SIHH 2015

Luminor Submersible 1950 Carbotech™ 3 Days Automatic – 47mm

Carbotech, un nouveau matériau composite employé pour la première fois en haute horlogerie

La Cote des Montres™ le 20 janvier 2015



Chaque exemplaire de la nouvelle Luminor Submersible 1950 Carbotech™ affirme son unicité grâce aux surprenantes qualités techniques et esthétiques du carbotech, nouveau matériau composite employé pour la première fois en haute horlogerie à l'initiative d'Officine Panerai.


L'un des secrets d'Officine Panerai réside dans sa capacité à perpétuer son héritage glorieux à travers chaque nouvelle création, tout en misant constamment sur l'avenir et l'innovation. En 2010, Officine Panerai a ébloui le monde de l'horlogerie haut de gamme en dévoilant une Luminor Submersible dotée d'un boîtier en bronze. Ce matériau ancien, immanquablement associé à l'univers marin, traverse les années en s'habillant d'une patine qui lui confère une identité propre.


Aujourd'hui, le Laboratoire d'Idées Officine Panerai se tourne vers le futur et présente une nouvelle innovation technique remarquable qui fait de chaque exemplaire de la nouvelle Luminor Submersible 1950 Carbotech™ une montre absolument unique. Le boîtier est constitué de carbotech, un matériau composite réalisé à partir de fibre de carbone, qui est utilisé pour la toute première fois en horlogerie. Outre ses performances techniques exceptionnelles, le carbotech possède un ton noir mat et une apparence légèrement irrégulière, qui varie selon la découpe du matériau : c'est la raison pour laquelle chaque exemplaire est unique.



La structure du carbotech est conçue de manière à optimiser l'aspect et la performance du matériau, qui est employé pour le boîtier, la lunette tournante et le pont d'ancre qui protège la couronne de remontage. Pour former les plaques de carbotech à partir desquelles sont découpés les éléments précités, de fines strates de fibre de carbone sont compressées sous haute pression à une température précise. L'ajout de PEEK (polyétheréthercétone), un polymère haut de gamme, permet de lier le matériau composite pour améliorer sa résistance et sa durabilité. Les fibres de carbone utilisées sont très longues, de manière à assurer une belle uniformité esthétique. Les strates sont superposées puis pressées de manière à ce que les fibres de chaque couche soient disposées selon un angle différent par rapport aux couches inférieure et supérieure. Grâce à cette structure, les propriétés mécaniques du carbotech sont supérieures à celles d'autres matériaux employés en horlogerie, tels que la céramique ou le titane : le carbotech est plus léger et beaucoup plus résistant aux sollicitations externes. Hypoallergénique et insensible à la corrosion, c'est un matériau tourné vers l'avenir.



En revanche, chaque détail de la montre s'inspire fortement de l'histoire de la marque. Le boîtier Luminor 1950 (47 mm) fut développé par Panerai à la fin des années 1940 à l'attention des commandos de la Marine Italienne. On le retrouve ici agrémenté d'une lunette tournante ponctuée d'index en forme de points, inspirés du modèle créé par Panerai pour la Marine égyptienne en 1956. La lunette tourne uniquement dans le sens antihoraire et permet de mesurer les durées d'immersion : un must pour les plongeurs professionnels. À cela s'ajoute une étanchéité à 30 bars (environ 300 mètres).



Le cadran noir de la nouvelle Luminor Submersible 1950 Carbotech™ est parcouru d'index appliqués. On notera le guichet dateur à trois heures et le compteur de petite seconde orné de détails bleus Panerai à 9 heures. Le fond vissé, qui contribue à l'étanchéité remarquable de la montre, est composé de titane avec revêtement noir. Il est gravé des éléments caractéristiques Panerai : la mention « Florence 1860 », ville et année de naissance de Panerai, ainsi que la représentation du SLC (Siluro a Lenta Corsa), appareil emblématique utilisé par les commandos italiens dans les années 1940 pour sillonner les profondeurs maritimes.



