BRM
Tout comme l'automobile, l'horlogerie ases sorciers, connus uniquement d'un microcosme en quête d'absolu. Dans ce milieu élitiste, on parle jamais de séries de production, encore moins de productivité. Le seul maître-mot est la perfection ! C'est à côté de Paris que Bernard Richards exerce secrètement cet art transmis familialement. De jour comme de nuit, avec ses compagnons, il tourne, assemble les pièces les plus complexes d'apparence, celles que les autres ne savent pas usiner. les géants du luxe ou de l'horlogerie font appel à lui. En toute discrétion, bien sûr. Fort de son expérience horlogère de plus de 25 ans, BRM fabrique 2000 montres par an, tous modèles confondus, et se détourne ainsi volontairement de toute production annuelle massive. Il aura fallu deux ans de cachotteries et de tâtonnements au sein de cette micro manufacture, pour créer « la première montre BRM ». Une pièce belle, indémodable, puissante, acérée - survivante à toutes les modes.