#SIHH2015

Portugaise Yacht Club Chronographe

La sportive de la famille des Portugaise

La Cote des Montres™ le 11 mars 2015



La Portugaise Yacht Club Chronographe est la montre la plus sportive de cette famille riche de tradition. À l’occasion du 75e anniversaire de cette dernière, le chronographe est proposé dans un format plus petit et doté de cornes de bracelet ergonomiques ainsi que d’un nouveau bracelet, répondant aux souhaits formulés par de nombreux amateurs de montres. De délicats changements apportés à son design accentuent encore son élégance et son équilibre.

Le changement le plus important apporté à la nouvelle Portugaise Yacht Club Chronographe (réf. 3905) saute immédiatement aux yeux: le diamètre de son boîtier a été réduit de 45,4 à 43,5 millimètres. IWC Schaffhausen répond ainsi aux nombreux amateurs de montres ayant émis le souhait de voir le modèle le plus sportif de la ligne Portugaise dans une version aux dimensions légèrement réduites et mieux adaptée aux poignets fins. Particulièrement résistant, le bracelet en caoutchouc assure un grand confort de port et correspond parfaitement au caractère de la montre: fin et sportif. Le modèle proposé dans un boîtier en or rouge 18 carats (réf. IW390501) est désormais disponible avec un cadran argenté. L’esthétique du chronographe en acier fin (réf. IW390502) avec un cadran argenté reste fidèle à celle de son prédécesseur. Pour la variante en acier fin (réf. IW390503), le cadran ardoise est orné d’une finition soleil, ressortant nettement sur le noir du réhaut. Ces délicats changements apportés au design font paraître le chronographe encore plus exceptionnel et esthétiquement plus équilibré.




Le meilleur de la tradition et de la modernité

Particulièrement robuste, le calibre de manufacture 89361 du chronographe est doté de la fonction flyback et d’un affichage analogique des temps chronométrés plus longs dans un guichet. Étanche 6 bar, la Portugaise Yacht Club Chronographe est la compagne idéale des escapades en voile. L’aiguille rouge des secondes, le réhaut avec échelle graduée en quarts de seconde pour la mesure des temps courts ainsi que les aiguilles et les index luminescents soulignent les caractéristiques sportives de cette montre. La couronne vissée, la protection de la couronne et les poussoirs de chronographe évoquant les bittes d’amarrage des yachts font également valoir la place particulière de la Yacht Club Chronographe au sein de cette famille de montres. Malgré son statut d’exception, la montre reste une véritable Portugaise. Le cadran clairement structuré et sa minuterie chemin de fer classique, les chiffres arabes sans fioritures et les fines aiguilles feuilles sont autant de traits de design remarquables que ce garde-temps moderne a empruntés à la Portugaise d’origine de 1939. Certaines choses n’ont pas besoin d’être améliorées, même après 75 ans.




Des modèles exclusifs répondant aux sollicitations
les plus exigeantes

« Nous réalisons peu de montres pour peu de personnes, mais nos garde-temps sont d’une qualité exceptionnelle. » C’est ainsi qu’IWC promouvait ses « montres Club » dans les années 1970. La légendaire Yacht Club de 1967 et le modèle qui lui a succédé en 1977, la Yacht Club II, sont d’ailleurs devenues les montres de Schaffhausen les plus vendues. Le succès sensationnel de la Yacht Club a plusieurs explications. Son design est d’une élégance intemporelle, particulièrement raffinée dans sa version en or jaune ou gris, sans éclipser le caractère sportif et éminemment robuste de la montre: une association irrésistible pour tous les amateurs de voile. Le sobre boîtier abrite le mouvement automatique le plus avancé à ce jour et qui résiste le mieux aux chocs: monté sur ressort dans le boîtier, le calibre 8541 est également protégé par des amortisseurs en caoutchouc. Ce système d’absorption des chocs neutralise efficacement les effets des coups. Il prédestine la Yacht Club à être utilisée en haute mer, de même que le nouveau système automatique de verrous de pression pour la couronne, qui assure l’hermétisme du boîtier en cas de pression hydraulique élevée. Bien entendu, la Yacht Club II qui lui a succédé, disponible avec un mouvement à quartz ou un mouvement automatique, a également été promue comme un « modèle exclusif [...] répondant aux sollicitations les plus exigeantes ». À la fin des années 1990, IWC a réfléchi à la possibilité de proposer son modèle phare, la Yacht Club, non plus seulement en montre à trois aiguilles, mais aussi en chronographe. Les projets ont disparu dans les tiroirs des bureaux, jusqu’à ce que l’heure de la Portugaise Yacht Club Chronographe retentisse, en 2010. Désormais, les modèles Yacht Club appartiennent à la famille des Portugaise. Jusqu’à aujourd’hui, leur succès ne s’est jamais démenti – bien au contraire.



