Nouveauté avril 2014

Geophysic® 1958

Hommage à la science et à la précision horlogère

La Cote des Montres™ le 14 avril 2014



Dès sa création en 1833, la Manufacture Jaeger-LeCoultre s’est imposée par des avancées techniques qui ont rapidement élevé ses garde-temps au rang de référence en matière de robustesse et de précision. A ce titre, il n’est donc nullement étonnant qu’au moment où une communauté scientifique composée de savants de nombreux pays s’apprêtait au milieu du siècle dernier à conduire un programme d’explorations scientifiques majeures dans le cadre de l’Année géophysique internationale, la Grande Maison de la Vallée de Joux ait décidé de s’associer à cette initiative unique en créant un instrument à la précision exceptionnelle, la montre Geophysic®.

En 2014, Jaeger-LeCoultre rend hommage à ce garde-temps de légende en dévoilant deux montres exclusives, un modèle en version acier et or rose et un modèle en platine. Synthèse des recherches et de la maitrise technique horlogère de la Manufacture Jaeger-LeCoultre, ces garde-temps sont animés par un mouvement automatique d’une fiabilité et d’une résistance à toute épreuve. Elles se présentent dans un diamètre de 38.5 mm tout en demeurant fidèles à l’esthétique du modèle original avec un cadran pur et extrêmement lisible.




La légende du Chronomètre Geophysic®

Parmi les modèles les plus importants du patrimoine de Jaeger-LeCoultre, le chronomètre Geophysic® a une histoire particulière. Crée en 1958, année géophysique internationale, il se positionne comme le symbole de la précision et de la résistance tout en conservant une pureté esthétique incontestable. Equipé du calibre 478BWSbr, ce mouvement issu des montres militaires encapsule le meilleur de la technique horlogère de l’époque : un stop seconde pour un ajustement précis de l’heure, un balancier en glucydur* pour une grande stabilité aux changements de températures, un balancier avec parechoc gage de résistance aux chocs, un index avec col de cygne pour un réglage micrométrique de la précision, sans oublier l’indispensable boitier intérieur en fer doux qui protège cet extraordinaire mécanisme des effets néfastes du magnétisme.



Toutes ces caractéristiques ont conduit ce symbole de l’expertise horlogère à devenir le cadeau de choix pour le premier homme à avoir dirigé une expédition sous le pôle Nord, notamment parce que cet instrument hors normes avait été également conçu pour affronter des champs magnétiques jusqu’à une intensité de 600 gauss et conserver ainsi sa prodigieuse précision en toutes circonstances.


L’Année géophysique internationale

En 1958, alors que le monde était divisé en deux blocs et que la Guerre froide faisait rage, divers organismes internationaux ont résolu d’unir leurs forces afin de découvrir les dernières régions inexplorées de notre planète. Un premier programme de recherche élaboré conjointement par 67 nations de l’Est et de l’Ouest fut lancé. A une époque où la conquête spatiale venait de débuter, des fusées furent lancées afin d’étudier la composition des couches supérieures de l’atmosphère. C’est également au cours de l’Année géophysique internationale que l’étude des fonds marins permit de confirmer la théorie du déplacement des plaques tectoniques. Encore largement méconnus, les pôles se trouvèrent aussi au centre de l’attention universelle. Des stations d’observation permanentes furent établies dans l’Antarctique tandis qu’un sous-marin américain relia l’Océan Atlantique à l’Océan Pacifique en passant sous la calotte glacière qui recouvre le pôle Nord.

Le 1er août 1958, le premier submersible à propulsion nucléaire de l’Histoire, qui portait le nom de USS Nautilus en hommage au fantastique sous-marin imaginé par Jules Verne, s’élança dans le secret le plus absolu avec l’objectif sans précédent de relier les deux océans par la voie la plus directe, en naviguant sous la banquise qui recouvre l’Arctique. Après trois jours en plongée, le Nautilus passa à la verticale du globe terrestre, sans que nul, hormis l’équipage, ne s’avise encore de cet exploit.

Aujourd’hui encore, la Manufacture Jaeger-LeCoultre est particulièrement fière d’avoir contribué à cet événement à la portée exceptionnelle et à la profonde signification symbolique.


« Hommage à la Geophysic® »

Un visage historique associé à la fiabilité de Jaeger-LeCoultre


Inspiré du modèle original, le design de ces garde-temps accroit encore la lisibilité absolue et la distinction de l’instrument historique. Les trois montres hommage à la Geophysic® 1958 possèdent un diamètre de 38.5 mm, légèrement agrandi pour répondre aux exigences de confort du XXIe siècle. Fidèle à l’esprit du calibre 478BWSbr qui fut celui des recherches associées à l’année geophysique, ils sont équipés du calibre Jaeger-LeCoultre 898/1, considéré comme un des mouvements manufacture à remontage automatique les plus précis et les plus fiables à ce jour.

