiguilles du chronographe lors d’un chronométrage en cours et de relancer immédiatement une nouvelle mesure.




Un cadran tout en mouvement

De temps à autre, on apprend que certains heureux propriétaires d’une montre IWC dotée du mouvement Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois mettent à l’épreuve la mécanique compliquée de leur montre lors de la nuit du 31 décembre en actionnant le chronographe avant minuit. Alors, pile au moment du changement d’année, tout le cadran entre en mouvement pendant un court instant : six aiguilles avancent tranquillement, alors que trois disques d’affichage, deux grands et un petit, tournent en faisant résonner un clic irrésistible (malheureusement imperceptible dans le tumulte du 31 décembre). Malgré ce tour de force extrêmement élaboré, l’interaction des complications n’a aucune incidence sur la précision du mouvement de la montre, même quand le ressort de la montre est pratiquement épuisé. Où réside la puissance du calibre de manufacture IWC 89801 ? Le secret, c’est un deuxième accumulateur d’énergie, qu’on appelle mécanisme sautant. Ce dernier prélève une petite quantité d’énergie chaque fois que la date change, à minuit, puis l’engrange et la libère ponctuellement à la fin du mois et à la fin de l’année quand, mis à part les disques de la date et du mois, le disque des années bissextiles doit être avancé. Le calendrier perpétuel se règle aisément au moyen de la couronne. C’est seulement en 2100 qu’une correction devra être effectuée, car, contrairement au cycle habituel des années bissextiles, l’année 2100 ne sera pas bissextile. Le fond transparent en verre saphir permet d’admirer le mouvement de montre finement réalisé à partir de 474 pièces. Le calibre de manufacture 89801 perfectionné présente quelques nouveautés : encore plus fins, la masse oscillante et le médaillon « Probus Scafusia » sont désormais en or rouge massif. Autre nouveauté : les vis bleuies à des fins décoratives qui, associées aux pierres rouges et aux Côtes de Genève de la platine, forment un ensemble remarquable.

IWC Portugaise Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois Edition « 75th Anniversary »
 1     2     3     4     5   

IWC Portugaise Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois Edition « 75th Anniversary »

Caractéristiques techniques




Mouvement : Chronographe mécanique
Calibre :Manufacture 89801
Fréquence : 28 800 A/h / 4 Hz
Rubis :51
Réserve de marche : 68 h
Remontage :Automatique
Fonction : Stop heure, minute et seconde
Compteurs des heures et des minutes réunis dans un compteur à 12 heures
Fonction flyback
Petite seconde avec dispositif d’arrêt
Calendrier perpétuel
Grand affichage à deux chiffres de la date et du mois
Affichage des années bissextiles
Fond :Transparent en verre saphir
Masse :Oscillante en or rouge 18 carats
Matériaux
Réf. IW397201 : Boîtier en platine, cadran argenté
Bracelet en alligator noir de Santoni
Boucle déployante en platine
Réf. IW397202 : Boîtier en or rouge 18 carats, cadran noir
Bracelet en alligator brun foncé de Santoni
Boucle déployante en or rouge 18 carats
Réf. IW397203 : Boîtier en or rouge 18 carats, cadran argenté
Bracelet en alligator brun foncé de Santoni
Boucle déployante en or rouge 18 carats
Verre : Saphir, bord arqué, antireflet sur les deux faces
Étanche : 3 bar
Diamètre : 45 mm
Hauteur :16,5 mm
Édition limitée : 25 exemplaires en platine
75 exemplaires en or rouge pour chacune des deux références

 PUBLICITÉ
Toutes les nouveautés
Tous les événements
Toutes les brèves
 PUBLICITÉ

Vous aimez cette montre ?

beaucoup
passionnément
pas du tout

  PUBLICITÉ
L'ÉMOTION AUTOMOBILE AVEC
Mercedes Maybach G650 Landaulet
Ferrari 812 Superfast
  Pages les plus consultées
1 montres Rolex, 2 montres Patek Philippe, 3 montres Hublot, 4 montres Audemars Piguet, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Jaeger-LeCoultre, 8 montres Breitling, 9 montres Cartier, 10 montres Tag Heuer, 11 montres IWC, 12 montres Vacheron Constantin, 13 montres Panerai, 14 montres Montblanc, 15 montres Zenith, 16 montres Breguet, 17 montres Baume & Mercier, 18 montres A. Lange & Söhne, 19 montres Bell & Ross, 20 montres Chopard, 21 montres Piaget, 22 montres Blancpain, 23 montres Girard-Perregaux, 24 montres Eterna, 25 montres Chanel, 26 montres Roger Dubuis, 27 montres Tudor, 28 montres Louis Vuitton, 29 montres BRM, 30 montres Dior, 31 montres Bulgari, 32 montres Ulysse Nardin, 33 montres Corum, 34 montres Ebel, 35 montres Jaquet Droz, 36 montres L.Leroy, 37 montres Parmigiani, 38 montres Anonimo, 39 montres Franck Muller, 40 montres Ralf Tech, 41 montres JeanRichard, 42 montres MB&F, 43 montres Vianney Halter, 44 montres Porsche Design, 45 montres Bucherer, 46 montres Perrelet, 47 montres Ange Barde, 48 montres Yema, 49 montres Hermès, 50 montres Chaumet, 51 montres Bombardier, 52 montres HYT, 53 montres Van Cleef & Arpels, 54 montres Harry Winston, 55 montres Romain Jerome, 56 montres Christophe Claret, 57 montres Vulcain, 58 montres Ressence, 59 montres Aquanautic, 60 montres H. Moser & Cie,