@MBandF #HM10 #Bulldog #HorologicalMachineN10

Horological Machine N°10 « Bulldog »

La meilleure amie de l’homme

La Cote des Montres™ le 27 mars 2020



Comme la relation de l’homme avec son chien, la relation de l’homme avec sa montre est tout en subtilités. Certaines durent des années et même des décennies, façonnant des vies et des histoires. Il arrive que la montre choisisse son propriétaire autant que vice versa. Après tout, qu’il s’agisse de la première ou de la centième fois, il se passe quelque chose de spécial quand on pose le regard sur la bonne. Il en va de même avec celui que l’on appelle le meilleur ami de l’homme. Voici donc l’Horological Machine N°10 « Bulldog ».



Un corps arrondi et trapu en titane ou en or rose, associés à une bonne dose de saphir. Deux « yeux » d’affichage proéminents en aluminium qui se tournent vers quiconque ose croiser leur chemin. Un double collier clouté qui permet de remonter la montre ou de régler l’heure. Des « pattes » robustes mais pliables qui adhèrent fermement au poignet. D’énormes mâchoires. Et par-dessus tout, un grand cœur battant avec constance à la fréquence de 2,5Hz (18'000 A/h).



Comme la créature qui lui donne son nom, la HM10 Bulldog est plus complexe qu’elle n’en a l’air. Ses mâchoires articulées s’ouvrent et se referment en fonction de la quantité d’énergie disponible dans le barillet. Une gueule complètement fermée indique que la « Bulldog » est déchargée, prête à faire une sieste. Si vous distinguez clairement les dents brillantes alignées sur les mâchoires, tenez-vous prêt… la « Bulldog » est pleine de vitalité, dotée de 45 heures d’autonomie. Cet imposant indicateur de réserve de marche a été soigneusement conçu et calibré pour consommer le moins d’énergie possible et permettre à la HM10 Bulldog de diriger l’essentiel de la force du couple vers le balancier suspendu et les dômes rotatifs des heures et des minutes.



Imaginé et développé à l’interne, le moteur à remontage manuel de la HM10 Bulldog exploite le meilleur du savoir-faire technique acquis par MB&F au fil des années : les membres de longue date de la tribu reconnaîtront des éléments étroitement liés aux créations les plus prisées du laboratoire horloger. Le grand balancier suspendu qui plane juste en-dessous du dôme en saphir central découle des différentes versions présentes dans la collection Legacy Machine. Les grandes mâchoires qui indiquent le niveau de remontage du barillet manifestent, de manière bien plus étendue, la maîtrise de la réserve de marche initialement exprimée dans la LM1 Xia Hang de 2014. Les dômes en aluminium de l’épaisseur d’une feuille de papier ont été créés pour la HM3 Frog et perfectionnés pour la HM6 de 2014. Quant aux motifs grillagés visibles sous le balancier, ils évoquent l’esthétique automobile des HM8, HMX et HM5. Dans l’ensemble, le message est clair : la HM10 Bulldog est une machine extrêmement racée.



Malgré sa grande taille — 45 mm de large, 54 mm du nez à la queue et 24 mm d’épaisseur maximale —, la HM10 Bulldog est étonnamment facile à porter. Elle adhère parfaitement au poignet grâce à des « pattes » articulées qui servent d’attaches au bracelet en cuir de veau — fermé par une boucle déployante ou un système Velcro — aussi solide qu’une laisse de chien de bonne qualité. Disponible en titane ou en titane et or rose, la HM10 Bulldog est assemblée avec un savoir-faire en micromécanique savamment diffusé. Afin d’ajuster les composants de l’organe réglant et de l’affichage dans un espace tridimensionnel aussi restreint en préservant la perfection artistique des finitions, il faut veiller attentivement à l’équilibre entre la technique et l’esthétique.



MB&F bénéficie depuis toujours d’une clientèle fidèle à laquelle la HM10 Bulldog rend largement la pareille : elle s’adresse en privé à son propriétaire. Les indications de l’heure et de la réserve de marche ne sont visibles que par celui qui porte la montre.



Enfin, sur le corps de l’Horological Machine N°10 « Bulldog », on trouve un message gravé à l’attention de ceux qui croiseront son chemin, une sorte d’avertissement comme on peut en trouver sur le collier d’un chien fougueux. L’animal peut être intimidant mais, en définitive, il obéit à un autre. On ferait bien de s’en souvenir — « Oubliez le chien, méfiez-vous du propriétaire » (« Forget the dog, beware of the owner »).

