1960 : une plongée record

En janvier 1960, Rolex participe à la conquête du point le plus profond des océans, dans la fosse des Mariannes. Le bathyscaphe Trieste atteint alors pour la première fois 10 916 mètres en-dessous du niveau de la mer.

23 janvier 1960 : le bathyscaphe Trieste et Rolex atteignent 10 916 mètres de profondeur

Les 50 ans d'une plongée record

La Cote des Montres™ le 19 mars 2010

Le bathyscaphe Trieste

En 1960, l'expédition dirigée par le lieutenant Don Walsh (USN), accompagné de Jacques Piccard, a atteint pour la première fois dans l'histoire le point le plus profond des océans. Lors de cette plongée dans la fosse des Mariannes, le bathyscaphe Trieste est descendu à une profondeur record de 10 916 mètres avec, fixé sur sa coque, un prototype expérimental Oyster, baptisé Deep Sea Special. Un télégramme de l'époque l'atteste : malgrè la pression supérieure à une tonne par centimètre carré, la montre est remontée intacte à la surface. Une performance qui va marquer à jamais l'histoire de Rolex avec la montre la plus résistante et la plus fiable jamais réalisée.

Date : 23 janvier 1960
Position : Océan Pacifique : La Fosse des Marianes, à 200 miles approximativement
de l'île de Guam
Profondeur atteinte : 10 916 mètres, un exploit inégalé à ce jour
Découverte scientifique : Une vie marine florissante en l'absence totale de lumière

50 ans plus tard, cette plongée en profondeur dans des eaux inconnues, non seulement reste toujours un record inégalé, mais constitue une étape importante dans l'exploration sous-marine tout en faisant prendre conscience de la nécessité croissante de mieux protéger les océans.

La montre Rolex Deep Sea Special détentrice du record de plongée à 10 916 mètres de profondeur

Genève, 22 janvier 2010 — Il y a cinquante ans, Rolex et le bathyscaphe Trieste entrent dans l'histoire lorsque le lieutenant Don Walsh de l'US Navy, accompagné de l'océanographe suisse Jacques Piccard, a piloté un navire de la marine américaine au fond du "Deep Challenger" au cœur de la Fosse des Mariannes, à quelques 200 miles au large de l'île de Guam dans l'océan Pacifique. Accrochée à l'extérieur du submersible, une montre Rolex. Un prototype de troisième génération de la Rolex Deep Sea Special conçu spécifiquement pour résister à l'énormes pression rencontrée à cette profondeur, de l'ordre de une tonne par centimètre carré, profondeur qui était de plus de 10.900 mètres (35.000 pieds) dans la fosse Challenger.

L'océanographe suisse Jacques Piccard

Quand le Trieste et son intrépide équipage composé de deux personnes remontèrent à la surface 8 heures et demi plus tard, ils avaient effectué la plongée la plus profonde jamais atteinte par un navire sous-marin, habité ou pas - et la Rolex Deep Sea Special était en parfait état de marche à son retour.  « Heureux d'annoncer que votre montre fonctionne aussi bien à 11 000 mètres qu'à la surface », c'est ainsi que s'exclamât Picard dans un télégramme adressé plusieurs jours après au siège de Rolex à Genève.

Ce fabuleux voyage à cet endroit le plus profond connu de l'océan établit non seulement un record jamais inégalé, mais constitue une étape importante dans l'exploration et la connaissance du monde sous-marin, un environnement encore peu connu à l'époque, malgrè son rôle crucial pour l'homme et pour sa survie sur la terre.

L'océanographe suisse Jacques Piccard et le lieutenant Don Walsh de l'US Navy

À près de sept miles sous la surface, Walsh et Piccard ont utilisé la lumière de leurs lampes à vapeur de mercure qui les fît témoin de quelque chose de jamais vu auparavant : la vie marine au plus profond de l'océan, que l'on ne pensait pas être possible à de telles pressions et en l'absence totale de lumière. Une découverte qui étonna la communauté scientifique mondiale et contribua à accroître la sensibilisation au besoin impérieux de mieux préserver les océans.


Il faut protéger le « cœur bleu de la planète »

« Nous sommes très dépendants des systèmes naturels qui nous font vivre. Si l'on prend soin de l'océan et du reste du monde naturel, nous prenons alors soin de nous-mêmes ». C'est ce qu'a déclaré Sylvia Earle, pionnière américaine et biologiste marin et ambassadrice Rolex qui a consacré sa vie à la protection de ce qu'elle appelle le « Cœur bleu de la planète ».