Ce mouvement d’exception associe le meilleur de la technique du 21è siècle : stop seconde pour ajustement précis de l’heure, haute fréquence, 28'800 alternances par heure, gage de précision, balancier avec réglage micrométrique par des vis sur la serge, kifparechoc* gage de résistance aux chocs, engrenages Spyr pour une transmission fluide du couple dans le rouage, remontage automatique à roulement à billes céramiques sans lubrification... Sans oublier le boitier intérieur en fer doux qui protège le mécanisme des effets néfastes du magnétisme.

Affichage des heures, des minutes et des secondes, les trois aiguilles au centre décrivent leurs évolutions ininterrompues sur un cadran grené blanc qui s’orne de la mention « Geophysic® » et de la signature Jaeger-LeCoultre à 12 heures. La succession des index en applique est interrompue par les chiffres 3, 6, 9 et 12 afin de respecter dans les moindres détails la disposition et les codes de cette pièce mythique. Ces garde-temps de Haute Horlogerie, qui associent de manière unique utilité et esthétique, portent l’empreinte distinctive de la Grande Maison, qui se retrouve sur le matériau luminescent de couleur historique apposé sur les points situés en regard des index sur le rehaut du cadran. Pour leur part, les aiguilles de type glaive sont rhodiées sur la version en acier alors qu’elles arborent une chaleureuse nuance dorée sur la variante réalisée en or rose 18 carats. En accord avec la parfaite sobriété d’un cadran que sa pure fonctionnalité souligne d’une élégance intemporelle, le boîtier raffiné fait écho à des qualités hors du commun. Etanche à 100 mètres, il affiche sur le fond l’emblème caractéristique qui joue avec le J et L de Jaeger-LeCoultre en surimpression sur un globe terrestre parcouru par les lignes des latitudes et des longitudes.

Chacune des versions de la montre Geophysic® s’accompagne d’un bracelet en alligator doté d’une boucle ardillon de facture inédite dont les couleurs s’harmonisent au métal du boitier : alligator noir pour le modèle en acier et alligator brun chocolat pour la version en or rose.

Cet instrument de légende sera réservé à quelques passionnés. Ils auront le privilège d’arborer à leur poignet un garde-temps qui rend hommage à un passionnant chapitre de l’histoire des sciences. La montre Geophysic® 1958 sera éditée en 800 exemplaires dans son exécution en acier alors que la version en or rose 18 carats verra le jour dans une série limitée de 300 pièces.

Un modèle en platine, produit en série limitée de 58 pièces, sera également disponible en 2014. Autre visage de la montre Geophysic® le cadran est animé avec des index appliqués, les chiffres 6 et 12 et des aiguilles rhodiées de type glaive qui indiquent les heures, les minutes et les secondes. Cette version s’accompagne d’un bracelet en alligator bleu.


Control 1000 heures – la fiabilité Jaeger-LeCoultre

Aujourd’hui toutes les montres Jaeger-LeCoultre subissent le control 1000 heures gagent de leur précision et fiabilité. Avec ce contrôle interne, la Manufacture Jaeger-LeCoultre a imposé une nouvelle norme de qualité horlogère. Différent du test de chronométrie qui lui ne concerne qu’une partie du mouvement, lors du control 1000 heures c’est la montre emboitée qui subit six semaines de tests, en six positions, en mouvement rotatif et au repos.

Comme le modèle original, la réédition de la montre Geophysic® 1958 dévoilée par la Manufacture Jaeger-LeCoultre est destinée à marquer notre temps de sa forte empreinte. Sa filiation illustre, appréciée des passionnés des sciences et de l’horlogerie, ainsi que l’évocation des exploits réalisés à l’échelle mondiale afin d’explorer les régions encore inconnues du globe terrestre sont une irrésistible incitation à la découverte et à l’aventure. En 2014, l’esprit de la montre Geophysic® est plus vivant que jamais.

