L.Leroy
  • Marine
  • Osmior
  • L.Leroy est l'héritier d’un patrimoine exceptionnel qui, depuis 1747, année où Basile Le Roy débute son apprentissage chez Sr. Quétin, maître horloger installé à Paris, se transmet de génération en génération.

    Plus de 250 ans après, avoir l’opportunité de plonger dans les archives de la maison, s’y perdre en tournant une à une des pages jaunies par le temps et noircies par l’encre de plumes habiles, s’attarder à la lecture, au déchiffrage parfois, du nom de milliers de clients souvent célèbres et puissants – toujours sensibles et passionnés – est une expérience unique.

    On y découvre qu’installés officiellement sous les arcades du Palais-Royal en 1785, les ateliers de la maison ont, jusqu’à nos jours, écrit parmi les plus belles pages de l’horlogerie et de la chronométrie française, s’appuyant sur la passion de deux dynasties d’artisans de génie autant inspirés par les Arts appliqués que par la Science.

    A l’heure du « temps fréquence » quand les télécommunications internationales civiles et militaires, sont régulées par de puissantes horloges atomiques maîtrisant parfaitement la nanoseconde (milliardième de seconde), il peut sembler dérisoire d’étudier ces archives, de se retourner sur notre passé, sinon pour y retrouver les traces et descriptions de l’époque sur lesquelles notre service d’authentification délivre ses certificats.

    Et pourtant...