Nouveauté SIHH 2012

TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech

L’éminence grise

La Cote des Montres™ le 16 janvier 2012



Rares sont les marques qui, à l’instar de Montblanc, parviennent à doter leurs produits d’une esthétique caractéristique et intemporelle. Les chronographes Rieussec ont déjà accédé au statut d’objets emblématiques alors que la ligne TimeWalker incarne, depuis des années, le patrimoine génétique de Montblanc. Saluée par une standing ovation l’an dernier lors de la présentation du chronographe TwinFly doté d’un mouvement manufacture, cette collection crée à nouveau la sensation avec le chronographe GreyTech.



Contrairement à la ligne Rieussec, la collection TimeWalker séduit par son look formel d’une parfaite sobriété, qui trouve notamment son inspiration dans une architecture contemporaine dont les matériaux de prédilection sont l’acier et le verre. Des cadrans aux dimensions généreuses et à la remarquable lisibilité protégés par des verres saphir traités antireflet des deux côtés, d’étroites lunettes et des cornes délicatement squelettées illustrent parfaitement une élégance réduite à l’essentiel.


Double retour en vol gris sur gris

Il y a une année un murmure a parcouru le monde de l’horlogerie lorsque Montblanc a lancé avec le TimeWalker TwinFly un mouvement manufacture qui présentait dans un nouvel éclat une fonction autrefois très appréciée, mais aujourd’hui tombée en désuétude : la mesure de brefs intervalles de temps avec des aiguilles de chronographe ET un compteur 60 minutes au centre. Edité en acier et dans une série limitée en titane, ce garde-temps a connu un succès fulgurant au point que Montblanc, une année plus tard à peine, dévoile un second modèle particulièrement élégant : le Montblanc TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech, qui sera produit à 888 exemplaires.

A la télévision, sur les affiches, dans les vitrines et les magazines, notre monde prend une apparence tellement colorée qu’il est difficile de ne pas songer avec nostalgie à ces temps révolus où la représentation de l’univers adoptait des tons monochromes, où le cinéma et les photographies en noir et blanc étaient passés maîtres dans l’art d’exprimer émotions et sensations par des nuances de gris. Les marques automobiles de luxe ont décelé cette tendance et la majorité de leurs ventes est aujourd’hui représentée par des modèles dont les teintes s’étendent du noir au gris argent. Cet engouement se retrouve également dans l’architecture d’intérieur avec ces meubles classiques en métal, verre et cuir noir dont le succès ne se dément pas depuis des décennies. Ils offrent à l’œil un agréable espace de détente dans le flot des couleurs naturelles et artificielles. Le nouveau modèle Montblanc GreyTech répond au même principe.

Le Montblanc TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech dégage une technicité d’une remarquable distinction où s’alternent le gris argenté du boîtier mat en titane, le grand cadran gris avec ses sept affichages temporels et de grandes ouvertures pour le disque de date, également gris. Les aiguilles des heures et des minutes ainsi que les grands chiffres arabes sont gris anthracites. Ce jeu en camaïeu se poursuit sur le verso de la montre qui offre à l’observateur la possibilité d’admirer à travers le fond en verre saphir le mouvement aux éléments rhodiés gris foncé qui contrastent avec les roues dorées, les vis bleuies et le rouge des rubis. Cette symbiose parfaite, entre un design d’inspiration technique, une boite réalisée dans un matériau extrêmement léger et résistant ainsi qu’un mouvement précis raffiné, convaincra les amateurs d’horlogerie par sa sobriété et sa fonctionnalité unique.


Le chronographe calibre MB LL100

Un mouvement Montblanc d’une qualité manufacture


Le chronographe automatique calibre MB LL100 a été conçu et développé par Montblanc. La manufacture réalise son assemblage, son réglage et son emboîtage dans ses ateliers du Locle, récemment agrandis. Comme ce mouvement manufacture est aussi un chronographe, il s’inscrit pleinement dans la volonté de la marque. Montblanc occupe une place prépondérante à l’échelle internationale avec ses prestigieux instruments d’écriture et souhaite s’imposer davantage dans le domaine des garde-temps. Cet objectif ambitieux est clairement atteignable. En effet, le mouvement chronographe calibre MB LL100 possède toutes les caractéristiques d’une réalisation horlogère de pointe. Les fonctions du chronographe sont pilotées par une roue à colonnes classique alors que la transmission de l’énergie entre la roue des secondes et la roue de chronographe est effectuée grâce à un embrayage à disque moderne, très résistant à l’usure. En outre, un nouveau profil de denture accroit encore l’efficience énergétique de cet ensemble.

