L‘Événement

27 novembre 2010 – Düsseldorf (Allemagne)

Michael Schumacher devient la nouvelle icone Audemars Piguet

Véritable légende vivante avec ses sept titres de champion du monde

La Cote des Montres™ le 27 novembre 2010



Dans le cadre symbolique de l'ancienne gare de triage postal du Meilenwerk, aujourd'hui reconvertie en un espace dédié aux voitures de collection, M. Philippe Merk, CEO d’Audemars Piguet, a officiellement accueilli Michael Schumacher au sein de la famille AP dont le pilote allemand devient ainsi la nouvelle icône. Véritable légende vivante avec ses sept titres de champion du monde, Schumacher détient les records les plus prestigieux. Ses 68 pole positions, 91 victoires et 154 podiums signés sur tous les circuits du monde font de lui le plus grand pilote automobile de tous les temps. Après son retour à la compétition en 2010, Michael Schumacher disputera la saison prochaine le 18e championnat du monde de son incomparable carrière !



Comment ne pas attraper le virus de la course automobile quand on sait que son père Rolf travaille sur la piste de karting de Kerpen alors qu’Elisabeth, sa mère, s’occupe de la brasserie du circuit… Très jeune, « Schumi », comme le surnomment ses fans, s’élance donc sur la piste. A l’âge de 4 ans, il accède à son premier succès en témoigne son premier article de presse datant de 1973 intitulé « petit mais rapide ». En 1983, il obtient sa licence de karting allemande et l’incroyable aventure commence… Après avoir remporté, le championnat d'Allemagne junior en 1984 et 1985, il finit troisième du championnat d'Europe de karting en 1986 et remporte à la fois le championnat d'Allemagne et le championnat d'Europe en 1987. En 1988, il fait ses débuts en monoplace et court en Formule Ford 1600 au sein de l’écurie Eufra. Parallèlement, il participe au championnat d'Allemagne de Formule König qu'il remporte avec 9 victoires en 10 courses. Schumacher obtient la même année un test au volant d'une Formule 3 de l'écurie WTS, termine deuxième du championnat d'Allemagne dans la discipline en 1989 et gagne le titre en 1990 avec cinq succès. Logiquement, un 20 août 1991, les portes de l’épreuve reine du sport automobile s’ouvrent au champion qui cumulera les succès jusqu’à la fin 2006, date à laquelle il décide de quitter la discipline.

Toutefois, le virus de la course est toujours là. Une farouche détermination pousse le septuple champion à reprendre la compétition pour se mesurer, après une absence de 3 ans, à de jeunes concurrents affutés. Le 23 décembre 2009, Michael Schumacher revint sur le devant de la scène, reprenant le volant au sein de l’écurie Mercedes GP Petronas Formula One Team et retrouve Ross Brawn aux côtés duquel il a gagné ses 7 titres mondiaux. Ce surdoué des circuits n’a rien perdu de sa fougue ni de son aura. Son retour à la compétition démontre sa passion sans limites pour ce sport et sa courageuse capacité à prendre des risques. Après un début de saison difficile, Schumacher et son équipe termine avec de respectables résultats qui laissent présager une saison 2011 sous le signe de l’optimisme. Dans l’adversité, Schumacher se surpasse, sa virtuosité se libère et son génie s'exprime mais il dira que « la victoire réside avant tout dans le travail et l’esprit équipe ».

Tous les pilotes ont un souci en commun – celui de se battre contre le temps car comme le souligne Michael Schumacher « deux minutes sont une éternité pour nous qui luttons pour des dixièmes de secondes ». Passionné d’horlogerie, Michael Schumacher est un amateur avéré, qui collectionne des garde-temps depuis de nombreuses années – « mon ami Jean Todt m’a fait découvrir les belles mécaniques Audemars Piguet que je compare volontiers aux bolides de course tant les points communs sont nombreux : matériaux high-tech, développements R&D pointus, performance technologique optimisée. J’admire le travail incroyable des équipes du Brassus et du Locle qui donnent naissance à de magnifiques montres à la technique ingénieuse, au design audacieux sans jamais perdre de vue la tradition horlogère » explique-t-il.
Au-delà de la passion pour l’artisanat et le savoir-faire horloger, Audemars Piguet et Michael Schumacher servent les mêmes valeurs comme en témoigne l’engagement des deux parties dans des œuvres caritatives et la construction de grands projets. Audemars Piguet, qui crée en 1992 sa fondation ayant pour but de sauvegarder les espaces forestiers du monde entier mais également de sensibiliser les jeunes générations à leur préservation, reverse une partie du bénéfice de ses ventes à la concrétisation de projets environnementaux. Michael Schumacher soutient quant à lui de nombreuses associations. Il a d'ailleurs sa propre fondation à travers laquelle il aide les victimes d'inondations dans l'est de l'Allemagne, ainsi que celles du Tsunami. En 1996, il s'engage comme Ambassadeur pour l'Enfance à l'UNESCO. Très impliqué dans sa mission, il finance et organise nombre de manifestations pour les enfants défavorisés. Par ailleurs, mécène de l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM) depuis plusieurs années, il utilise son image au profit de ce centre de recherche de dimension internationale « Ceux qui sont privilégiés par la vie se doivent d’aider ceux qui le sont moins et notamment ceux qui souffrent ». De fait, chacune de ses participations dans la Race of Champions est au bénéfice de l'ICM, dont il porte fièrement le logo sur sa combinaison. Implication commune à Audemars Piguet qui en 2009, lors du Gstaad Classic, mit aux enchères l’exemplaire n° 1 de la série limitée créée à cette occasion et dont les fonds ont été reversés en totalité à l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM).

