Nouveauté Pre-SIHH 2015

Master Calendar

Un calendrier tout droit venu de l’espace

La Cote des Montres™ le 08 décembre 2014



De l’astronomie, la nouvelle Master Calendar de Jaeger-LeCoultre a les vertus et le visage. Possédant tous les attributs qui ont forgé le succès de sa lignée, elle est douée d’une séduction qui exerce ses propres lois de l’attraction, forte du choix de la pierre de météorite pour composer son cadran.



Qu’il s’agisse de fragments d’astéroïdes, ou plus impalpable encore, de comètes errants dans le système solaire, les météorites se prêtent à tous les scénario de notre cinéma intérieur. Leur âge, des millions voire des centaines de millions d’années, nous dépasse. Leur rareté nous fascine tout autant. Car bien peu nombreuses en effet sont celles qui réussissent à atteindre la surface de la Terre. Sous le nom d’étoiles filantes lorsqu’elles illuminent la nuit des ciels d’été, ou de bolides lorsqu’elles sont suffisamment brillantes et de taille importante pour être vues de jour, les météorites en faisant leur entrée dans l’atmosphère laissent une empreinte lumineuse caractéristique. Une véritable invitation à faire un vœu.



Une fois à terre, ou sous la terre à quelques centimètres de profondeur, les météorites passentinaperçues, excepté pour l’oeil aguerri de ceux qui ont fait profession de les ramasser. Les chasseurs demétéorites distinguent celles dont ils ont observé la chute, des « trouvailles », découvertes au gré duhasard. L’Antarctique a longtemps constitué pour eux une sorte d’Eldorado, car la calotte glaciaireconcentre ces pierres qui remontent à la surface lorsque la glace bleue est érodée par les vents catabatiques. Désormais, ce continent est réservé aux chasseurs scientifiques et toute exploitation commerciale est exclue.




Faire surgir la beauté d’un fragment de ciel

Sur ce nouveau modèle, le matériau utilisé pour le cadran - l’étrange et fascinante pierre de météorite -bouleverse l’esthétique traditionnellement épurée de la Master Calendar. Constitué d’un seul bloc de météorite, ramassé et recensé en Suède, il provient de la ceinture d’astéroïdes située entre Mars et Jupiter.

Or, par sa teneur en fer, il s’agit là d’un matériau difficile à travailler. Pour obtenir un cadran esthétiquement parfait, ce bloc de météorite est découpé avec moult précautions en plusieurs plaques fines, jusqu’à obtention de la plaque qui corresponde aux critères d’exigence de Jaeger-LeCoultre. Toujours à l’état brut, la météorite doit encore supporter plusieurs étapes de préparation avant de révéler la structure de sa pierre, qui offre un dessin unique à chaque coupe. Au terme d’un protocole long et délicat, elle peut enfin laisser s’exprimer la beauté qu’elle a concentrée au cours de plusieurs millions d’années. L’expérience est indicible. Comme si un peu de l’univers convergeait vers la pierre du cadran, à portée de main.




Des fonctions utiles entre toutes

Le mouvement de la Terre tournant sur elle-même détermine le jour, tandis que sa rotation autour dusoleil définit l’année. De même, les phases de lune – et les 29 jours qui séparent approximativement les deux nouvelles lunes – sont à l’origine de la durée de la semaine et du mois. Chaque grande civilisation s’est ainsi attachée à traduire dans un calendrier les mouvements astronomiques qu’elle observait.



Les indications liées au calendrier sont parmi les plus utiles qu’une montre puisse offrir. Complication calendaire emblématique, le calendrier complet de la nouvelle Master Calendar affiche le quantième,indiqué par l’extrémité d’une longue aiguille surmontée d’un croissant de lune rouge évoluant sur une échelle de 1 à 31 logée sur le pourtour du cadran. Il affiche également le jour de la semaine ainsi que le mois, apparaissant respectivement dans deux guichets à 12 heures. Présent sur certaines montres de poche de la Renaissance avant d’être plus largement repris au 19ème siècle, ce principe d’affichage numérique a pour effet de captiver l’attention pour la concentrer sur le moment présent.