Cependant, la première singularité qui saute aux yeux est incarnée par la fonction chronographe avec sa longue aiguille et son compteur 60 minutes plus petit au centre. Lors de l’activation de la fonction flyback, ces deux indications sont instantanément remises à zéro et immédiatement redémarrées pour une nouvelle mesure selon le principe du double retour à zéro - ou TwinFly, qui se retrouve dans le nom du modèle. Les secondes du chronographe se lisent sur une échelle disposée sur le réhaut alors que le compteur des minutes possède une grande échelle 60 minutes à la lecture aisée au centre du cadran. A ceci vient s’ajouter l’indication 24 heures pour le deuxième fuseau horaire à 12 heures. L’une des particularités du calibre MB LL100 réside dans son double barillets, qui confère à la montre une autonomie d’environ 72 heures. Sa longue réserve de marche parvient ainsi à compenser de manière optimale les variations d’amplitude consécutives à l’enclenchement ou au déclenchement du chronographe et garantit une marche stable dans toutes les conditions d’utilisation.


GreyTech, expression d’une élégance technique

Le boîtier gris en titane porte la signature emblématique de la famille des modèles Montblanc TimeWalker. Avec un diamètre de 43 millimètres et son étroite lunette, le cadran se caractérise par sa grande ouverture qui facilite une disposition claire et accroît la lisibilité des différents affichages. Les cornes squelettées, un autre signe identitaire de la ligne TimeWalker, enserrent un bracelet en alligator gris anthracite orné d’une surpiqûre grise ton sur ton, le tout fixé au poignet par une boucle ardillon en titane sablé. Pour accentuer la sobriété des diverses nuances de gris, le boîtier est mat sur chacune de ses surfaces, la carrure est satinée verticalement alors que la lunette et le fond sont sablés. Ces divers traitements donnent au chronographe la séduisante apparence technique d’un instrument de travail. Cet aspect high-tech prend sa véritable dimension lorsque l’on observe le mouvement à travers le fond en verre saphir ainsi que le cadran protégé par un verre saphir traité antireflet des deux côtés.

Le cadran aux différentes nuances de gris donne une impression d’animation constante. A l’intérieur du tour d’heures, des ouvertures circulaires dévoilent le disque de date, au gris légèrement plus foncé et aux chiffres en relief de couleur anthracite. Pour éviter toute confusion, le quantième actuel à 9 heures est entouré d’un liseret blanc. Le tour d’heures comprend quant à lui six chiffres en relief alors que le deuxième fuseau horaire à 12 heures et la petite seconde à 6 heures portent des échelles imprimées en blanc. Une mention spéciale revient au second fuseau horaire. Il est doté d’une aiguille squelettée anthracite dont le cadran 24 heures présente un délicat motif soleillé pour les heures de la journée de 6 à 18 heures alors que les heures de la nuit sont illustrées par un réseau d’arcs de cercle qui illustrent la course des astres dans le firmament étoilé. L’attention accordée au moindre détail est soulignée par la conception des grandes aiguilles pour l’indication de l’heure et la fonction chronographe. Les aiguilles de couleur anthracite des heures et des minutes possèdent un revêtement lumineux qui garantit une excellente lisibilité nocturne. Comme elles dépassent l’échelle du compteur 60 minutes, elles sont ajourées afin que leur présence ne dissimule à aucun instant les informations du compteur 60 minutes. Munie d’un contrepoids, l’aiguille du chronographe anthracite arbore une pointe gris clair tandis que l’aiguille gris clair du compteur des minutes comporte une pointe anthracite.

Le fond transparent dévoile un autre aspect captivant du chronographe GreyTech : le mouvement avec ses composants rhodiés gris foncé. Les ponts décorés de manière traditionnelle dans un motif « Côtes de Genève » sont traités en rhodium gris foncé à l’instar de sa masse oscillante squelettée qui affiche l’emblème Montblanc. Au cœur de ce mouvement, le regard observera la roue à colonnes qui commande les fonctions d’enclenchement, d’arrêt, de retour à zéro et flyback.

Le Montblanc TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech sera manufacturé en série limitée de 888 exemplaires et disponible dès l’automne 2012.