L'océanographe de renommée, scientifique et exploratrice audacieuse Sylvia Earle

L'exploit de Walsh et de Piccard fît prendre conscience au public de l'extraordinaire technologie Rolex et de sa valeur scientifique. En outre, suite à cette exploit, la communauté des plongeurs d'élite s'appropria les montres Rolex qui devinrent essentielles à leur activité. Dans l'eau, Rolex est dans son élément et le nom de son icône, sa montre-bracelet étanche Oyster, l'huître, n'est pas un accident.

Dans les années qui suivirent la "plongée en très grande profondeur" Trieste, la Rolex Submariner fût la montre de choix pour l'"US Naval School for Deep Sea Divers" et pour le programme des US Navy's Sea-LAB qui effectuaient des essais de développement de robustesse, précédant ainsi la sortie de la Rolex Sea-Dweller, en 1967.

De la création de l'Oyster en 1926 et sa mise à l'épreuve maximale par la prouesse de Mercedes Gleitze qui traversa la Manche à la nage en 1927, à l'introduction de modèles étanches de plus en plus sophistiqués, Rolex a toujours eu un engagement permanent et soutenu afin d'être à la pointe de l'industrie manufacturière de montres résistantes à l'eau et qui sont finalement compatibles avec les activités aquatiques de recherches sous-marines.

En 1927, la nageuse anglaise Mercedes Gleitze traversa la manche à la nage en 10h avec une Rolex Oyster

Quelques dates-clés :
  • La Submariner créée en 1953, étanche à l'origine à une profondeur de 100 mètres et, aujourd'hui, à 300 mètres (100 pieds) ;
  • La Deep Sea Spécial, prototype de 1960, qui a résisté à la pression du point le plus profond du globe ;
  • La Sea-Dweller présenté en 1967, étanche jusqu'à 610 mètres (300 pieds) et disposant d'une valve à hélium pour la protéger lors de plongées profondes ;
  • La Sea-Dweller 4000 de 1978 étanche à 1 220 mètres (4000 pieds) ;
  • La Rolex Deepsea révolutionnaire de 2008, étanche à 3 900 mètres (12 800 pieds).


Les exploits les plus remarquables au monde

Rolex a toujours été fière d'être associée à quelques uns des exploits les plus remarquables au monde  : l'ascension de l'Everest avec Sir Edmund Hillary, Chuck Yeager qui brisât le mur du son, Roger Federer qui devînt champion des champions en tennis, les nombreuses victoires de Arnold Palmer, Gary Player et Jack Nicklaus - les légendaire "Big Three" dans le monde du golf, le triomphe de marins lors de courses importantes comme la Rolex Sydney Hobart, pour n'en citer que quelques-unes.

Chuck Yeager, le premier homme à franchir le mur du son

L'intégrité de ces champions et leurs réalisations vont de pair avec la qualité exceptionnelle et la précision des montres Rolex que tous portaient, et la réputation bien méritée de Rolex qui veille à la destinée de ces garde-temps exceptionnels.


Rolex

Rolex doit sa réputation à cet esprit pionnier et cette quête perpétuelle de perfection et d'innovation qui ont distingué la marque depuis sa création il y a plus d'un siècle. En 1926, Rolex a inventé l'Oyster, la première montre-bracelet étanche et, en 1931, elle a créé le premier mécanisme automatique doté d'un rotor perpétuel. Rolex est également connu pour son lien privilégié avec le monde du sport, de l'exploration et de la culture, la montre-bracelet Oyster étant synonyme d'excellence et de réussite. La marque se targue en outre de son rôle précurseur dans le monde du sponsoring et du mécénat.

Historique Rolex des montres plongée

L'histoire de la Rolex Deep Sea Special


1950 - Un premier prototype de la Rolex Deep Sea Special est testé en profondeur avec succès par des plongeurs professionnels.

1953 - Grâce aux plongées réalisées par le Trieste, un second prototype de la Deep Sea Special - plus solide et plus robuste que le premier - est fixé sur la coque extérieure du bathyscaphe et testé avec succès à 1 080 mètres. Plus tard la même année, il est immergé à 3 150 mètres. Entre chaque phase de test, le prototype est conservé avec soin dans une boîte en bois conçue par les ingénieurs de Rolex, qui ont également rédigé une note d'instructions pour le remontage et le réglage particulier de la pièce.

Lancement de la première Submariner. La montre, équipée du tout nouveau système Twinlock breveté par Rolex, est étanche à 100 mètres.

1954 - La seconde version de la Submariner, dévoilée à la foire de Bâle au printemps 1954, peut déjà être portée à une profondeur de 200 mètres.

1956 - Le second prototype de la Deep Sea Special atteint finalement la profondeur de 3 700 mètres au cours d'une nouvelle plongée du Trieste.