Enfin, le calendrier complet indique les différentes phases de la lune - nouvelle lune, premier quartier,pleine lune et dernier quartier - sous la forme traditionnelle d’un astre surgissant entre deux nuages pour s’élever dans le ciel étoilé.


Une volonté d’équilibre

L’architecture du cadran a ceci de maîtrisé qu’elle offre une immédiateté et un vrai plaisir de la lecture des informations, heures et minutes affichées par les aiguilles dauphine, et petite seconde positionnée à 6 heures.

Toujours dans un souci d’équilibre bien pensé entre savoir-faire horloger, esthétique et confort, le boîtier de 39 millimètres de diamètre pour une épaisseur de 10,6 millimètres a été dessiné pour s’adapter au galbe de chaque poignet. En toute discrétion, il fait oublier les efforts déployés par les maîtres artisans pour loger un mouvement automatique à calendrier complet dans un boîtier aux proportions si agréables. Le souci du détail se poursuit au coeur de la montre. Ainsi, grâce à son verre saphir, la Master Calendar dévoile la mise en scène de son mouvement - le Calibre Jaeger-LeCoultre 866 – dont les composants aux finitions délicates témoignent d’une patience infinie. Ils reflètent l’âme et la rigueur des artisans de la Manufacture de la Vallée de Joux, pour qui chaque geste est empreint de sens.

La nouvelle Master Calendar reste fidèle à la philosophie initiale : une mise en scène harmonieuse et parfaitement lisible du temps dans sa globalité. Comme si, d’un seul coup d’oeil, on capturait l’instant présent.

Jaeger-LeCoultre Master Calendar
 1     2     3     4     5   

Jaeger-LeCoultre Master Calendar

Fiche technique




Références
Or rose: Q1552540
Acier: Q1558421
Mouvement :Mécanique à remontage automatique
Calibre :Jaeger-LeCoultre 866
Réserve de marche :43 heures
Pièces :305
Rubis :32
Hauteur :5.65 mm
Diamètre :26 mm
Fonctions :Heure, minute, seconde
Jour, date, mois, phases de lune
Boîtier :Acier ou Or rose 18 carats
Diamètre : 39 mm
Hauteur:10.6mm
Finition :Polie
Verres :Saphir bombés
Étanchéité :5 bar
Cadran :Météorite
Index :Appliques
Aiguilles :Heures-minutes : type “dauphine“
Couronne :Pour le remontage et le réglage de la montre
Bracelet
Acier :Alligator, boucle déployante en acier
Or rose: Alligator, boucle ardillon en or rose 18 carats

Hommage à l’astronomie

En 2015, Jaeger-LeCoultre rend hommage à l’astronomie



Captivant. Tel est le ciel nocturne de la Vallée de Joux, cette combe secrète du Jura suisse qui a donné naissance à la Maison Jaeger-LeCoultre et qu’aucune lumière ou presque ne vient dénaturer. Serein aussi, il enveloppe de bienveillance celui qui l’observe et accepte de lui livrer ses secrets. Car c’est dans le ciel que résident les origines du temps. Celui qui nous échappe, trop long ou trop court, sans cesse conjugué. Les astres sont les clés qui ont permis aux hommes de l’apprivoiser. De l’horlogerie, ils sont l’alpha et l’oméga.

En 2015, la Manufacture de la Vallée de Joux souhaite partager sa fascination pour le mouvement des astres. Elle en a fait sa source d’inspiration et le vecteur d’expression de son savoir-faire.



