@Cartier #Santos #SantosDumont

Santos de Cartier

La nouvelle montre Santos

La Cote des Montres™ le 30 janvier 2018



Détermination, liberté, aisance : par-delà la légende d’Alberto Santos-Dumont, le mythe de la montre Santos de Cartier se régénère d’une décennie à l’autre depuis 1904. Révolutionnaires en ce début de siècle, sa conception et son usage traduisent un état d’esprit marqué par le progrès technique et l’accélération du monde. Son design et ses codes forts en symbolisent la modernité.


Fidèle à la philosophie de l’originelle, la nouvelle montre Santos de Cartier s’inscrit dans son temps, évolutive et innovante.


Un design vecteur d’élégance

C’est ainsi qu’elle a été pensée et dessinée par les studios de création dans un souci permanent de confort, d’intelligence des proportions et de respect des codes Santos :



  • Inchangée, la forme carrée en lien avec la géométrie parisienne de l’époque prône l’épure et la symétrie, métaphore des quatre coins vifs de la Tour Eiffel. Transgressive, elle rompt avec la rondeur et privilégie la ligne droite.

  • Idem pour les huit vis de la lunette : fonctionnelles, elles sont le reflet miniature d’une architecture urbaine en plein essor qui introduit la mécanique et l’acier dans toutes ses structures monumentales. Avec elles, Cartier ose montrer ce que l’on cachait jusqu’alors.

La nouveauté est dans le dessin de la lunette qui favorise la synergie entre les lignes de la boîte et celles du bracelet. Plus fines, plus élancées, elles accentuent la dynamique stylistique de la montre.



Une question de confort de porter et d’ergonomie étudiés au millimètre et au gramme près dans l’objectif d’épouser parfaitement le poignet.


Un bracelet pluriel

Déterminant dans l’histoire de la montre Santos de Cartier, le bracelet en fait la première montre moderne destinée à être portée au poignet. À l’époque il est en cuir, matériau totalement neuf en horlogerie et il libère le geste contraint jusqu’alors par les montres à gousset.



En phase avec son temps, le bracelet de la nouvelle montre Santos de Cartier évolue. Il répond aux nouveaux modes de vie, accompagne le mouvement et s’adapte avec facilité aux circonstances selon les couleurs et les matériaux choisis.

Acier, or, cuir de veau ou d’alligator, toutes les versions s’interchangent grâce au système QuickSwitch, brevet déposé par Cartier dont le mécanisme invisible se fond dans l’architecture du boîtier. Situé sous le bracelet, il s’actionne d’une simple pression.

Une technologie de pointe à laquelle s’ajoute celle de la mise à taille du bracelet-métal au maillon près. Le système SmartLink, qui fait lui aussi l’objet d’un dépôt de brevet, permet le réglage par soi-même et sans outil de la longueur du bracelet. Chaque maillon SmartLink est équipé d’un bouton-poussoir qui permet de déloger la barrette de fixation et de retirer ou d’ajouter un des maillons de métal brossé orné de vis de la montre Santos de Cartier.




Un calibre et une montre

en adéquation avec leur temps


Lié à cette notion de progrès continu qui caractérise tous les projets d’Alberto Santos-Dumont, le calibre automatique 1847 MC et la conception de la nouvelle montre Santos de Cartier vont encore plus loin dans la recherche de performance et de confort.



Résistance au magnétisme
L’utilisation de composants amagnétiques en nickel phosphore pour le mécanisme d’échappement du mouvement, ainsi qu’un bouclier réalisé dans un alliage paramagnétique intégré au boîtier, permet au calibre 1847 MC de résister efficacement aux champs magnétiques puissants auxquels peut être exposée une montre dans la vie courante.



Étanchéité
La conception avec assemblage vissé permet à la nouvelle montre Santos de Cartier d’offrir une étanchéité à 10 bar (~100 mètres) tout en maintenant une épaisseur minimale.



