News juin 2009

No2 Sage Vaughn Only Watch

MB&F et l’artiste Sage Vaughn osent le choc émotionnel
à Only Watch

La Cote des Montres™ le 02 juin 2009



Un papillon est piégé dans le mouvement de la dernière montre qui porte la signature de MB&F (Maximilian Büsser & Friends). Il n’a aucun espoir de s’échapper, car le complexe mécanisme est entouré de fil de fer barbelé. Exceptionnelle interprétation de la Horological Machine N°2 de MB&F, cette pièce à l’impact émotionnel très fort est l’œuvre de l’artiste américain Sage Vaughn. Elle sera mise aux enchères lors de la vente caritative Only Watch en faveur de la myopathie de Duchenne qui se tiendra le 24 septembre 2009 à Monaco, sous le patronage de SAS le Prince Albert II.

Une création unique pour lutter contre la myopathie


Ce grand événement caritatif, qui se déroule tous les deux ans, réunit la fine fleur de la Haute Horlogerie helvétique. Chaque marque présente un garde-temps unique développé pour l’occasion ou le premier numéro d’une série limitée qui sera adjugé aux enchères, en l’absence de tout prix de réserve. L’intégralité des recettes de la vente est attribuée à l’Association Monégasque contre les Myopathies (AMM) afin de soutenir des projets de recherche internationaux destinés à lutter contre la maladie – un domaine dans lequel l’Association s’engage activement depuis 2005.


Prendre part au combat pour guérir les enfants atteints de myopathie

La myopathie de Duchenne est une maladie génétique grave qui touche un garçon sur 3500. Elle se caractérise par un affaiblissement progressif des muscles, à l’origine de problèmes respiratoires et cardiaques qui deviennent critiques au fur et à mesure que l’enfant grandit. En Europe, environ 30'000 personnes souffrent de cette maladie.



S’il n’existe encore aucun traitement pour lutter contre la myopathie, la recherche accomplit actuellement des progrès considérables. L’une des percées les plus prometteuses est le développement du Saut d’Exon – une technique chirurgicale qui permet à la machinerie cellulaire « d’oublier » de lire la partie du gène qui porte l’anomalie responsable de la maladie. Cette technique a été mise au point par Luis Garcia, chef de recherche au CNRS, et son équipe. M. Garcia, qui tient un rôle essentiel dans la lutte contre la myopathie de Duchenne, fait partie de la vingtaine de groupes de recherche qui bénéficient de l’appui financier de l’AMM.



L’enfance toujours présente dans les créations MB&F

A l’instant où il a rencontré Luc Pettavino, président de l’AMM, Maximilian Büsser a su qu’il apporterait son soutien à cette noble cause. « Si je suis frappé par une maladie grave, je peux me dire à mon âge [il a 42 ans] que j’ai déjà vécu une existence entière », relève-t-il, « mais une affection dégénérative représente une tragédie pour un enfant dont l’existence commence à peine ».

Si Maximilian Büsser ne prétendrait jamais comprendre les souffrances d’un enfant myopathe, les premières années de la vie possèdent une importance particulière à ses yeux. Dans leur prodigieux raffinement, les machines temporelles amoureusement confectionnées qu’il rêve, conçoit et construit avec les Friends possèdent des racines qui remontent à son enfance.
Alors que le boîtier de la Horological Machine No2 est le plus complexe de toute l’histoire de l’horlogerie, sa structure modulaire s’inspire directement des boîtes de Meccano avec lesquelles il jouait avec passion. La masse oscillante en or massif 22 carats arbore la

splendide finition main qui reste réservée à l’élite des mouvements horlogers traditionnels, mais elle adopte la forme emblématique de l’astéro-hache brandie par Goldorak, le héros de bande dessinée de son enfance. Toutes les grandes séries télévisées de science-fiction – Star Trek, les Sentinelles de l’air, Dr Who et Star Wars – tiennent un rôle capital dans les créations de MB&F. C’est la tension entre la fascination pour un monde imaginaire et la passion pour une horlogerie d’exception dans son expression la plus pure qui confère à ses machines leur extraordinaire vitalité.



