Nouveauté SIHH 2013

Tourbillon RM 56-01 Saphir

Un niveau de conception et d’innovation incomparables

La Cote des Montres™ le 16 avril 2013



Lors de sa présentation au SIHH en 2012, le tourbillon chronographe de compétition à rattrapante RM 056 saphir, une édition limitée à 5 exemplaires, a fait l’effet d’un électro choc dans la sphère horlogère de par sa pureté, son mouvement aux finitions exemplaires et son boitier entièrement en saphir. Une révolution horlogère qui amène aujourd’hui la Maison Richard Mille à un niveau de conception et d’innovation incomparables.

Après cette prouesse technique et voulant repousser encore et toujours les limites de la très haute horlogerie, Richard Mille crée, pour 2013, une autre pièce d’exception, la RM 56-01 Saphir.

Pour l’élaboration de cette RM 56-01, dont le mouvement est d’une transparence exceptionnelle, la Maison Richard Mille a mis à profit sa très grande expérience de la squelettisation et de la construction de pièces en saphir (Al2O3), acquise grâce à ses études sur la RM 018 « Hommage à Boucheron », dont la double platine reprend ce même matériau ou encore celles menées sur le boitier de la RM 056.



Grâce à l’utilisation d’une platine en saphir – qui supporte intégralement le mouvement tourbillon à remontage manuel –, Richard Mille a réussi à apporter un maximum de luminosité dans son calibre RM56-01 avec heures et minutes, indicateur de réserve de marche et de couple respectivement à 11 et 2 heures et sélecteur de fonctions à 4 heures. Cette recherche de la transparence extrême au cœur du mouvement en titane, a également amené les ingénieurs à créer dans du saphir un pont de centre à la surface nervurée améliorant nettement sa résistance et sa légèreté ainsi que la roue de petite moyenne. Le calibre RM56-01, en saphir et titane, insensible aux écarts de température, à l’abrasion est assuré d’une excellente stabilité et de performances chronométriques exemplaires.



Son boîtier tripartite s’inspire de celui de la RM 056. Chaque composant -lunette, carrure, fond- est créé à partir d’un bloc de saphir taillé dans la masse. Plus de 40 jours d’usinage, 24 heures sur 24, ont été nécessaires pour obtenir ce boitier qui n’utilise aucune structure externe pour l’assemblage et dont l’usinage a nécessité l’achat d’une machine CNC spécifique dédiée pour la RM 56-01. Toutes les pièces en saphir ont été usinées par un grand spécialiste de ce matériau, la Maison Stettler, à Lyss en Suisse. Ce boîtier, épousant parfaitement la forme du poignet, est étanche à 30 mètres grâce à deux joints toriques en Nitril transparent et assemblé autour du calibre RM56-01 au moyen de 24 vis spline en titane grade 5.



Son bracelet pousse le concept de transparence à son paroxysme. La collaboration entre Biwi SA et Richard Mille a permis le développement d’un matériau, l’Aerospace nano®, qui tire profit des nanotechnologies pour offrir une transparence et une résistance inégalées. Les nano-renforcements de ce matériau inédit en horlogerie sont générés in situ lors de la fabrication de l’Aerospace nano®. Son comportement caoutchoutique et sa nature hydrophobique procure un touché soyeux et un confort optimal. Le bracelet de la RM 56-01 crée, à lui seul, une nouvelle classe de matériaux.



La RM 56-01 Saphir symbolise tout le savoir faire de Richard Mille dans la sublimation d’un calibre par la transparence pure. L’usinage du saphir étant un processus extrêmement délicat, la RM 56-01 est une édition très limitée de 5 pièces.

Richard Mille Tourbillon RM 56-01 Saphir
 1     2     3     4     5   
Références : RM 56-01 - RM56-01 - RM 056-01 - RM056-01

Richard Mille Tourbillon RM 56-01 Saphir

Spécifications techniques


Edition limitée de 5 pièces en saphir.

Calibre RM56-01 : mouvement tourbillon à remontage manuel avec heures, minutes, indicateur de réserve de marche, indicateur de couple et sélecteur de fonction.

Dimensions : 50.50 x 42.70 x 16.75 mm.

Poids du mouvement : environ 3.5 g.

Caractéristiques principales

Réserve de marche : Environ 70 heures (±10%) affichée sur une échelle numérique à gauche du barillet.

