@Tudor #BlackBay #GMT

Black Bay GMT

L’essence de Black Bay

La Cote des Montres™ le 03 avril 2018



Tudor met son emblématique Black Bay à l'heure internationale avec l'ajout d'une fonction GMT. Ce modèle à l’immanquable lunette bordeaux et bleue est en outre équipé d’un nouveau mouvement manufacture.

Tudor enrichit la ligne Black Bay avec l'introduction d'un modèle à fuseaux horaires multiples, une complication hautement fonctionnelle, également connue sous le nom de GMT, qui permet de se situer dans le temps local sans perdre de vue l'heure qu'il est dans deux autres fuseaux horaires. Reconnaissable à sa lunette tournante qui emprunte son bleu profond et son bordeaux à d’autres modèles de la ligne, dans une exécution mate cependant, la Black Bay GMT se veut aussi un clin d’œil aux premières heures de cette fonction horlogère.



L’indication des fuseaux supplémentaires se fait grâce à une aiguille rouge de type « snowflake », la signature esthétique de Tudor, faisant le tour du cadran en 24 heures ainsi qu’une lunette tournante bidirectionnelle graduée sur 24 heures également. Les douze heures du jour y sont imprimées sur la section bordeaux, les heures nocturnes sur la section bleue.



Habillée d'un boîtier en acier de 41 mm de diamètre, le modèle Black Bay GMT est étanche à 200 mètres et conçu pour affronter les éléments. Son tube de couronne est en acier satiné - une nouveauté dans la ligne Black Bay - dans la continuité esthétique de la boîte et de la couronne. Son cadran noir contrastant enfin garantit une lisibilité en toutes conditions, grâce à ses index luminescents situés à chaque heure. Une mention GMT apparait sur le cadran à 6 heures.




Le Calibre Manufacture MT5652

Un nouveau calibre manufacture, portant la référence MT5652, a été développé par Tudor pour animer le modèle Black Bay GMT. La ligne de calibres manufacture Tudor gagne donc une nouvelle fonction avec cette introduction qui démontre la démarche de développement technique propre à Tudor. Elle ne consiste pas à empiler des modules de complication, mais s'appuie sur une architecture évolutive, capable d'intégrer des fonctionnalités nouvelles. Un détail pour certain, un must pour les puristes horlogers.



Ce calibre MT5652 présente l'apparence et les finitions typiques des calibres manufacture Tudor. Son rotor ajouré est satiné avec des détails sablés alors que ses ponts et sa platine exposent une alternance de surfaces sablées, polies et de décorations faites au laser. Sa construction est pensée pour la robustesse, la longévité et la fiabilité, à l’image de son balancier à inertie variable maintenu par un solide pont traversant à double point d'ancrage. Couplé à un spiral amagnétique en silicium, ils permettent au calibre MT5652 d’être certifié chronomètre par le COSC. Sa réserve de marche « weekend-proof » enfin est de 70 heures, permettant au porteur de poser sa montre le vendredi soir et de la reprendre le lundi matin sans devoir la remonter.




Un bracelet à « rivet »

Le bracelet du modèle Black Bay GMT s’inspire des bracelets pliés à rivets des montres Tudor fabriquées dans les années 50 et 60. Leurs particularités étaient d’avoir les têtes de rivets de fixation des maillons apparentes sur la tranche du bracelet ainsi qu’une « fuite en escalier ». Ces deux détails esthétiques sont intégrés au bracelet du modèle Black Bay GMT qui bénéficie d’une construction moderne avec maillons massifs. Deux configurations supplémentaires sont proposées : bracelet en cuir marron « Terra di Siena » et boucle déployante ou bracelet en tissu noir avec filet bordeaux. Manufacturé de manière artisanale selon la technique Jacquard par une entreprise familiale cent cinquantenaire de la région de Saint-Étienne en France, ce dernier est l’une des signatures de Tudor, qui fait figure de précurseur en la matière.