Pour son lancement, l’Horological Machine N°10 « Bulldog » de MB&F fait l’objet de deux éditions : corps en titane grade 5 avec « yeux » bleus et corps en titane et or rose avec « yeux » noirs.




Sources d’inspiration

de la HM10 Bulldog


Le concept est apparu à Maximilian Büsser alors qu’il voyageait au Japon : l’idée de la HM10 Bulldog a surgi comme un chiot fidèle qui saluerait le retour de son maître. Maximilian Büsser précise : « Ce que vous voyez devant vous, c’est à peu près ce que j’ai vu à l’époque. Et c’était la première fois que je visualisais vraiment une montre, juste comme ça. »



La HM10 Bulldog rassemble plusieurs thèmes et influences que les amateurs de la marque reconnaîtront immédiatement. On peut clairement affirmer que la montre est à la fois un reflet de MB&F et un hommage à la fidélité de ses adeptes. L’expression « têtu comme un bulldog » correspond à la détermination de MB&F de suivre un chemin peu conventionnel, éloigné des concepts usuels, avec des créations qui divisent parfois la communauté horlogère. Dans le même esprit, le bulldog anglais est un chien de race et de caractère mais il ne plaît pas à tout le monde.



La racine latine du mot animal, anima, désigne l’âme ou l’esprit, le principe de la vie. Il n’est pas étonnant que les créations MB&F inspirées par le monde animal — comme l’Horological Machine N°3 « Frog » et l’Horological Machine N°7 « Aquapod » — figurent parmi celles qui ont provoqué les plus vives réactions. Avec ses grands yeux, sa gueule articulée expressive et son cœur mis en valeur, la HM10 Bulldog reprend leur style évocateur.




Plus d’informations

sur le moteur HM10


La mécanique qui anime l’Horological Machine N°10 « Bulldog » est complètement nouvelle et néanmoins très familière. Le moteur HM10, entièrement conçu et développé à l’interne, est une synthèse de différents savoir-faire techniques perfectionnés par MB&F au fil des années.



Le fascinant balancier suspendu, qui bat à la fréquence traditionnelle de 2,5Hz (18'000 A/h) sous le dôme central en saphir, est apparu pour la première fois dans une création maison en 2011, avec le lancement de la Legacy Machine N°1. Depuis lors, ce mécanisme difficile à réaliser est devenu un emblème de MB&F : il figure dans la plupart des Legacy Machines, dans l’Horological Machine N°9 et désormais dans la HM10 Bulldog.



Puissants et surprenants, les dômes rotatifs qui affichent l’heure de la HM10 Bulldog ont pour origine les modules coniques des heures et des minutes de la première Horological Machine N°3, la création qui a conforté la réputation de marque disruptive de MB&F. Les cônes ont adopté une forme bombée par la suite, dans la HM3 Frog, Il fallait alors rendre les éléments aussi légers que possible, une nécessité pressante afin de minimiser les contraintes sur le reste du moteur. En modifiant les procédés traditionnels de fraisage, on a pu produire des composants en aluminium tridimensionnels ultra fins, à des tolérances réduites à l’épaisseur d’une feuille de papier. Plus tard, on a retrouvé les dômes dans l’Horological Machine N°6, cette fois associés à un engrenage conique pour obtenir un affichage de très haute précision.



Le moteur HM10 à 301 composants est un mouvement à remontage manuel et barillet unique doté de 45 heures de réserve de marche : elle est indiquée par l’ouverture et la fermeture des mâchoires articulées externes. Alors que les indicateurs traditionnels utilisent une simple aiguille pour consommer un minimum d’énergie, celui de la HM10 Bulldog arbore une personnalité impossible à ignorer. Deux couronnes séparées, placées vers l’arrière du corps de la HM10 Bulldog, assurent le remontage et la mise à l’heure.