Un panorama d’envergure

Parce qu’elles parlent à la raison et au cœur, les complications calendaires ont le pouvoir de capturer l’imagination. Quantième lunaire, calendrier zodiacal sidéral... Leur terminologie à elle seule est un voyage dans un univers qui nous dépasse et nous gouverne à la fois. Par ses nouvelles créations, Jaeger- LeCoultre illustre ce que les anciennes civilisations ont observé et qui rythme aujourd’hui nos existences. Ainsi, l’année calendaire représente la révolution complète de la terre autour du soleil. Les phases lunaires sont à l’origine de la semaine et du mois. Les douze heures représentent les douze décans visibles durant la nuit de solstice de printemps. Les minutes et les secondes ont été adoptées afin de faciliter les complexes calculs astronomiques. En les rendant accessibles aux amateurs de beaux objets, Jaeger-LeCoultre a souhaité que le calendrier complet ou la phase de lune occupent la place qui leur revient de droit dans notre quotidien.




Fragments de ciel

Pour incarner la beauté magnétique des astres, Jaeger-LeCoultre a souhaité des matériaux en filiation directe avec sa source d’inspiration, tels que la pierre de météorite ou le lapis lazuli. Les météorites, ces étoiles filantes qui traversent le ciel en laissant leur empreinte lumineuse, ont été travaillées avec passion et détermination par les artisans de la Manufacture, pour en révéler la beauté concentrée au long de plusieurs millions d’années. Hautement symbolique, le lapis lazuli est quant à lui la pierre fétiche des rois anciens, qui associaient sa couleur à celle de la voute céleste. Sa charge en pigments en effet n’a d’égale que la profondeur infinie du ciel. Rares et troublants, ces matériaux participent au design des montres tout en offrant une expérience singulière par l’énergie et l’intensité qu’ils leur transmettent.


L’invention selon Jaeger-LeCoultre

Depuis sa fondation en 1833, la Manufacture est de tous les grands rendez-vous, du Remontoir à bascule aux régulateurs silencieux qui permettent d’améliorer la qualité du son émis par les montres à répétitions, au Calibre Jaeger-LeCoultre 101 d’à peine 1 gramme et à l’iconique Reverso, ainsi qu’à des concepts inédits comme le Dual-Wing®.



Surprendre. Enchanter aussi, celui ou celle qui se révèle sensible à ces concentrés de savoir-faire horloger, qui caractérise l’esprit de Jaeger-LeCoultre, faisant de l’invention son intention de prédilection. Présentes depuis toujours dans la culture horlogère de la Grande Maison, les fonctions calendaires sont longtemps intervenues pour habiller des complications telles que le Tourbillon ou les Répétitions Minutes. Cette année, elles s’expriment à part entière et concentrent sur elles la lumière.

Au-delà de l’aspect utile, le propre de toute fonction selon Jaeger-LeCoultre est aussi, pour celui ou celle qui porte la montre, une élégante façon de se resituer sur l’échelle de l’univers qui l’entoure. Chacune de ses nouvelles créations a vocation à faire battre le cœur des passionnés de beaux objets. Rendez-vous est pris pour découvrir, entre autres, la Duomètre Sphérotourbillon Moon à la phase de lune infiniment précise.


Les origines du temps

En découvrir plus


Plusieurs milliers d’années avant notre ère, l’homme prend conscience du temps, passé, présent ou futur. Il observe la régularité des cycles qui se manifestent par l’alternance du jour et de la nuit, les différentes apparitions de la lune ou le retour des saisons. Ces phénomènes physiques constituent ses premières références. Progressivement, l’organisation de la vie sociale, religieuse et économique dicte la nécessité de concevoir des repères. Des milliers de monuments historiques répartis à travers le monde indiquent par leur position géographique des moments spécifiques de l’année.


