#SIHH2016

RM 50-02 ACJ Tourbillon chronographe
à rattrapante

RM/ACJ : Naissance d’une collaboration

La Cote des Montres™ le 18 janvier 2016



L’aviation a toujours été au cœur de l’inspiration pour Richard Mille. Sa vision prospective de l’horlogerie, associant tradition horlogère et matériaux innovants, révèle quantité d’étroits parallèles avec l’univers de l’aéronautique contemporaine.



De la même façon, l’aéronautique témoigne de la mise en œuvre des concepts techniques, de matériaux et de designs à la pointe de l’innovation. C’est notamment le cas lorsque les solutions standard sont remises en cause par de nouvelles méthodes, de nouveaux matériaux, dans le but de créer des avions redoutablement efficaces en termes de consommation, de légèreté et de rapidité. Le nom seul d’Airbus, synonyme de leader mondial dans l’aéronautique, suffit à suggérer des approches inédites en matière de design, comme prouvent les avions que sa prestigieuse division Airbus Corporate Jets ou ACJ crée pour sa clientèle privée. Il était donc tout naturel que Richard Mille et ACJ s’associent pour dessiner une pièce de haute horlogerie reflétant la synergie de leur démarche : le chronographe à rattrapante RM 50-02 ACJ Tourbillon.



Responsable du Studio de design créatif d’ACJ, Sylvain Mariat a esquissé l’ébauche de la RM 50-02 en étroite collaboration avec Julien Boillat et Salvador Arbona du Bureau de Développement RM. Comme les jets ACJ, destinés à satisfaire l’exigence de luxe extrême de leurs propriétaires, cette nouvelle montre recourt à des techniques de pointe, tant en matière d’ajourage des éléments que pour la structure de ses ponts et de sa platine en titane grade 5, tout en appliquant le plus largement possible le squelettage sur chaque composant afin réduire le poids de l’ensemble de façon significative. Plusieurs composants du mouvement bénéficient d’un revêtement spécifique utilisé dans l’industrie aéronautique et habituellement employé pour protéger les pièces de moteur et du châssis contre la corrosion et les conditions environnementales.



Le résultat final offre une vue spectaculaire sur le calibre chronographe à rattrapante dont le saut de l’aiguille au démarrage et à l’arrêt du chronographe disparaît, tandis que de nouveaux composants pour le mécanisme de rattrapante, eux aussi façonnés en titane, réduisent davantage encore la consommation énergétique de la montre en diminuant la friction interne.



Le nouveau calibre tourbillon RM50-02 est également doté d’un indicateur de réserve de marche (70 heures) visible entre 11 et 12 heures, d’un indicateur de couple pour renseigner le couple optimal fourni par le ressort de barillet qui permet d’optimiser la fonction chronographe, ainsi que d’un indicateur de fonction qui permet de voir la fonction sélectionnée entre les positions, remontage, neutre et mise à l’heure.

Benoît Deforge - CEO Airbus Corporate Jets

Usiné dans un alliage de Titane-Aluminium (TiAl) et doté d’une lunette secondaire en céramique blanche ATZ, son boîtier unique a été conçu pour refléter les lignes caractéristiques d’un hublot ACJ. On retrouve le même alliage Titane-Aluminium (TiAl) sur les pales des turbines des jets Airbus qui doivent résister à de très hautes températures et sous haute pression, des conditions qui exigent un matériau résistant aux tensions. Une première pour la marque, qui en réserve deux autres : sur le pourtour de la lunette, les vis signature Richard Mille ont été remplacées par des vis Torq set® dont le dessin hélicoïdal est la marque de fabrique et une couronne inspirée par les moteurs de jets et gravée en surface du logo d’Airbus.

Sylvain Mariat - Creative Designer

Le chronographe à rattrapante RM 50-02 ACJ Tourbillon est proposé en édition limitée à 30 pièces, disponibles uniquement dans les boutiques Richard Mille.

Richard Mille RM 50-02 ACJ Tourbillon chronographe
à rattrapante
 1     2     3     4     5   
Références : RM 50-02 - RM50-02 - RM 050-02 - RM050-02

Richard Mille RM 50-02 ACJ Tourbillon
Chronographe à rattrapante

Caractéristiques techniques


Edition limitée : 30 pièces en Titane-Aluminium.