« Friends » impliqués

dans la création de la HM10 Bulldog


Concept : Maximilian Büsser / MB&F
Design : Eric Giroud / Through the Looking Glass
Direction technique et gestion de la production : Serge Kriknoff / MB&F
R&D : Simon Brette, Ruben Martinez, et Thomas Lorenzato / MB&F
Développement du mouvement : Simon Brette / MB&F

Boîtier : Riccardo Pescante / Les Artisans Boîtiers
Verres Saphir : Sylvain Stoller / Novo Crystal
Traitement antireflets des verres saphir : Anthony Schwab / Econorm
Décolletage des roues, pignons et axes : Paul André Tendon / Bandi, Jean-François Mojon / Chronode, Daniel Gumy / Decobar Swiss, Atokalpa et Le Temps Retrouvé
Ressort moteur, sautoir : Alain Pelet / Elefil
Balancier spiral : Andreas Kurt / Precision Engineering
Ressort balancier et barillet : Stefan Schwab / Schwab-Feller
Barillet : Daniel Gumy / Decobar Swiss
Platines, ponts, index : Benjamin Signoud / Amecap, Alain Lemarchand et Jean-Baptiste Prétot / MB&F, Marc Bolis / 2B8
Décoration manuelle des composants du mouvement : Jacques-Adrien Rochat et Denis Garcia / C.-L. Rochat
Traitement PVD : Pierre-Albert Steinmann / Positive Coating
Boucle : G&F Châtelain
Couronnes : Cheval Frères
Cadran (dôme heures - minutes) : Hassan Chaïba et Virginie Duval / Les Ateliers d’Hermès Horlogers
Assemblage du mouvement : Didier Dumas, Georges Veisy, Anne Guiter, Emmanuel Maitre et Henri Porteboeuf / MB&F
Usinage interne : Alain Lemarchand et Jean-Baptiste Prétot / MB&F
Contrôle qualité : Cyril Fallet / MB&F
Service après-vente : Thomas Imberti / MB&F
Bracelet : Multicuirs
Écrin : Olivier Berthon / Soixanteetonze
Logistique de production : David Lamy et Isabel Ortega / MB&F



Marketing & Communication : Charris Yadigaroglou, Virginie Toral et Arnaud Légeret / MB&F
M.A.D.Gallery : Hervé Estienne et Juliette Duru / MB&F
Ventes : Thibault Verdonckt, Virginie Marchon et Jean-Marc Bories / MB&F
Design graphique : Samuel Pasquier / MB&F, Adrien Schulz et Gilles Bondallaz / Z+Z
Photographies du produit : Maarten van der Ende et Alex Teuscher
Photographies portraits : Régis Golay / Federal
Webmasters : Stéphane Balet / Nord Magnétique, Victor Rodriguez et Mathias Muntz / Nimeo
Film : Marc-André Deschoux / MAD LUX et RJ41
Textes : Suzanne Wong / Worldtempus MB&F – Genèse d’un Laboratoire Conceptuel



Fondé en 2005, MB&F est le tout premier laboratoire conceptuel horloger au monde. Avec presque 20 calibres hors-normes à son actif pour animer les Horological Machines et Legacy Machines applaudies par la critique, MB&F continue de suivre la vision créative d’art cinétique tridimensionnel de son fondateur et directeur artistique Maximilian Büsser.

Après 15 années de management au sein de marques prestigieuses, Maximilian Büsser a quitté son poste de Directeur Général chez Harry Winston pour créer MB&F – Maximilian Büsser & Friends. MB&F est un laboratoire d’art et de micromécanique voué à la conception et à la fabrication en petites séries de montres radicales, fruits d’une collaboration entre de brillants professionnels de l’horlogerie dont Maximilian Büsser apprécie le talent et la manière de travailler.

En 2007, MB&F a dévoilé la HM1, sa première Horological Machine. Avec son boîtier sculptural en trois dimensions et son mouvement finement décoré, la HM1 a donné le ton des Horological Machines qui ont suivi – des Machines qui symbolisent le temps plutôt que des Machines qui donnent l’heure. Les Horological Machines ont exploré l’espace (HM2, HM3, HM6), le ciel (HM4, HM9), la route (HM5, HMX, HM8) et l’eau (HM7).

