Nouveauté juillet 2010

Moon Invader Chrono Black Metal

La légende au-delà des légendes

La Cote des Montres™ le 29 juillet 2010

La montre Romain Jerome Moon Invader Chrono Black Metal

RJ dépasse la légende avec sa nouvelle collection : La Moon Invader amplifie les émotions de l’épopée lunaire. Quatre décennies après Apollo 11, la Lune a plus colonisé notre imaginaire que nous ne l’avons nous-mêmes colonisée. La Lune est en nous. Elle est à nous. C’était, c’est, ce sera la première marche de notre future conquête du système solaire, vers Mars et vers les astéroïdes, avant que nous changions d’étoile. La Lune est notre code secret. L’aventure est relancée avec la Moon Invader : une réalité qui dépasse la fiction.


Les codes secrets d’une nouvelle légende

Les astronautes ont à vaincre les pesanteurs de l’attraction terrestre. Ce ne sont pas les pires. Moon Invader est l’arme fatale de ceux qui veulent s’arracher au carcan des traditions pour imaginer d’autres façons de penser les légendes. Moon Invader est un concentré de nouvelles idées. Vision esthétique. Pari technologique. Avancée mythologique.


Le boîtier

Un nouveau boîtier techniquement complexe pour cadrer la légende des nouvelles lunes : une rondeur plus anglée, un carré très galbé, presque un rectangle sur sa face cachée, 46 mm mêlé d’acier et de pièces détachées en provenance d’Apollo 11. Chaque montre est ainsi « imprégnée » du souvenir de l’aventure lunaire. Ce boîtier conçu comme un coffre-fort est un creuset d’alchimiste : c’est un vaisseau spatial capable d’affronter les grands espaces, en portant dans ses soutes des grains de Lune qui ensemencent les rêves.

Le dos de la Moon Invader et son disque d’argent, esquisse une Lune miniature dont la surface est travaillée comme un paysage lunaire


Les rotules et les vis

Les rotules fonctionnelles aux quatre « coins » de la quadrature du cercle imposé par le boîtier : taillées comme les pieds tout-terrain du LEM, très sophistiquées dans leur construction et montées sur des axes ancrés dans le boîtier, les rotules supportent les barrettes du bracelet en caoutchouc. Elles permettent à la montre de s’adapter à toutes les tailles de poignet. Un élément de confort qui garantit également une identité esthétique immédiatement repérable.
Signature esthétique des Moon Invader, les vis de sécurité RJ à quatre cupules se retrouvent également sur la clé de verrouillage fonctionnel du mouvement au dos de la montre. Ces vis évoquent à la fois l’univers légendaire et les codes futuristes de l’astronautique contemporaine.


L’esthétique et le cadran

Tout en conservant le X symbolique devenu traditionnel sur les cadrans RJ, la famille des Moon Invader s’offre un « maillage » directement inspiré par la résille métallique qui enveloppait les roues des véhicules lunaires. Sur le cadran travaillé en plusieurs niveaux, cette grille crée donc une trame très technique, encore jamais utilisée dans l’univers des montres, qui ajoute une dimension fonctionnelle symbolique aux nouveaux codes de la collection. Chacune des quatre plages de ce maillage est rapportée sur le cadran, dans un des espaces créé par le X central très emblématique de RJ.
Le rehaut et les compteurs sont appliqués, polis et étirés à la main : ils sont, comme les aiguilles, ajourés et enrichis de superluminova (luminescence bleu électrique la nuit).
Il y a une infinie subtilité esthétique dans le « décrochage » des cornes par rapport aux axes du X central. Beaucoup d’élégance dans la superposition de la « ronde » des minutes sur la grille du cadran, et dans l’intégration des compteurs par rapport à la structure du cadran. Un réel travail d’équilibre dans les proportions respectives du boîtier, des rotules, du cadran et de la couronne.