Calibre RM50-02 : Mouvement tourbillon à remontage manuel avec heures, minutes, chronographe à rattrapante, totaliseur 60 minutes et indicateurs de réserve de marche, de couple et de fonction.

Dimensions : 50,10 x 42,70 x 16,50 mm.


Caractéristiques principales

Réserve de marche : Environ 70 heures (±10%), affichée sur une échelle numérique à 11 heures.

Platine squelettée en titane
La platine est réalisée en titane grade 5, un alliage biocompatible qui offre une très grande résistance à la corrosion et une rigidité remarquable permettant ainsi un parfait fonctionnement du train d’engrenage. Cet alliage est composé à 90 % de titane, 6% d’aluminium et 4% de vanadium. Cette combinaison accroît davantage les propriétés mécaniques de l’alliage, ce qui explique son utilisation fréquente dans l’industrie aérospatiale, aéronautique et automobile.

La platine du calibre RM50-02 a été optimisée pour atteindre un rapport idéal entre poids et résistance.

Ponts en titane grade 5 et acier inoxydable
Les ponts du calibre RM50-02 sont réalisés en titane grade 5. Pour donner plus de profondeur au mouvement, certains ponts sont en acier inoxydable, puis traités avec un revêtement utilisé en aéronautique pour leur donner un aspect doré.

Mécanisme de rattrapante amélioré
Une des nouvelles caractéristiques développées pour le calibre tourbillon à rattrapante RM 50-02 concerne l’élimination complète du saut de l’aiguille des secondes au démarrage du chronographe. Par ailleurs, le développement d’une nouvelle génération de composants pour le mécanisme de rattrapante entraîne une diminution de la consommation d’énergie de près de 50 % pour cette fonction, grâce à la réduction de la friction au sein du mouvement. Cette avancée technique permet également la disparition du saut d’inertie des aiguilles au démarrage et à l’arrêt du chronographe. Cette prouesse est le résultat d’un travail de recherche sur l’entraînement de la pince de rattrapante.

Utilisation : le poussoir à 4 heures stoppe la rattrapante et permet la lecture d’un temps intermédiaire sans arrêter le chronographe. Une nouvelle pression de ce poussoir permet à la rattrapante de rejoindre l’aiguille de chronographe et de poursuivre sa course avec elle.

Indicateur de couple
Cette fonction indique la tension du ressort-moteur et permet d’optimiser le remontage. En dessous de 53 dNmm, le ressort est trop détendu. En revanche, au-dessus de 65 dNmm, la tension excessive peut nuire au fonctionnement du mécanisme, voire l’endommager. (Ces indications apparaissent sur l’échelle numérique à droite du barillet).

Indicateur de fonction
Lorsque l’on tire sur la couronne, l’aiguille indique le remontage, la mise à l’heure ou la position neutre, comme sur le sélecteur de changement de vitesses d’une voiture. Une aiguille à 4 heures affiche le modesélectionné :
W (remontage) – N (neutre) – H (mise à l’heure des aiguilles).

Balancier à inertie variable
Ce type de balancier garantit une plus grande fiabilité en cas de choc et lors de l’assemblage et du démontage du mouvement : la précision s’en trouve donc améliorée à long terme. L’index de la raquette est supprimé. Le réglage plus fin et répétable de l’inertie est rendu possible par 4 masselottes orientables.

Barillet à rotation rapide (un tour en 6 heures au lieu de 7,5 heures)
Ce type de barillet présente les avantages suivants :
  • L’adhérence interne du ressort de barillet est considérablement réduite, améliorant ainsi les performances
  • Excellent delta de la courbe de ressort du barillet avec une réserve de marche au rapport idéal entre performance et régularité.

Cliquet de barillet à recul progressif
Ce dispositif apporte un gain appréciable (environ 20 %) au remontage, surtout lorsque le ressort est peu armé. Il contribue également à une bonne répartition de la tension interne du ressort de barillet.