*Glucydur et Kifparechoc ne sont pas des marques appartenant à Jaeger-LeCoultre

Jaeger-LeCoultre Geophysic® 1958
 1     2     3     4     5   

Jaeger-LeCoultre Geophysic® 1958

Caractéristiques techniques


Mouvement :Calibre Jaeger-LeCoultre 898/1
Mouvement mécanique à remontage automatique
Réserve de marche :43 heures
Pièces :202
Rubis :29
Fréquence :28'800 alternances par heure
Hauteur :3.30 mm
Cadran
Version acier et or rose:La mention « Geophysic® » à 6 heures, la signature Jaeger-LeCoultre à 12 heures
Les chiffres 3, 6, 9 et 12 et des index en applique rhodiées (version acier) et dorées (version or rose)
Indicateurs luminescents
Version platine - boutique:La mention « Geophysic® » et la signature Jaeger-LeCoultre à 12 heures
Les chiffres 6 et 12 et des index en applique rhodiées
Indicateurs luminescents
Aiguilles :Heure, Minute : de type glaive, rhodiées (version en acier et en platine) et dorées (version en or rose)
 Seconde centrale
Fonctions :Heure, minute, seconde
Boitier
Diamètre :38,5 mm
Hauteur :11,40 mm
Boitier intérieur :En fer doux
Gravure sur le fond :Hommage à l’année géophysique
Lunette et cornes :Polis, la bande de carrure satinée
Étanchéité: 10 bar
Bracelet et boucle
Version acier:Alligator noir, boucle ardillon en acier inoxydable
Version or rose:Alligator brun chocolat, boucle à ardillon en or rose 18 carats
Version en platine:Alligator bleu, boucle à ardillon en platine
Références
Version acier:Q8008520, série limitée de 800 pièces
Version or rose 18 carats: Q8002520, série limitée de 300 pièces
Version en platine :Q800652j, série limitée de 58 pièces uniquement disponible dans les boutiques Jaeger-LeCoultre

 PUBLICITÉ
  • TAG Heuer présente 3 nouveaux modèles femme de sa célèbre collection MONACO
  • Chopard montre Lotus Blanc
  • De nouvelles couleurs pour la collection Millenary d’Audemars Piguet
  • Van Cleef & Arpels Montre sautoir Cerf-Volant
  • CHANEL CODE COCO
  • Corum Heritage Sublissima
  • Girard-Perregaux Cat’s Eye La Fenice
  • Piaget Altiplano - 60 ans et toujours jeune
  • Promesse « Les Exceptionnelles » by Baume & Mercier
  • Van Cleef & Arpels Montre Papillon Secret
  • Ferdinand Berthoud
  • Hublot
  • Vacheron Constantin
  • Ulysse Nardin
  • Audemars Piguet
  • Girard-Perregaux
  • Baume & Mercier
  • Bucherer
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • Schwarz Etienne
  • Bell & Ross
  • Tag Heuer
  • Tag Heuer
  • Anonimo
  • Corum
  • Montblanc
  • Hublot
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • Bell & Ross
  • F. P. Journe
  • Louis Vuitton
  • Vacheron Constantin
  • Richard Mille
  • Vacheron Constantin
  • Bell & Ross
  • Vacheron Constantin
  • Louis Vuitton
  • Tag Heuer
  • Tag Heuer
  • Maier
  • Zenith
  • Bucherer
  • Hublot
  • Rolex
  • Corum
  • Vacheron Constantin
  • Fondation Haute Horlogerie
  • Hublot
  • Zenith
  • Panerai
  • Cartier
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Tag Heuer
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Tudor
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • MATWATCHES
  • Bucherer
  • Girard-Perregaux
  • Girard-Perregaux
  • Roger Dubuis
  • Bucherer
  • Richard Mille
  • Girard-Perregaux
  • Breitling
  • Richemont announces changes to its Senior Executive Committee
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  • La Maison Louis Vuitton inaugure sa Manufacture Horlogère : La Fabrique du Temps
  • La boutique de Richard Mille Paris s'installe avenue Matignon
  • Le chef italien Carlo Cracco, nouveau partenaire Richard Mille
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  •  PUBLICITÉ
      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Audemars Piguet, 3 montres Richard Mille, 4 montres Hublot, 5 montres Patek Philippe, 6 montres Omega, 7 montres Cartier, 8 montres IWC, 9 montres Jaeger-LeCoultre, 10 montres Vacheron Constantin, 11 montres Tag Heuer, 12 montres Breitling, 13 montres Baume & Mercier, 14 montres Zenith, 15 montres Montblanc, 16 montres A. Lange & Söhne, 17 montres Panerai, 18 montres Tudor, 19 montres Blancpain, 20 montres Breguet, 21 montres Girard-Perregaux, 22 montres Chanel, 23 montres Chopard, 24 montres Bell & Ross, 25 montres Dior, 26 montres Louis Vuitton, 27 montres Piaget, 28 montres Roger Dubuis, 29 montres Corum, 30 montres BRM, 31 montres Ebel, 32 montres Ferdinand Berthoud, 33 montres Bulgari, 34 montres Ulysse Nardin, 35 montres L.Leroy, 36 montres Bucherer, 37 montres Jaquet Droz, 38 montres Anonimo, 39 montres JeanRichard, 40 montres Porsche Design, 41 montres Parmigiani, 42 montres Ange Barde, 43 montres Christophe Claret, 44 montres MB&F, 45 montres Perrelet, 46 montres Schwarz Etienne, 47 montres Hermès, 48 montres Franck Muller, 49 montres HYT, 50 montres Maier, 51 montres Eterna, 52 montres Van Cleef & Arpels, 53 montres Jacob & Co., 54 montres Urwerk, 55 montres Ikepod, 56 montres Vulcain, 57 montres Romain Jerome, 58 montres Ralf Tech, 59 montres Frédérique Constant, 60 montres H. Moser & Cie,