2015, année Portugaise

Portugaise Tourbillon Mystère Rétrograde

Pour les amateurs des délicatesses de la mécanique horlogère

La Cote des Montres™ le 21 janvier 2015



La Portugaise Tourbillon Mystère Rétrograde allie mystère, par son tourbillon volant, et logique, par l’aiguille rétrograde de la date et la puissance d’un calibre de manufacture de sept jours. En 2015, ce garde-temps exclusif se fait encore plus séduisant. La Portugaise Tourbillon Remontage Manuel continue à ravir les amateurs des délicatesses de la mécanique horlogère grâce à son tourbillon volant.

À l’occasion du 75e anniversaire de la famille des montres Portugaise, IWC Schaffhausen a doté la Portugaise Tourbillon Mystère Rétrograde (réf. 5046) de nouveaux charmes. Le nouveau verre du cadran à bord arqué accentue sa finesse et son élégance. Les cornes de bracelet ont été optimisées selon des principes ergonomiques afin de rendre le port plus agréable pour les poignets plus fins. Une autre nouveauté : le bracelet en alligator exclusif de la maison Santoni, un accessoire à la hauteur de la Portugaise Tourbillon Mystère Rétrograde. Le cadran de la version en platine est argenté, quand le modèle en or rouge est doté d’un cadran ardoise. Le fond transparent en verre saphir augmente encore le charme du verso. Ornée d’une gravure en relief « Probus Scafusia », la masse oscillante en or rouge massif, plus fine et en partie ajourée, permet d’admirer le calibre de manufacture IWC 51900.


Des jalons dans l'histoire de la manufacture IWC

En suivant le sens horaire, le cadran de la Portugaise Tourbillon Mystère Rétrograde est rythmé par trois jalons de l’histoire de la manufacture IWC : à « 12 heures », le tourbillon minutes, présenté pour la première fois en 1993 ; à « 3 heures », la réserve de marche de sept jours de la famille de calibres 50000, qui date de l’an 2000 ; et finalement, entre « 6 heures » et « 9 heures », l’affichage rétrograde de la date, créé spécialement en 2010 pour cette Portugaise.



Mis en scène sous la forme d’un « douze vivant », le tourbillon n’a pas donné à la montre que son nom : il lui confère aussi tout son mystère. Enchâssé dans un anneau réfléchissant du cadran, il capte toute l’attention. La complication est volante, c’est-à-dire qu’elle n’est montée que d’un seul côté. Cela donne l’impression que le balancier est en suspens dans le néant, sur un fond noir, tout en nous permettant de voir le tourbillon à l’œuvre. À l’origine, le tourbillon avait pour but de contrebalancer dans les montres de poche les déséquilibres dus à la gravitation terrestre, toujours présents dans un système oscillant avec balancier et spiral, qui perturbent la marche du mouvement. À cette fin, le balancier, l’ancre et la roue d’ancre sont enfermés dans une minuscule cage qui tourne sur elle-même une fois par minute. Ce minuscule chef-d’œuvre se compose de 82 pièces et pèse 0,635 gramme : c’est un véritable tour de force de Haute Horlogerie, made in Schaffhausen.


Un affichage rétrograde qui donne une autre perception du temps

La deuxième complication qui donne son nom à la montre, l’affichage rétrograde de la date, n’est pas moins importante, comme en témoigne son impressionnante présence : l’échelle de 1 à 31 en arc de cercle, évoquant la minuterie chemin de fer, occupe tout un quart du cadran. Ce mode d’affichage inhabituel n’offre pas seulement une autre perception du temps ; il se distingue aussi avantageusement du disque classique de la date par le fait que le tourbillon n’est pas caché par le disque de la date. Sans compter qu’à chaque fin de mois, le retour de la grande aiguille de la date à son point de départ est toujours un petit événement. Pour les mois plus courts ou lorsque la montre n’a pas été portée pendant un certain temps, l’affichage de la date se règle aisément et rapidement au moyen de la couronne jusqu’à ce qu’elle revienne sur le premier du mois. L’heure ne doit pas être réglée pour autant.

Sur la partie droite du cadran, l’affichage de la réserve de marche de sept jours renseigne sur l’énergie dont dispose encore le calibre de manufacture 51900.

