Nouveautés décembre 2005

Impérial Gong Édition Limitée

Une exclusivité européenne en vente à Monaco

La Cote des Montres™ le 14 décembre 2005

Vulcain Imperial Gong Edition Limitée en vente à Monaco chez Temps & Passion

Le réveil de Vulcain

«Always at the right time at the right place»: telle est la devise de Vulcain. Telle est aussi la philosophie qui a présidé à son renouveau, au printemps 2002. Le «bon moment», c’est le retour en force de la belle horlogerie mécanique, avec la vogue croissante des «complications utiles», dont le réveil est l’un des meilleurs exemples. Quant au «bon endroit», la manufacture a été installée dans une maison de maître du Locle, au cœur du Jura neuchâtelois, afin de relancer la production du Calibre Cricket tout en bénéficiant des meilleures compétences horlogères. Mais pas question de se contenter de simples rééditions. Si toutes les montres Vulcain «nouvelle génération» sont équipées du célèbre Calibre réveil – leur signe de reconnaissance – l’objectif est de faire évoluer le mouvement, de le perfectionner et de lui ajouter des complications additionnelles et utiles, telles un second fuseau horaire sur les modèles Aviator Dual Time, une heure universelle sur les Aviator GMT ou un quantième à 6h et une lunette intérieure pour le temps écoulé sur l’Aviator Elapse Time. Dans ce but, la manufacture Vulcain s’est adjoint un département construction.

2005 : La première montre-réveil à tourbillon

Aujourd’hui Vulcain couronne cette quête d’excellence en intégrant un Calibre réveil, dont les éléments distinctifs techniques sont inspirés du calibre Vulcain Cricket, à la plus prestigieuse des complications, le tourbillon, combiné à un double barillet et à une réserve de marche de 130 heures. Un véritable exploit en matière de miniaturisation. Conçu pour compenser les effets de la gravitation terrestre sur la marche de la montre, et donc améliorer la précision du mouvement, le mécanisme de tourbillon se compose d’une cage mobile dans laquelle sont enfermés l’organe réglant (balancier-spiral) et l’échappement, et qui effectue un tour sur elle-même en une minute. Noblesse oblige, Vulcain a développé l’une des formes de tourbillons les plus sophistiquées qui soient et les plus complexes à réaliser, le tourbillon volant. Une construction aérienne, sans pont, qui donne l’impression de flotter dans le vide et qui se laisse admirer sous toutes ses faces grâce à l’ouverture dans le cadran et au fond transparent. Ce chef-d’œuvre de finesse et de précision micrométrique – la cage de tourbillon comporte près de 62 pièces, pour un poids d’à peine 0.50 grammes – est patiemment manufacturé dans le plus grand respect de l’art horloger. Il est le parfait reflet de la tradition des artisans du Jura neuchâtelois et allie la beauté des gestes ancestraux aux tout derniers perfectionnements de la technique.
La raquette en acier bleui de la cage de tourbillon permet de lire la petite seconde sur le cadran auxiliaire à 9h.

Un magnifique timbre cathédrale

A montre-réveil exceptionnelle, son exceptionnel. Pour le plaisir de l’oreille – et pour le plus grand bonheur des connaisseurs – Vulcain a doté le mouvement du modèle « Impérial Gong » d’un timbre cathédrale tel qu’on en trouve dans les montres à répétition minutes les plus exclusives. Pour obtenir cette sonorité riche et profonde, le timbre est enroulé deux fois tout autour du mouvement. Le marteau qui vient frapper le timbre est visible dans une ouverture à 12h. Pour le reste, Vulcain est restée fidèle à l’architecture des éléments techniques distinctifs du Calibre réveil Cricket, avec ses deux barillets (le premier pour le mouvement, le second pour la sonnerie); la bascule alternative de couronne ainsi que le rochet de sonnerie et le rochet mouvement – trois éléments essentiels du Calibre Cricket – se laissent admirer dans une ouverture à 3h. L’aiguille triangulaire rouge du cadran auxiliaire (à 3h) permet de régler l’heure de réveil à l’aide du poussoir situé à 2h et de la couronne située à 3h ; grâce à son revêtement luminescent, un coup d’œil suffit dans le noir pour s’assurer que l’heure est correctement réglée.

Des finitions haut de gamme

Pour loger ce mouvement novateur, Vulcain a dessiné un boîtier sobre et très contemporain qui met parfaitement en valeur l’aspect technique du cadran. Cet écrin se décline exclusivement en or 18 carats rose ou gris. Le cadran en argent massif se distingue par son équilibre parfait, par ses détails très raffinés et par ses finitions caractéristiques des plus beaux fleurons de haute horlogerie: guilloché main, indexes appliques en or 18 carats, réhaut avec chiffres gravés main et laqués. Les aiguilles de type « Dauphine » sont en or 18 carats avec revêtement luminescent. Les terminaisons du mouvement, visibles à travers le fond transparent, ont également été exécutées dans toutes les règles de l’art: décor Côtes de Genève, perlage, pièces anglées à la main, vis bleuies de façon artisanale.