La Luminor Submersible 1950 Carbotech™ bat au rythme du calibre automatique P.9000, développé et assemblé par la manufacture Officine Panerai de Neuchâtel. Ce mouvement de 13¾ lignes de diamètre possède deux barillets délivrant une réserve de marche de trois jours grâce à la masse oscillante bidirectionnelle. Pour garantir une précision irréprochable lors du réglage de l'heure, le mouvement est muni d'un dispositif d'arrêt du balancier. Ainsi, lorsque l'on fait avancer ou reculer l'aiguille des heures par incréments d'une heure, celle-ci n'interfère pas avec la progression de l'aiguille des minutes. La fréquence d'oscillation du balancier est de 28 800 alternances par heure.

Désignée sous la référence PAM00616, la nouvelle Luminor Submersible 1950 Carbotech™ est montée sur un bracelet en caoutchouc noir, personnalisée pour la première fois avec le logo OP bleu Panerai.

Panerai Luminor Submersible 1950 Carbotech™
3 Days Automatic – 47mm
 1     2     3     4     5   
Références : PAM00616 - PAM0616 - PAM616 - PAM 00616 - PAM 0616 - PAM 616

Panerai Luminor Submersible 1950 Carbotech™
3 Days Automatic – 47mm

Réf. : PAM00616


Mouvement:Calibre Panerai P.9000
Mécanique à remontage automatique
Entièrement réalisé par Panerai
Fonctions:Heures
Minutes
Petite seconde
D, date,
Mesure de la durée d'immersion
Boîtier:Carbotech
Diamètre :47 mm
Réserve de marche:72 h
Étanchéité:30 bars (~300 mètres)
Cadran:Noir avec chiffres arabes et points luminescents appliqués
Date à 3 heures
Secondes à 9 heures

 PUBLICITÉ
Tous les shooting
Toutes les nouveautés
Tous les événements
Toutes les brèves
 PUBLICITÉ

Vous aimez cette montre ?

beaucoup
passionnément
pas du tout

  PUBLICITÉ
L'ÉMOTION AUTOMOBILE AVEC
Ferrari J50
Jaguar I-Pace
  Pages les plus consultées
1 montres Rolex, 2 montres Hublot, 3 montres Richard Mille, 4 montres Patek Philippe, 5 montres Audemars Piguet, 6 montres Omega, 7 montres Cartier, 8 montres Vacheron Constantin, 9 montres Tag Heuer, 10 montres Jaeger-LeCoultre, 11 montres Breitling, 12 montres Panerai, 13 montres IWC, 14 montres Zenith, 15 montres Montblanc, 16 montres Baume & Mercier, 17 montres A. Lange & Söhne, 18 montres Breguet, 19 montres Bell & Ross, 20 montres Chanel, 21 montres Chopard, 22 montres Piaget, 23 montres Tudor, 24 montres Girard-Perregaux, 25 montres Blancpain, 26 montres BRM, 27 montres Roger Dubuis, 28 montres Corum, 29 montres Louis Vuitton, 30 montres Ulysse Nardin, 31 montres Dior, 32 montres Ebel, 33 montres Bulgari, 34 montres Jaquet Droz, 35 montres Parmigiani, 36 montres L.Leroy, 37 montres Ferdinand Berthoud, 38 montres Porsche Design, 39 montres JeanRichard, 40 montres Hermès, 41 montres Franck Muller, 42 montres Perrelet, 43 montres S.T. Dupont, 44 montres Ralf Tech, 45 montres H. Moser & Cie, 46 montres Salon de Genève, 47 montres Eterna, 48 montres Urwerk, 49 montres Yema, 50 montres Bucherer, 51 montres Ressence, 52 montres Greubel Forsey, 53 montres Van Cleef & Arpels, 54 montres Christophe Claret, 55 montres HYT, 56 montres MB&F, 57 montres Vulcain, 58 montres Frédérique Constant, 59 montres Vianney Halter, 60 montres Giuliano Mazzuoli,