Pour Audemars Piguet, l’univers des sports mécaniques est un terrain connu. Engagée depuis plusieurs années dans les rallyes historiques tels que le National Classic Tour en Belgique, le Gstaad Classic en Suisse ou encore le Tour Auto en France, la Manufacture horlogère compte également parmi ses ambassadeurs trois pilotes - Rubens Barrichello, Jarno Trulli et Sébastien Buemi. Particulièrement heureux de renforcer la présence d’Audemars Piguet dans le monde du sport automobile, Philippe Merk a souligné les qualités de cet athlète exceptionnellement populaire et talentueux « Michael Schumacher n’est pas uniquement le plus grand pilote de tous les temps, il est également un homme au grand cœur, un homme discret, altruiste qui met sa notoriété au service de grandes causes. Michael Schumacher, icone emblématique, incarne la force, la détermination, la passion du défi et de la compétition. Il portera avec élégance et humilité notre modèle Royal Oak Offshore, référence incontestée dans le domaine du sport Prestige ».


Michael Schumacher

Né le 3 janvier 1969 à Hürth-Hermülheim (Allemagne), marié, 2 enfants


Titres de Champion du Monde
Michael Schumacher - 7
Juan M. Fangio (Argentine) - 5
Alain Prost (France) - 4

Victoires en Grand Prix
Michael Schumacher - 91
Alain Prost (France) - 51
Ayrton Senna (Brésil) - 41

Victoires par saison
Michael Schumacher - 2004 - 13
Michael Schumacher - 2002 - 11
Nigel Mansell (Grande Bretagne) - 1992 - 9
Michael Schumacher - 1995, 2000, 2001 - 9

Pole Positions
Michael Schumacher - 68
Ayrton Senna (Brésil) - 65
Jim Clark (Grande Bretagne) - 33
Alain Prost (France) - 33

Podium
Michael Schumacher - 154
Alain Prost (France) - 106
Ayrton Senna (Brésil) - 80

Points en championnat du Monde
Michael Schumacher - 1441
Fernando Alonso (Espagne) - 829
Alain Prost (France) - 798,5

Points obtenus en une saison
Michael Schumacher - 2004 - 148
Michael Schumacher - 2002 - 144
Michael Schumacher - 2001 – 123

Meilleurs Tours en course
Michael Schumacher - 76
Alain Prost (France) - 41
Kimi Räikkönnen (Finlande) - 35

 PUBLICITÉ
Toutes les nouveautés
Tous les événements
Toutes les brèves
 PUBLICITÉ

Vous aimez cette montre ?

beaucoup
passionnément
pas du tout

  PUBLICITÉ
L'ÉMOTION AUTOMOBILE AVEC
Mercedes Maybach G650 Landaulet
Ferrari 812 Superfast
  Pages les plus consultées
1 montres Rolex, 2 montres Hublot, 3 montres Audemars Piguet, 4 montres Patek Philippe, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Jaeger-LeCoultre, 8 montres Cartier, 9 montres Breitling, 10 montres Tag Heuer, 11 montres Panerai, 12 montres Vacheron Constantin, 13 montres IWC, 14 montres Montblanc, 15 montres Breguet, 16 montres Zenith, 17 montres Baume & Mercier, 18 montres A. Lange & Söhne, 19 montres Bell & Ross, 20 montres Piaget, 21 montres Chopard, 22 montres Blancpain, 23 montres Chanel, 24 montres Girard-Perregaux, 25 montres Tudor, 26 montres Roger Dubuis, 27 montres Louis Vuitton, 28 montres Corum, 29 montres Ebel, 30 montres BRM, 31 montres Dior, 32 montres MB&F, 33 montres Bulgari, 34 montres Parmigiani, 35 montres L.Leroy, 36 montres Ulysse Nardin, 37 montres JeanRichard, 38 montres Ferdinand Berthoud, 39 montres Jaquet Droz, 40 montres Hermès, 41 montres Urwerk, 42 montres 29 Vendôme, 43 montres Porsche Design, 44 montres Ralf Tech, 45 montres Franck Muller, 46 montres H. Moser & Cie, 47 montres Bucherer, 48 montres Van Cleef & Arpels, 49 montres Vianney Halter, 50 montres Romain Jerome, 51 montres Christophe Claret, 52 montres Chaumet, 53 montres Ange Barde, 54 montres Anonimo, 55 montres Harry Winston, 56 montres Ressence, 57 montres Yema, 58 montres De Bethune, 59 montres Concord, 60 montres Rebellion,