Paneraimania

La Saga Panerai

Comment Panerai a réalisé l’exploit d’attirer toutes les convoitises ?



Une passion sans limite : s'il est aujourd’hui une marque qui déclenche une véritable passion planétaire, c’est bien Officine Panerai Panerai. Comment, d’une marque horlogère seulement connue des collectionneurs de montres militaires, la mode et le Groupe Vendôme/Richemont ont fait un must incontournable ?

Tous sous une même bannière : les amateurs de montres anciennes ou « vintage », les amateurs de montres de plongée, les « fashion » qui voient en Panerai des montres au format reconnaissable entre toutes, nombre d’amateurs de Rolex, qui peuvent enfin porter une autre montre et même collectionner une autre marque, les femmes, (oui, oui, nos douces moitiés sont devenues dingues de la marque, faîtes attention à vos montres, Messieurs !), d’ailleurs, à ce sujet, Officine Panerai joaillerie réalise leurs rêves sur commande ! (ndlr) bref, tout ce qui a deux jambes, une tête et un poignet à habiller craque pour Officine Panerai.

Et évidemment , même la jet-set ne voit plus que par la marque florentine. Johnny et David Hallyday, Henri Leconte, la portent au quotidien tandis qu’au cinéma on la retrouve aux poignets, entre autres, de Jean-Paul Belmondo dans « Itinéraire d’un enfant gâté » et « L’Aîné des Ferchaux », de Sylvester Stallone dans « Daylight », d’Arnold Schwarzenegger dans « l’Effaceur » (la montre qu’il porte dans le film étant un cadeau de son ami et associé « SLY »).

Un tel succès, toutes les marques en rêvent, mais cela ne s’improvise pas. Il faut remonter aux origines de la marque pour comprendre comment est née la légende. En 1936, l’entreprise livre à la marine italienne un prototype de la Montre A Radiomir (matière luminescente au radium, remplacée par le tritium, puis de nos jours par le luminova). Elle fait partie d’un projet militaire ultra-confidentiel tenu dans le plus grand secret. C’est ces racines de marque de haute technologie militaire qui sont encore aujourd’hui recherchées par les amateurs.

Sans compter que la production et la diffusion limitée des modèles Officine Panerai a entraîné et entraîne toujours les collectionneurs du monde entier à investir « Panerai » et à ainsi exercer un rôle d’ambassadeur permanent, mieux qu’aucun service marketing ne saurait le faire.

En l’espace de quelques années, Officine Panerai a également modifiée nos comportements horlogers. Les modèles Luminor ont imposé à la mode des boîtiers XXL et depuis, le diamètre moyen de nos montres est passé de 38 à 42mm, (à quand les poignets de chemise grande taille ? ).

C’est le mythe qui entoure la marque et la qualité des produits Officine Panerai qui ont définitivement séduit le public.

Un peu d’histoire pour mieux comprendre
le mythe

En 1850, Giovanni Panerai ouvre une boutique d’horlogerie G.PANERAI & C à Florence (alors capitale d’Italie) ; son fils Léon Francesco, puis son petit-fils Guido lui succèdent.
En 1914, Guido Panerai, s’associe avec Carlo Ronconi (officier de Marine), c’est le début d’une étroite collaboration entre PANERAI et la Marine Italienne.

En 1920, Guido Panerai et son fils Giuseppe (arrière petit-fils de Giovanni Panerai) conçoivent le chronographe MARE NOSTRUM.

En 1936, l’entreprise livre à la marine italienne un prototype de la MONTRE A RADIOMIR (matière luminescente au radium, remplacée par le tritium, puis de nos jours par le luminova). Elle fait partie d’un projet militaire ultra-confidentiel tenu dans le plus grand secret.
Le système à levier de couronne de remontoir dit à « Déclic », n’apparaît qu’en 1942, il permet de descendre à une profondeur de 200M, c’est un record absolu pour l’époque.

Dans les années 50, OFFICINE PANERAI fournit 50 modèles spéciaux à la Marine égyptienne.

L’entreprise familiale prospère, de génération en génération pendant près d’un siècle et demi, toujours aux mains d’un ou d’une Panerai.

