News Février 2008

Luminor Marina Automatic 44mm

Souplesse, confort au poignet et finitions

La Cote des Montres™ le 17 février 2008



Luminor et Marina, deux noms qui en disent assez sur la vocation d’Officine Panerai et sur sa spécialité : la fabrication de montres amenées à évoluer souvent, sinon constamment, dans les profondeurs marines, et dotées à cet effet de cadrans à forte luminosité. Chronomètre de la Collection Contemporaine, la Luminor Marina Automatic 44 mm ne fait pas exception à la règle. Elle est montée sur un bracelet métallique de facture toute nouvelle, innovant dans plusieurs domaines : souplesse, confort au poignet et finitions.

Nées au cours de la Seconde Guerre mondiale, les montres Luminor s’inscrivent dans la lignée du premier modèle de plongée professionnel de l’histoire : la Radiomir, choisie par la marine militaire italienne à partir de 1938 pour équiper ses hommes-grenouilles.

À la différence de la Radiomir, la Luminor utilise à ses débuts une substance non plus à base de radium mais de tritium, pour assurer la luminosité de ses cadrans. Cependant, son principal trait distinctif par rapport à sa devancière tient alors au système d’étanchéité de sa couronne de remontoir. Sur les modèles Radiomir, celle-ci était vissée. Or, à force de la visser et de la dévisser pour le remontage et la mise à l’heure de la montre, il arrivait à la longue qu’elle s’use et prenne l’eau.

Pour y remédier, Panerai eut l’idée d’un dispositif totalement inédit constitué d’un levier inséré dans une sorte de pont fixé au boîtier : en relevant le levier, on pouvait remonter la montre et déplacer les aiguilles ; en le rabaissant, la couronne était au contraire rabattue contre le boîtier et soumise à une certaine pression, de façon à comprimer les joints : le tout assurait une étanchéité qui eût été autrement impossible à atteindre.

Depuis cette époque, tous les modèles Luminor sont munis de ce pont à levier. Forts de ce dispositif sans cesse amélioré au fil du temps, tous les modèles peuvent aujourd’hui descendre aisément à 300 mètres de profondeur et supporter des pressions bien supérieures, comme en témoignent les tests effectués sur chaque exemplaire.

La nouvelle Luminor Marina Automatic 44 mm a bien sûr hérité elle aussi de tous ces traits génétiques. Elle est dotée d’une carrure, d’un fond et d’un pont à levier en acier satiné, sur lequel se détache le poli de la lunette.

Ce jeu de contraste des finitions métalliques se retrouve sur le nouveau bracelet, dessiné non seulement pour mettre en valeur l’esthétisme de la montre, mais surtout pour s’intégrer plus harmonieusement au boîtier. Il n’y a en effet aucun espace à la jonction du boîtier : les deux premiers maillons du bracelet s’insèrent précisément dans l’entrecorne et adhèrent parfaitement à la carrure, dont ils prolongent les lignes galbées. C’était bien tout l’esprit de ce nouveau projet : réaliser un bracelet qui épouse les lignes du boîtier avec naturel, comme s’il en était le prolongement idéal, comme si, procédant d’un seul tenant, l’un et l’autre avaient été dessinés d’un même trait.

Les premières Luminor étaient en réalité montées sur de larges bracelets de cuir découpés à l’emporte-pièce : les techniciens d’Officine Panerai ont donc dû redoubler d’ingéniosité pour réussir à donner au nouveau modèle cette « souplesse » caractéristique du cuir.

Ils y sont parvenus en procédant à un façonnage particulier des maillons, qui sont asymétriques et travaillés selon une double incurvation : ils ont, en d’autres termes, un double arrondi, l’un longitudinal, l’autre vertical. Cette particularité rend le bracelet non seulement agréable au toucher, mais également plus confortable au porter. La largeur décroissante des maillons n’y est pas étrangère non plus : de 24 mm près du boîtier, ils n’en font plus que 20 près de la boucle).

D’un point de vue esthétique enfin, le bracelet semble ainsi faire partie intégrante du boîtier. Il faut cependant s’arrêter encore sur une autre subtilité : les maillons sont dans l’ensemble satinés, mais ils présentent aux points de jonction un aspect poli miroir, qui permet de recréer l’effet de contraste présent entre la carrure et la lunette. Enfin, ce nouveau bracelet ne s’impose ni aux dépens de son prédécesseur ni des versions plus classiques en alligator ou en caoutchouc : tous sont aisément interchangeables et ce dernier venu ne se conçoit que comme une déclinaison de plus dans la palette des possibilités offertes au client.

Dans son boîtier de 44 mm de diamètre, la Luminor Marina arbore le cadran classique Panerai, qui offre aux grands chiffres arabes et aux index une exceptionnelle visibilité de nuit. Les aiguilles index et l’aiguille feuille de la petite seconde, en mouvement perpétuel dans son compteur situé à neuf heures - comme sur certaines Luminor historiques - sont elles aussi recouvertes de matière luminescente Superluminova. Et à trois heures, surmontant le quantième pour en faciliter la lecture, se trouve une petite loupe insérée dans l’épaisseur du verre saphir antireflet (de 3,5 mm d’épaisseur pour résister aux grandes profondeurs) qui protège le cadran.