Une étonnante source d’inspiration

Maximilian Büsser et son équipe ont été, comme il le dit, « bouleversés  » dans la création d’un garde-temps pour l’événement caritatif Only Watch et ils souhaitaient que cette pièce unique transmette toute l’émotion qu’ils ressentaient. Cependant, même l’horlogerie possède ses limites. Comment pourrait-elle parvenir à exprimer la beauté et la vulnérabilité de l’enfance ou le combat courageux d’un enfant qui court le risque de se voir condamné à se déplacer en chaise roulante avant d’avoir atteint l’âge de douze ans ?

Comme le hasard n’existe pas, une galerie récemment ouverte à Genève présentait à cette époque le travail de Sage Vaughn, un peintre et ancien tagueur dont les « performances » en solitaire ont créé la sensation dans le monde artistique l’été dernier à New York. Ce jeune artiste a combattu et terrassé son propre démon – une dépendance de sept années à l’héroïne – et la douleur de ce combat se perçoit dans l’extraordinaire puissance émotionnelle de son travail. Ses portraits d’enfants déguisés, d’oiseaux ou de papillons bariolés qui se détachent sur un paysage urbain désolé ont fasciné Maximilian Büsser. Il a acquis l’une de ses œuvres, une batte de base-ball transpercée de clous et décorée d’un collage de papillons. Il y a découvert la tension qu’il recherchait entre une joyeuse innocence et une réalité infiniment plus sombre.



Le résultat

Un voyage aux Etats-Unis lui a démontré qu’il ne s’était pas trompé. Sage Vaughn s’est senti concerné sur-le-champ par cet engagement et il a immédiatement et généreusement offert de mettre son temps et son talent à disposition. Maximilian Büsser est revenu avec la première esquisse de la montre et le résultat lui est resté fidèle. Confectionnée en verre saphir, toute la partie supérieure du garde-temps – le boîtier rectangulaire et les hublots saillants - révèle le mécanisme complexe de la HM2. Ses centaines de minuscules composants présentent la superbe finition main qui est le signe caractéristique de MB&F. Cependant, ils sont enserrés dans un fil barbelé. Le papillon bleu aimerait échapper à destin aussi tragique, mais ses ailes sont rognées. Sur la montre achevée, le barbelé est confectionné en or noirci et le papillon en or bleui. Cependant, l’œuvre finale possède toute la force émotionnelle de la première ébauche de Sage Vaughn – une esquisse au crayon du mouvement entouré de fil de fer barbelé rouge.
Cette création représente une interprétation unique de la Horological Machine No2, lancée sous forme de série limitée en 2008. HM2 illustre l’approche radicale de la haute horlogerie pratiquée par Maximilian Büsser et ses amis. Il s’agit d’une machine temporelle high-tech du XXIe siècle et d’une œuvre d’art micromécanique d’un raffinement inouï. Elle abrite le premier mouvement mécanique au monde – « moteur » dans le langage MB&F - à offrir une heure sautante instantanée, des minutes rétrogrades concentriques, une aiguille rétrograde pour la date, l’indication de la phase de lune à double hémisphère et un remontage automatique. A lui seul, le boîtier compte plus d’une centaine de pièces – davantage que de nombreux mouvements dans leur intégralité. C’est le plus complexe de toute l’histoire de l’horlogerie. Dans son intégralité, la montre comprend plus de 450 composants.

MB&F No2 Sage Vaughn Only Watch
 1     2     3     4     5   

A propos de Sage Vaughn*

Credit for Sage Vaughn © Galerie Bertrand & Gruner

Sage Vaughn est né à Jackson, Oregon en 1976 et a grandi à Reseda, en Californie. Il vit et travaille actuellement à Los Angeles.

Enfant, il a développé son talent artistique en compagnie de son père, l’artiste Richard Smitty Vaughn Junior. Son père l’emmenait au zoo de Los Angeles où tous deux passaient la journée à dessiner des animaux. Si ses parents hippies ne disposaient que de peu d’argent pour lui acheter des jouets, ils l’ont encouragé à développer son propre style. Plus tard, il a pris part avec passion au mouvement culturel des tagueurs.