IWC Portugaise Yacht Club Chronographe
 1     2     3     4     5   

IWC - Portugieser Yacht Club Chronographe

Caractéristiques techniques


Mouvement : Mécanique
Calibre de manufacture : 89361
Fréquence : 28 800 A/h / 4 Hz
Rubis : 38
Réserve de marche : 68 h
Remontage : Automatique
Fonctions : Stop heure, minute et seconde
Affichage de la date
Compteurs des heures et des minutes réunis dans un compteur à 12 heures
Fonction flyback
Petite seconde avec dispositif d’arrêt
Fond : Transparent en verre saphir
Verre : Saphir bombé
Antireflet sur les deux faces
Couronne : Vissée
Étanchéïté : 6 bar
Diamètre : 43,5 mm
Hauteur : 14,5 mm
Réf. IW390501
Boîtier : Or rouge 18 carats, cadran argenté
Bracelet : Caoutchouc noir
Boucle : Déployante en or rouge 18 carats
Réf. IW390502
Boîtier : Acier fin, cadran argenté
Bracelet : Caoutchouc noir
Boucle : Déployante en acier fin
Réf. IW390503
Boîtier : Acier fin, cadran ardoise
Bracelet : Caoutchouc noir
Boucle : Déployante en acier fin

 PUBLICITÉ
Tous les shooting
Toutes les nouveautés
Tous les événements
Toutes les brèves
 PUBLICITÉ

Vous aimez cette montre ?

beaucoup
passionnément
pas du tout

  PUBLICITÉ
L'ÉMOTION AUTOMOBILE AVEC
Ferrari J50
Jaguar I-Pace
  Pages les plus consultées
1 montres Rolex, 2 montres Hublot, 3 montres Patek Philippe, 4 montres Richard Mille, 5 montres Audemars Piguet, 6 montres Omega, 7 montres Cartier, 8 montres IWC, 9 montres Vacheron Constantin, 10 montres Jaeger-LeCoultre, 11 montres Tag Heuer, 12 montres Breitling, 13 montres Panerai, 14 montres Zenith, 15 montres Montblanc, 16 montres Baume & Mercier, 17 montres Breguet, 18 montres A. Lange & Söhne, 19 montres Piaget, 20 montres Bell & Ross, 21 montres Chopard, 22 montres Girard-Perregaux, 23 montres Chanel, 24 montres Blancpain, 25 montres Tudor, 26 montres Louis Vuitton, 27 montres Roger Dubuis, 28 montres Corum, 29 montres BRM, 30 montres Ebel, 31 montres Dior, 32 montres Bulgari, 33 montres L.Leroy, 34 montres Parmigiani, 35 montres JeanRichard, 36 montres Ferdinand Berthoud, 37 montres H. Moser & Cie, 38 montres Hermès, 39 montres Franck Muller, 40 montres Perrelet, 41 montres Jaquet Droz, 42 montres Urwerk, 43 montres Ulysse Nardin, 44 montres Van Cleef & Arpels, 45 montres Salon de Genève, 46 montres MB&F, 47 montres Porsche Design, 48 montres Ralf Tech, 49 montres HYT, 50 montres Christophe Claret, 51 montres Chaumet, 52 montres Greubel Forsey, 53 montres Bucherer, 54 montres Vianney Halter, 55 montres Frédérique Constant, 56 montres Vulcain, 57 montres Rebellion, 58 montres Anonimo, 59 montres Ange Barde, 60 montres Dubail,