Platine, pont de centre et roue de petite moyenne en saphir
La structure de la platine a été totalement supprimée et remplacée par des plaques transparentes de grandes dimensions qui supportent l’ensemble du mouvement.
La structure cristalline rhomboïdale du saphir synthétique Al2O3 , en associant son point de fusion élevé de 2303 Kelvins et son coefficient thermique minimal d’expansion linéaire (6 x 10-6), lui confère une stabilité exceptionnelle même dans les conditions les plus extrêmes. Elle possède également une résistance à l’abrasion huit fois plus élevée que l’acier.
La roue de petite moyenne et le pont de centre sont également taillés dans le saphir. Le pont de centre possède notamment des nervures taillées dans le saphir afin d’augmenter la rigidité de l’ensemble de la pièce tout en allégeant la structure.

Toutes les pièces en saphir de la RM 56-01 sont traitées antireflet et ont été soumises à des essais complets de validation exigeant afin d’optimiser leur capacité de résistance.

Indicateur de couple
Cette fonction indique la tension du ressort-moteur et permet d'optimiser le remontage.
En dessous de 53 dNmm, le ressort est trop détendu. En revanche, au-dessus de 65 dNmm, la tension excessive peut nuire au fonctionnement du mécanisme, voire l’endommager. (Ces indications apparaissent sur l'échelle numérique à droite du barillet).

Sélecteur de fonctions
Un poussoir situé au centre de la couronne permet de sélectionner d’une simple pression le remontage, la mise à l’heure ou la position neutre, comme sur le sélecteur de changement de vitesse d’une voiture. Une aiguille à 4 heures affiche le mode sélectionné : W (remontage) – N (neutre) – H (mise à l’heure des aiguilles).

Balancier à inertie variable
Le balancier à inertie variable assure une meilleure fiabilité en cas de choc, lors du montage et du démontage du mouvement et garantit une plus grande exactitude chronométrique à long terme.

Barillet à rotation rapide (un tour en 6 heures au lieu de 7,5 heures)
Ce type de barillet présente les avantages suivants :
  • Le phénomène récurrent d’adhérence interne du ressort-moteur est considérablement réduit, ce qui améliore la performance,
  • Le ressort-moteur possède une excellente courbe delta, avec une réserve de marche au rapport idéal entre performance et régularité.

Cliquet de barillet à recul progressif
Ce dispositif apporte un gain appréciable (environ 20 %) au remontage, surtout lorsque le ressort est peu armé. Il contribue également à une bonne répartition de la tension interne du ressort-moteur.

Mécanisme de mise à l'heure situé côté fond et modulaire
Il présente les avantages suivants en termes de longévité et d’entretien :
  • Ce module étant monté en dehors du mouvement, il peut être remplacé sans toucher à la platine lors d’une intervention ou d’une opération d’entretien,
  • Le montage ou le démontage de ce module à partir du fond ne nécessite pas le retrait des aiguilles et du cadran.

Système amélioré de mise à l'heure (arrière du mouvement)
La friction d’engagement est remplacée par une friction de roulement. L’opération de mise à l’heure est ainsi plus fluide.

Denture du barillet et du pignon de grande moyenne à profil de développante
Le profil en développante centrale de ces dentures exerce une pression selon un angle optimal de 20°, ce qui améliore l’efficacité de l’engrenage et compense les éventuelles variations d’engagement. Il en résulte une excellente transmission du couple et une nette amélioration du rendement.

Vis spline en titane Grade 5 pour les ponts
Par leur forme, ces vis offrent un meilleur contrôle du couple de serrage pendant l’assemblage.
Ainsi, elles résistent parfaitement aux opérations de montage ou de démontage et sont peu sujettes au vieillissement.

Autres caractéristiques

  • Dimensions du mouvement : 33.20 mm x 30.90 mm
  • Epaisseur : 5.36 mm
  • Diamètre du tourbillon : 10.90 mm
  • Diamètre du balancier : 9.12 mm
  • Nombre de rubis : 28
  • Balancier : Glucydur à 2 bras et 4 vis de réglage
  • Moment d’inertie : 10 mg.cm² angle de levée 53°
  • Fréquence : 21’600 alternances par heure (3 Hz)
  • Spiral : ELINVAR de Nivarox®
  • Indicateur de couple : gradué en dNmm
  • Dispositif antichoc : Kif Elastor de KE 160 B28
  • Pierres serties dans des chatons en or blanc
  • Arbres de barillet : en Chronifer sans nickel (DIN x 46 Cr13 + S),
    présentant les propriétés suivantes :
    inoxydable, antimagnétique, trempé.

Boîtier
La lunette, la carrure et le fond de la RM 56-01 sont réalisés à partir de blocs de saphirs taillés dans la masse. Aucune structure externe n’est utilisée comme support pour l’assemblage de ces pièces.
Le saphir est réputé pour sa grande résistance aux rayures. Sa dureté est de 1800 Vickers. Constitué de cristaux d’oxyde d’aluminium (Al2O3), sa transparence résulte de la pureté de sa composition.

