Brève

La Biennale de Venise et Jaeger-LeCoultre ont le plaisir d’annoncer que le maître du cinéma italien Ettore Scola remporte cette année le prix Jaeger-LeCoultre « Glory to the Filmmaker Award », pour avoir largement contribué au développement du cinéma contemporain.

Ettore Scola reçoit le prix Jaeger-LeCoultre Glory to the Filmmaker Award 2013

Festival International du Film de Venise

La Cote des Montres™ le 23 août 2013



À l’annonce de cette récompense à Ettore Scola, le directeur du festival du film de Venise Alberto Barbera déclarait : « Depuis ses débuts comme écrivain satirique pour l’hebdomadaire Marc’Aurelio jusqu’au récent et magnifique hommage à son ami Federico Fellini, qui sera présenté au festival du film de Venise cette année, Scola s’est imposé comme l’un des auteurs les plus importants du cinéma italien. Il a contribué de manière significative à sa grandeur et à son rayonnement international, tout d’abord comme scénariste, ensuite en tant que réalisateur. Ce prix témoigne de notre immense reconnaissance pour les nombreux cadeaux qu’il nous a offerts au cours de sa longue et exemplaire carrière artistique ».

Le directeur général de Jaeger-LeCoultre Daniel Riedo déclarait quant à lui : « Jaeger-LeCoultre, qui célèbre cette année son 180ème anniversaire, s’est imposé comme un acteur majeur de l’industrie horlogère. Véritable référence en termes d’esprit d’innovation et d’invention, notre maison est également saluée pour son respect des traditions horlogères. La même abnégation caractérise les grandes prouesses cinématographiques et les exploits horlogers. Et si Jaeger-LeCoultre possède depuis toujours des affinités avec le 7ème Art, c’est sans doute que son univers est, comme celui du cinéma, empreint d’effervescence créatrice et d’une tradition artistique inspirée, rehaussée d’audace technologique ».

La récompense sera officiellement décernée à Ettore Scola le 6 septembre, lors de la cérémonie de remise des prix du 70ème Festival du Film de Venise (28 août – 7 septembre 2013), festival dirigé par Alberto Barbera et organisé par la Biennale de Venise, sous la direction de Paolo Baratta.

Après l’attribution du prix dans la Sala Grande, le 70ème festival du film de Venise présentera en première mondiale le nouveau film d’Ettore Scola, Che strano chiamarsi Federico!, en hommage à Federico Fellini pour le 20ème anniversaire de sa disparition.

Par le passé, deux films d’Ettore Scola ont été présentés en compétition au festival du film de Venise : Che ora è? (Quelle heure est-il ?), en 1989, avec Marcello Mastroianni et Massimo Troisi qui se partagèrent cette année-là la Coupe Volpi du meilleur acteur, et Romanzo di un giovane povero (Le roman d'un jeune homme pauvre), en 1995, qui valut à Isabella Ferrari la Coupe Volpi de la meilleure actrice dans un second rôle. En 1998, Scola présidait le jury international qui décerna le Lion d’Or à Così ridevano (Mon frère), de Gianni Amelio. Quatre films d’Ettore Scola ont par ailleurs été nommés aux Oscars (Una giornata particolare (Une journée particulière) en 1977, I nuovi mostri (Les nouveaux monstres) en 1978, Ballando ballando (Le bal) en 1983, et La famiglia (La famille) en 1988. Scola a également remporté sept Rubans d’Argent, six prix David di Donatello et trois Césars.

Jaeger-LeCoultre est le partenaire du festival international du film de Venise pour la neuvième année consécutive, et parraine le Glory to the Filmmaker Award pour la septième année consécutive. Ce prix a déjà récompensé Takeshi Kitano (2007), Abbas Kiarostami (2008), Agnès Varda (2008), Sylvester Stallone (2009), Mani Ratnam (2010), Al Pacino (2011) et Spike Lee (2012). Ettore Scola est le premier réalisateur italien à le remporter.

