News septembre 2007

Luminor 1950 Tourbillon GMT

La Cote des Montres™ le 28 septembre 2007



Dès ses débuts, la recherche et le développement ont fait l’une des forces d’Officine Panerai. L’entreprise n’a cessé d’innover et d’investir à cette fin d’importantes ressources humaines et économiques.

Entré dans l’histoire de l’horlogerie en 1938, avec la production des premiers modèles de plongée professionnelle, destinés à la Marine royale italienne, et après avoir acquis une expérience de plusieurs dizaines d’années, Officine Panerai vient d’accomplir un nouveau saut qualitatif, avec la création de plusieurs « calibres » maison, entièrement conçus, développés et manufacturés dans ses propres ateliers.

Le mot « calibre » n’est autre que le terme technique désignant le mouvement d’une montre, le « moteur » qui lui insuffle la vie et lui permet d’indiquer l’heure. Parmi les cinq « moteurs » créés ces dernières années, le Panerai P. 2005 est sans conteste le plus sophistiqué techniquement. Habillant ce calibre, la Luminor 1950 Tourbillon GMT a alors vu le jour, réalisant une synthèse exceptionnelle entre la tradition, la qualité sportive, la précision et la technologie, portées à leur plus haute expression.

Le trait particulier de la nouvelle Luminor ?
Son « tourbillon ».


Inventé par le grand horloger Abraham-Louis Breguet à la fin du XVIIIe siècle, ce dispositif a pour but d’annuler les écarts de marche (ces décalages progressifs qui font qu’une montre se met à retarder ou avancer), imputables aux effets variables de la gravité sur le balancier, à la perfectibilité du travail manuel, à l’épaississement des lubrifiants et aux variations de frottement qui en découlent, selon les positions de la montre. Pour parvenir à ses fins, Breguet a enfermé le balancier, l’échappement et leurs pivots dans une cage à laquelle il a imprimé un mouvement de rotation permanent. De cette façon, tout écart de marche enregistré dans une position particulière du balancier est compensé par la position opposée. Depuis plus de deux siècles, la fabrication des tourbillons est synonyme de gageure mécanique et réclame une précision d’orfèvre, au point qu’ils ne se rencontrent que depuis quelques années sur des montres-bracelets, forcément de la plus haute qualité. L’échappement du tourbillon a fasciné des générations de passionnés et est salué depuis toujours comme un chef d’œuvre de technicité. Officine Panerai a relevé la gageure et même trouvé le moyen d’innover, marquant de son empreinte une spécialité qui s’était perpétuée à peu près inchangée depuis son invention.

Sur la Luminor 1950 Tourbillon, l’axe de rotation de la cage du tourbillon, parallèle à la base du mouvement, forme ainsi un angle droit avec l’axe d’oscillation du balancier ; qui plus est, la cage effectue deux tours par minute. Ces deux nouveautés permettent au modèle Panerai de mieux compenser les écarts liés aux changements de position, bien plus fréquents sur les montres-bracelets que sur les modèles à gousset. Entraîné par une série d’engrenages comparables à ceux d’une boîte de vitesses, ce dispositif fonde donc l’identité du calibre P. 2005. Mais celui-ci diffère aussi de tous les autres tourbillons actuellement sur le marché à d’autres égards. Composé de 239 pièces, il se remonte à la main et, grâce à ses trois barillets, emmagasine une réserve suffisante pour tenir 6 bonnes journées sans être réarmé. Il est également doté d’un second fuseau horaire, baptisé fonction GMT.

La Luminor 1950 Tourbillon GMT est munie d’un fond en verre saphir, qui livre au regard l’ensemble de son mouvement. De quoi admirer la fascinante rotation du tourbillon mais aussi connaître la réserve de marche restante, grâce à une petite aiguille se déplaçant dans un disque.

Habillé d’un boîtier reconnaissable entre tous et de l’inimitable dispositif protège-couronne, qui fait la marque des modèles Panerai Luminor depuis plus de 60 ans, cette nouvelle montre de 47 mm de diamètre est en acier inoxydable poli et satiné.