Résistance aux perturbations
La nouvelle montre Santos de Cartier a été assemblée, réglée et contrôlée par les ateliers de la Manufacture Cartier pour résister aux variations de position, d’humidité, de température, de pression, d’exposition aux chocs et d’accélération, et pour en prévenir les impacts sur la bonne précision de la montre.



Contrôles qualité
Étape finale déterminante, les contrôles et les standards de qualité de la nouvelle montre Santos de Cartier ont été intensifiés. Définis par les comportements observés au cours de la vie d’une montre, ils visent à garantir un niveau optimum de performance et de fiabilité au fil des années.


Design
Ergonomie
Bracelets

La montre Santos de Cartier opère une mutation active, celle d’un grand classique de l’horlogerie de la Maison qui perpétue l’esprit, le style et la soif de modernité de ces hommes qui changent le monde, à l’image d’Alberto Santos-Dumont.

Santos-Dumont

Portait d'un homme d'aujourd'hui



Célèbre dans le monde entier, il a un aéroport à son nom à Rio, une rue à Paris, un cratère sur la Lune et une mission dans l’espace. Figure de l’ingénierie aéronautique moderne, connu pour avoir inauguré les premiers vols en ballon en 1897 puis inventé l’ancêtre de l’avion avec La Demoiselle en 1907, Alberto Santos-Dumont est plus qu’un simple aviateur. Son style, sa personnalité et son sens de l’innovation font de lui un homme d’aujourd’hui.


Rien n’est impossible

Ce pionnier de l’aviation s’inscrit dans la lignée brillante des hommes qui changent le monde à force d’indépendance et de persévérance.

Concepteur de vingt-deux machines volantes, du dirigeable à l’hélicoptère, du monoplan au biplan, il invente le futur.



Pas d’innovation sans risque, il est le premier à survoler Paris autour de la Tour Eiffel en 1901 avant d’essuyer plusieurs accidents dont le plus spectaculaire le parachute contre un immeuble au Trocadéro. Cinq ans plus tard, il fait décoller son avion biplan 14 Bis au parc de Bagatelle, enregistrant au passage les trois premiers records du monde officiels de vol d’un engin « plus-lourd-que-l’air ».

Il bouscule les méthodes de fabrication traditionnelles et imagine des solutions innovantes comme l’utilisation de la soie vernie chinoise, des premiers contreplaqués et de la corde à piano pour les ballons. Elles vont bénéficier à l’ensemble des acteurs de l’aéronautique.


La générosité

Soucieux de partage et de mise en commun des ressources, il se distingue comme l’un des généreux donateurs de son époque en reversant une partie de ses gains à des associations.



Il met à disposition ses plans gratuitement à l’intention de la recherche scientifique : prémonition de l’actuel open source. Certains serviront à d’autres aviateurs comme celui de la Demoiselle, premier avion à être fabriqué en série.


Un sens aigu du style

Libérez le mouvement ! Casquette portée à l’envers, lunettes de protection, veste sur mesure traversée de câbles reliés au gouvernail de son avion : sa silhouette très personnelle est dictée par la recherche de fonctionnalité. Originale, elle adopte déjà les codes d’une vie nouvelle qui célèbre l’aisance du corps et influence sa génération.


Un homme de connexions

Il compte parmi ses proches l’élite industrielle, artistique et scientifique, de Gustave Eiffel à Jules Verne. Sa rencontre avec Louis Cartier en 1900 catalyse leurs envies de progrès. En 1901, l’aviateur expose à son ami la difficulté de lire l’heure sur une montre de gousset en vol. Trois ans plus tard, Louis Cartier révolutionne l’horlogerie en créant pour son ami la première montre moderne destinée à être portée au poignet.



Créée en 1904, elle est le produit d’une recherche expérimentale entre deux visionnaires connectés, Louis Cartier et Alberto Santos Dumont. Leurs découvertes et projets respectifs s’inscrivent dans la logique du mouvement. Ils vont conditionner de nouveaux comportements et un rapport au temps qui annoncent la modernité.

