Nouveauté Bâle 2013

Fastrider Black Shield

Un concentré de force et de virilité associé à une fiabilité extrême

La Cote des Montres™ le 28 avril 2013



Lorsque la céramique high-tech, entre dans l’univers Tudor, le résultat est naturellement hors norme, puissant et unique. Il en est ainsi de la nouvelle Tudor Fastrider Black Shield, un concentré de force et de virilité associé à une fiabilité extrême.



Car la nouvelle Tudor Fastrider Black Shield, c’est d’abord un boîtier monobloc en céramique high-tech noire mate. C’est ensuite un garde-temps – totalement noir – hors du commun. C’est enfin un chronographe au tempérament de feu qui vient renforcer une ligne de produits Tudor dédiée à la vitesse et à la performance. Au point que s’il fallait la comparer à un deux roues porteur de rêves, de puissance et d’émotions, la Tudor Fastrider Black Shield serait assurément associée à une moto sans équivalent.



Dans cet esprit, et pour accompagner le lancement de la Tudor Fastrider Black Shield, Tudor a customisé – grâce à la collaboration de son partenaire Ducati – le modèle Diavel Carbon d’une teinte noire mate enveloppant toute la moto et d’une signature rouge afin d’en souligner les détails.

Ces deux machines mécaniques, expression extrême de force et de masculinité, se devaient d’être présentées dans un univers de puissance sauvage et de déchaînement des éléments. Un univers volcanique évoquant avec précision la fusion à haute température accompagnant la genèse de la céramique high-tech et le caractère très affirmé de la Tudor Fastrider Black Shield.



Monolithique et inrayable, le boîtier monobloc en céramique noire mate de la Tudor Fastrider Black Shield est un modèle du genre. Sa particularité ? Non seulement il est exécuté entièrement en céramique high-tech injectée – et non composé de céramique posée en surcouche sur un autre matériau – mais il est réalisé d’un seul tenant. Ainsi toute la carrure est produite en une seule pièce, une performance unique pour des montres de ce segment. Au-delà de l’esthétique racée qui se dégage de ce chronographe, le procédé extrêmement complexe mis en œuvre – résultat d’une expertise technologique acquise lors de la mise au point de la lunette qui équipe la ligne Pelagos – garantit une fiabilité et une résistance exceptionnelles à la carrure ainsi qu’à la lunette.



Etanche à 150 mètres, équipé de poussoirs en prise directe et d’une couronne vissée en acier traités PVD, le boîtier de 42 mm abrite un mouvement chronographe mécanique à remontage automatique disposant d’une réserve de marche d’environ 46 heures. La finition mate retenue pour habiller ce boîtier monobloc met particulièrement en valeur les courbes franches et les lignes tendues de ce chronographe. Ainsi que les volumes, à l’image de l’échelle tachymétrique gravée sur la lunette. La force qui se dégage de ce boîtier prend plus de relief encore grâce aux éléments rouges – y compris la matière luminescente – qui ponctuent le cadran. Témoignage du soin extrême porté au détail, un joint rouge placé sous la glace saphir vient souligner la présence de ce modèle répondant de surcroît aux codes couleur de Tudor. Expression unique de la précision et de la performance, ce chronographe est proposé sur un bracelet caoutchouc ou sur bracelet cuir surpiqué rouge.



Autre teinte, autre expression: la Tudor Fastrider Black Shield est également proposée dans une version qui allie le noir mat du boîtier et du cadran à une teinte bronze pour les aiguilles et les index. Cette version est disponible sur bracelet caoutchouc ou sur bracelet Alcantara® beige surpiqué noir.

Tudor Fastrider Black Shield
 1     2     3     4     5   











Tudor Fastrider Black Shield

Description technique




Références :42000CR et 42000CN
Boîtier :En céramique noire mate
Diamètre :Ø 42 mm
Finition :Microbillée et carrure monobloque
Lunette :Fixe en céramique noire mate avec échelle tachymétrique gravée
Mouvement :Chronographe mécanique à remontage automatique
Calibre :Tudor 7753
Réserve de marche :~ 46 heures
Couronne :En acier vissée traitée PVD noir, avec double étanchéité
et ornée du logo Tudor gravé
Poussoirs
de chronographe
:En acier traités PVD noir à 2 h et 4 h
Compteurs :Totalisateurs de 30 minutes à 3 h et de 12 heures à 6 h
Petite seconde à 9 h
Date à 4 h 30
Correcteur rapide de date avec écusson en PVD à 9 h sur la carrure
Glace :Saphir anti-rayure et anti-reflet
Etanche :Jusqu’à 150 m
Bracelet :En cuir ou en caoutchouc
Boucle :Déployante et fermoir de sécurité traités PVD noir

 PUBLICITÉ
Tous les shooting
Toutes les nouveautés
Tous les événements
Toutes les brèves
 PUBLICITÉ

Vous aimez cette montre ?

beaucoup
passionnément
pas du tout

  PUBLICITÉ
L'ÉMOTION AUTOMOBILE AVEC
Ferrari J50
Jaguar I-Pace
  Pages les plus consultées
1 montres Rolex, 2 montres Hublot, 3 montres Patek Philippe, 4 montres Audemars Piguet, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Breitling, 8 montres Panerai, 9 montres Vacheron Constantin, 10 montres Cartier, 11 montres Jaeger-LeCoultre, 12 montres IWC, 13 montres Tag Heuer, 14 montres Montblanc, 15 montres Baume & Mercier, 16 montres Zenith, 17 montres Breguet, 18 montres Chopard, 19 montres A. Lange & Söhne, 20 montres Bell & Ross, 21 montres Piaget, 22 montres Chanel, 23 montres Girard-Perregaux, 24 montres Blancpain, 25 montres Roger Dubuis, 26 montres Louis Vuitton, 27 montres Corum, 28 montres Tudor, 29 montres Dior, 30 montres BRM, 31 montres Ebel, 32 montres L.Leroy, 33 montres Bulgari, 34 montres S.T. Dupont, 35 montres Parmigiani, 36 montres Ralf Tech, 37 montres H. Moser & Cie, 38 montres Ferdinand Berthoud, 39 montres Franck Muller, 40 montres Chaumet, 41 montres Porsche Design, 42 montres Jaquet Droz, 43 montres JeanRichard, 44 montres Hermès, 45 montres Ulysse Nardin, 46 montres Salon de Genève, 47 montres Ressence, 48 montres MB&F, 49 montres Harry Winston, 50 montres Yema, 51 montres Frédérique Constant, 52 montres Perrelet, 53 montres Van Cleef & Arpels, 54 montres Wyler Genève, 55 montres Eterna, 56 montres Urwerk, 57 montres Bucherer, 58 montres HYT, 59 montres Greubel Forsey, 60 montres Christophe Claret,