Banc d’essai

IWC Portugaise Automatique

C’est en 1936, que deux marchands portugais, Rodrigues et Teixeira viennent à Schaffhouse

La Cote des Montres™ le 24 décembre 2004

Au dernier SIHH de Genève, IWC présentait trois nouvelles montres Portugaises : la Portugaise Automatic, la Portugaise Tourbillon Mystère et la Portugaise Répétition Minutes Squelette. Trois pièces qui illustrent parfaitement l’art horloger à son plus haut niveau. La Cote des Montres™ vient d’examiner pour vous la version Automatic acier avec réserve de marche de sept jours et vous livre pour Noël, ses impressions en exclusivité…

La montre IWC Portugaise Automatic à la loupe


Portugaise, plus qu’un simple nom, une histoire


C’est en 1936, que deux marchands portugais, Rodrigues et Teixeira viennent à Schaffhouse passer commande d’une montre-bracelet offrant toutes les qualités d’un chronomètre de bord. Contrairement à la tendance de l’époque, il s’agit d’une montre imposante, dotée d’une précision à toute épreuve. International Watch Company relève le défi en misant sur l’intégrité de son calibre de montre de poche 74 et plus tard sur sa version perfectionnée, le calibre 98, logé dans un boîtier en acier.

Dès lors, au sein de la manufacture IWC, tout le monde surnommait ces montres « les Portugaises » : un mythe était né.

La nouvelle Portugaise Automatic réserve de marche


Fidèle à l’esprit de son ancêtre commandée par Rodrigues et Teixeira en 1936, la nouvelle Portugaise Automatic (référence 5001) présente un visage classique avec ses traditionnelles aiguilles élancées, ses chiffres arabes et sa minuterie de type "chemin de fer".

Son fond saphir permet d’admirer le splendide mouvement qui la fait vivre : le calibre IWC 50010. Evolution du calibre 5000, le calibre 50010 est le plus gros mouvement automatique disponible au monde. Il fut présenté pour la première fois par IWC sur la célèbre édition limitée Portugaise Automatic 2000.


Avec un diamètre de presque 40 mm et une fréquence de balancier de 18000 oscillations à l’heure, le calibre 50010, s’inscrit dans la grande tradition des mouvements de montres de poche. Alimenté en énergie par l’ingénieux système de remontage Pellaton (qui entrait déjà dans la composition des mouvements automatiques des montres IWC des années 50), l’engrenage de l’indication de réserve de marche de 7 jours s’arrête après 168 heures s’il n’est plus rechargé, soit bien avant l’épuisement de toute la force accumulée, pour éviter d’éventuels écarts de précision dus à la diminution de la tension du ressort. L’échappement avec son balancier vissé, son spiral Breguet et ses cames de réglage sur les bras du balancier, contribue également à obtenir une précision parfaite.

Portugaise Automatic un produit 100% Schaffhouse


La Portugaise Automatic acier (à l’instar de ses sœurs en platine et or rose) est une production 100% pur IWC, comme en attestent les poinçons de fabrication "Probus Scafusia" en or qui ornent son balancier ainsi que sa couronne de remontoir.

Au poignet



Très rares sont les montres capables de conjuguer élégance, sobriété et grande ouverture de boîtier. IWC réussit ce pari une fois de plus en re-définissant un parfait équilibre entre ses trois notions difficiles à accorder et répond plus que jamais à la demande d’une forte tendance pour les grandes montres.

42 mm de bonheur pour un boîtier acier aux finitions irréprochables et une mécanique exceptionnelle… Ainsi peut-on définir la nouvelle Portugaise Automatic IWC.

Détails



IWC fait une fois encore preuve d’une exigence et d’un perfectionnisme hors pairs. Absolument tout sur la nouvelle Portugaise, du polissage de boîtier, alternant les effets mats et brillants, au magnifique bracelet croco grandes écailles fermé par une massive et très fonctionnelle boucle déployante, en passant par la réalisation du cadran, des aiguilles et des chiffres bleuis, tout ici n’est que perfection. Je vous vois d’ici penser : n’est-ce pas pour ces mêmes raisons, que l’on devient possesseur d’une montre IWC? Si, bien sur, mais nous tenions tout de même à vous le confirmer. Vous n’imaginez pas à quel point, le travail de notre photographe ne pardonne aucune erreur… A quel point il est évident de constater sur nos agrandissements, qu’une montre est ou n’est pas construite comme elles devraient toutes l’être ! Dans l’amour du travail bien fait…

Détail parfait


Hors du temps, les montres IWC Portugaises l’ont toujours été. Notre Portugaise Automatic séduit hommes et femmes au premier coup d’œil. De sa grande ouverture émane classe et sobriété, elle sait se montrer à la fois fonctionnelle et raffinée à tout instant de la journée et en toutes circonstances. Le galbe de son verre saphir bombé antireflet donne à notre garde-temps IWC une véritable présence, en plus d’un confort de lecture prononcé. L’acte d’achat d’une telle montre n’est pas anodin, plus qu’un simple investissement, posséder une IWC, c’est confier la gestion de son temps à une marque rigoureuse, à une marque pour laquelle technologie rime avec performances et sobriété avec élégance.

