Nouveautés août 2011

La nouvelle TAG Heuer Link

ou la renaissance d’une icône

La Cote des Montres™ le 23 août 2011



Comment une montre suisse devient-elle l’allégorie du style et de l’élégance ? Grâce à un design audacieux, à des poignets célèbres qui l’ont portée, mais aussi grâce au confort inégal qu’elle offre. Voilà ce qui a fait entrer la TAG Heuer LINK dans la légende. Elle est aussi la montre de toutes les occasions : quoique vous fassiez, où que vous soyez, la TAG Heuer LINK vous définit : urbain, actif, esthète, sûr de vous et de votre place dans le monde.

Figurant parmi les fleurons de la marque, la TAG Heuer LINK se reconnaît immédiatement. Un maître-mot la définit autant dans son design ergonomique que dans son élégance discrète et très moderne : avant-garde.



Mouvement, pureté, courbe, précision, dynamisme tant dans la forme que dans l’allure épurée, la nouvelle TAG Heuer LINK est fluide. Les symétries entre le cadran et le bracelet, ainsi qu’entre les maillons eux-mêmes évoquent la légèreté, la liberté. Inspirée de l’architecture contemporaine, elle a des lignes franches, un acier lumineux, des index sobres. Le design est ouvert et direct, faisant explicitement partie d’un tout. La montre flotte, aérienne, sur le poignet mais elle dégage aussi, par la puissance de sa forme, une impression de robustesse. Rarement fonction, confort et esthétique ont été si élégamment réunis.




La nouvelle TAG Heuer Link

Avant-garde, élégance, confort, plus que jamais.


En 25 ans, la TAG Heuer LINK a subi plusieurs transformations. L’actuelle réinterprétation est, à ce jour, la plus radicale. Les lignes sont nettes, en adéquation avec les goûts de notre époque. Le style est plus urbain et dynamique mais reste fidèle aux valeurs intemporelles de la TAG Heuer LINK, à son allure inimitable et à son aura.



Encore plus pure, plus élancée, plus contemporaine mais inéluctablement liée à ses codes et à son identité caractéristiques, la nouvelle LINK imprime le mouvement de l’avant-garde.

Quatre éléments caractéristiques définissent la nouvelle TAG Heuer LINK : son bracelet, son boîtier, sa lunette et son cadran.

Le bracelet
Le bracelet, avec ses maillons en S immédiatement reconnaissables, atteint un degré inégalé de confort. Il associe, dans ses lignes d’une extrême pureté, simplicité, fluidité des formes et netteté. Les S sont en acier brossé et le poli des côtés des maillons a été retravaillé pour être encore plus éclatant. Les valeurs héritées du modèle original sont toujours là : avant-garde, luxe, beauté, confort et souplesse sans égal.

Le boîtier
Le nouveau boîtier est une superbe réinterprétation de l’original, avec, à la place du fini brossé, un saisissant contraste entre l’aspect brossé des cornes et le poli de son pourtour, tout en arrondi. Étanche à 100 mètres, il est aussi solide et puissant que ses prédécesseurs alors que son allure générale se veut pourtant plus fine et plus plate, plus contemporaine.

La lunette
La lunette fixe est d’une conception hautement sophistiquée, jouant avec les superpositions et les formes rondes et “coussin” (excepté dans le cas du modèle à quartz). Les différentes strates attrapent la lumière et la façonnent avec élégance et de multiples manières. Les chiffres gravés garantissent une lisibilité optimale.

Le cadran
Affichant l’esthétique que dictent les fonctions de la montre (Quartz, Auto, Day-Date, Calibre S, Chronographe), le cadran se décline en diverses tailles. Noir ou argent, il a immanquablement ces stries verticales qui accrochent le regard, rappellent en écho la géométrie du bracelet et lui confèrent charme et profondeur. Le logo monochrome TAG Heuer est appliqué à la main, à l’instar des index polis, cintrés et facettés. Les aiguilles des heures et des minutes facettées et polies sont rhodiées et les marqueurs luminescents.



Si l’allure générale est radicalement nouvelle, l’esprit fort et le caractère intemporel de l’original se reconnaissent encore immédiatement dans chaque élément. La LINK reste ce qu’elle a toujours été : la montre de sport la plus élégante de TAG Heuer, avant-gardiste dans l’âme, et désormais portée par une technologie nouvelle haut de gamme et une économie de forme très urbaine et contemporaine.




La LINK. La montre de sport élégante

Déclinée dans différentes tailles et dotée de différents mouvements TAG Heuer, la LINK est, plus que jamais, une référence mondiale en matière d’avant-garde, d’élégance, de design et d’ergonomie.



Le fleuron de la ligne est la LINK Chronographe automatique (43 mm) Calibre 16. Une élégante réinterprétation, particulièrement remarquable pour l’échelle tachymétrique noire sur sa lunette fixe polie en forme de “coussin”. Ce beau chronographe bat au rythme du puissant Calibre 16 de TAG Heuer. Le guichet biseauté de la date est à 3 heures. Les surfaces du boîtier et du bracelet sont polies et brossées pour un éclat intense tandis que la nouvelle signature LINK, les stries verticales, apparaît sur le large cadran noir ou argent. Un cadran de plus grande taille pour une meilleure lisibilité et plus d’espace pour les fonctions, notamment un compteur des secondes courantes surdimensionné avec bords en argent à 9 heures, qui permet à celui qui le porte de vérifier son fonctionnement en un seul coup d’œil. Il est également pourvu d’un verre saphir bombé inrayable traité antireflets des deux côtés et d’une boucle déployante en acier massif avec boutons-poussoirs de sécurité. Le fond du boîtier vissé est orné du logo TAG Heuer.



