Nouveauté Bâle 2013

UR-110PT et UR-110PTH

Quand l’avant-garde se nourrit de la tradition

La Cote des Montres™ le 26 mai 2013



Le travail d’un horloger se décrypte non seulement dans la complexité d’une pièce mais également dans l’application et la patience dédiée aux finitions de sa création. Un perlage, un satinage, un sablage sont autant de micro-signatures qui viennent parachever son œuvre, lui donner son caractère final, sa personnalité. C’est ce savoir-faire que met aujourd’hui en exergue Urwerk en proposant deux séries limitées de la UR-110 en version platine. Deux séries, deux styles de décoration, deux caractères. La UR-110PT et la UR-110PTH, deux superbes monstres mécaniques confectionnés dans le plus noble des métaux puis magnifiés par la main de l’homme.



« Nos créations sont toujours pensées pour aller au bout de nos capacités » nous explique Felix Baugmartner. « Nous essayons de les concevoir selon ce fameux adage, un corps bien fait dans une tête bien faite. Si les défis techniques - la tête - nous passionnent, nous apportons le même soin à son fini, à son esthétique. Un perlage, un satinage, un sablage ce sont autant de fines touches, à peine perceptibles parfois, mais qui font d’une montre technique, une vraie pièce de Haute Horlogerie ».



C’est ainsi que la UR-110PT et la UR-110PTH sont nées dans les mains des horlogers d’Urwerk. Ces deux modèles en platine 950 – un métal quasiment pur – affichent deux partis pris opposés, deux esthétiques, deux caractères forts, deux démonstrations d’un art maîtrisé :



L’UR-110PT est tout en finesse avec sa lunette et ses vis satinées, son protège-couronne en titane micro-sablée, sa platine micro-sablée et ses index perlés, ses satellites des heures satinés aux tranches diamantées. Cette élégance se décline jusque dans les teintes choisies, noir sur métal, une esthétique bicolore, classique, qui met en valeur le coté tridimensionnel de cette pièce.



A l’autre extrême, la UR-110PTH est une montre de contraste. Noir. Rouge. Des couleurs tranchées. L’UR-110PTH est une montre de caractère. Sa lunette a été renforcée pour créer cet effet massif, d’armure. Le choix des finitions est ici tout autre que celui de la UR-110PT. Le platine est masqué, dissimulé aux yeux de l’amateur. Cette caractéristique est propre à Urwerk qui, dès 2006 en présentant la Blackbird, a proposé ce traitement singulier du platine. Seul le poids de la pièce trahit sa présence. Le côté mat, la beauté du micro sablage, a été privilégié pour affiner une pièce qui impose sa présence.



« Ces deux séries limitées mettent en exergue un savoir-faire artisanal, une beauté du geste » conclue Felix Baumgartner. « C’est celui que m’a enseigné mon père à son établi. Lui-même tenait son savoir de son père. Et c’est celui que je transmets aux horlogers d’Urwerk. J’aime le contraste. Nos garde-temps s’inscrivent résolument dans un esprit contemporain et sont forgés grâce aux dernières technologies mais c’est la main de l’homme qui les magnifie. »





Urwerk UR-110PT et UR-110PTH
 1     2     3     4     5   

Urwerk UR-110PT et UR-110PTH

Spécifications techniques




Boîtier:En titane Grade 5 avec :
Lunette en platine 950 (série limitée 20 pièces) pour la PT
Lunette en platine 950 noirci (série limitée 20 pièces) pour la PTH
Couronne :Avec protège couronne intégré ;
2 positions de réglage
Etanchéité:3 ATM
Mouvement:Calibre UR 9.01 à remontage automatique
Balancier:Monométallique
Fréquence:28,800v/h, 4Hz
Rubis:46
Ressort de balancier:Plat
Energie:Barillet simple
Reserve de marche:39 heures
Système de remontage:Rotor unidirectionnel régulé par une double turbine
Indications :Complication satellite avec modules des heures mobiles
sur rouage planétaire
Control Board :Indications jour/nuit ;
« Oil Change »,
et un compteur 60-secondes

 PUBLICITÉ
Toutes les nouveautés
Tous les événements
Toutes les brèves
 PUBLICITÉ

Vous aimez cette montre ?

beaucoup
passionnément
pas du tout

  PUBLICITÉ
L'ÉMOTION AUTOMOBILE AVEC
Mercedes Maybach G650 Landaulet
Ferrari 812 Superfast
  Pages les plus consultées
1 montres Rolex, 2 montres Patek Philippe, 3 montres Hublot, 4 montres Audemars Piguet, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Jaeger-LeCoultre, 8 montres Breitling, 9 montres Cartier, 10 montres Tag Heuer, 11 montres IWC, 12 montres Vacheron Constantin, 13 montres Panerai, 14 montres Montblanc, 15 montres Zenith, 16 montres Breguet, 17 montres Baume & Mercier, 18 montres A. Lange & Söhne, 19 montres Bell & Ross, 20 montres Chopard, 21 montres Piaget, 22 montres Blancpain, 23 montres Girard-Perregaux, 24 montres Eterna, 25 montres Chanel, 26 montres Roger Dubuis, 27 montres Tudor, 28 montres Louis Vuitton, 29 montres BRM, 30 montres Dior, 31 montres Bulgari, 32 montres Ulysse Nardin, 33 montres Corum, 34 montres Ebel, 35 montres Jaquet Droz, 36 montres L.Leroy, 37 montres Parmigiani, 38 montres Anonimo, 39 montres Franck Muller, 40 montres Ralf Tech, 41 montres JeanRichard, 42 montres MB&F, 43 montres Vianney Halter, 44 montres Porsche Design, 45 montres Bucherer, 46 montres Perrelet, 47 montres Ange Barde, 48 montres Yema, 49 montres Hermès, 50 montres Chaumet, 51 montres Bombardier, 52 montres HYT, 53 montres Van Cleef & Arpels, 54 montres Harry Winston, 55 montres Romain Jerome, 56 montres Christophe Claret, 57 montres Vulcain, 58 montres Ressence, 59 montres Aquanautic, 60 montres H. Moser & Cie,