Reseda Butterfly, 2005, mixed media on paper, 121.9 x 91.4 cm - © Galerie Bertrand & Gruner

Aujourd’hui, il privilégie la peinture, mais la ville qu’il arpentait pendant sa période de graffeur reste présente dans ses œuvres. Elle se présente sous son jour le moins flatteur, dans les murs gris, les paysages urbains stylisés et les autoroutes qui composent l’austère toile de fond sur laquelle se détachent ses personnages éclatants de couleurs au premier plan. Son travail porte toujours l’empreinte de la même liberté et de la même aisance dans l’expression, ainsi qu’en témoignent parfaitement les coulées de peintures qui apparaissent dans certaines de ses créations.

« Je tente de mettre en scène les animaux de la même manière que Esope l’a fait dans ses fables »

Les peintures de Sage Vaughn interrogent la condition humaine et la difficulté de vivre dans un environnement contemporain. Les oiseaux lumineux et les insectes sont une affirmation de vie, mais ils sont également une réminiscence de nos stratégies de survie dans la société contemporaine. Imperceptibles au premier regard, des tatouages noirs sur les plumes des oiseaux scandent le nom de gangs ou des codes. Ils évoquent le besoin individuel de reconnaissance et cette subculture, liée dans l’inconscient collectif à la violence et à la révolte urbaine.

State Penn, 2006, mixed media on paper, 152.4 x 119.4 cm - © Galerie Bertrand & Gruner

« Il est plus facile pour un observateur de se projeter dans l’expression d’un enfant »

Parfois, les enfants remplacent les oiseaux au premier plan. Pas encore conditionnés par la société, ils donnent l’impression de posséder l’énergie pour survivre et réinventer le monde. Ils portent des masques et des vêtements aux couleurs vives, ils ressemblent à des super-héros. Il n’y a rien de joyeux ou d’innocent en eux. Chacun est désespérément seul, abandonné dans un environnement hostile.

Le message de l’artiste peut donc paraître comme particulièrement amer : il illustre la ruine définitive du rêve américain d’un bonheur bucolique.

San Francisco (deaths head squad) - © Galerie Bertrand & Gruner

Cependant, Sage Vaughn aime à remettre en cause les idées reçues et à rendre floues ces premières impressions dont les contours semblaient si nets. Ses travaux ne s’arrêtent pas à la reconnaissance de l’échec. Il est assurément difficile de vivre, mais le simple fait d’être en vie est source d’espoir. Dans le sillage de Melville, dont l’artiste apprécie les romans, il sait que même pendant la guerre, les oiseaux continuent de chanter et les enfants de jouer.

* Informations et citations extraites de “Introduction et interview avec Sage Vaughn” par Jordan Tappis et de la Galerie Bertrand & Gruner, Genève, Suisse.

Sophie, 2007, oil on paper,122 x 68 cm - © Galerie Bertrand & Gruner

Little Misfit, 2007, oil on linen, 174 x 93 cm - © Galerie Bertrand & Gruner

Misfit (Crash on PCH), 2008, oil on linen, 152.4 x 121.9 cm - © Galerie Bertrand & Gruner

A propos de Maximilian Büsser & Friends

Le fondateur de MB&F affirme qu’il a créé un modèle d’entreprise autour de sa névrose. Enfant unique, il a grandi en rêvant d’être entouré. Ses parents – un père suisse, une mère indienne – étaient « trop amoureux l’un de l’autre» pour lui donner l’attention ou la présence dont il éprouvait un ardent besoin et, laissé à lui-même, il a développé une intense vie imaginaire. Cette attitude lui a valu de constantes remarques, à la maison comme à l’école, afin de l’enjoindre à devenir plus raisonnable et responsable. Le jeune garçon a ainsi grandi fortement imprégné des principes rigoureux de son père et de son sens du devoir.

C’est seulement au décès de son père, il y a sept ans, qu’il s’est à nouveau autorisé à devenir déraisonnable. « Il y a deux moments où l’on se rend compte de notre condition de mortel », dit-il, « quand vous avez un enfant ou que l’un de vos parents meurt ». Cette révélation l’a conduit à quitter ses fonctions de directeur général de Harry Winston Timepieces, un emploi de rêve comme il le reconnaît lui-même, pour fonder MB&F (Maximilian Büsser and Friends), une société qui se consacre exclusivement à imaginer et à réaliser de petites séries de montres conceptuelles radicales en collaboration avec des professionnels talentueux. Ou, comme il le dit : « à laisser parler mes tripes plutôt que ma tête ». Cette vision est partagée par tous les artisans, ingénieurs et horlogers indépendants qui collaborent à ses projets.