En 2011, MB&F a lancé la collection des Legacy Machines. Ces pièces rondes, plus classiques – classiques pour MB&F – rendent hommage à l’excellence horlogère du XIXe siècle, en réinterprétant des complications de grands horlogers novateurs sous la forme d’objets d’art contemporains. Les LM1 et LM2 ont été suivies par la LM101, la première Machine MB&F équipée d’un mouvement entièrement développé à l’interne. La LM Perpetual, la LM Split Escapement et la LM Thunderdome sont venues ensuite élargir la collection. A ce jour, MB&F alterne entre Horological Machines résolument anticonformistes et Legacy Machines inspirées par l’histoire. Avec la création de la LM FlyingT, la première Machine dédiée aux femmes, 2019 représente un tournant dans l’histoire de MB&F.

La lettre F représentant les Friends, il était donc naturel pour MB&F de développer des collaborations avec des artistes, des horlogers, des designers et des fabricants admirés. Cela a mené à la création de deux nouvelles catégories : Performance Art et Co-Créations. Alors que les créations Performance Art sont des pièces MB&F revisitées par une personne externe talentueuse, les Co-Créations ne sont quant à elles pas des montres mais un autre type de machines développées sur la base des idées et des designs MB&F et fabriquées par des Manufactures suisses. Nombreuses de ces Co-Créations sont des horloges créées avec L’Épée 1839, alors que les collaborations avec Reuge et Caran d’Ache proposent d’autres formes d’art mécanique.

Afin de donner à ces machines une place appropriée, Maximilian Büsser a eu l’idée de les présenter dans une galerie d’art aux cotés de diverses formes d’art mécanique créées par d’autres artistes, plutôt que de les présenter dans une boutique traditionnelle. Cela a amené MB&F à créer sa première MB&F M.A.D.Gallery (M.A.D. signifiant Mechanical Art Devices) à Genève, qui a ensuite été suivie par l’ouverture d’autres M.A.D.Galleries à Taipei, Dubaï et Hong Kong.

L’aventure MB&F a été marquée par de prestigieuses récompenses, représentatives de la nature novatrice de la marque. MB&F s’est jusqu’ici vu attribuer cinq prix par le renommé Grand Prix d'Horlogerie de Genève : en 2019, le Prix de la Complication pour Dame a été décerné à la LM FlyingT ; en 2016 la Legacy Machine Perpetual a reçu le Prix de la Montre Calendrier ; en 2012 la Legacy Machine N°1 a été doublement récompensée par des passionnés d’horlogerie avec le Prix du Public ainsi que par un jury professionnel avec le Prix de la Montre Homme et, en 2010, HM4 Thunderbolt a remporté le Prix de la montre design. Dernier point, mais pas le moindre, la HM6 Space Pirate a été récompensée en 2015 par un « Red Dot : Best of the Best » — prix phare de la compétition internationale des Red Dot Awards.

MB&F Horological Machine N°10 « Bulldog »

Spécifications techniques




Versions :Version Ti : boîte en titane grade 5 avec dômes des heures/minutes bleus
Version RT : boîte en or rose 18 carats et titane avec dômes des heures/minutes noirs
Moteur :Remontage manuel conçu et développé en interne par MB&F
Fréquence:2,5Hz (18.000bph)
Balancier:Diamètre 14 mm avec quatre vis de réglage traditionnelles, flottant au-dessus des cadrans
Super-Luminova sur les dômes des heures/minutes et marqueurs
Barillet unique avec 45h de réserve de marche
Composants :301
Rubis :34
Couronne :Couronne gauche à 11 heures pour le remontage
Couronne droite à 1 heure pour le réglage de l'heure
Fonctions et indications :Heure sur dôme gauche (dôme en aluminium tournant en 12 heures)
Minutes sur dôme droit (dôme en aluminium tournant en 60 minutes)
Réserve de marche atypique indiquée par l’ouverture et fermeture des mâchoires (fin de réserve de marche = mâchoires fermées)
Boîtier: Version Ti : boîtier en titane grade 5
Version RT : boîtier en or rose 18 carats 5N+ et titane grade 5
Dimensions:54 mm x 45 mm x 24 mm
Étanchéité :Jusqu’à 5 ATM / 50 m / 160 ft
Verres saphir :Deux verres saphir traités avec un revêtement antireflet sur les deux côtés
Bracelet :Version RT : bracelet brun en veau cousu main avec boucle déployante or rose 5N+
Version Ti : bracelet bleu en veau embossé cousu main, bande en Velcro et boucle titane grade 5