Fond

Promesse de la plaque en argent spécial Moon Invader apposée sur le fond stellaire de la montre : la Lune à fleur de peau, grâce à un alliage d’argent à très faible taux d’oxydation dans lequel des roches lunaires ont été fusionnées. Cette plaque gravée reproduit la surface lunaire, dont les grains minéraux interagissent ainsi, à une échelle inframoléculaire, avec le porteur de la montre. La Lune à portée de doigt, comme un talisman pour garder les pieds sur Terre. Les nervures du fond de ce boîtier et la trame grenée évoquent les futures superstructures des stations de colonisation lunaires. Ces nervures se prolongent sur le bracelet en caoutchouc. La vis de sécurité verrouille la « trappe » d’accès au mouvement de la (accès exclusivement réservé aux horlogers pour la maintenance).

RJ Moon Invader Chrono Black Metal
 1     2     3     4     5   

Romain Jerome Moon Invader Chrono Black Metal

Description technique


Calibre:RJ001-C
Mouvement:mécanique à remontage automatique
Fréquence:28,800 A/h
Empierrage:23 rubis
Réserve de marche:42h
Etanchéité:3 atm
Fonction:Heures et minutes centrales, petite seconde à 9h
Chronographe, compteur 12 heures à 6h, compteur 30 minutes à 3h
Boitier:46mm,
Acier PVD noir
Cornes dotées de vis de sécurité et de rotules intégrées pour une adaptation optimale au poignet
Carrure avec fond intégré, composé de pièces détachées en provenance d’Apollo 11
Fond stellaire grené avec médaillon gravé en , représentant la lune
Vis de sécurité RJ située dans le fond de la boîte, exclusivement accessible aux horlogers
Couronne vissée
Cadran:Grille sertie avec traverses en forme de X intégrées.
Rehauts satinés, compteurs 3h et 6h polis et satinés, compteur 9h satiné circulaire et traverses en forme de X microbillées en PVD noir
Aiguilles:Oxydées noires, polies avec superluminova C1 « blue emission »
Bracelet:Caoutchouc vulcarbonné de couleur noire
Intérieur du bracelet stellaire grené
Fermoir:Acier PVD noir
Edition limitée:1 969 pièces

The making of... Moon Silver

Les secrets d’un disque d’argent

Dos de la Moon Invader et son disque d'argent

Au dos de chaque Moon Invader, un disque d’argent esquisse une Lune miniature dont la surface est travaillée comme un paysage lunaire. Quelques grammes de poussière lunaire ont été injectés dans le lingot d’argent où ce disque a été découpé.

Fusion
Cet alliage réclame une maîtrise parfaite de la fusion de l’argent, exactement à 961°C : l’opération a été menée avec succès chez Cendres + Métaux, société de Bienne (Suisse) spécialisée dans le traitement des métaux pour l’horlogerie haut de gamme.

Manuel Emch (à gauche) et Me Manuel Piquerez - notaire (à droite) avec le premier lingot d’« argent lunaire » réalisé par Cendres + Métaux : un alliage jusqu’ici inconnu chez les fondeurs et les affineurs de métaux précieux !

Lingot
La poussière de lune (échantillon certifié) est amalgamée au métal précieux dans un creuset. L’« argent lunaire » sera ensuite composé en lingots qui seront laminés à l’épaisseur indispensable pour être découpés en rondelles brutes prêtes à être étampées.

Gravure
Une matrice a été préalablement creusée à la main par un Maître-graveur spécialiste des métiers d’art horlogers.
Objectif : recréer une surface de Lune convexe, dont l’argent évoquerait l’astre lunaire. Le savoir-faire artisanal rejoint ici la métallurgie avancée. Au burin et à la loupe, dans les copeaux d’une infinie minutie qui sculpte le métal, la créativité personnelle et l’habileté manuelle du graveur donnent naissance à un « paysage » original, dont le plus infime détail tri-dimensionnel sera ensuite reproduit sur un outil d’étampage en nickel.
Les rondelles d’argent brut sont frappées avec cet outil, au cours d’opérations répétées, entrecoupées de « recuits » de matière, pour arriver à la finition parfaite du disque.