Un boîtier d’une telle puissance et un bracelet aussi raffiné ne pouvaient s’accorder qu’à un mouvement de haute qualité : c’est en effet le calibre OP III, alliant 13 ¼ lignes de diamètre, 21 rubis et 42 heures de réserve de marche, qui anime la nouvelle Luminor Marina. À remontage automatique, avec ses ponts à décor Côtes de Genève et son rotor estampillé Panerai, le mouvement est muni d’un balancier monométallique en Glucydur (qui bat au rythme de 28 000 alternances / heure) ainsi que d’un amortisseur de choc Incabloc, et il est revêtu du Certificat de chronomètre de l’organisme suisse COSC, délivré au terme de quinze jours de tests.

La Luminor Marina Automatic 44 mm est fournie avec l’outil pour le remplacement du bracelet et avec un tournevis en acier.

Panerai Luminor Marina Automatic 44mm
 1     2     3     4     5   

Panerai Luminor Marina Automatic 44mm

Réf. : PAM00299


Mouvement:Mécanique à remontage manuel, calibre exclusif Panerai OP III, 13 ¼ lignes, 21 rubis.
Ponts à décor Côtes de Genève.
Masse oscillante personnalisée PANERAI.
Balancier monométallique en Glucydur®, 28 800 alternances/heure.
Dispositif antichoc Incabloc®.
Réserve de marche de 42 heures.
Certificat de chronomètre (COSC).
Fonctions:Heures, minutes, petite seconde, date.
Boîtier:44 mm de diamètre, en acier satiné AISI 316L. Dispositif protège couronne (breveté) en acier satiné.
Lunette:En acier poli.
Fond:Vissé, en acier satiné.
Cadran:Noir avec index et chiffres arabes luminescents. Date à 3 heures.
Verre:Saphir en corindon, 3,5 mm d’épaisseur, loupe à 3 heures. Traitement antireflet.
Étanchéité:300 mètres.
Référence:PAM00299
Bracelet:Personnalisé PANERAI, en acier, finition satinée verticale et surface polie à la jonction des maillons. Fourni avec l’outil pour le remplacement du bracelet et un tournevis en acier.

 PUBLICITÉ
  • Breitling
  • Hermès
  • Porsche Design
  • Ulysse Nardin
  • Bulgari
  • Corum
  • Corum
  • Corum
  • Anonimo
  • Montblanc
  • Breitling
  • Vacheron Constantin
  • Vacheron Constantin
  • Blancpain
  • Hublot
  • Zenith
  • Girard-Perregaux
  • Jacob & Co.
  • Patek Philippe
  • Bulgari
  • Chanel
  • Hublot
  • Rolex
  • Chanel
  • Chopard
  • Breguet
  • Tudor
  • Zenith
  • Hublot
  • Tag Heuer
  • Zenith
  • Zenith
  • Richard Mille
  • Zenith
  • Zenith
  • Zenith
  • Bucherer
  • Montblanc
  • Rolex
  • Tag Heuer
  • Bucherer
  • Rolex
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Montblanc
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Ralf Tech
  • Salon de Genève
  • H. Moser & Cie
  • Breitling
  • Bucherer
  • Tag Heuer
  • Piaget
  • Tag Heuer
  • Tag Heuer
  • Vacheron Constantin
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Bucherer
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  • La Maison Louis Vuitton inaugure sa Manufacture Horlogère : La Fabrique du Temps
  • La boutique de Richard Mille Paris s'installe avenue Matignon
  • Le chef italien Carlo Cracco, nouveau partenaire Richard Mille
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  • JeanRichard lance le compte à rebours rugbistique
  •  PUBLICITÉ

    Vous aimez cette montre ?

    beaucoup
    passionnément
    pas du tout

      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Audemars Piguet, 3 montres Patek Philippe, 4 montres Hublot, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Cartier, 8 montres Breitling, 9 montres Jaeger-LeCoultre, 10 montres IWC, 11 montres Tag Heuer, 12 montres Vacheron Constantin, 13 montres Zenith, 14 montres Panerai, 15 montres Montblanc, 16 montres Chopard, 17 montres Baume & Mercier, 18 montres Breguet, 19 montres A. Lange & Söhne, 20 montres Girard-Perregaux, 21 montres Bell & Ross, 22 montres Piaget, 23 montres Blancpain, 24 montres Chanel, 25 montres Corum, 26 montres Louis Vuitton, 27 montres Tudor, 28 montres Bulgari, 29 montres Dior, 30 montres Ebel, 31 montres Roger Dubuis, 32 montres BRM, 33 montres Parmigiani, 34 montres Jaquet Droz, 35 montres Hermès, 36 montres Porsche Design, 37 montres Ulysse Nardin, 38 montres L.Leroy, 39 montres Jacob & Co., 40 montres Perrelet, 41 montres Ralf Tech, 42 montres Chaumet, 43 montres Bucherer, 44 montres Franck Muller, 45 montres MB&F, 46 montres Christophe Claret, 47 montres Anonimo, 48 montres JeanRichard, 49 montres Harry Winston, 50 montres Eterna, 51 montres Romain Jerome, 52 montres Graham-London, 53 montres Urwerk, 54 montres Van Cleef & Arpels, 55 montres HYT, 56 montres Romain Gauthier, 57 montres Frédérique Constant, 58 montres Yema, 59 montres Bovet, 60 montres Concord,