« Je vole pour échapper à la société et réfléchir »

Alberto Santos-Dumont

 PUBLICITÉ
  • Corum Mini Bubble
  • Yuliya Levchenko, cadette des partenaires Richard Mille
  • Richard Mille RM 71-01 Automatic Tourbillon Talisman
  • Chopard Montre à secret Red Carpet 2018
  • Cara Delevingne interprète la campagne « Don’t Crack Under Pressure » de TAG Heuer
  • Chopard Happy Palm, la montre du Festival de Cannes
  • Bvlgari Divas’ Dream
  • Caroline de Maigret et sa montre Chanel “Boy.Friend”
  • Velvet et la diva Roger Dubuis
  • Nafi Thiam, championne d’heptathlon, fait son entrée chez Richard Mille
  • Jaeger-LeCoultre
  • Richard Mille
  • RJ
  • TAG Heuer
  • Hublot
  • Hublot
  • Montblanc
  • Ulysse Nardin
  • Omega
  • Roger Dubuis
  • Bucherer
  • Zenith
  • Rolex
  • Anonimo
  • TAG Heuer
  • Leica
  • Reservoir
  • Hublot
  • Bell & Ross
  • RJ
  • Ralf Tech
  • Chopard
  • Hublot
  • IWC
  • Anonimo
  • Zenith
  • Dubail
  • TAG Heuer
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Zenith
  • RJ
  • Hublot
  • Rolex
  • TAG Heuer
  • Panerai
  • Panerai
  • Hublot
  • TAG Heuer
  • Chopard
  • Hublot
  • Baume
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Zenith
  • Zenith
  • Zenith
  • Zenith
  • Swatch Group a décidé de quitter Baselworld
  • Hublot nomme Benoit Lecigne comme directeur général de tous les pays sous sa responsabilité
  • Bucherer annonce l'acquisition de Tourneau LLC
  • La Fondation de la Haute Horlogerie accueille Zenith comme nouvelle marque partenaire
  • Richemont announces changes to its Senior Executive Committee
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  •  PUBLICITÉ

    Vous aimez cette montre ?

    beaucoup
    passionnément
    pas du tout

      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Audemars Piguet, 3 montres Richard Mille, 4 montres Hublot, 5 montres Patek Philippe, 6 montres Omega, 7 montres Jaeger-LeCoultre, 8 montres Cartier, 9 montres IWC, 10 montres Vacheron Constantin, 11 montres Panerai, 12 montres Zenith, 13 montres Tag Heuer, 14 montres Breitling, 15 montres Baume & Mercier, 16 montres A. Lange & Söhne, 17 montres Blancpain, 18 montres Girard-Perregaux, 19 montres Montblanc, 20 montres Bell & Ross, 21 montres Tudor, 22 montres Chopard, 23 montres Breguet, 24 montres Roger Dubuis, 25 montres Piaget, 26 montres Chanel, 27 montres Louis Vuitton, 28 montres Dior, 29 montres Corum, 30 montres Ebel, 31 montres BRM, 32 montres L.Leroy, 33 montres JeanRichard, 34 montres RJ, 35 montres Bulgari, 36 montres Jaquet Droz, 37 montres Eterna, 38 montres Ikepod, 39 montres Chaumet, 40 montres Dubail, 41 montres Hermès, 42 montres Franck Muller, 43 montres Parmigiani, 44 montres Porsche Design, 45 montres Van Cleef & Arpels, 46 montres Yema, 47 montres Ange Barde, 48 montres Ulysse Nardin, 49 montres HYT, 50 montres Wyler Genève, 51 montres Vianney Halter, 52 montres Ralf Tech, 53 montres Perrelet, 54 montres Glashütte, 55 montres Bucherer, 56 montres Anonimo, 57 montres Christophe Claret, 58 montres Greubel Forsey, 59 montres Daniel Roth, 60 montres MB&F,