1960 - Forte des connaissances acquises lors de la mise au point des deux premiers modèles, la troisième Deep Sea Special est créée pour résister aux conditions les plus extrêmes. C'est cette montre qui, fixée une fois encore au bathyscaphe Trieste, remontera en parfait état de marche après avoir atteint le point le plus bas de la fosse des Mariannes, Challenger Deep, à 10 916 mètres de profondeur.

1967 - Lancement de la Rolex Sea-Dweller, équipée d'une lunette graduée tournante et d'une valve à hélium brevetée. La montre atteint la profondeur de 610 mètres.

1978 - Naissance de la Sea-Dweller 4000, qui peut désormais atteinde 1 220 mètres de profondeur.

1979 - La Submariner atteint 300 mètres de profondeur.

2003 - Une édition spéciale de la Submariner, habillée d'une lunette verte, marque le 50e anniversaire du modèle.

2008 - Naissance de la Rolex Deepsea. Équipée du nouveau système Ringlock breveté par Rolex, cette montre de plongée nouvelle génération résiste à une profondeur pouvant aller jusqu'à 3 900 mètres.

 PUBLICITÉ
  • TAG Heuer Link – Bella Hadid
  • Cartier Libre
  • Corum Golden Bridge Rectangle Sertie
  • TAG Heuer présente 3 nouveaux modèles femme de sa célèbre collection MONACO
  • Chopard montre Lotus Blanc
  • De nouvelles couleurs pour la collection Millenary d’Audemars Piguet
  • Van Cleef & Arpels Montre sautoir Cerf-Volant
  • CHANEL CODE COCO
  • Corum Heritage Sublissima
  • Girard-Perregaux Cat’s Eye La Fenice
  • Hautlence
  • Jaeger-LeCoultre
  • Ralf Tech
  • Hublot
  • Hublot
  • Parmigiani
  • Corum
  • Jaeger-LeCoultre
  • Hublot
  • IWC
  • Vacheron Constantin
  • Audemars Piguet
  • Breitling
  • Ferdinand Berthoud
  • Hublot
  • Vacheron Constantin
  • Ulysse Nardin
  • Audemars Piguet
  • Girard-Perregaux
  • Baume & Mercier
  • Bucherer
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • Schwarz Etienne
  • Bell & Ross
  • Tag Heuer
  • Tag Heuer
  • Anonimo
  • Corum
  • Montblanc
  • Anonimo
  • BRM
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Bucherer
  • Zenith
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Maier
  • Zenith
  • Bucherer
  • Hublot
  • Rolex
  • Corum
  • Vacheron Constantin
  • Fondation Haute Horlogerie
  • Hublot
  • Zenith
  • Panerai
  • Cartier
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Tag Heuer
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Tudor
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • MATWATCHES
  • Bucherer
  • Richemont announces changes to its Senior Executive Committee
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  • La Maison Louis Vuitton inaugure sa Manufacture Horlogère : La Fabrique du Temps
  • La boutique de Richard Mille Paris s'installe avenue Matignon
  • Le chef italien Carlo Cracco, nouveau partenaire Richard Mille
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  •  PUBLICITÉ
      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Hublot, 3 montres Audemars Piguet, 4 montres Patek Philippe, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Cartier, 8 montres Jaeger-LeCoultre, 9 montres Breitling, 10 montres Tag Heuer, 11 montres IWC, 12 montres Vacheron Constantin, 13 montres Zenith, 14 montres Panerai, 15 montres Baume & Mercier, 16 montres Breguet, 17 montres Montblanc, 18 montres Bell & Ross, 19 montres Chopard, 20 montres A. Lange & Söhne, 21 montres Tudor, 22 montres Chanel, 23 montres Blancpain, 24 montres Girard-Perregaux, 25 montres BRM, 26 montres Piaget, 27 montres Louis Vuitton, 28 montres Dior, 29 montres Corum, 30 montres Roger Dubuis, 31 montres Ebel, 32 montres L.Leroy, 33 montres Anonimo, 34 montres Bulgari, 35 montres Jaquet Droz, 36 montres JeanRichard, 37 montres Ralf Tech, 38 montres Parmigiani, 39 montres Ulysse Nardin, 40 montres Bucherer, 41 montres Porsche Design, 42 montres Yema, 43 montres Chaumet, 44 montres Van Cleef & Arpels, 45 montres Wyler Genève, 46 montres Franck Muller, 47 montres Hermès, 48 montres MB&F, 49 montres Urwerk, 50 montres Harry Winston, 51 montres Schwarz Etienne, 52 montres Romain Jerome, 53 montres HYT, 54 montres Ikepod, 55 montres Ferdinand Berthoud, 56 montres Christophe Claret, 57 montres De Bethune, 58 montres Eterna, 59 montres S.T. Dupont, 60 montres Perrelet,