Denture du barillet et du pignon de grande moyenne à profil de développante
Le profil en développante centrale de ces dentures exerce une pression selon un angle optimal de 20°, ce qui améliore l’efficacité de l'engrenage et compense les éventuelles variations d'engagement. Il en résulteune excellente transmission du couple et une nette amélioration du rendement.

Mécanisme de mise à l’heure modulaire côté fond et modulaire
Il présente les avantages suivants en termes de longévité et d’entretien :
  • Ce module étant monté en dehors du mouvement, il peut être remplacé sans toucher à la platine lors d’une intervention ou d’une opération d’entretien,
  • Le montage ou le démontage de ce module à partir du fond ne nécessite pas le retrait des aiguilles ni du cadran.

Vis spline en titane grade 5 pour les ponts
Grâce à leur conception, ces vis offrent un meilleur contrôle du couple de serrage pendant l’assemblage. Ainsi, elles résistent parfaitement aux opérations de montage ou de démontage et sont peu sujettes au vieillissement.

Autres caractéristiques
  • Diamètre du mouvement : 32,00 mm x 30,40 mm
  • Épaisseur : 7,87 mm
  • Diamètre du tourbillon : 12,30 mm
  • Diamètre du balancier : 10 mm
  • Nombre de rubis : 37
  • Balancier : GLUCYDUR, 2 bras et 4 vis de réglage
  • Moment d’inertie 10 mg.cm², angle de levée 53°
  • Fréquence : 21 600 alternances par heure (3 Hz)
  • Spiral : Elinvar par Nivarox®
  • Dispositif antichoc : KIF Elastor KE 160 B28
  • Arbre de barillet en Chronifer sans nickel (DIN x 46 Cr 13 + S), présentant les propriétés suivantes : inoxydable – antimagnétique – trempé

Boîtier en titane-aluminium
La conception et la réalisation de la montre suivent une approche globale pour le boîtier, le cadran et chaque pièce du mouvement. C’est pourquoi, l’ensemble est construit de manière harmonieuse, selondes spécifications extrêmement rigoureuses, comme un châssis et un moteur de voiture de Formule 1. Ainsi, le cercle d’emboîtage est supprimé et le mouvement est fixé au châssis au moyen de 4 vis en titane et de silentblocs (ISO SW). Ceci met en évidence l’absence de compromis sur la qualité de réalisation.

Le boîtier de la RM 50-02 est réalisé en Titane-Aluminium (TiAl). Cet alliage intermétallique présente des propriétés situées entre celles des métaux et de la céramique : ses propriétés physiques sont celles d’un métal, tandis que ses propriétés mécaniques s’apparentent à celles de la céramique. Cet alliage présente une extrême rigidité, tout en étant bien plus léger que les alliages de titane habituels. L’alliage de titane et d’aluminium utilisé est le même que celui que l’on retrouve sur les pales des turbines des jets Airbus, qui doivent fonctionner en toute sécurité, à de très hautes températures, et sous haute pression ; des conditions qui exigent un matériau résistant aux tensions.

La principale difficulté dans la préparation de l’alliage TiAl réside dans la grande différence entre les points de fusion de ses deux composants principaux, le titane et l’aluminium. Des cuissons successifs dans un four à plasma permettent de garantir la bonne homogénéité des lingots de TiAl utilisés pour usiner le boîtier de la RM 50-02.

La lunette, également façonnée en TiAl, s’accompagne d’une seconde lunette en céramique blanche ATZ. Cette céramique de grande qualité est constituée d’une part majeure de poudre d’oxyde d’aluminium injectée sous une pression de 2 000 bar. Ce procédé d’injection sous haute pression accroît la rigidité du matériau de 20 à 30 %, tout en réduisant sa porosité au minimum possible.

La céramique ATZ est réputée pour sa résistance surprenante aux rayures (1 400 Vickers) et sa couleur pérenne. Après le diamant, elle est l’un des matériaux les plus durs au monde. Un processus long et délicat d’usinage et de meulage au diamant est requis pour façonner les formes complexes de la lunette, dont la touche finale est la réalisation d’un fini mat. Les qualités de la céramique ATZ en font un matériau idéal pour la lunette, un composant fortement exposé aux chocs et aux frottements.

