News avril 2009

Chronographe à Quantième Annuel 5960

Sur le thème « la vie en or rose »

La Cote des Montres™ le 11 avril 2009



Le Chronographe à Quantième Annuel Patek Philippe Réf. 5960
s’habille d’or rose

Lancé en janvier 2006, le Chronographe à Quantième Annuel Réf. 5960 s’est imposé d’emblée comme un bestseller des complications Patek Philippe. Avec son quantième annuel breveté et son mouvement chronographe automatique entièrement développé et fabriqué dans les ateliers de la manufacture, il offre des fonctions additionnelles utiles dans la vie de tous les jours. Ce fleuron de technique est proposé aujourd’hui – en plus de la version en platine – dans un nouvel habillage prenant la teinte chaude et rétro de l’or rose 18 carats.

La montre Patek Philippe Chronographe à Quantième Annuel 5960 en or rose


Le calibre de manufacture CH 28‐520 IRM QA 24H :
Une parfaite alliance entre tradition et innovation

En créant son propre mouvement de chronographe automatique, Patek Philippe a répondu à un voeu exprimé de longue date par de nombreux collectionneurs et passionnés de montres de la manufacture. Le Calibre CH 28‐520 IRM QA 24H offre – en plus de l’indication du temps – un chronographe à roue à colonnes doté d’une fonction flyback, un affichage de la réserve de marche, un quantième annuel date/jour/mois ainsi qu’un indicateur jour/nuit. Sa fréquence de 28 800 alternances par heure (4 Hertz) lui assure une amplitude de balancier constante ainsi qu’une stabilité de marche exceptionnelle. Le remontage s’effectue à l’aide d’un rotor central unidirectionnel en or 21 carats.

L’architecture du mouvement reste fidèle à la tradition par son système de commande de chronographe basé sur la classique roue à colonnes. Mais elle innove au niveau de la transmission de l’énergie par son embrayage à disques vertical. Ce dispositif ultramoderne garantit une haute sécurité de fonctionnement; il élimine tout risque de saut ou de recul d’aiguille lorsqu’on enclenche le chronographe. Autre avantage: il n’entraîne quasiment aucune usure et n’a pas d’influence sur la bonne marche du mouvement. C’est pourquoi le possesseur de la Réf. 5960 peut également utiliser la trotteuse centrale du chronographe pour afficher la seconde en permanence.

Le quantième annuel breveté Patek Philippe offre toutes les indications d’un calendrier complet. Il «reconnaît» automatiquement les mois de 30 et 31 jours et ne doit être corrigé manuellement qu’une fois par an, le 1er mars – à condition que le mouvement soit constamment remonté. Ce mécanisme affiche le jour, la date et le mois dans trois guichets ; il commande également l’affichage jour/nuit situé à 6h.




Un nouveau look en or rose 18 carats

En logeant cette mécanique sophistiquée dans un nouveau boîtier en or rose 18 carats, Patek Philippe souligne le style rétro contemporain de la Réf. 5960. La nuance chaude du métal précieux est reprise en écho par les aiguilles luminescentes, les index appliques des heures et le cadre poli du guichet de la date. Elle s’accorde à merveille avec le fond gris foncé argenté satiné vertical du cadran. Les totalisateurs des minutes et des heures du chronographe sont regroupés sur un grand monocompteur se détachant dans la partie inférieure du cadran par sa couleur blanc argenté et son relief finement azuré. L’aiguille rouge, plus longue, indique le décompte des minutes sur les deux échelles concentriques extérieures graduées respectivement de 0 à 30 (chiffres rouges) et de 30 à 60 (chiffres bleus). L’aiguille bleue, plus courte, enregistre les heures jusqu’à 12 heures sur l’échelle intérieure. L’indication jour/nuit (affichage 24 heures) est donnée par un petit guichet rond passant progressivement du blanc (jour) au bleu foncé (nuit) et inversement. Cette particularité s’avère très utile quand la montre s’est arrêtée, faute d’être portée ou remontée, et que l’on doit la remettre à l’heure et régler les affichages du calendrier, en veillant à ce que les fonctions du quantième annuel s’activent à minuit, et non à midi.