IWC Portugaise Tourbillon Mystère Rétrograde
 1     2     3     4     5   

IWC Portugaise Tourbillon Mystère Rétrograde

Réf. : IW504601 · IW504602


Caractéristiques :Mouvement de montre mécanique
Mouvement :Calibre de manufacture 51900
Fréquence :19 800 A/h / 2,75 Hz
Rubis :44
Réserve de marche :7 jours (168 h)
Remontage :Automatique
Poids du tourbillon :0,635 g
Boîtier
Réf. IW504601: Boîtier en platine
Cadran argenté
Bracelet en alligator noir de Santoni
Boucle déployante en platine
Réf. IW504602:Boîtier en or rouge 18 carats
Cadran ardoise
Bracelet en alligator brun foncé de Santoni
Boucle déployante en or rouge 18 carats
Verre :Saphir, bord arqué, antireflet sur les deux faces
Étanchéité :3 bar
Diamètre :44,2 mm
Hauteur :15,3 mm

* IWC Schaffhausen n’est pas propriétaire de la marque Glucydur®.

 PUBLICITÉ
  • Chopard
  • Breguet
  • Tudor
  • Zenith
  • Hublot
  • Tag Heuer
  • Rolex
  • Ulysse Nardin
  • Jaeger-LeCoultre
  • Panerai
  • Montblanc
  • Tag Heuer
  • Bulgari
  • De Bethune
  • Zenith
  • IWC
  • A. Lange & Söhne
  • Louis Vuitton
  • Bell & Ross
  • Roger Dubuis
  • Tag Heuer
  • Ulysse Nardin
  • Hublot
  • Anonimo
  • Bulgari
  • Ulysse Nardin
  • Girard-Perregaux
  • Piaget
  • Zenith
  • Tag Heuer
  • Tag Heuer
  • Bucherer
  • Rolex
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Montblanc
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Ralf Tech
  • Salon de Genève
  • H. Moser & Cie
  • Breitling
  • Bucherer
  • Tag Heuer
  • Piaget
  • Tag Heuer
  • Tag Heuer
  • Vacheron Constantin
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Bucherer
  • Hublot
  • Girard-Perregaux
  • Girard-Perregaux
  • Tag Heuer
  • Zenith
  • Tag Heuer
  • Bucherer
  • Breguet
  • Richard Mille
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  • La Maison Louis Vuitton inaugure sa Manufacture Horlogère : La Fabrique du Temps
  • La boutique de Richard Mille Paris s'installe avenue Matignon
  • Le chef italien Carlo Cracco, nouveau partenaire Richard Mille
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  • JeanRichard lance le compte à rebours rugbistique
  • TAG Heuer optimise son outil de production
  • Richard Mille félicite le Manchester City Football Club
  •  PUBLICITÉ

    Vous aimez cette montre ?

    beaucoup
    passionnément
    pas du tout

      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Patek Philippe, 3 montres Audemars Piguet, 4 montres Hublot, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Tag Heuer, 8 montres Cartier, 9 montres Jaeger-LeCoultre, 10 montres IWC, 11 montres Breitling, 12 montres Panerai, 13 montres Zenith, 14 montres Vacheron Constantin, 15 montres Montblanc, 16 montres Breguet, 17 montres Baume & Mercier, 18 montres Bell & Ross, 19 montres Piaget, 20 montres Chopard, 21 montres A. Lange & Söhne, 22 montres Tudor, 23 montres Blancpain, 24 montres Chanel, 25 montres Girard-Perregaux, 26 montres Corum, 27 montres Roger Dubuis, 28 montres Louis Vuitton, 29 montres BRM, 30 montres Bulgari, 31 montres Ulysse Nardin, 32 montres Ebel, 33 montres Dior, 34 montres L.Leroy, 35 montres Jaquet Droz, 36 montres JeanRichard, 37 montres Parmigiani, 38 montres Franck Muller, 39 montres Harry Winston, 40 montres De Bethune, 41 montres MB&F, 42 montres Bucherer, 43 montres Hermès, 44 montres HYT, 45 montres Porsche Design, 46 montres Ange Barde, 47 montres Christophe Claret, 48 montres Chaumet, 49 montres Perrelet, 50 montres Eterna, 51 montres Van Cleef & Arpels, 52 montres H. Moser & Cie, 53 montres Frédérique Constant, 54 montres Graham-London, 55 montres Yema, 56 montres Anonimo, 57 montres Rebellion, 58 montres Vulcain, 59 montres Romain Jerome, 60 montres Bombardier,