L’heure en marche et les caprices du calendrier

L’apparition de l’écriture permet de noter la récurrence des phénomènes observés et d’effectuer des calculs. Les mésopotamiens imaginent une unité, employée aussi bien pour déterminer les distances parcourues que pour mesurer le temps. Cette division de plus de 4000 ans constitue encore les bases de notre système sexagésimal de mesure des degrés d’angles et des minutes. Chaque aspect du temps découle ainsi de mesures astronomiques, retranscrites par des outils, sommaires comme le gnomon, puis plus élaborés comme le cadran solaire et l’astrolabe.

Autre invention remarquable, le calendrier consacre l’extraordinaire niveau d’érudition et de réflexion de chacune des grandes civilisations qui l’a imaginé. La création des années bissextiles a eu pour but de remédier au décalage de trois mois entre le calendrier romain et les saisons. Toujours en vigueur au 16ème siècle, ce calendrier dit Julien accuse un retard de onze jours sur l’année astronomique. Les religieux, ayant la sensation de ne plus fêter Pâques à la bonne date, s’en remettent au Pape Grégoire XIII. La dérive est corrigée et le nouveau calendrier solaire divisé en douze mois de durée inégale s’impose dans le monde.

Les montres de poche de Jaeger-LeCoultre

Prémices d’un hommage à l’astronomie

Apparue dès le XVe siècle, la montre de poche est une miniaturisation de l’horloge de table et se remonte pendant des siècles grâce à une clé. Au XIXe siècle, Antoine LeCoultre, horloger autodidacte fondateur de la Manufacture Jaeger-LeCoultre, invente un mécanisme révolutionnaire dit du « remontoir à bascule ». Il ouvre ainsi la porte à une fabrication en série d’un système sécurisé et fiable permettant la démocratisation du mécanisme sans clé.

Depuis 1870, sous l’impulsion d’Elie LeCoultre, fils d’Antoine, la Manufacture créé des complications de manière partiellement mécanisée, gage de précision et de fiabilité, et vend ses mouvements aux grandes maisons horlogères en Suisse et partout dans le monde. Trois complications horlogères emblématiques animent les grandes complications dès la fin du XIXe siècle: le quantième perpétuel, le chronographe et la répétition minutes. Inspirés par les mouvements de la Terre et les complications calendaires, les horlogers de Jaeger-LeCoultre subliment depuis le quantième perpétuel dans nombre de leurs montres. Et font rêver les amateurs de beaux objets curieux d’ouvrir leur horizon à celui des astres...


1890 :
Montre de poche Savonette quantième annuel avec date rétrograde



Annonciatrice du quantième perpétuel, cette montre de poche est dotée d’un quantième annuel. Indication de la date avec une aiguille centrale rétrograde (représentée par un soleil), du jour sur un disque gravé, des phases de lune sur une ouverture à guichet ovale et du mois sur un cadran subsidiaire. Cadran émail grand feu. Boîtier en or jaune 18 carats ciselé. Calibre LeCoultre 19HPSM.
Patrimoine Jaeger-LeCoultre


Vers 1895 :
Grande Complication



Jaeger-LeCoultre crée ses premières montres à grande complication avant le XXe siècle. Cette montre de poche comporte un calendrier perpétuel: jour et date à guichet, mois, cycle des années bissextiles, phases de lune. Elle est également équipée d’une répétition minutes ainsi que d’un chronographe avec échelle télémétrique. Calibre LeCoultre 19/20RMCSQ.
Patrimoine Jaeger-LeCoultre


1934 :
Montre de poche à quantième perpétuel



Le quantième perpétuel consiste en un calendrier préréglé respectant automatiquement le nombre de jours, des mois ainsi que l’année bissextile. Indications de la date, du jour, du mois, de l’année bissextile et des phases de lune. Cadran émail grand feu. Calibre LeCoultre 19LRCB. Boîtier acier.
Patrimoine Jaeger-LeCoultre