En 1993, deux séries limitées de LUMINOR et MARE NOSTRUM sont destinées pour la première fois au marché civil, OFFICINE PANERAI entre dans sa période dite « Pré-Vendôme »

En 1995, à la demande de l’acteur américain Sylvester Stallone (grand amateur de la marque), OFFICINE PANERAI réalise trois séries de MARE NOSTRUM et LUMINOR SUBMERSIBLE marquées « SLYTECH » et signées au dos.
Ces montres sont pour partie vendues au public et données à l’acteur, lequel en offrira plusieurs modèles à ses amis d’hollywood dont Arnold Schwarzenegger, qui bien que connu pour ses affinités avec les OFFSHORE AUDEMARS PIGUET est un amoureux de PANERAI.
En 1996, une série « SLYTECH DAYLIGHT » sortira pour le film du même nom.

Entre 1993 et 1997, PANERAI produit 1828 montres (voir OFFICINE PANERAI production/Période Pré-Vendôme).

OFFICINE PANERAI est rachetée par le GROUPE VENDOME LUXURY en 1997.
Fort d’une image exclusive, Vendôme se lance dans la production de séries limitées que les collectionneurs s’arrachent.

Les modèles LUMINOR Base et LUMINOR Marina sont présentées au Salon International de la Haute Horlogerie de Genève en 1998, ils rencontrent un excellent accueil de la part du public.

En 1999, le groupe part en quête de nouveaux clients, en l’occurrence, de ceux qui rêvent de posséder une « PANERAI », mais qui lui reprochent son identité (44mm de diamètre), OFFICINE PANERAI lance la LUMINOR 40mm.
Là encore, n’en déplaise aux puristes, le succès est au rendez-vous, les ventes de LUMINOR en 40mm, (tous modèles confondus) représentent en moyenne 50% des réalisations d’OFFICINE PANERAI dans cette gamme de produits.

En 2002, la firme inaugure la MANUFACTURE PANERAI, à Neuchâtel en Suisse.

De 1993 à 2002, près de 93.000 montres ont été produites par OFFICINE PANERAI (dont seulement 1.828 montres pour les 5 années « Pré-Vendôme », soit une production multipliée par 50 depuis le rachat de l’entreprise familiale…

Gageons que l’ère industrielle dans laquelle le groupe RICHEMONT a fait entrer OFFICINE PANERAI ne tuera pas la légendaire et fabuleuse montre des commandos italiens.

 PUBLICITÉ
Toutes les nouveautés
Tous les événements
Toutes les brèves
 PUBLICITÉ

Vous aimez cette montre ?

beaucoup
passionnément
pas du tout

  PUBLICITÉ
L'ÉMOTION AUTOMOBILE AVEC
Mercedes Maybach G650 Landaulet
Ferrari 812 Superfast
  Pages les plus consultées
1 montres Rolex, 2 montres Hublot, 3 montres Patek Philippe, 4 montres Audemars Piguet, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Cartier, 8 montres Tag Heuer, 9 montres Jaeger-LeCoultre, 10 montres IWC, 11 montres Breitling, 12 montres Panerai, 13 montres Vacheron Constantin, 14 montres Montblanc, 15 montres Zenith, 16 montres Bell & Ross, 17 montres Baume & Mercier, 18 montres A. Lange & Söhne, 19 montres Piaget, 20 montres Breguet, 21 montres Chanel, 22 montres Blancpain, 23 montres Chopard, 24 montres Girard-Perregaux, 25 montres Tudor, 26 montres Roger Dubuis, 27 montres Corum, 28 montres Ebel, 29 montres Dior, 30 montres Eterna, 31 montres Louis Vuitton, 32 montres BRM, 33 montres Bulgari, 34 montres Ulysse Nardin, 35 montres L.Leroy, 36 montres Jaquet Droz, 37 montres Parmigiani, 38 montres JeanRichard, 39 montres Perrelet, 40 montres Christophe Claret, 41 montres MB&F, 42 montres Franck Muller, 43 montres Vianney Halter, 44 montres Anonimo, 45 montres Porsche Design, 46 montres Chaumet, 47 montres Yema, 48 montres Hermès, 49 montres Bucherer, 50 montres Urwerk, 51 montres Ralf Tech, 52 montres Wyler Genève, 53 montres HYT, 54 montres Harry Winston, 55 montres Ange Barde, 56 montres Greubel Forsey, 57 montres Graham-London, 58 montres Oris, 59 montres Carl F. Bucherer, 60 montres Giuliano Mazzuoli,