Le boîtier est assemblé au moyen de 20 vis Torq set® en titane grade 5 et des rondelles en acier inoxydable 316L résistantes à l’usure.

Vis Torq set® pour le boîtier
Les vis Torq set® sont dotées d’une croix dont chaque bras est décalé par rapport aux autres. Ce type de vis est utilisé dans l’industrie aérospatiale, lorsque le couple appliqué doit être exact, ainsi que pour la sécurité qu’elles apportent sur la question de la contrefaçon. Cette configuration lui offre une force plus importante que celle d’une vis cruciforme classique, tout en bénéficiant d’une excellente transmission du couple. Sa forme garantit également un emboîtement parfait avec un tournevis, pour un dévissage rapide, même lorsque la vis est rouillée, grippée ou gelée.

Couronne dynamométrique
Ce dispositif de sécurité permet d’éviter le remontage forcé, source de problèmes, tels que le bris de la tige ou la surtension du ressort du barillet.

Réhaut supérieur et inférieur
Index des heures en métal, remplis de revêtement luminescent approuvé.

Cadran
Verre saphir (épaisseur : 0,40 mm) traité antireflet (des deux côtés), protégé par 8 crampons en silicone.

Glace
  • Côté lunette : verre saphir (dureté 1800 Vickers) traité antireflet (des 2 côtés)
  • Épaisseur : 1,60 mm
  • Côté fond du boîtier : verre saphir traité antireflet (des 2 côtés)
  • Épaisseur : 1,20 mm


Finitions

Mouvement
  • Anglages polis à la main
  • Blocages polis à la main
  • Fraisages microbillés au saphir
  • Points de contact rodés et polis
  • Pivots brunis

Pièces en acier
  • Surfaces étirées et microbillées
  • Anglages polis à la main

Roues dentées
  • Moulures diamantées
  • Décorations circulaires sur les faces
  • Dorure (avant taillage de la denture)
  • Un minimum de retouches est effectué sur les rouages afin de préserver la géométrie et la performance

 PUBLICITÉ
Toutes les nouveautés
Tous les événements
Toutes les brèves
 PUBLICITÉ

Vous aimez cette montre ?

beaucoup
passionnément
pas du tout

  PUBLICITÉ
L'ÉMOTION AUTOMOBILE AVEC
Ferrari 812 Superfast
Ferrari J50
  Pages les plus consultées
1 montres Rolex, 2 montres Hublot, 3 montres Audemars Piguet, 4 montres Patek Philippe, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Jaeger-LeCoultre, 8 montres Cartier, 9 montres Breitling, 10 montres Tag Heuer, 11 montres Panerai, 12 montres Vacheron Constantin, 13 montres IWC, 14 montres Montblanc, 15 montres Breguet, 16 montres Zenith, 17 montres Baume & Mercier, 18 montres A. Lange & Söhne, 19 montres Bell & Ross, 20 montres Piaget, 21 montres Chopard, 22 montres Blancpain, 23 montres Chanel, 24 montres Girard-Perregaux, 25 montres Tudor, 26 montres Roger Dubuis, 27 montres Louis Vuitton, 28 montres Corum, 29 montres Ebel, 30 montres BRM, 31 montres Dior, 32 montres MB&F, 33 montres Bulgari, 34 montres Parmigiani, 35 montres L.Leroy, 36 montres Ulysse Nardin, 37 montres JeanRichard, 38 montres Ferdinand Berthoud, 39 montres Jaquet Droz, 40 montres Hermès, 41 montres Urwerk, 42 montres 29 Vendôme, 43 montres Porsche Design, 44 montres Ralf Tech, 45 montres Franck Muller, 46 montres H. Moser & Cie, 47 montres Bucherer, 48 montres Van Cleef & Arpels, 49 montres Vianney Halter, 50 montres Romain Jerome, 51 montres Christophe Claret, 52 montres Chaumet, 53 montres Ange Barde, 54 montres Anonimo, 55 montres Harry Winston, 56 montres Ressence, 57 montres Yema, 58 montres De Bethune, 59 montres Concord, 60 montres Rebellion,