1949 :
Montre calendrier Jacques-David LeCoultre



Créée en hommage à Jacques-David LeCoultre (1875-1948) qui dirigea la Manufacture pendant près d’un demi-siècle, celle-ci fait partie des premières montres-bracelets dotées de complications calendaires. Indication du jour, de la date, du mois et des phases de la lune. Or jaune 18 carats. Calibre Jaeger-LeCoultre 486.
Patrimoine Jaeger-LeCoultre

 PUBLICITÉ
  • Girard-Perregaux Cat’s Eye La Fenice
  • Piaget Altiplano - 60 ans et toujours jeune
  • Promesse « Les Exceptionnelles » by Baume & Mercier
  • Van Cleef & Arpels Montre Papillon Secret
  • Panthère de Cartier par Sofia Coppola
  • Panthère de Cartier
  • Cartier Panthère Royale
  • Cuir Neonude sur Petite Promesse Baume & Mercier
  • Montre Papyrus de Cartier
  • Bell & Ross BR S Novarosa
  • Anonimo
  • Roger Dubuis
  • IWC
  • Hublot
  • Breitling
  • A. Lange & Söhne
  • Ralf Tech
  • Zenith
  • HYT
  • Hublot
  • Corum
  • Panerai
  • Breitling
  • Ulysse Nardin
  • Hublot
  • Hermès
  • Hublot
  • Audemars Piguet
  • IWC
  • Hublot
  • Urwerk
  • Omega
  • Richard Mille
  • Richard Mille
  • Ralf Tech
  • Bell & Ross
  • BRM
  • Oris
  • Louis Vuitton
  • Girard-Perregaux
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Tag Heuer
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Tudor
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • MATWATCHES
  • Bucherer
  • Girard-Perregaux
  • Girard-Perregaux
  • Roger Dubuis
  • Bucherer
  • Richard Mille
  • Girard-Perregaux
  • Breitling
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Breitling
  • Girard-Perregaux
  • Cartier
  • Rolex
  • Baume & Mercier
  • Cartier
  • Tudor
  • Girard-Perregaux
  • Baume & Mercier
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  • La Maison Louis Vuitton inaugure sa Manufacture Horlogère : La Fabrique du Temps
  • La boutique de Richard Mille Paris s'installe avenue Matignon
  • Le chef italien Carlo Cracco, nouveau partenaire Richard Mille
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  •  PUBLICITÉ
      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Hublot, 3 montres Audemars Piguet, 4 montres Richard Mille, 5 montres Patek Philippe, 6 montres Omega, 7 montres Cartier, 8 montres IWC, 9 montres Jaeger-LeCoultre, 10 montres Vacheron Constantin, 11 montres Roger Dubuis, 12 montres Breitling, 13 montres Zenith, 14 montres Tag Heuer, 15 montres Montblanc, 16 montres Panerai, 17 montres A. Lange & Söhne, 18 montres Baume & Mercier, 19 montres Chopard, 20 montres Girard-Perregaux, 21 montres Blancpain, 22 montres Breguet, 23 montres Bell & Ross, 24 montres Chanel, 25 montres Piaget, 26 montres Corum, 27 montres Tudor, 28 montres Dior, 29 montres Louis Vuitton, 30 montres Ebel, 31 montres BRM, 32 montres L.Leroy, 33 montres Jaquet Droz, 34 montres JeanRichard, 35 montres Hermès, 36 montres Ulysse Nardin, 37 montres Ralf Tech, 38 montres Bucherer, 39 montres Bulgari, 40 montres HYT, 41 montres Porsche Design, 42 montres Franck Muller, 43 montres Chaumet, 44 montres H. Moser & Cie, 45 montres Oris, 46 montres Anonimo, 47 montres Urwerk, 48 montres Perrelet, 49 montres Yema, 50 montres Cresus, 51 montres Eterna, 52 montres Ressence, 53 montres Vulcain, 54 montres De Bethune, 55 montres Van Cleef & Arpels, 56 montres Graham-London, 57 montres Parmigiani, 58 montres Christophe Claret, 59 montres Wyler Genève, 60 montres MB&F,