La partie supérieure du cadran est le domaine du quantième annuel, qui indique le jour, la date et le mois dans trois guichets disposés en arc de cercle. L’affichage de la date à 12h frappe le regard par sa grande dimension. Les trois guichets du calendrier forment un élégant contrepoint esthétique au monocompteur circulaire tenant la vedette dans le bas du cadran. L’affichage de la réserve de marche, situé sous la date, indique grâce à une petite aiguille allant de ‐ à + l’état d’armage du ressort de barillet.

Avec son diamètre de 40,50 mm, le Chronographe à Quantième Annuel Réf. 5960R affiche une belle présence au poignet – sans renoncer pour autant aux canons d’un garde‐temps à l’élégance intemporelle. Cette montre se porte sur un bracelet en alligator brun «grandes écailles» avec boucle déployante en or rose 18 carats assurant un maximum de confort et de sécurité.

Patek Philippe Chronographe à Quantième Annuel 5960
 1     2     3     4     5   

Patek Philippe Chronographe à Quantième Annuel
en or rose 18 carats

Réf. : 5960R


Mouvement
Calibre CH 28‐520 IRM QA 24H
Mouvement mécanique à remontage automatique, chronographe à roue à colonnes avec fonction flyback, quantième annuel, affichage de la réserve de marche, affichage 24 heures, grande seconde au centre (aiguille de chronographe)
Diamètre:33 mm (mouvement de base 30 mm, module de quantième 33 mm)
Hauteur:7,68 mm (mouvement 5,20 mm, module de quantième 2,48 mm)
Nombre
de composants
:456 (mouvement 302, module de quantième 154)
Nombre de rubis:40 (mouvement 35, module de quantième 5)
Réserve de marche:Max. 55 heures
Masse oscillante:Rotor central unidirectionnel en or 21 carats; roulement à billes en zircon ne nécessitant aucune lubrification
Balancier:Gyromax à 4 bras, 4 masselottes
Fréquence:28 800 alternances par heure (4 Hz)
Spiral:Breguet
Fonctions:Couronne à deux positions:
‐ tirée : mise à l’heure
‐ poussée : remontage du mouvement
Affichages:Aiguilles des heures et des minutes au centre
Aiguille de chronographe/des secondes au centre
Affichage de la réserve de marche à 12h

Cadran auxiliaire « monocompteur » de chronographe à 6h avec :
‐ compteur 60 minutes (indiquant le décompte des minutes sur deux échelles concentriques graduées respectivement de 0 à 30, en rouge, et de 30 à 60, en bleu)
‐ compteur 12 heures
Guichets: ‐ jour entre 10 et 11h
‐ date à 12h dans un cadre frappé en or rose diamanté poli
‐ mois entre 1 et 2h
‐ affichage 24 heures (jour/nuit) à 6h
Poussoirs:‐ mise en marche et arrêt du chronographe à 2h
‐ remise à zéro du chronographe et fonction flyback à 4h
Correcteurs:‐ jour à 9h
‐ date entre 9 et 10h ‐ mois à 10h
Habillage
Boîtier:Or rose 18 carats, glace (antireflet) et fond transparent en verre saphir
Etanche à 30 mètres
Dimensions du boîtier :
Diamètre:40,50 mm
Diamètre
avec couronne
:43,25 mm
Epaisseur:13,55 mm (glace à glace)
Epaisseur totale:13,80 mm (glace à cornes)
Entre‐cornes:21 mm
Cadran:Deux tons, gris foncé argenté satiné vertical et blanc argenté azuré
Huit index des heures de type «obus» en or rose 18 carats
Onze points luminescents Superluminova
Aiguilles des heures et des minutes de type « feuilles » en or rose 18 carats avec revêtement luminescent Superluminova
Aiguille de chronographe de type «bâton», avec contrepoids, en acier nickelé noir
Affichage de la réserve de marche avec aiguille de type « bâton » en or rose 18 carats
Cadran auxiliaire blanc argenté azuré

Aiguille du compteur des heures de type «bâton», avec contrepoids, laiton laqué bleu
Aiguille du compteur des minutes de type «bâton», avec contrepoids, laiton laqué rouge
Bracelet:Alligator brun « grandes écailles » cousu main, avec boucle déployante Calatrava en or rose 18 carats

Sur le thème «la vie en or rose»,

Patek Philippe réinterprète plusieurs de ses modèles emblématiques


En 2009, Patek Philippe présente quelques-uns de ses modèles les plus emblématiques dans des boîtiers revêtant la teinte chaude de l’or rose 18 carats. Ces nouvelles versions viennent compléter ou remplacer les modèles précédents qui n’existaient qu’en platine, en or gris ou en or jaune.