 PUBLICITÉ
  • Breguet Reine de Naples 8918 en Émail « Grand Feu »
  • Breitling Navitimer Automatic 35
  • La Montre Maillon de Cartier
  • Vacheron Constantin Égérie
  • Égérie automatique
  • Égérie phase de lune
  • Égérie phase de lune pavé diamants
  • Zenith DEFY Midnight
  • MAI TROPPO Bvlgari
  • Over The Moon, a short film by CHANEL
  • RALF TECH
  • Zenith
  • Jaeger-LeCoultre
  • Jacob & Co.
  • Breitling
  • Panerai
  • Hublot
  • Chanel
  • TAG Heuer
  • IWC
  • Hublot
  • Bulgari
  • Zenith
  • Piaget
  • Bell & Ross
  • Cartier
  • Hermès
  • Roger Dubuis
  • Panerai
  • Montblanc
  • Panerai
  • Hublot
  • Vacheron Constantin
  • A. Lange & Söhne
  • Vacheron Constantin
  • Hublot
  • Chanel
  • LVMH
  • Watches & Wonders
  • Fondation Haute Horlogerie
  • Hublot
  • Panerai
  • Bucherer
  • Hublot
  • Les Ambassadeurs
  • Richard Mille
  • Cartier
  • Bucherer
  • Bucherer
  • Panerai
  • Bulgari
  • Roger Dubuis
  • Vacheron Constantin
  • Hublot
  • Grand Prix de Genève
  • Fondation Haute Horlogerie
  • Bucherer
  • A. Lange & Söhne
  • Frédéric Arnault est nommé Président-directeur général de TAG Heuer
  • Watches & Wonders Geneva annule son édition
  • LVMH annonce la première exposition de ses marques horlogères suisses à Dubai
  • CHANEL prend une participation dans la Manufacture KENISSI
  • Le SIHH et Baselworld harmonisent leurs dates à partir de 2020
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Breitling comme nouvelle marque partenaire
  • Richard Mille annonce son retrait du SIHH
  • CHANEL prend une participation dans Montres Journe SA
  • Kering nomme Patrick Pruniaux directeur général de ses maisons horlogères suisses
  • Swatch Group a décidé de quitter Baselworld
  • Hublot nomme Benoit Lecigne comme directeur général de tous les pays sous sa responsabilité
  • Bucherer annonce l'acquisition de Tourneau LLC
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Zenith comme nouvelle marque partenaire
  • Richemont announces changes to its Senior Executive Committee
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  •  PUBLICITÉ

    Vous aimez cette montre ?

    beaucoup
    passionnément
    pas du tout

      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Richard Mille, 3 montres Vacheron Constantin, 4 montres Audemars Piguet, 5 montres Patek Philippe, 6 montres Omega, 7 montres Cartier, 8 montres Jaeger-LeCoultre, 9 montres Hublot, 10 montres Tag Heuer, 11 montres Baume & Mercier, 12 montres Zenith, 13 montres Panerai, 14 montres Breitling, 15 montres IWC, 16 montres Bell & Ross, 17 montres Girard-Perregaux, 18 montres A. Lange & Söhne, 19 montres Tudor, 20 montres Blancpain, 21 montres Chopard, 22 montres Roger Dubuis, 23 montres Chanel, 24 montres Ralf Tech, 25 montres Breguet, 26 montres Corum, 27 montres Montblanc, 28 montres Piaget, 29 montres Louis Vuitton, 30 montres BRM, 31 montres L.Leroy, 32 montres Jacob & Co., 33 montres Bulgari, 34 montres Dior, 35 montres Ebel, 36 montres RJ, 37 montres Hermès, 38 montres Porsche Design, 39 montres Yema, 40 montres JeanRichard, 41 montres Franck Muller, 42 montres Ikepod, 43 montres Van Cleef & Arpels, 44 montres Ange Barde, 45 montres LVMH, 46 montres Bucherer, 47 montres Jaquet Droz, 48 montres Giuliano Mazzuoli, 49 montres Graham-London, 50 montres Harry Winston, 51 montres Perrelet, 52 montres Valbray, 53 montres Parmigiani, 54 montres Rebellion, 55 montres Chaumet, 56 montres Victorinox, 57 montres Greubel Forsey, 58 montres Bombardier, 59 montres Reservoir, 60 montres Glashütte,