L’essence de Black Bay

À l’instar de l'ensemble de la ligne Black Bay, la Black Bay GMT propose un cadran inspiré de celui des montres de plongée Tudor produites dans les années 50. Il emprunte également les aiguilles Tudor à la forme angulaire caractéristique, surnommées snowflake dans les cercles de collectionneurs et apparues au catalogue de la marque dès 1969. La couronne de taille généreuse enfin, élément identifiant de la première génération de montres de plongée Tudor étanche à 200 mètres, est elle aussi reprise dans ces modèles actuels.



La ligne Black Bay est en effet le résultat de subtiles combinaisons de codes esthétiques historiques et d’horlogerie contemporaine. À l’opposé d’un travail de réédition à l’identique d’un classique, elle propose un condensé de plus de 60 années de montres de plongée Tudor, résolument ancré dans le présent. Si le ressenti est néo-vintage, les techniques de fabrication, le niveau de fiabilité, de robustesse, la qualité des finitions sont conformes aux exigences les plus élevées d'aujourd'hui.




Tudor is Born to Dare

En 2017, Tudor a lancé une nouvelle campagne avec « Born To Dare » comme signature. Cette accroche fait référence à l’histoire de la marque, hier comme aujourd’hui. Elle raconte les aventures de ces individus qui ont accompli des exploits sur terre, dans les airs, sous l’eau et sur les glaces, une Tudor au poignet. Elle fait également référence à la vision de son fondateur Hans Wilsdorf, pour qui une montre devait être capable de résister aux conditions les plus extrêmes, aux styles de vie les plus audacieux.



Elle témoigne enfin de l’approche horlogère singulière de Tudor qui participe aujourd’hui grandement de sa renommée. A la pointe de l’industrie horlogère, les innovations de la marque en sont désormais des références incontournables. Pour lui donner la portée qu’elle mérite, l’esprit « Born To Dare » de Tudor est représenté dans le monde entier par des ambassadeurs de premier plan, dont la réussite exceptionnelle est indéniablement le fruit d’une audace peu commune.




À propos de Tudor

Tudor est une marque horlogère suisse qui propose des montres mécaniques à l’esthétique raffinée, à la fiabilité éprouvée et au rapport qualité prix unique. Les origines de Tudor datent de 1926 quand « The Tudor » fut enregistré en tant que marque pour le compte d’Hans Wilsdorf, fondateur de Rolex.



En 1946, ce dernier établit la société Montres Tudor SA pour fabriquer des montres respectant la philosophie de qualité traditionnelle de Rolex à un prix plus accessible. Au cours de leur histoire, les montres Tudor ont été le choix des aventuriers les plus audacieux comme des professionnels les plus aguerris. Aujourd’hui, la collection Tudor inclut des lignes emblématiques telles que Black Bay, Heritage, Pelagos, Glamour ou 1926. Depuis 2015, Tudor propose des mouvements manufacture, mécaniques et aux multiples fonctions.

Tudor Black Bay GMT

Description technique


Référence :79830RB
Boîtier :Acier, finition polie et satinée
Diamètre :41 mm
Lunette :Tournante bidirectionnelle 48 crans en acier avec disque en aluminium éloxé bordeaux / bleu mat, gradué sur 24 heures
Couronne :Acier vissée ornée de la rose TUDOR en relief, avec tube de couronne en acier satiné circulaire
Cadran :Noir, bombé
Glace :Saphir bombée
Étanchéité :Jusqu’à 200 m
Mouvement :Calibre Manufacture MT5652 (COSC)
Mouvement mécanique à remontage automatique bidirectionnel par rotor
Construction intégrée
Précision :Chronomètre suisse officiellement certifié par le COSC (Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres)
Fonctions :Heures sautantes (second fuseau horaire)
24 heures, minutes, et secondes au centre
Date instantanée à 3h sans plage de non-correction synchronisée sur l’aiguille des heures sautantes
Stop seconde pour mise à l’heure précise
Oscillateur :Balancier à inertie variable, micro-réglage par vis
Spiral amagnétique en silicium
Fréquence :28 800 Alt/H (4 Hz)
Diamètre total :31,8 mm
Épaisseur :7,52 mm
Empierrage :28 rubis
Réserve de marche :Environ 70 heures
Bracelet :Acier riveté, finition polie et satinée,
ou en cuir marron « Terra di Siena »
ou en tissu noir avec bande bordeaux
Boucle :Déployante et fermoir de sécurité ou boucle ardillon (pour le bracelet tissu)