 PUBLICITÉ
  • TAG Heuer présente 3 nouveaux modèles femme de sa célèbre collection MONACO
  • Chopard montre Lotus Blanc
  • De nouvelles couleurs pour la collection Millenary d’Audemars Piguet
  • Van Cleef & Arpels Montre sautoir Cerf-Volant
  • CHANEL CODE COCO
  • Corum Heritage Sublissima
  • Girard-Perregaux Cat’s Eye La Fenice
  • Piaget Altiplano - 60 ans et toujours jeune
  • Promesse « Les Exceptionnelles » by Baume & Mercier
  • Van Cleef & Arpels Montre Papillon Secret
  • Hublot
  • Vacheron Constantin
  • Ulysse Nardin
  • Audemars Piguet
  • Girard-Perregaux
  • Baume & Mercier
  • Bucherer
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • Schwarz Etienne
  • Bell & Ross
  • Tag Heuer
  • Tag Heuer
  • Anonimo
  • Corum
  • Montblanc
  • Hublot
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • Bell & Ross
  • F. P. Journe
  • Louis Vuitton
  • Vacheron Constantin
  • Richard Mille
  • Vacheron Constantin
  • Bell & Ross
  • Vacheron Constantin
  • Louis Vuitton
  • Tag Heuer
  • Anonimo
  • Tag Heuer
  • Maier
  • Zenith
  • Bucherer
  • Hublot
  • Rolex
  • Corum
  • Vacheron Constantin
  • Fondation Haute Horlogerie
  • Hublot
  • Zenith
  • Panerai
  • Cartier
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Tag Heuer
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Tudor
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • MATWATCHES
  • Bucherer
  • Girard-Perregaux
  • Girard-Perregaux
  • Roger Dubuis
  • Bucherer
  • Richard Mille
  • Girard-Perregaux
  • Breitling
  • Richemont announces changes to its Senior Executive Committee
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  • La Maison Louis Vuitton inaugure sa Manufacture Horlogère : La Fabrique du Temps
  • La boutique de Richard Mille Paris s'installe avenue Matignon
  • Le chef italien Carlo Cracco, nouveau partenaire Richard Mille
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  •  PUBLICITÉ
      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Audemars Piguet, 3 montres Hublot, 4 montres Richard Mille, 5 montres Patek Philippe, 6 montres Vacheron Constantin, 7 montres Cartier, 8 montres Jaeger-LeCoultre, 9 montres Omega, 10 montres Breitling, 11 montres Zenith, 12 montres Tag Heuer, 13 montres Baume & Mercier, 14 montres IWC, 15 montres Panerai, 16 montres Montblanc, 17 montres A. Lange & Söhne, 18 montres Girard-Perregaux, 19 montres Tudor, 20 montres Chopard, 21 montres Bell & Ross, 22 montres Chanel, 23 montres Breguet, 24 montres Blancpain, 25 montres Louis Vuitton, 26 montres Roger Dubuis, 27 montres Corum, 28 montres Piaget, 29 montres Dior, 30 montres Ebel, 31 montres Ulysse Nardin, 32 montres BRM, 33 montres Jaquet Droz, 34 montres L.Leroy, 35 montres Bucherer, 36 montres JeanRichard, 37 montres Bulgari, 38 montres Porsche Design, 39 montres Hermès, 40 montres MB&F, 41 montres Maier, 42 montres Chaumet, 43 montres Anonimo, 44 montres Franck Muller, 45 montres Yema, 46 montres Van Cleef & Arpels, 47 montres Ange Barde, 48 montres Parmigiani, 49 montres Jacob & Co., 50 montres Perrelet, 51 montres Schwarz Etienne, 52 montres Christophe Claret, 53 montres Urwerk, 54 montres F. P. Journe, 55 montres S.T. Dupont, 56 montres Ralf Tech, 57 montres HYT, 58 montres H. Moser & Cie, 59 montres Oris, 60 montres Glashütte,