Le plus grand défi relevé par Richard Mille est l’usinage de telles pièces. Le challenge est d’autant plus périlleux que l’usinage du saphir est très délicat.
La réalisation d’un tel boîtier a demandé pas moins de 1000 heures d’usinage par boîtier dont 430 heures de meulage et 350 heures de polissage pour l’ensemble carrure/lunette/fond. La lunette et le fond sont traités antireflet des deux côtés.

Le boîtier tripartite est étanche à 30 mètres, grâce à deux joints toriques en Nitril.
Il est assemblé au moyen de 24 vis spline en titane grade 5 et de rondelles en acier inoxydable 316L résistantes à l’usure.

Réhauts
En titane avec traitement galvanique noir, index remplis d’un matériau luminescent homologué.

Cadran
En saphir (0,40 mm d’épaisseur) traité antireflet (des deux côtés), protégé par 8 brides en silicone insérées dans les rainures supérieure et inférieure du réhaut.

Lunette et fond
  • Côté lunette : en saphir (dureté 1800 Vickers) traité antireflet (des 2 côtés)
  • Epaisseur : 2.50 mm
  • Fond du boîtier : en saphir traité antireflet (des 2 côtés)
  • Epaisseur : 2.50 mm

Bracelet en Aerospace nano®
La collaboration entre Biwi SA et Richard Mille a permis le développement d’un matériau, l’Aerospace nano®, qui tire profit des nanotechnologies pour offrir une transparence et une résistance inégalées. Les nanorenforcements de ce matériau inédit en horlogerie sont générés in situ lors de la fabrication de l’Aerospace nano®. Son comportement caoutchoutique et sa nature hydrophobique procurent un touché soyeux et un confort optimal. Le bracelet de la RM 56-01 crée, à lui seul, une nouvelle classe de matériaux.

Finitions

Mouvement
  • Anglages polis à la main
  • Blocages polis à la main
  • Sections fraisées microbillées
  • Points de contact rodés et polis
  • Pivots brunis

Pièces en acier
  • Surfaces microbillées
  • Anglages polis à la main
  • Surfaces sus étirées

Pièces en saphir
  • Platine polie sus et sous puis traitée anti-reflet
  • Pont de centre nervuré avec creusures opaques, poli sus et sous et traité antireflet
  • Roue de petite moyenne polie sus et sous

Roues dentées
  • Moulures diamantées
  • Décorations circulaires sur les faces
  • Dorure (avant taillage de la denture)
  • Les corrections sont minimales afin de préserver la géométrie des roues et leur performance.

 PUBLICITÉ
Toutes les nouveautés
Tous les événements
Toutes les brèves
 PUBLICITÉ

Vous aimez cette montre ?

beaucoup
passionnément
pas du tout

  PUBLICITÉ
L'ÉMOTION AUTOMOBILE AVEC
Ferrari 812 Superfast
Ferrari J50
  Pages les plus consultées
1 montres Rolex, 2 montres Hublot, 3 montres Audemars Piguet, 4 montres Patek Philippe, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Jaeger-LeCoultre, 8 montres Cartier, 9 montres Breitling, 10 montres Tag Heuer, 11 montres Panerai, 12 montres Vacheron Constantin, 13 montres IWC, 14 montres Montblanc, 15 montres Breguet, 16 montres Zenith, 17 montres Baume & Mercier, 18 montres A. Lange & Söhne, 19 montres Bell & Ross, 20 montres Piaget, 21 montres Chopard, 22 montres Blancpain, 23 montres Chanel, 24 montres Girard-Perregaux, 25 montres Tudor, 26 montres Roger Dubuis, 27 montres Louis Vuitton, 28 montres Corum, 29 montres Ebel, 30 montres BRM, 31 montres Dior, 32 montres MB&F, 33 montres Bulgari, 34 montres Parmigiani, 35 montres L.Leroy, 36 montres Ulysse Nardin, 37 montres JeanRichard, 38 montres Ferdinand Berthoud, 39 montres Jaquet Droz, 40 montres Hermès, 41 montres Urwerk, 42 montres 29 Vendôme, 43 montres Porsche Design, 44 montres Ralf Tech, 45 montres Franck Muller, 46 montres H. Moser & Cie, 47 montres Bucherer, 48 montres Van Cleef & Arpels, 49 montres Vianney Halter, 50 montres Romain Jerome, 51 montres Christophe Claret, 52 montres Chaumet, 53 montres Ange Barde, 54 montres Anonimo, 55 montres Harry Winston, 56 montres Ressence, 57 montres Yema, 58 montres De Bethune, 59 montres Concord, 60 montres Rebellion,