La manufacture genevoise signe également le retour en force du style classiques de la montre bracelet Officier – avec couvercle à charnière protégeant le fond en verre saphir – en lançant la nouvelle Calatrava Officier Réf. 5153.

Quant à toutes les femmes qui attendaient avec impatience le retour d’une collection Nautilus conçue expressément pour elles, elles vont pouvoir enfin marier sportivité et élégance grâce aux nouveaux modèles Nautilus Dame.


La magie de l’or rose

L’or se décline dans les couleurs les plus variées. Les teintes que l’on rencontre le plus souvent sont l’or jaune, l’or gris et l’or rose. Mais il existe aussi des nuances plus « exotiques » comme l’or vert ou l’or bleu.

L’or chimiquement pur est toujours jaune ; les spécialistes parlent alors d’or massif, d’or 24 carats ou d’or 999 (999 parties d’or chimiquement pur sur 1000). L’or massif est très mou et très résistant à la corrosion, mais il se laisse facilement allier à d’autres métaux, ce qui permet de modifier ses propriétés physiques, ainsi que sa couleur. Les plus anciens alliages d’or de couleur ne sont donc pas nés dans un but purement décoratif ; l’objectif était avant tout d’améliorer les propriétés du métal, notamment sa dureté.

Ainsi l’or rose 18 carats. Grâce à l’adjonction de cuivre, les artisans ont obtenu un métal plus dur et de ce fait plus résistant aux rayures que l’or jaune. Avec sa belle nuance chaude, l’or rose s’est imposé ensuite comme un matériau d’ornement privilégié ; il a notamment connu une vogue sans précédent dans le style Art déco, si prisé jusqu’à aujourd’hui. Cette époque revêt une grande importance dans l’histoire de Patek Philippe. Elle a donné naissance à de nombreux designs de montres qui ont été relancés ou réinterprétés avec un très grand succès au cours des dernières années – tels la Chronometro Gondolo Réf. 5098, la Twenty~4® ou la Gondolo Gemma. En 2009, Patek Philippe remet l’or rose à l’honneur pour habiller plusieurs de ses classiques contemporains.

 PUBLICITÉ
Toutes les nouveautés
Tous les événements
Toutes les brèves
 PUBLICITÉ

Vous aimez cette montre ?

beaucoup
passionnément
pas du tout

  PUBLICITÉ
L'ÉMOTION AUTOMOBILE AVEC
Ferrari 812 Superfast
Ferrari J50
  Pages les plus consultées
1 montres Rolex, 2 montres Hublot, 3 montres Audemars Piguet, 4 montres Patek Philippe, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Jaeger-LeCoultre, 8 montres Cartier, 9 montres Breitling, 10 montres Tag Heuer, 11 montres Panerai, 12 montres Vacheron Constantin, 13 montres IWC, 14 montres Montblanc, 15 montres Breguet, 16 montres Zenith, 17 montres Baume & Mercier, 18 montres A. Lange & Söhne, 19 montres Bell & Ross, 20 montres Piaget, 21 montres Chopard, 22 montres Blancpain, 23 montres Chanel, 24 montres Girard-Perregaux, 25 montres Tudor, 26 montres Roger Dubuis, 27 montres Louis Vuitton, 28 montres Corum, 29 montres Ebel, 30 montres BRM, 31 montres Dior, 32 montres MB&F, 33 montres Bulgari, 34 montres Parmigiani, 35 montres L.Leroy, 36 montres Ulysse Nardin, 37 montres JeanRichard, 38 montres Ferdinand Berthoud, 39 montres Jaquet Droz, 40 montres Hermès, 41 montres Urwerk, 42 montres 29 Vendôme, 43 montres Porsche Design, 44 montres Ralf Tech, 45 montres Franck Muller, 46 montres H. Moser & Cie, 47 montres Bucherer, 48 montres Van Cleef & Arpels, 49 montres Vianney Halter, 50 montres Romain Jerome, 51 montres Christophe Claret, 52 montres Chaumet, 53 montres Ange Barde, 54 montres Anonimo, 55 montres Harry Winston, 56 montres Ressence, 57 montres Yema, 58 montres De Bethune, 59 montres Concord, 60 montres Rebellion,