Montblanc TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech
 1     2     3     4     5   

Montblanc TimeWalker Chronograph TwinFly GreyTech

Calibre manufacture Montblanc MB LL100


Type de mouvement:Mouvement à remontage automatique,
chronographe flyback commandé par une roue à colonnes,
deuxième fuseau horaire,
fenêtre pour la date, double barillets
Nombre de rubis:36
Réserve de marche:Environ 72 heures
Balancier:Balancier à vis, Ø 10 mm ;
moment d’inertie :
12 mg/cm²
Fréquence:28’800 a/h (4 Hz)
Spiral:Plat
Indications:Heures et minutes au centre,
petite seconde à 6 heures
Aiguille du chronographe et compteur 60 minutes au centre
Compteur 24 heures à 12 heures
Fenêtre de la date à 9 heures
Boîtier:Titane satiné et sablé,
Ø 43 mm,
étanche à 3 bar
Verre:Verre saphir antirayures bombé et traité antireflet des deux côtés
Fond:Titane sablé avec verre saphir
Cadran:Gris avec chiffres anthracites
Aiguilles:Luminescentes ajourées anthracites
Bracelet:Alligator anthracite avec couture ton sur ton
Boucle:Ardillon en titane sablé
Ident.:107338

 PUBLICITÉ
  • TAG Heuer Link – Bella Hadid
  • Cartier Libre
  • Corum Golden Bridge Rectangle Sertie
  • TAG Heuer présente 3 nouveaux modèles femme de sa célèbre collection MONACO
  • Chopard montre Lotus Blanc
  • De nouvelles couleurs pour la collection Millenary d’Audemars Piguet
  • Van Cleef & Arpels Montre sautoir Cerf-Volant
  • CHANEL CODE COCO
  • Corum Heritage Sublissima
  • Girard-Perregaux Cat’s Eye La Fenice
  • Jaeger-LeCoultre
  • Ralf Tech
  • Hublot
  • Hublot
  • Parmigiani
  • Corum
  • Jaeger-LeCoultre
  • Hublot
  • IWC
  • Vacheron Constantin
  • Audemars Piguet
  • Breitling
  • Ferdinand Berthoud
  • Hublot
  • Vacheron Constantin
  • Ulysse Nardin
  • Audemars Piguet
  • Girard-Perregaux
  • Baume & Mercier
  • Bucherer
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • Schwarz Etienne
  • Bell & Ross
  • Tag Heuer
  • Tag Heuer
  • Anonimo
  • Corum
  • Montblanc
  • Hublot
  • BRM
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Bucherer
  • Zenith
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Maier
  • Zenith
  • Bucherer
  • Hublot
  • Rolex
  • Corum
  • Vacheron Constantin
  • Fondation Haute Horlogerie
  • Hublot
  • Zenith
  • Panerai
  • Cartier
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Tag Heuer
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Tudor
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • MATWATCHES
  • Bucherer
  • Girard-Perregaux
  • Richemont announces changes to its Senior Executive Committee
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  • La Maison Louis Vuitton inaugure sa Manufacture Horlogère : La Fabrique du Temps
  • La boutique de Richard Mille Paris s'installe avenue Matignon
  • Le chef italien Carlo Cracco, nouveau partenaire Richard Mille
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  •  PUBLICITÉ
      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Richard Mille, 3 montres Audemars Piguet, 4 montres Hublot, 5 montres Patek Philippe, 6 montres Jaeger-LeCoultre, 7 montres Omega, 8 montres Cartier, 9 montres Vacheron Constantin, 10 montres IWC, 11 montres Tag Heuer, 12 montres Breitling, 13 montres Zenith, 14 montres A. Lange & Söhne, 15 montres Baume & Mercier, 16 montres Montblanc, 17 montres Breguet, 18 montres Panerai, 19 montres Chanel, 20 montres Piaget, 21 montres Bell & Ross, 22 montres Blancpain, 23 montres Chopard, 24 montres BRM, 25 montres Girard-Perregaux, 26 montres Tudor, 27 montres Dior, 28 montres Corum, 29 montres Louis Vuitton, 30 montres Roger Dubuis, 31 montres Ebel, 32 montres Ralf Tech, 33 montres L.Leroy, 34 montres Bucherer, 35 montres Bulgari, 36 montres Parmigiani, 37 montres Ulysse Nardin, 38 montres Jaquet Droz, 39 montres JeanRichard, 40 montres Porsche Design, 41 montres Anonimo, 42 montres Hermès, 43 montres Perrelet, 44 montres S.T. Dupont, 45 montres MATWATCHES, 46 montres Franck Muller, 47 montres Richemont, 48 montres Giuliano Mazzuoli, 49 montres MB&F, 50 montres Urwerk, 51 montres Ferdinand Berthoud, 52 montres Ikepod, 53 montres Bombardier, 54 montres Frédérique Constant, 55 montres Van Cleef & Arpels, 56 montres Eterna, 57 montres Christophe Claret, 58 montres Harry Winston, 59 montres H. Moser & Cie, 60 montres Chaumet,