L’avis de La Cote des Montres


Une montre parfaite et hors du temps, une mécanique très réussie, habillée de mains de maîtres, un tout exceptionnel et de bon goût.

Points forts

-Elégance
-Lisibilité
-Réserve de marche 8 jours
-Finitions
-Fond saphir
-Mécanique

Points faibles


- RAS

Notre Classement : ****

Fiche technique


Boîtier : Diamètre 42 mm, en acier.

Mouvement : Mécanique à remontage automatique,

calibre : IWC 50010, diamètre 40 mm, fréquence de balancier de 18000 oscillations à l’heure, remontoir Pellaton, réserve de marche 7 jours.

Fonctions : Heures, minutes, petite seconde, grande date, réserve de marche 7 jours.

Verre : Saphir anti-reflets.

Fond : Saphir Transparent.

Bracelet : Alligator grandes écailles sur boucle déployante IWC acier.

Référence constructeur : 5001

Prix de vente TTC : 8600 euros

Autres versions : Or rose et Platine

IWC IWC Portugaise Automatique
 1     2     3     4     5   

Nous remercions les équipes d’IWC France pour leur précieux concours, lequel nous permet de vous faire partager notre passion.

Thierry Castagna / La Cote des Montres™
Photos Luc Virginius

 PUBLICITÉ
  • Girard-Perregaux Cat’s Eye La Fenice
  • Piaget Altiplano - 60 ans et toujours jeune
  • Promesse « Les Exceptionnelles » by Baume & Mercier
  • Van Cleef & Arpels Montre Papillon Secret
  • Panthère de Cartier par Sofia Coppola
  • Panthère de Cartier
  • Cartier Panthère Royale
  • Cuir Neonude sur Petite Promesse Baume & Mercier
  • Montre Papyrus de Cartier
  • Bell & Ross BR S Novarosa
  • Breitling
  • A. Lange & Söhne
  • Ralf Tech
  • Zenith
  • HYT
  • Hublot
  • Corum
  • Panerai
  • Breitling
  • Ulysse Nardin
  • Hublot
  • Hermès
  • Hublot
  • Audemars Piguet
  • IWC
  • Hublot
  • Urwerk
  • Omega
  • Richard Mille
  • Richard Mille
  • Ralf Tech
  • Bell & Ross
  • BRM
  • Oris
  • Louis Vuitton
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • Bell & Ross
  • Ulysse Nardin
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Tag Heuer
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Tudor
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • MATWATCHES
  • Bucherer
  • Girard-Perregaux
  • Girard-Perregaux
  • Roger Dubuis
  • Bucherer
  • Richard Mille
  • Girard-Perregaux
  • Breitling
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Breitling
  • Girard-Perregaux
  • Cartier
  • Rolex
  • Baume & Mercier
  • Cartier
  • Tudor
  • Girard-Perregaux
  • Baume & Mercier
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  • La Maison Louis Vuitton inaugure sa Manufacture Horlogère : La Fabrique du Temps
  • La boutique de Richard Mille Paris s'installe avenue Matignon
  • Le chef italien Carlo Cracco, nouveau partenaire Richard Mille
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  •  PUBLICITÉ
      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Hublot, 3 montres Audemars Piguet, 4 montres Patek Philippe, 5 montres Richard Mille, 6 montres Cartier, 7 montres Omega, 8 montres Jaeger-LeCoultre, 9 montres Tag Heuer, 10 montres IWC, 11 montres Breitling, 12 montres Zenith, 13 montres Vacheron Constantin, 14 montres Panerai, 15 montres Montblanc, 16 montres A. Lange & Söhne, 17 montres Baume & Mercier, 18 montres Breguet, 19 montres Tudor, 20 montres Blancpain, 21 montres Chopard, 22 montres Chanel, 23 montres Bell & Ross, 24 montres Piaget, 25 montres Girard-Perregaux, 26 montres Corum, 27 montres BRM, 28 montres Roger Dubuis, 29 montres Dior, 30 montres Louis Vuitton, 31 montres Ebel, 32 montres Ralf Tech, 33 montres Bucherer, 34 montres Ulysse Nardin, 35 montres L.Leroy, 36 montres Hermès, 37 montres JeanRichard, 38 montres HYT, 39 montres Franck Muller, 40 montres Bulgari, 41 montres Oris, 42 montres Jaquet Droz, 43 montres Yema, 44 montres Porsche Design, 45 montres Chaumet, 46 montres Perrelet, 47 montres Christophe Claret, 48 montres Parmigiani, 49 montres Cresus, 50 montres H. Moser & Cie, 51 montres Van Cleef & Arpels, 52 montres A. Lange & Söhne, 53 montres MB&F, 54 montres Anonimo, 55 montres Alpina, 56 montres Romain Jerome, 57 montres Ressence, 58 montres Vulcain, 59 montres Dodane, 60 montres Ikepod,