Les autres modèles d’avant-garde sont la LINK Chronographe (43 mm) Calibre S, qui affiche avec élégance et simplicité les 1/100es de seconde, ainsi que toute une ligne de montres automatiques. La LINK Quartz (40 mm) est l’édition d’entrée. La LINK Automatique (40 mm) Calibre 6 et la LINK Automatique (42 mm) Calibre 5 – Day Date sont disponibles avec chiffres arabes ou romains sur la lunette. Quant à ceux qui ont envie d’une touche supplémentaire de luxe, ils choisiront l’étonnante édition Calibre 6 Acier & Or.

La LINK. Toujours en avance sur son temps. Toujours au cœur de l’histoire. Une référence immuable en matière d’élégance et de design d’avant-garde.




La LINK. À l'avant-garde de l'élégance. À l'avant-garde du design

La légende qui entoure la LINK prend vie en 1987, lorsque TAG Heuer présente une nouvelle génération de montres de sport et chronographes de précision baptisés ‘S/el’. Ce nom peu commun est une contraction de “sport et élégance” et attire l’attention sur la caractéristique la plus fascinante de la ligne : un bracelet en acier façonné à partir de maillons en forme de S. Pour la première fois dans l’histoire de l’horlogerie suisse, un bracelet est à l’origine d’une nouvelle montre. Son design enchevêtré unique est élégant ; son confort ergonomique est, aujourd’hui encore, sans égal. Des codes extrêmement futuristes et des symétries d’une grande fluidité, des années en avance sur leur temps.



Sa ligne emblématique devient mondialement célèbre en 1988 lorsqu’elle se retrouve au poignet du champion de Formule 1 Ayrton Senna. Le pilote brésilien, ambassadeur de longue date de la marque TAG Heuer, la portera pendant trois championnats du monde consécutifs.

En 1999, TAG Heuer repense entièrement la montre : un nouveau bracelet, encore plus ergonomique, un cadran plus large mais plus fin et des fonctions encore plus faciles à utiliser. L’ensemble de la série est redessinée et relancée dans le monde entier sous le nom de LINK, mise sous les feux des projecteurs et portée par de grands champions du monde du sport, dont les joueurs de tennis Boris Becker et Monica Seles, le coureur Colin Jackson ou encore le footballeur Leonardo.

Le design des nouveaux modèles LINK épure encore davantage l’élégance de leurs prédécesseurs, accentuant la netteté des lignes et l’économie de forme. En 2003, pour rendre hommage à l’étoile montante du golf, Tiger Woods, TAG Heuer lance un nouveau garde-temps phare, la LINK Calibre 36 Chronographe mécanique précis au 1/10e de seconde — un bracelet épuré, un boîtier taillé dans un bloc d’acier massif, une face plus large pour une lisibilité optimale mais aussi plus mince et sertie d’une lunette fixe plus fine.



En 2007, la marque célèbre le 20ème anniversaire de la LINK en créant un modèle révolutionnaire de 3ème génération : la TAG Heuer LINK Calibre S, un chronographe exceptionnellement lisible, affichant une précision jusqu’alors inégalée aux 1/100es de seconde. Un garde-temps qui associe de nombreuses fonctions intuitives à une esthétique très contemporaine sans perdre en lisibilité.



Et aujourd’hui en 2011, dans leur atelier des montagnes suisses du Jura, les horlogers de TAG Heuer ont fait renaître la LINK, par leur talent et maîtrise technique, pour la porter dans des sphères encore plus prestigieuses.

Tag Heuer La nouvelle TAG Heuer Link
 1     2     3     4     5   

La nouvelle gamme TAG Heuer Link















 PUBLICITÉ
Toutes les nouveautés
Tous les événements
Toutes les brèves
 PUBLICITÉ

Vous aimez cette montre ?

beaucoup
passionnément
pas du tout

  PUBLICITÉ
L'ÉMOTION AUTOMOBILE AVEC
Mercedes Maybach G650 Landaulet
Ferrari 812 Superfast
  Pages les plus consultées
1 montres Rolex, 2 montres Patek Philippe, 3 montres Hublot, 4 montres Audemars Piguet, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Jaeger-LeCoultre, 8 montres Breitling, 9 montres Cartier, 10 montres Tag Heuer, 11 montres IWC, 12 montres Vacheron Constantin, 13 montres Panerai, 14 montres Montblanc, 15 montres Zenith, 16 montres Breguet, 17 montres Baume & Mercier, 18 montres A. Lange & Söhne, 19 montres Bell & Ross, 20 montres Chopard, 21 montres Piaget, 22 montres Blancpain, 23 montres Girard-Perregaux, 24 montres Eterna, 25 montres Chanel, 26 montres Roger Dubuis, 27 montres Tudor, 28 montres Louis Vuitton, 29 montres BRM, 30 montres Dior, 31 montres Bulgari, 32 montres Ulysse Nardin, 33 montres Corum, 34 montres Ebel, 35 montres Jaquet Droz, 36 montres L.Leroy, 37 montres Parmigiani, 38 montres Anonimo, 39 montres Franck Muller, 40 montres Ralf Tech, 41 montres JeanRichard, 42 montres MB&F, 43 montres Vianney Halter, 44 montres Porsche Design, 45 montres Bucherer, 46 montres Perrelet, 47 montres Ange Barde, 48 montres Yema, 49 montres Hermès, 50 montres Chaumet, 51 montres Bombardier, 52 montres HYT, 53 montres Van Cleef & Arpels, 54 montres Harry Winston, 55 montres Romain Jerome, 56 montres Christophe Claret, 57 montres Vulcain, 58 montres Ressence, 59 montres Aquanautic, 60 montres H. Moser & Cie,