Manuel Emch (RJ) déversant la poussière lunaire dans le creuset où l’argent est en fusion

Un paysage qui se patine
Une fois terminé, le disque d’alliage argent-poussière lunaire est posé sur le fond de chaque Moon Invader, où il va se patiner naturellement au contact du poignet, ce qui donnera à chaque « paysage » sa personnalité et son originalité. Commence alors pour la Moon Invader et celui qui la porte une nouvelle histoire.

 PUBLICITÉ
  • Corum Mini Bubble
  • Yuliya Levchenko, cadette des partenaires Richard Mille
  • Richard Mille RM 71-01 Automatic Tourbillon Talisman
  • Chopard Montre à secret Red Carpet 2018
  • Cara Delevingne interprète la campagne « Don’t Crack Under Pressure » de TAG Heuer
  • Chopard Happy Palm, la montre du Festival de Cannes
  • Bvlgari Divas’ Dream
  • Caroline de Maigret et sa montre Chanel “Boy.Friend”
  • Velvet et la diva Roger Dubuis
  • Nafi Thiam, championne d’heptathlon, fait son entrée chez Richard Mille
  • Jaeger-LeCoultre
  • Richard Mille
  • RJ
  • TAG Heuer
  • Hublot
  • Hublot
  • Montblanc
  • Ulysse Nardin
  • Omega
  • Roger Dubuis
  • Bucherer
  • Zenith
  • Rolex
  • Anonimo
  • TAG Heuer
  • Leica
  • Reservoir
  • Hublot
  • Bell & Ross
  • RJ
  • Ralf Tech
  • Chopard
  • Hublot
  • IWC
  • Anonimo
  • Zenith
  • Dubail
  • TAG Heuer
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Zenith
  • RJ
  • Hublot
  • Rolex
  • TAG Heuer
  • Panerai
  • Panerai
  • Hublot
  • TAG Heuer
  • Chopard
  • Hublot
  • Baume
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Zenith
  • Zenith
  • Zenith
  • Zenith
  • Swatch Group a décidé de quitter Baselworld
  • Hublot nomme Benoit Lecigne comme directeur général de tous les pays sous sa responsabilité
  • Bucherer annonce l'acquisition de Tourneau LLC
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Zenith comme nouvelle marque partenaire
  • Richemont announces changes to its Senior Executive Committee
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  •  PUBLICITÉ

    Vous aimez cette montre ?

    beaucoup
    passionnément
    pas du tout

      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Richard Mille, 3 montres Audemars Piguet, 4 montres Hublot, 5 montres Patek Philippe, 6 montres Omega, 7 montres Jaeger-LeCoultre, 8 montres Cartier, 9 montres IWC, 10 montres Tag Heuer, 11 montres Zenith, 12 montres Vacheron Constantin, 13 montres Panerai, 14 montres Breitling, 15 montres Baume & Mercier, 16 montres A. Lange & Söhne, 17 montres Bell & Ross, 18 montres Montblanc, 19 montres Blancpain, 20 montres Chopard, 21 montres Piaget, 22 montres Girard-Perregaux, 23 montres Breguet, 24 montres Chanel, 25 montres Tudor, 26 montres Roger Dubuis, 27 montres Corum, 28 montres Louis Vuitton, 29 montres BRM, 30 montres L.Leroy, 31 montres Dior, 32 montres Jaquet Droz, 33 montres Bulgari, 34 montres Ebel, 35 montres RJ, 36 montres JeanRichard, 37 montres Porsche Design, 38 montres Hermès, 39 montres Yema, 40 montres Dubail, 41 montres Franck Muller, 42 montres Eterna, 43 montres MB&F, 44 montres Chaumet, 45 montres Ikepod, 46 montres Ulysse Nardin, 47 montres Van Cleef & Arpels, 48 montres MATWATCHES, 49 montres Perrelet, 50 montres HYT, 51 montres H. Moser & Cie, 52 montres Urwerk, 53 montres Parmigiani, 54 montres Rebellion, 55 montres Vulcain, 56 montres Ange Barde, 57 montres Ralf Tech, 58 montres Anonimo, 59 montres Glashütte, 60 montres Schwarz Etienne,