Ettore Scola (né à Trevico, province d’Avellino, en 1931) est depuis 50 ans l’une des figures majeures du cinéma italien d’avant-garde, et il jouit aujourd’hui d’une renommée internationale. Scola compte parmi les scénaristes et les réalisateurs qui ont le plus significativement contribué au développement artistique du cinéma italien. Dans sa jeunesse il collabore au magazine satirique romain « Marc’Aurelio » (aux côtés de Federico Fellini), puis il fait ses débuts comme scénariste dans la première moitié des années 1950, avant de passer derrière la caméra au milieu des années 1960. Auteur de scénarios, il peut être considéré comme l’un des pères fondateurs de la comédie à l’italienne, puisqu’il participe à la création de quelques références du genre – Il sorpasso (Le Fanfaron), I nuovi mostri (Les nouveaux monstres), Io la conoscevo bene (Je la connaissais bien). Ce long apprentissage l’aide à affiner sa vision et à développer un style tout en nuances mais particulièrement perspicace, qui lui gagne les faveurs du public italien et étranger (notamment français). En tant que réalisateur, son intérêt se porte progressivement vers d’autres thèmes et vers des solutions narratives plus complexes : une évolution qui sous-tend la réflexion critique du doux-amer C’eravamo tanto amati (Nous nous sommes tant aimés, 1974). Cette histoire d’amitié doublée d’une réflexion sur l’après- guerre, avec Vittorio Gassman, Nino Manfredi et Stefania Sandrelli, est une fresque historique consacrée à l’Italie et à ses épisodes de marginalisation les plus emblématiques. Après Brutti, sporchi e cattivi (Affreux, sales et méchants, 1976), qui lui vaut le prix de la mise en scène à Cannes, il réalise Una giornata particolare (Une journée particulière, 1977, nommé aux Oscars dans la catégorie meilleur film étranger), l’histoire sombre d’une rencontre entre deux personnes esseulées pour des raisons très différentes, magistralement interprétées par Sophia Loren et Marcello Mastroianni (également nommé aux Oscars). Dans La Terrazza (La terrasse, 1980), avec Ugo Tognazzi, Vittorio Gassman et Marcello Mastroianni, il esquisse un portrait impitoyable des intellectuels et pseudo-intellectuels de la haute société romaine. L’expérience de Ballando ballando (Le bal, 1983, nommé aux Oscars dans la catégorie du meilleur film étranger et récompensé par deux Césars), film musical sans dialogues retraçant 50 ans d’histoire de France dans le microcosme d’une salle de danse, témoigne de la volonté du réalisateur d’essayer des choses nouvelles. La famiglia (La famille, 1986, candidat pour l’Oscar du meilleur film étranger) avec Vittorio Gassman, Stefania Sandrelli et Fanny Ardant, est une autre grande fresque résumant 80 ans de vie, au travers de laquelle Scola rend compte des transformations et des contradictions de la nouvelle société italienne. Après l’intime Che ora è? (Quelle heure est-il?, 1989 en compétition au festival du film de Venise), il relate dans Il romanzo di un giovane povero (Le roman d’un jeune homme pauvre 1995, également en compétition à Venise) un fait d’actualité mineur, d’un point de vue grotesque. Son film suivant, La cena (Le dîner, 1998) avec Gassman, Ardant et Sandrelli, se soumet à l’unité de temps et de lieu pour dresser un rapide portrait épique de l’Italie contemporaine, tandis que Concorrenza sleale (Concurrence déloyale, 2001) avec Diego Abatantuono, Sergio Castellitto et Gérard Depardieu est un réquisitoire amer contre la complaisance avec laquelle le peuple italien a accepté la propagation du racisme dans les années 1930. Dans le film semi-documentaire Gente di Roma (2003), Scola décrit avec affection la population de la Rome d’aujourd’hui. En 2011, Ettore Scola a remporté le prix David di Donatello pour l’ensemble de son œuvre, à l’occasion de son 80ème anniversaire. Il a également reçu le Gran Premio Torino en 2012.

 PUBLICITÉ
  • Girard-Perregaux Cat’s Eye La Fenice
  • Piaget Altiplano - 60 ans et toujours jeune
  • Promesse « Les Exceptionnelles » by Baume & Mercier
  • Van Cleef & Arpels Montre Papillon Secret
  • Panthère de Cartier par Sofia Coppola
  • Panthère de Cartier
  • Cartier Panthère Royale
  • Cuir Neonude sur Petite Promesse Baume & Mercier
  • Montre Papyrus de Cartier
  • Bell & Ross BR S Novarosa
  • Breitling
  • A. Lange & Söhne
  • Ralf Tech
  • Zenith
  • HYT
  • Hublot
  • Corum
  • Panerai
  • Breitling
  • Ulysse Nardin
  • Hublot
  • Hermès
  • Hublot
  • Audemars Piguet
  • IWC
  • Hublot
  • Urwerk
  • Omega
  • Richard Mille
  • Richard Mille
  • Ralf Tech
  • Bell & Ross
  • BRM
  • Oris
  • Louis Vuitton
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • Bell & Ross
  • Ulysse Nardin
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Tag Heuer
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Tudor
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • MATWATCHES
  • Bucherer
  • Girard-Perregaux
  • Girard-Perregaux
  • Roger Dubuis
  • Bucherer
  • Richard Mille
  • Girard-Perregaux
  • Breitling
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Breitling
  • Girard-Perregaux
  • Cartier
  • Rolex
  • Baume & Mercier
  • Cartier
  • Tudor
  • Girard-Perregaux
  • Baume & Mercier
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  • La Maison Louis Vuitton inaugure sa Manufacture Horlogère : La Fabrique du Temps
  • La boutique de Richard Mille Paris s'installe avenue Matignon
  • Le chef italien Carlo Cracco, nouveau partenaire Richard Mille
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  •  PUBLICITÉ
      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Hublot, 3 montres Audemars Piguet, 4 montres Patek Philippe, 5 montres Richard Mille, 6 montres Cartier, 7 montres Omega, 8 montres Jaeger-LeCoultre, 9 montres Tag Heuer, 10 montres IWC, 11 montres Breitling, 12 montres Zenith, 13 montres Vacheron Constantin, 14 montres Panerai, 15 montres Montblanc, 16 montres A. Lange & Söhne, 17 montres Baume & Mercier, 18 montres Breguet, 19 montres Tudor, 20 montres Blancpain, 21 montres Chopard, 22 montres Chanel, 23 montres Bell & Ross, 24 montres Piaget, 25 montres Girard-Perregaux, 26 montres Corum, 27 montres BRM, 28 montres Roger Dubuis, 29 montres Dior, 30 montres Louis Vuitton, 31 montres Ebel, 32 montres Ralf Tech, 33 montres Bucherer, 34 montres Ulysse Nardin, 35 montres L.Leroy, 36 montres Hermès, 37 montres JeanRichard, 38 montres HYT, 39 montres Franck Muller, 40 montres Bulgari, 41 montres Oris, 42 montres Jaquet Droz, 43 montres Yema, 44 montres Porsche Design, 45 montres Chaumet, 46 montres Perrelet, 47 montres Christophe Claret, 48 montres Parmigiani, 49 montres Cresus, 50 montres H. Moser & Cie, 51 montres Van Cleef & Arpels, 52 montres A. Lange & Söhne, 53 montres MB&F, 54 montres Anonimo, 55 montres Alpina, 56 montres Romain Jerome, 57 montres Ressence, 58 montres Vulcain, 59 montres Dodane, 60 montres Ikepod,