Étanche à 100 mètres, pour être digne de la vocation nautique de la maison, le cadran est protégé par un verre saphir antireflet de deux millimètres d’épaisseur.
La Luminor 1950 Tourbillon GMT arbore un cadran sandwich de couleur noire (formé de deux plaques superposées, l’une ajourée, au dessus, l’autre, recouverte d’une substance luminescente, en dessous), avec index et chiffres arabes de grande taille. Les larges aiguilles des heures et des minutes contrastent avec celle, plus effilée, de la fonction GMT, commandée elle aussi par la couronne de remontoir. À l’inverse de certains des modèles à tourbillon les plus sophistiqués, la Luminor 1950 n’exhibe pas sa spécialité technique : contrairement à l’habitude, aucune ouverture sur le cadran n’en fait étalage et seul un détail original révèle sa présence. Dans un petit compteur, à gauche, un petit indice bleu circulaire se partage en effet l’espace avec l’aiguille des secondes continues : en prise sur le tourbillon, il est donc deux fois plus rapide que sa voisine et boucle son tour de cadran en 30 secondes. Enfin, dans un second petit compteur, une aiguille accomplit une révolution en 24 heures, balayant les indications « AM » et « PM », selon l’heure du jour ou de la nuit indiquée par le deuxième fuseau horaire.

La montre est munie d’un bracelet en alligator, clos par un large boucle en acier satiné estampillée Panerai. Elle est fournie avec un bracelet de rechange en cuir, un tournevis et un deuxième outil servant au remplacement du bracelet.

Portant la référence PAM00276, la Luminor 1950 Tourbillon GMT est certainement l’un des modèles de sport les plus sophistiqués et les plus exclusifs à faire son apparition dans le paysage horloger de ces dernières années. Fabriquée en édition limitée, elle est vendue 79 000 euros.

Panerai Luminor 1950 Tourbillon GMT
 1     2     3     4     5   

Panerai Luminor 1950 Tourbillon GMT

Réf. : PAM00276


Mouvement: Remontage mécanique, calibre Panerai P. 2005 entièrement manufacturé Panerai, 16¼ lignes, 9,1 mm d’épaisseur, 31 rubis, balancier en Glucydur®, 28.800 alternances/ heure. Amortisseur de choc KIF Parechoc®. Réserve de marche de 6 jours, trois barillets
Fonctions : Heures, minutes, petite seconde, second fuseau horaire, indicateur de réserve de marche au dos, indicateur jour/ nuit, tourbillon
Boîtier : 47 mm de diamètre, acier satiné AISI 316L. Dispositif protège couronne (marque déposée) en acier satiné
Lunette: Acier poli
Fond: Saphir transparent
Cadran: Noir, avec chiffres arabes et index luminescents. Indicateur jour/nuit à 3 heures, petite seconde et indicateur tourbillon à 9 heures
Verre: Saphir (corindon), 2 mm d’épaisseur. Traitement anti-reflet
Étanchéité: 100 mètres
Bracelet: Bracelet en alligator et boucle en acier satiné grand format personnalisés PANERAI. Fourni avec un bracelet de rechange, un outil pour son remplacement et un tournevis en acier
Référence: PAM00276

Mouvement P.2005

Le calibre 2005 est un mouvement doté d’un tourbillon à échappement, suprême expression technique de l’horlogerie mécanique : cette complication remarquable par sa difficulté d’exécution doit sa réussite au savoir-faire hors du commun de maîtres horlogers et aux techniques électroniques les plus en pointe.



Le trait particulier de cet organe régulateur manufacturé par Panerai vient de ce que les axes de rotation de la cage du tourbillon et du balancier forment un angle droit et que la cage effectue deux tours par minute : plus rapides qu’à l’accoutumée, ses révolutions garantissent une plus grande précision en annulant au mieux les écarts de marche découlant de la force de gravité.