Une production limitée

Avec son tourbillon volant, le modèle « Impérial Gong » de Vulcain s’impose comme la plus noble et la plus sophistiquée des montres-réveils. Il sera présenté en avant-première au printemps 2005. Vu la complexité du mouvement et le caractère artisanal de la production, il ne sera manufacturé qu’en très petites quantités. Cette création exclusive, ce garde-temps de haut vol prouve que trois ans après sa renaissance, le spécialiste de la montre-réveil mécanique a rejoint le sérail des marques suisses les plus prestigieuses. Un nouveau chapitre de l’histoire de Vulcain…

Or gris, production : 6 pièces (dont 1 pour l’Europe)

Prix public : 187 500 Euros

Vulcain Impérial Gong Édition Limitée
 1     2     3     4     5   

 PUBLICITÉ
  • Bvlgari Serpenti Misteriosi Romani
  • Bvlgari Serpenti Seduttori
  • Hermès Heure H
  • TAG Heuer revisite ses Carrera Lady
  • OMEGA Trésor
  • Dior Grand Bal Opéra
  • Dior Grand Bal Couture
  • Cartier Libre
  • Audemars Piguet Sapphire Orbe
  • Ester Ledecká rejoint l’équipe Richard Mille
  • IWC
  • Bell & Ross
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Parmigiani
  • Bulgari
  • Audemars Piguet
  • Chanel
  • Panerai
  • Hublot
  • TAG Heuer
  • Bucherer
  • TAG Heuer
  • A. Lange & Söhne
  • Ulysse Nardin
  • Roger Dubuis
  • Panerai
  • Ralf Tech
  • Hublot
  • RJ
  • Breitling
  • A. Lange & Söhne
  • IWC
  • Chopard
  • Bulgari
  • Vacheron Constantin
  • Hublot
  • Grand Prix de Genève
  • Fondation Haute Horlogerie
  • Bucherer
  • A. Lange & Söhne
  • Hublot
  • Bulgari
  • RJ
  • Panerai
  • SIHH
  • The Unnamed Society
  • Zenith
  • Richard Mille
  • Hublot
  • Bucherer
  • RJ
  • TAG Heuer
  • Hublot
  • Panerai
  • Anonimo
  • Zenith
  • Richard Mille
  • RJ
  • Hublot
  • LVMH annonce la première exposition de ses marques horlogères suisses à Dubai
  • CHANEL prend une participation dans la Manufacture KENISSI
  • Le SIHH et Baselworld harmonisent leurs dates à partir de 2020
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Breitling comme nouvelle marque partenaire
  • Richard Mille annonce son retrait du SIHH
  • CHANEL prend une participation dans Montres Journe SA
  • Kering nomme Patrick Pruniaux directeur général de ses maisons horlogères suisses
  • Swatch Group a décidé de quitter Baselworld
  • Hublot nomme Benoit Lecigne comme directeur général de tous les pays sous sa responsabilité
  • Bucherer annonce l'acquisition de Tourneau LLC
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Zenith comme nouvelle marque partenaire
  • Richemont announces changes to its Senior Executive Committee
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  •  PUBLICITÉ

    Vous aimez cette montre ?

    beaucoup
    passionnément
    pas du tout

      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Hublot, 3 montres Vacheron Constantin, 4 montres Richard Mille, 5 montres Patek Philippe, 6 montres Cartier, 7 montres Baume & Mercier, 8 montres Omega, 9 montres IWC, 10 montres Audemars Piguet, 11 montres TAG Heuer, 12 montres A. Lange & Söhne, 13 montres Panerai, 14 montres Jaeger-LeCoultre, 15 montres Bell & Ross, 16 montres Breitling, 17 montres Zenith, 18 montres Roger Dubuis, 19 montres Girard-Perregaux, 20 montres Chopard, 21 montres Chanel, 22 montres Blancpain, 23 montres Tudor, 24 montres Breguet, 25 montres Montblanc, 26 montres BRM, 27 montres Piaget, 28 montres Corum, 29 montres Louis Vuitton, 30 montres Dior, 31 montres Parmigiani, 32 montres Ebel, 33 montres L.Leroy, 34 montres Bulgari, 35 montres Jaquet Droz, 36 montres Van Cleef & Arpels, 37 montres Bucherer, 38 montres Ralf Tech, 39 montres RJ, 40 montres Ulysse Nardin, 41 montres Ikepod, 42 montres Porsche Design, 43 montres H. Moser & Cie, 44 montres JeanRichard, 45 montres Rebellion, 46 montres Hermès, 47 montres Yema, 48 montres F. P. Journe, 49 montres Eterna, 50 montres Alpina, 51 montres Franck Muller, 52 montres Grand Prix de Genève, 53 montres LVMH, 54 montres S.T. Dupont, 55 montres Wyler Genève, 56 montres Bombardier, 57 montres Glashütte, 58 montres Perrelet, 59 montres Chaumet, 60 montres Urwerk,