 PUBLICITÉ
  • Chopard Happy Palm, la montre du Festival de Cannes
  • Bvlgari Divas’ Dream
  • Caroline de Maigret et sa montre Chanel “Boy.Friend”
  • Velvet et la diva Roger Dubuis
  • Nafi Thiam, championne d’heptathlon, fait son entrée chez Richard Mille
  • Hermès Klikti
  • Cartier Révélation d’une Panthère
  • Girard-Perregaux Cat’s Eye Day and Night Haute Joaillerie
  • Total look Hublot à Zermatt
  • Richard Mille RM 07-01 Céramique Noire Sertie
  • Hublot
  • Zenith
  • BRM
  • Tag Heuer
  • Jacob & Co.
  • Bulgari
  • Hublot
  • RJ
  • Omega
  • Tudor
  • Bell & Ross
  • Ralf Tech
  • Hublot
  • Zenith
  • Tag Heuer
  • Bulgari
  • Patek Philippe
  • Bell & Ross
  • Tag Heuer
  • Hublot
  • Rolex
  • Breitling
  • Schwarz Etienne
  • Louis Vuitton
  • Hermès
  • Roger Dubuis
  • Tag Heuer
  • Anonimo
  • Richard Mille
  • Roger Dubuis
  • Zenith
  • Richard Mille
  • Zenith
  • Zenith
  • Hublot
  • Bucherer
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Hublot
  • Bulgari
  • Tag Heuer
  • Tag Heuer
  • Breitling
  • Richard Mille
  • Richard Mille
  • Corum
  • Rolex
  • Rolex
  • Roger Dubuis
  • Girard-Perregaux
  • Anonimo
  • Vacheron Constantin
  • SIHH
  • Hublot
  • Audemars Piguet
  • Zenith
  • Hublot
  • Anonimo
  • BRM
  • Richard Mille
  • Hublot nomme Benoit Lecigne comme directeur général de tous les pays sous sa responsabilité
  • Bucherer annonce l'acquisition de Tourneau LLC
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Zenith comme nouvelle marque partenaire
  • Richemont announces changes to its Senior Executive Committee
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  • La Maison Louis Vuitton inaugure sa Manufacture Horlogère : La Fabrique du Temps
  •  PUBLICITÉ
      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Audemars Piguet, 3 montres Hublot, 4 montres Richard Mille, 5 montres Omega, 6 montres Patek Philippe, 7 montres Cartier, 8 montres IWC, 9 montres Jaeger-LeCoultre, 10 montres Vacheron Constantin, 11 montres Tag Heuer, 12 montres Zenith, 13 montres Breitling, 14 montres Baume & Mercier, 15 montres Chopard, 16 montres Breguet, 17 montres Panerai, 18 montres Chanel, 19 montres Montblanc, 20 montres A. Lange & Söhne, 21 montres Bell & Ross, 22 montres Blancpain, 23 montres Girard-Perregaux, 24 montres Tudor, 25 montres Piaget, 26 montres BRM, 27 montres Louis Vuitton, 28 montres Roger Dubuis, 29 montres Dior, 30 montres Corum, 31 montres Jaquet Droz, 32 montres L.Leroy, 33 montres Bulgari, 34 montres JeanRichard, 35 montres Parmigiani, 36 montres Eterna, 37 montres Hermès, 38 montres Jacob & Co., 39 montres Franck Muller, 40 montres Van Cleef & Arpels, 41 montres Ebel, 42 montres Chaumet, 43 montres Harry Winston, 44 montres Ulysse Nardin, 45 montres Urwerk, 46 montres RJ, 47 montres Porsche Design, 48 montres H. Moser & Cie, 49 montres Bombardier, 50 montres Schwarz Etienne, 51 montres Bucherer, 52 montres MB&F, 53 montres De Bethune, 54 montres Greubel Forsey, 55 montres Ralf Tech, 56 montres Grand Prix de Genève, 57 montres Graham-London, 58 montres Yema, 59 montres Christophe Claret, 60 montres Ralph Lauren Watch & Jewelry,
     PUBLICITÉ