Le mouvement fascinant du tourbillon, qui ravit le regard à peine a-t-on posé les yeux sur lui, peut être admiré à travers le fond de la montre, tandis qu’un petit index bleu de forme circulaire apparaît à 9 heures côté cadran, à l’intérieur du compteur des secondes, et se déplace deux fois plus vite que celles-ci, au rythme de la cage du tourbillon.

Caractéristiques techniques
  • 243 composants
  • 16 ¾ lignes (37,20 X 9,10 mm.)
  • Fréquence 4 Hz
  • Calibre à remontage manuel et réserve de marche de 6 jours
  • 3 barillets à grande vitesse
  • Fonctions GMT (second fuseau horaire)
  • Indicateur de réserve de marche sur le fond du mouvement

 PUBLICITÉ
  • Breitling
  • Hermès
  • Porsche Design
  • Ulysse Nardin
  • Bulgari
  • Corum
  • Corum
  • Corum
  • Anonimo
  • Montblanc
  • Breitling
  • Vacheron Constantin
  • Vacheron Constantin
  • Blancpain
  • Hublot
  • Zenith
  • Girard-Perregaux
  • Jacob & Co.
  • Patek Philippe
  • Bulgari
  • Chanel
  • Hublot
  • Rolex
  • Chanel
  • Chopard
  • Breguet
  • Tudor
  • Zenith
  • Hublot
  • Tag Heuer
  • Zenith
  • Zenith
  • Richard Mille
  • Zenith
  • Zenith
  • Zenith
  • Bucherer
  • Montblanc
  • Rolex
  • Tag Heuer
  • Bucherer
  • Rolex
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Montblanc
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Ralf Tech
  • Salon de Genève
  • H. Moser & Cie
  • Breitling
  • Bucherer
  • Tag Heuer
  • Piaget
  • Tag Heuer
  • Tag Heuer
  • Vacheron Constantin
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Bucherer
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  • La Maison Louis Vuitton inaugure sa Manufacture Horlogère : La Fabrique du Temps
  • La boutique de Richard Mille Paris s'installe avenue Matignon
  • Le chef italien Carlo Cracco, nouveau partenaire Richard Mille
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  • JeanRichard lance le compte à rebours rugbistique
  •  PUBLICITÉ

    Vous aimez cette montre ?

    beaucoup
    passionnément
    pas du tout

      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Audemars Piguet, 3 montres Patek Philippe, 4 montres Hublot, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Cartier, 8 montres Breitling, 9 montres Jaeger-LeCoultre, 10 montres IWC, 11 montres Tag Heuer, 12 montres Vacheron Constantin, 13 montres Zenith, 14 montres Panerai, 15 montres Montblanc, 16 montres Chopard, 17 montres Baume & Mercier, 18 montres Breguet, 19 montres A. Lange & Söhne, 20 montres Girard-Perregaux, 21 montres Bell & Ross, 22 montres Piaget, 23 montres Blancpain, 24 montres Chanel, 25 montres Corum, 26 montres Louis Vuitton, 27 montres Tudor, 28 montres Bulgari, 29 montres Dior, 30 montres Ebel, 31 montres Roger Dubuis, 32 montres BRM, 33 montres Parmigiani, 34 montres Jaquet Droz, 35 montres Hermès, 36 montres Porsche Design, 37 montres Ulysse Nardin, 38 montres L.Leroy, 39 montres Jacob & Co., 40 montres Perrelet, 41 montres Ralf Tech, 42 montres Chaumet, 43 montres Bucherer, 44 montres Franck Muller, 45 montres MB&F, 46 montres Christophe Claret, 47 montres Anonimo, 48 montres JeanRichard, 49 montres Harry Winston, 50 montres Eterna, 51 montres Romain Jerome, 52 montres Graham-London, 53 montres Urwerk, 54 montres Van Cleef & Arpels, 55 montres HYT, 56 montres Romain Gauthier, 57 montres Frédérique Constant, 58 montres Yema, 59 montres Bovet, 60 montres Concord,