Nouveauté Bâle 2012

Diamond Star

La collection Link Lady a elle aussi son fleuron :
un hommage vibrant à la féminité

La Cote des Montres™ le 16 mars 2012



Hollywood Studios Universal / Ext.Nuit

Plan général : Une ruelle sombre. Des pavés mouillés. Une ombre se dresse en contre-jour. Une femme marche. L’allure est vive, la silhouette déliée.

Gros plan Ses stilettos battent la cadence. L’aisance est innée, l’élégance intense.

Plan américain : Face caméra

Désinvolte, elle séduit mais n’en a cure car elle sait que rien, absolument rien, ne dure. Seul l’instant compte et il lui appartient.

Elle est belle.

Traveling sur son visage

Une étincelle dans le regard, elle défie les règles et brave les conventions. Elle refuse l’évidence, impose sa vérité et prend sa liberté. Elle donne à la tendance des airs d’éternité.

Elle est rebelle.

Fondu enchaîné sur sa main.

A son poignet, la nouvelle Link Lady.

Plan serré sur la montre.

Les diamants de la lunette scintillent, le guilloché du cadran impose ses vagues à la caméra. Sensuel, le bracelet joue avec la lumière. Les maillons imposent leur galbe si particulier.

L’objectif remonte sur la rondeur du boîtier, effleure son attache unique et délicate, termine sur la marque :

TAG Heuer

Fin de la première scène




Cela pourrait être le début d’un scenario. Un film dont l’actrice principale serait Cameron Diaz, dans un tout nouveau rôle : ambassadrice de TAG Heuer et égérie de la nouvelle collection Link Lady. Ce nouvel opus dédié à la femme belle et rebelle a naturellement trouvé sa meilleure expression au poignet de la star hollywoodienne, qui, lorsqu’elle a découvert la collection, a déclaré : « The Link Lady is more than a timepiece, it’s a piece of jewellery. When I put It on my wrist, I don’t feel It. It is easy-to-wear, sparkling, and feminine ».



Les boîtiers sont des galets de 29mm ou de 34.5mm, fins et délicats, pourvus d’attaches centrales. Ils logent un mouvement quartz avec date à 6h. Les cadrans sont ourlés d’un léger guilloché en vagues concentriques.

Enfin, reconnaissable entre tous, l’emblématique bracelet Link et ses maillons en forme de « S » ont été redessinés. Avec un seul motto : combiner élégance, confort et poésie pour les mettre au service du pur plaisir.




S… comme Star

Au cinéma, il y a celles qui attirent naturellement la lumière. Leurs mouvements sont constamment en phase avec la camera, leur visage capture l’attention et captive le spectateur, et c’est au-delà de la photogénie : elles irradient. C’est pourquoi on dit d’elles que ce sont des stars, des étoiles qui brillent au firmament du septième art.

La collection Link Lady a elle aussi son fleuron : La Diamond Star, un hommage vibrant à la féminité, qui a su capturer l’essence de la série tout en réinterprétant la partition pour un défilé haute couture hors du temps et des contingences de la gravité. Le mouvement automatique flotte dans l’espace, sa masse oscillante vole tout autour dans une chorégraphie savamment orchestrée et les diamants se prennent pour des étoiles filantes au cœur de la voie lactée. Pour offrir ce bal, le cadran et le dos de la montre s’effacent mystérieusement, laissant ainsi à l’art joaillier tout le plaisir de s’exprimer.

Cette élégante mise en scène est possible grâce à une masse plus grande que le mouvement qu’elle honore. Elle tourne à 360° entre deux glaces en saphir qui permettent à l’œil de s’approprier ce moment d’éternité. Entièrement revêtue d’or rose 18K 5N et de 192 diamants totalisant 1.35 cts, elle s’est parée de ses plus beaux atours et sort le grand jeu. Prodige mécanique et esthétique, elle est le clou du spectacle, la plus brillante des constellations, la reine de la soirée. Elle emmène fièrement derrière elle le prêt-à-porter.

Tag Heuer Diamond Star
 1     2     3     4     5   

 PUBLICITÉ
Tous les shooting
Toutes les nouveautés
Tous les événements
Toutes les brèves
 PUBLICITÉ

Vous aimez cette montre ?

beaucoup
passionnément
pas du tout

  PUBLICITÉ
L'ÉMOTION AUTOMOBILE AVEC
Ferrari J50
Jaguar I-Pace
  Pages les plus consultées
1 montres Rolex, 2 montres Hublot, 3 montres Patek Philippe, 4 montres Audemars Piguet, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Breitling, 8 montres Panerai, 9 montres Vacheron Constantin, 10 montres Cartier, 11 montres Jaeger-LeCoultre, 12 montres IWC, 13 montres Tag Heuer, 14 montres Montblanc, 15 montres Baume & Mercier, 16 montres Zenith, 17 montres Breguet, 18 montres Chopard, 19 montres A. Lange & Söhne, 20 montres Bell & Ross, 21 montres Piaget, 22 montres Chanel, 23 montres Girard-Perregaux, 24 montres Blancpain, 25 montres Roger Dubuis, 26 montres Louis Vuitton, 27 montres Corum, 28 montres Tudor, 29 montres Dior, 30 montres BRM, 31 montres Ebel, 32 montres L.Leroy, 33 montres Bulgari, 34 montres S.T. Dupont, 35 montres Parmigiani, 36 montres Ralf Tech, 37 montres H. Moser & Cie, 38 montres Ferdinand Berthoud, 39 montres Franck Muller, 40 montres Chaumet, 41 montres Porsche Design, 42 montres Jaquet Droz, 43 montres JeanRichard, 44 montres Hermès, 45 montres Ulysse Nardin, 46 montres Salon de Genève, 47 montres Ressence, 48 montres MB&F, 49 montres Harry Winston, 50 montres Yema, 51 montres Frédérique Constant, 52 montres Perrelet, 53 montres Van Cleef & Arpels, 54 montres Wyler Genève, 55 montres Eterna, 56 montres Urwerk, 57 montres Bucherer, 58 montres HYT, 59 montres Greubel Forsey, 60 montres Christophe Claret,